Après lecture de cet tribune et de cet article, j'ai demandé à mon frère ce qu'il pensait de toute cette histoire. Et qu'est-ce qu'il ma répondu? je cite:
- "Vous n'êtes même pas d'accord entre vous, alors je m'en bats les c..."
Voilà comment la division entre femmes parvient à étouffer un mouvement prometteur d'émancipation. La majorité des hommes ne demandent qu'à respecter notre volonté, mais si une femme dit A et l'autre B, l'homme va dire "si vous n'êtes pas capables de vous décider, je décide moi".
On ne peut gagner que si on reste unie, et là avec cette tribune c'est déjà foutu :sad:
 
@Clarisse Si ton frère n'en à rien à foutre des violences faite aux femmes parce qu'elles sont des femmes, c'est lui qui a un soucis pas nous.

C'est comme dans le mouvement féministe on n'est pas tou-xes d'accord entre nous mais on a des lignes directrices fondamentales qui nous sont communes: les femmes sont des êtres humains qui méritent d'être traitées comme telles. Et puisque nous sommes des êtres humains = nous devrions touxes être égaux entre nous devant la loi, la société etc sans que nos orientations sexuelles, classes sociales, genre, couleur de peau entre en ligne de compte.

Dans un Etat républicain et démocratique t'as plusieurs partis qui entrent en concurrence pourtant même si leurs idées sont diamétralement opposées, ils ont pour point commun d'être pour la démocratie et la république en majorité.
 
Dernière édition :
Un grand merci pour cet article. (je n'ai pas encore lu la tribune mais je le ferai pour me faire mon opinion dessus, même si j'ai déjà une idée de ce qu'elle contient).
@Mélusine94 @BruteEpaisse :worthy::worthy: (un big up ne suffisait pas : vous m'avez ôté les mots de la bouche)
@nezentrompette : pour moi c'est aussi un problème ce "non" de séduction qu'utilise encore certaines femmes. Selon moi faudrait juste qu'on arrête. Qu'on dise "oui" ou "peut-être, attends, on va voir". Mais que le "non" soit toujours un "non". Sinon on laisse la porte ouverte à de l'incompréhension masculine et une excuse toute trouvée pour eux : "elles savent pas ce qu'elles veulent".
@Clarissse : je vais peut-être être un peu dure avec ton frère mais clairement c'est de la flemme intellectuelle de sa part. Depuis quand TOUS les hommes sont d'accord entre eux ? Pourquoi faudrait que TOUTES les femmes soient d'accord entre elles ? Le féminisme n'est pas un combat réservé aux femmes : des hommes peuvent l'être et des femmes pas (aussi absurde que cela puisse paraître).
 
Dernière édition :
"Cette justice expéditive a déjà ses victimes, des hommes sanctionnés dans l’exercice de leur métier, contraints à la démission, etc., alors qu’ils n’ont eu pour seul tort que d’avoir touché un genou, tenté de voler un baiser, parlé de choses « intimes » lors d’un dîner professionnel ou d’avoir envoyé des messages à connotation sexuelle à une femme chez qui l’attirance n’était pas réciproque."

"N'ont eu pour seul tort...."
Mais quelles bandes de connasses ! :erf:
Je pense qu'elle ne minimiseraient pas autant si c'était LEUR genou ou leurs lèvres qu'on forçait hein...
Là limite on doit avoir pitié des pauvres hommes qui font des attouchements. Mais on est où, là ?

Aller jusqu'à la force pour un contact non désiré c'est pas être "maladroit" dans la drague... hein. Les mots ont un sens.
 
Je suis d'accord avec une partie de l'article de clémence bodoc et mymy (merci beaucoup au passage :)) mais en revanche ce passage m'a vraiment interloqué" :
"Les signataires regrettent le tribunal populaire qui s’est tenu sur les réseaux sociaux, et sur ce point, je (Clémence) ne peux que les rejoindre : non, Twitter ne peut pas se substituer à une cour de justice. Et non, « balancer » le nom de « son porc » en place publique n’est pas une solution aux maux que l’affaire Weinstein a fait émerger à la vue de tous et toutes."
Mais si les réseaux sociaux servent de "tribune" (et je mets le mot entre gros guillemets parce que ce sont la grande majorité du temps les femmes victimes d'agressions sexuelles/de viol qui se retrouvent au tribunal et qui sont jugées responsables); c'est justement parce que LA JUSTICE NE FAIT PAS SON BOULOT !!!
J'ai aussi été (très) surprise par ce passage :
"Non, je (Clémence) ne suis pas favorable à la censure de Bertrand Cantat, ou de Roman Polanski. Qu’on les plaque en une des journaux si vous voulez, qu’on leur concède des rétrospectives afin de célébrer leurs talents d’artistes. Ma liberté, ce n’est pas de les empêcher d’exercer leur art : c’est celle de ne pas m’y exposer. Je ne suis pas jurée au procès de Roman Polanski ou de Johnny Depp lorsque je vais au cinéma. C’est à ça que nous sert la justice, la vraie — celle qui est rendue au nom du peuple français, pas celle que le peuple croit rendre « en faisant monter un hashtag en TT », comme on dit sur Twitter."

