Emménagement = perte de libido?

Coucou les Madz!
Je suis depuis peu membre, bien que je lise depuis des années les articles, et c'est l'article " La dernière fois que j'ai fait l'amour, j'ai pleuré " qui me pousse à me lancer et vous questionner.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Je vous remercie en tout cas si vous avez lu ce pavé et merci également a toutes celles qui me soumettront leurs hypothèses ou conseils
 
  • Big up !
Reactions : Delah and Etp

RainyMood

Ne pas citer mes messages, thx, I'm TennanTen :)
Hey.
Tu n'as vraiment personne pour en parler ?
Je pense que c'est bon début de relation toxique. Je sais que ça va être un peu dur ce que je vais dire. Mais va falloir que tu prenne ton mec entre 4 yeux et lui explique clairement que son attitude commence à vraiment te faire chier. Parce que jouer les jaloux alors que c'est lui qui a un comportement nébuleux, ça va deux minutes la comédie. Donc, soit il t'explique ce qui ne va pas, dans ce cas vous régler le problème ou alors tu vas voir ailleurs. T'as pas à subir ça.
 
Je plussoie, le mec n'assume pas qu'il y a un problème et vient jouer les mecs jaloux ensuite ? Mais il mérite un bon retour à la réalité !
Je suis désolée que cet emménagement se passe mal, mais il vaut mieux gérer ça de suite avant que ça s'aggrave.
Plus ça va aller plus ça va empirer, il pourrait devenir très lourd si tu sort sans lui et présumé à tort que tu vois M.
Et s'il veut pas parler la solution est simple, c'est retour à la case depart.
 
@VickyLgn je crois que beaucoup de couples traversent ce genre de phases (moi ça m'est arrivé, mais j'étais celle qui avait la baisse de libido). Donc déjà, même si la situation est difficile, elle n'est pas "anormale".
Ensuite c'est sûr que c'est compliqué d'avancer si ton copain est fermé au dialogue. Le truc c'est que pour les mecs c'est difficile d'exprimer ce qu'ils ressentent, surtout s'il s'agit de doutes, d'angoisses, et qu'en plus c'est lié au domaine du sexe. De façon générale, la virilité est très liée aux performances sexuelles, donc s'il a une période de creux à ce niveau-là, c'est possible que ça l'angoisse et qu'il se remette en question sans savoir comment en parler. Un truc qui m'interpelle c'est qu'il a l'air d'avoir un complexe d'infériorité vis-à-vis de ce Maxime, donc est-ce que ça ne pourrait pas être lié ? Sa jalousie reflète peut-être une sorte de malaise intérieur qu'il n'arrive pas à exprimer autrement ?
Tout ça, ça reste de la conjecture et de la psychologie de comptoir un peu... le mieux serait qu'il te dise lui-même ce qui le travaille, et pour ça, lui mettre un coup de pression sera contre-productif à mon avis. Perso j'éviterais de recourir à l'ultimatum ou à la culpabilisation. Peut-être qu'un bon début ça serait de chercher à savoir si plus globalement il se sent bien dans sa peau ? Et puis quand il fait des remarques sur ton pote, peut-être de le rassurer, de souligner ses qualités et le fait que tu l'aimes ? Vous avez déjà envisagé de vous faire aider par un-e sexologue sinon?
 
@TennanTen Non c'est assez compliqué pour moi d'en parler à quelqu'un, ma meilleure amie est au plus bas suite à un décès et mes amis sont tous des hommes. Je ne me vois pas aborder ces problèmes avec eux, pas par manque de confiance mais plutôt par gêne.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Ça devient aussi pressant pour moi de résoudre ce problème. Je ne parle pas de reprendre une vie sexuelle active mais au moins de savoir ce qui ne va pas car ce sont ces doutes le pire!

@Chandernagor Oui en effet je pense qu'il y a un lien avec Maxime et c'est pour cela que j'en ai parlé dans mon post. Seulement, nos relations se sont arrêtées environ 4 mois avant qu'il ne sache que Maxime s'était intéressé à moi mais il est tout a fait possible que ça a renforcé son problème..J'essaye au maximum de ne pas le culpabiliser pour ne pas le braquer encore plus. J'ai pensé à aller consulter mais je connais déjà sa réponse. Il vient d'une famille où on ne consulte pas même un médecin en ayant plus 40° de fièvre et il a gardé ce rejet de la médecine avec l'idée que tout s'arrange naturellement
J'ai l'impression qu'il a trop de " fierté " et ne veux pas admettre que quelque chose ne va pas.
 

Watou

Féminazgul
Personnellement, je pense que le passage de relation à distance à vie commune peut parfaitement expliquer une baisse de libido : il y a un changement de rythme important dans votre vie de couple, vous voyez des aspects nouveaux de l'autre, peut être moins glamours, c'est possiblement ne plus avoir la possibilité d'idéaliser autant l'autre.

Les baisses de libido, ce n'est pas quelque chose de grave. Ca peut arriver pour mille raisons : changement de contraceptif, stress, fatigue... Y a aussi des périodes où tout semble aller bien, mais juste on y pense pas. Et tout va bien, c'est normal, ça arrive, dans un couple comme dans sa vie personnelle.

Par contre, comme l'ont soulevé d'autres Madzs, bin la communication dans un couple est essentielle. Cette situation te fait souffrir, et sans blâmer qui que ce soit, c'est important que tu puisses exprimer tes ressentis, tes besoins, et être entendue. Tu le dis toi même, le sexe est une chose, mais l'intimité n'existe plus non plus. Et se faire des calins, des bisous, être dans les bras de l'autre... Pour beaucoup d'entre nous, c'est important, et ça participe à notre bien être personnel et du couple.

Je comprends qu'on puisse ne pas avoir envie de se regarder le nombril, par peur de ce qu'on peut y trouver. Mais c'est important de pouvoir le faire, et de demander de l'aide si on en a besoin.
Pour moi, ton copain est quelqu'un de fier qui refuse de reconnaitre un possible sentiment d'échec (une perte de libido dans une société où la virilité passe par la performance sexuelle), et use du passif-agressif pour te pousser à le réconforter sans le demander, en te mettant toi dans une situation coupable (comparaison avec Maxime à son désaventage).

Je comprends tout ça, mais ça te met dans une situation inconfortable, culpabilisante, alors que le problème est plutot de son coté.
Ce qui effectivement lève les premiers warnings d'une relation potentiellement toxique.

Je t'encourage à essayer de communiquer avec lui, sans mettre d'ultimatum mais en expliquant le mal être dans lequel cette situation et son manque de volonté à communiquer te mettent. Ton ressenti, tes envies sont légitimes, tu mérite d'être entendue et soutenue face à elles.
 
Dernière édition :
@TennanTen et @Watou à quoi vous reconnaissez une relation toxique ? Plus ça va, plus j'ai l'impression que la définition de ce terme s'élargit...
En l'occurrence ça me paraît un peu prématuré de parler de "relation toxique". Certes la relation n'est pas dans sa meilleure période, il y a peut-être des non-dits qui risquent de s'enkyster et de générer de la frustration, mais pour l'instant il n'est pas question de manipulation, ni de violence physiques ou psychologiques, donc je ne crois pas qu'il soit nécessaire de tenir des discours trop alarmants :shifty:
 

RainyMood

Ne pas citer mes messages, thx, I'm TennanTen :)
@Chandernagor J'ai juste dit "ça sent le début d'une relation toxique", j'ai pas dit que s'en était une. Mais à partir du moment, où ton partenaire est soudainement distant, te fait des reproches infondés pour toi et refuse de communiquer en disant que tout va bien alors que clairement c'est pas le cas, si on ne met pas le hola ça risque de s'envenimer.

Une relation toxique, ça commence par des petites piques qui peuvent parraitre anodines. Pas besoin qu'il y ait direct de la manipulation et de la violence.
 
Je ne sais pas si je suis trop dure ou pas assez patiente ou pas rompue aux compromis qu'exige la vie de couple (je n'ai jamais été en relation amoureuse, il me semble important de le préciser parce que du coup il y a peut-être des choses qui m'échappent) mais j'avoue qu'à mes yeux la ligne de conduite qui s'applique à toutes les relations intimes quelles qu'elles soient vaut aussi ici : quand quelqu'un persiste dans une attitude qui nous blesse malgré tous nos efforts pour le comprendre, ba il y a un moment où il doit juste s'arrêter. Point. Peu importe s'il souffre, s'il a des complexes ou un grand malaise intérieur, il y a des comportements qui sont juste pas acceptables. Et c'est pour ça que je ne te suggèrerais pas de le brosser dans le sens du poil ou d'être conciliante ou d'essayer de sonder les blessures cachées qu'il pourrait avoir. Parce que de ce que tu racontes, ces efforts, tu les as déjà largement faits, et pourtant il s'obstine dans cette conduite qui te fait souffrir. Donc à partir de là, perso je réagirais fermement, c'est-à-dire en coupant court dès qu'il recommence. Par exemple, quand il évoque ce Maxime : "Stop. On en a déjà parlé, je ne ressens rien pour lui, je te l'ai déjà dit clairement, maintenant je n'ai plus envie d'avoir ce débat-là avec toi." S'il comprenait qu'il est en train de franchir tes limites, peut-être qu'il reverrait son attitude.

Qu'on soit bien d'accord, je ne suis pas en train de dire que ton copain est un monstre ou qu'il prend plaisir à te faire du mal gratuitement ! C'est tout à fait possible en effet qu'il souffre beaucoup pour te traiter de la sorte, mais par contre là où je vais être un peu sans coeur : ce n'est ton problème que jusqu'à un certain point si lui ne veut pas se prendre en charge, a fortiori si ça le conduit à mal agir envers toi. La seule personne qui peut se prendre en main c'est lui. Toi tu n'es pas obligée d'accepter de servir de punching ball émotionnel.

Je ne sais pas si j'irais jusqu'à parler de relation toxique mais de ce que j'ai pu observer dans mon entourage, la jalousie irrationnelle et infatigable qui se cristallise autour d'une ou de plusieurs personnes, c'est rarement bon signe. Et là il me semble que ça correspond bien puisque tu ne sembles jamais lui avoir donné de raisons de douter de toi + il est québlo sur ce Maxime. Peu importe l'origine de ses insécurités, s'il ne parvient pas à les dompter, il va vite devenir imbuvable. Je ne te dirais pas de le quitter ou de te méfier de lui, mais par contre à mes yeux c'est vraiment pas quelque chose qui doit s'installer sur le long terme.
 
Dernière édition :

Watou

Féminazgul
@Chandernagor Je vais considérer comme toxique une relation où une personne a l'ascendant sur l'autre, le fait culpabiliser, refuse le compromis et la discussion.

Parce que pour moi c'est un manque de respect et de considération pour l'autre, et que c'est vite évoluable vers une situation bien pire.
Et surtout, si je ne considère pas l'autre comme responsable de mon propre bonheur, s'ille m'aime, ille prend en compte son impact sur mon bien être. Si je suis malheureuse parce que mon travail ne me plait pas, c'est triste, ille peut me soutenir, mais c'est à moi de me bouger le cul. Par contre, si je suis malheureuse à cause de quelque chose que fait cette personne, et que je lui exprime, ne pas prendre en compte mon ressenti est une forme d'indifférence, et quelque chose que je ne tolère plus dans mes relations.

Je ne suis pas responsable du bonheur de l'autre, de son évolution personnelle, et refuse la responsabilité de ses soucis. On en discute autant qu'ille veut, je lea soutiens dans ses démarches, l'encourage à aller voir un.e psy s'ille en a envie ou s'en sent capable. Mais je ne em rends plus malheureuse pour les autres.

Je suis peut être intransigeante, mais j'ai trop donné, les relations où on sait pas où se mettre pour ne pas déranger l'autre en s'asseyant sur son propre bien être, et je ne le tolère plus, ni en amour, ni en amitié. J'ai conscience de ma valeur en tant que personne, et mérite d'être heureuse, et d'être avec quelqu'un qui estime autant que moi la chance qu'on a de s'être trouvé.es, et qui travaillera avec moi à notre relation.

Ca existe, je suis heureuse dans ma relation. Ce n'est pas toujours facile, tout n'est pas toujours tout rose. Mais on en parle, et on construit ensemble.

Une relation est comme un canoé. Parfois tu te laisses porter, ça flotte tout seul. Et parfois c'est plus dur, et faut ramer. Sauf que si tu rames tout.e seul.e de ton coté, tu tournes en rond et tu t'épuises dans le vide.
Un peu de considération, scarebleu !

(je suis ultra véhémente mais ce n'est pas contre toi. J'ai juste l'impression qu'on nous apprend qu'on a déjà bien de la chance de pas être seul.e, et certaines personnes acceptent de faire beaucoup trop de sacrifice au nom du sacro saint couple...)
 
Dernière édition :
@TennanTen et @Watou pour moi il y a un problème de communication, mais comme ça peut arriver dans plein de couples, sans que ça ne mène à un schéma où l'un finit par maltraiter l'autre. Enfin je sais pas, la question mérite quand même d'être creusée un peu plus que ça avant de sortir les grands mots, non?
Pour avoir été dans la position du copain de @VickyLgn , je sais à quel point ça peut être culpabilisant aussi, on sait que l'autre souffre, mais certaines choses peuvent très difficiles à verbaliser... Enfin là vous êtes en train de faire du mec le méchant de l'histoire alors qu'on n'a pas sa version et qu'il est probable que lui aussi souffre de la situation. Pour moi on a deux personnes malheureuses, mais de mon point de vue, il n'y pas assez d'éléments pour attribuer les responsabilités (si toutefois on peut parler de "responsabilités"). Et franchement, je me mets à la place de VickyLgn, ça me ferait grave flipper qu'on dégaine des trucs aussi lourds que "début de relation toxique" sans avoir cherché à creuser un minimum la question.
 

Watou

Féminazgul
@Chandernagor C'est pour ça que je dis "lève les premiers warnings d'une relation potentiellement toxique", et pas "fais tes valises et pars le plus vite possible", et que j'encourage la communication. Mais il est important de connaitre sa valeur, et le limites de ce qu'on est prêt.e à accepter dans un couple. Personnellement, quelqu'un qui refuse de discuter de quelque chose qui me rend malheureuse pendant plusieurs mois n'est pas forcément quelqu'un que je veux garder dans ma vie au prix d'efforts démeusurés.

Je me suis aussi retrouvée dans des périodes où j'avais plus de libido que mon compagnon, et inversement. Et la communication change tout. Parce que pouvoir verbaliser "Je t'aime, mais je n'ai juste pas envie en ce moment..." permet de dédramatiser. Permet d'aborder différemment la sexualité, et de trouver des moyens de partager une intimité qui ne soit pas forcément sexuelle. Permet à l'autre de ne pas psychoter en se disant qu'ille n'est plus désirable, qu'on ne l'aime plus. Permet aussi à la personne qui n'a pas de désir de ne pas se sentir oppressée par le désir de l'autre, parce qu'on sait que notre indisponibilité sexuelle est respectée.

La capacité à communiquer sur ce sujet là apporte pour moi une forme de désacralistion, aussi. J'adore les fraises. Y a des jours pour autant où tu me présentes un plein panier, j'en ai pas forcément envie. Et c'est pas grave. J'aime toujours les fraises. Juste... Pas en ce moment. Le sexe, c'est pareil. Et c'est pas grave.

Mais parce que c'est lié à l'image de l'intimité, du désir, de l'amour, on se sent vachement plus en danger qu'un panier de fraises. Et si soudain l'autre préférait les framboises ? Et s'ille n'avait plus JAMAIS envie de fraises ?

La communication désamorce et dédramatise.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes