Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
Excuse moi, il responsable de l'orientation de l'entretient qu'il a préparé, au bout d'un moment il faut dénoncer ce qui a été fait de manière trèèès volontaire.

A ce sujet, Idriss Sihamedi n'est pas en droit de porter plainte contre la chaîne?

Je ne note tout de même que:
-on l'invite dans une émission afin de parler de la détention de l'un de des employé, à la place on lui pose des questions sournoises et hors-sujet.
-Pire, l'une d'entre elles met en péril la sécurité voire la vie de ses employés intervenant en Irak et en Syrie.
-On ne lui a visiblement pas montré les rushes de l'émission avant de couper certaines interventions.

Je trouve que le tord et le préjudice causé est manifeste, après je ne suis pas spécialiste en droit audio-visuel.
Il est TREEEEES responsable de l'orentation de l'entretien, de l'émission, et peut-être même des directives pour le montage (aucun idée, je ne suis pas du tout au fait comment ça se fait dans l'audio-visuel) je dis juste que comme indiqué par Jimmie, d'abord il faut se rassembler pour Moussa et libération, on pourra le lyncher en public ou non dans un second temps. :)

Je dirais qu'il devrait pouvoir porter plainte mais non, aujourd'hui, je lui déconseille fortement ... Parce que l'histoire serait à nouveau suivie ... par l'audio visuel :mur: Le risque du glissement serait encore augmenté.
 
@Misara : Je suis désolée, parce que là pour le coup j'ai assez vu le cas, mais en aucun cas on ne fait de procès d'intention à une personne de confession juive ou catholique à la télé parce qu'iel refuse de serrer la main des femmes.
Et encore une fois, ce n'est pas dit "parce que je la considère moins que moi", y a eu d'autres raisons évoquées ici.

Je vous assure, trouvez une seule critique à quelqu'un de confession juive sans que ce soit épinglé antisémitisme à tout va. Jamais. Hors de question. Et il a eu raison de comparer en réalité. Lui, il se fait lyncher, une autre confession non.
Essayez au moins de les traiter avec égalité. Soit vous condamnez tout le monde de -phobie, soit vous osez poser la question à tout le monde sans qu'on vous traite de -phobe/-iste.
On ne fait pas de procès d'intention aux juifs et aux catholiques, tout simplement parce que ce ne sont pas eux qui passent sur canal + le dimanche midi.
C'est probablement l'histoire du pas vu, pas pris. C'est probablement dommage et quasi surement la faute des chaines de télé qui se servent des musulmans comme boucs émissaires .
Je te promets que peu importe la religion de l'impoli, je m'emporterai de la même façon !
(Maintenant, les juifs ne sont pas les plus bruyants ... J'ai lu un article trop génial qui compare des chiffres sur les agressions juives VS musulmanes. La réalité est bien choquante ! M'enfin c'est un autre débat !)
(P.S : j'ai déjà dit que je ne croyais pas en dieu donc inutile de m'accuser de défendre une religion plus qu'une autre)
 
@Vespah @Iris92 : Dans tous les cas, pardonnez mon langage, il l'a dans le cul. Son portrait est épinglé comme l'ennemi de la République par une ministre, donc bon. S'il se défend, on dit qu'il a quelque chose à se reprocher. S'il le reconnaît, on lui dit "ah vous voyez ?!". S'il porte plainte contre Canal+, etc. quoi.
Je n'aurais pas dis mieux (parfois, il faut savoir être vulgaire quand le contexte s'impose). Tu as parfaitement résumé la situation malheureusement. Il lui sera très difficilement de se sortir de cette situation.
 
...Donc elle prône de hiérarchiser les luttes ? Ou les prioriser, plutôt ?

Pourquoi on serait adversaires sur cette question ? Effectivement, était blanche, je suis plus efficace sur l'antisexisme que sur l'antiracisme. Elle, étant racisée, est plus efficace sur l'antiracisme. Plutôt que de s'opposer, se placer en compétition, pourquoi on ne se complète pas ?

Que le PIR monte au créneau sur l'antisexisme AVEC l'angle inclusif antiracisme. S'il ne voit pas le problème dans les propos de Sihamédi, moi, j'en vois, donc je les dénonce.

Je suis bien au courant de la situation laïcité/religion en Moselle, j'en ai l'expérience de première main, et c'est sans doute pour ça que je suis aussi à l'aise pour défendre la laïcité républicaine sans tomber dans la -phobie de quelque religion que ce soit. :) Je sais ce que c'est que de vivre dans un cadre républicain non laïque... et wow, vraiment : j'aime la laïcité. :)

(ma réponse à @Arrrum est toujours en cours de rédaction et presque terminée :fleur: )
Et donc on fait quoi? Féministes blanches contre femmes antiracistes? Super, je crois que moi ça me va pas trop. Si ce n'était pas clair dans mon message, je ne suis pas d'accord avec la position d'Houria.
Ton article nourrit l'islamophobie et le racisme, malheureusement : ton approche n'est pas complémentaire d'un message antiraciste
C'est ca, la laïcité française : on tolère une telle exception régionale depuis un siècle. Mais une femme voilée au lycée non. Pourquoi une telle disproportion ?
 
Dernière édition :
@MayuraTama : Mais je crois que c'est ce qu'on essaye de dire depuis le début : oui, c'est sexiste. Sauf que non, ce n'est pas forcément du mépris ou de l'infamie. Y a eu assez d'exemples de croyant/e/s musulmanes ou qui connaissent le sujet qui sont venu/e/s en parler. Iels sont peut-être plus concerné/e/s que nous. A nous de voir quel parti on choisit.
Le mien est qu'on a retenu que ça de cette émission. Et c'est pas en nous disant "Oui, mais il est sexiste, il est fermement condamnable !" que je pardonne l'émission. On peut condamner un paquet de personne pour un geste sexiste dans un procès qui n'a aucun rapport. A croire qu'il fallait trouver le truc pour pouvoir le condamner. Chouette, la poignée de main et le sexisme, nickel c'est plié, on remballe Michel.
Tiens, d'ailleurs, on devrait faire ça avec Bernard Tapie, on gagnerait un temps considérable. "Est-ce que vous avez arnaqué la France ou êtes-vous victime d'un complot ? Attendez non, je reformule ma question, est-ce vous serrez la main des femmes ?"
L'émission devait parler de Moussa. Les articles parlent du serrage de main.

Je ne serre pas la main, sauf si je suis dans l'obligation de le faire. D'ailleurs, il n'a pas dit qu'il refusait fermement ça. Il a dit qu'il ne le faisait pas, comme je ne le fais pas. Je ne le fais pas aussi parce que dans ma religion, on ne salue pas ainsi. Par contre, dans un contexte pro, il peut très bien serrer une main de femme. Sauf que ça, personne ne lui a demandé.

Je suis pour condamner le sexisme. Je suis aussi pour qu'on prenne en compte deux-trois trucs avant de lui bourriner la tronche. On déconstruit pas les gens ou les religions en les traitant aussi violemment, c'est contre-productif. Comme il est contre-productif pour lui de dénoncer Daech. Maintenant, on parle de lui comme l'ennemi de la République.
Vous avez des gens déconstruits autour de vous sur le patriarcat, le sexisme et tout ça ? J'en suis très heureuse, mais ce n'est pas la majorité. Iels ont mis du temps pour être déconstruit/e/s peut-être, est-ce que les traiter avec cette virulence leur permet aux autres de le faire ? Je ne crois pas. :/

En vrai, si ça a pu permettre de connaître le pourquoi il était invité sur le plateau, tant mieux.
Pour avoir lu les 50 pages et quelques du débat, ce n'est pas ça ce que j'ai ressenti : moi j'ai juste ressenti qu'on défendait ce monsieur sur le principe que la religion disait que c'était comme ça. Après, le monsieur ne parle pas des "femmes musulmanes" mais des "femmes" donc oui je me sens concernée aussi. :)

Dans mes interventions, je ne pardonne pas la tournure de l'émission ni la mise au pilori de ce monsieur. Mais je n'ai pas l'impression que ça ait été le contenu de l'article de Clémence (je ne l'ai pas relu depuis lundi, il est possible que je me trompe). Tout comme je ne suis pas à 100% d'accord avec Clémence non plus (notamment sur Orelsen, Bloqués et toute la troupe... et très sérieusement la différence de traitement ne me plaît PAS DU TOUT).

Mais comme dit, 50 pages c'est long et les réactions ont été très virulentes, du coup les propos passent moins bien :hesite:
Si le but des interventions est de dénoncer l'islamophobie de l'émission sans pour autant minimiser la tenue des propos de ce monsieur, alors je suis d'accord. Mais sincèrement, en lisant ces 50 pages, c'est pas le ressenti qu'on a : pour moi il en ressort juste qu'il faut accepter les propos parce que l'interview était islamophobe et que la religion explique le "sexisme" :dunno:
 
Je m'interroge c'est tout, j'irais poser ces question à des potes qui bossent chez M6.
Oui la priorité c'est Moussa, mais bon vu tout le tort que cette interview a fait à l'assoc' et à l'appel à l'aide afin de demander sa libération, je me dis que cela revient tout simplement à réclamer justice.

Je sais qu'il n'aura pas gain de cause, mais si ça permet d'éviter que d'autres tombent dans le piège tendu par Badou....
 
@Misara Evidemment que l'évolution est possible, encore heureux. Mais là il s'agit de demander à des hommes et des femmes de se toucher, alors que c'est quelque chose qui ne se fait pas d'après leur religion, leur famille, leur pudeur, etc... Toi ça t'embête, mais au fond est-ce que tu te retrouves régulièrement opressée par le fait qu'un homme musulman te refuse une poignée de main au nom de sa religion ? Est-ce que ce ne serait pas plus violent pour eux que ça ne l'est pour toi finalement ? Et je pèse mes mots hein. Pas besoin de me sortir que c'est dur pour les mecs de pas harceler les filles dans la