Je pense JUSTEMENT que le travail de Johny Depp, Bertrand Cantat, Roman Polanski, Woody Allen ne devrait plus être financé et produit. Je pense que pour que l'impunité des violences sexuelles cesse, il est urgent et nécessaire que les violeurs/agresseurs sexuels/meurtriers de femmes soient condamnés moralement par l'entourage social. Donc il me semblerait tout à fait normal et cohérent que des producteurs refusent de programmer les salauds qui gangrènent Hollywood. Il semble tout à fait logique et juste (même si c'est très rarement appliqué) que des harceleurs au travail soient virés de leur boulot, non ? Alors pourquoi ferait on une exception dans le domaine artistique ???

 
@Clarissse : Ce n'est pas un débat femmes contre hommes. C'est un débat d'idées. Le système sexiste actuel, contre un idéal d'égalité porté par des mouvements féministes. Il ne s'agit pas de "demander aux femmes ce qu'elles veulent", mais d'adhérer ou non à un projet sociétal.

A priori, il est capable de réfléchir et de décider par lui même ce qu'il veut. Je suis atterrée par ce manifeste mais je ne fais pas porter à ces femmes le poids de l'indifférence de certain.e.s . À l'heure actuelle, j'estime que les outils nécessaires au positionnement de chacun.e sont accessibles. La pensée féministe tend à se démocratiser.
 
On voit toujours un écart générationnel entre les "féministes d'hier" et celles d'aujourd'hui".
Indirectement, on se tire dans les pattes, on ressasse toujours les mêmes torts aux unes et aux autres, ça en devient lassant...

Alors que là, je trouve que vous avez fait un papier intelligent, l'équipe. Vous êtes allez plus loin et avez pris le sujet de fond.

Car en effet, au-delà de vouloir défendre une liberté sexuelle positive, le problème vient avant tout de l'éducation.
De l'éducation pour avertir les filles, mais SURTOUT et AVANT TOUT, une éducation pour sensibiliser les garçons.
Tout ça doit passer par une autre vision de la sexualité qu'on inculque aux enfants. Le problème est toujours venu de là : pourquoi les clichés persistent et les mentalités n'évoluent pas si vite ?
Car on présente, dès le début de l'éducation, une vision inégale du sexe entre hommes et femmes.

Alors aujourd'hui, allons plus loin. Si on veut une liberté pour tous, enseignons-là correctement dès les premières années de nos vies.
 
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
La liste complète des signataires ici

C'est du grand méli-mélo et ça me navre. Je me sens un peu mieux après avoir lu la contre-tribune de Clémence et Mymy.
Entre ça et la plainte déposée par l'ancien ingénieur de Google pour discrimination à l'égard des hommes blancs conservateurs (!), c'est compliqué de pas s'énerver aujourd'hui...:mad: :mad:
 
@Clarissse Peut être pourrais tu demander à ton frère en quoi devons nous être toutes d'accord, et comment il serait possible que nous ayons toutes les même point de vu. Quand on parle de liberté de la femme, ou autre expressions que je n'ai pas en tête là tout de suite, ça m'agace beaucoup car ça nous renvoie à cette idée que la femme est un être mystique et incompréhensible. Nous ne sommes pas une entité unique mais des personnes, des femmes qui représentes la moitié de la population donc avec des éducations, lieux et conditions de vie différents. C'est à mon sens, un argument facilement démontable. Comme dans chaque domaine il y a des divergences d'opinions, ce n'est pas saugrenue et je dirai même que je suis ravie qu'il existe différents courants féministes ! Il faut savoir se faire sa propre opinion. :)
Enfin bref, mon ex m'avait fait la même réflexion que ton frère un jour et il était plutôt bien sexiste donc ça me fait un peu tiquer désolé ^^'
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes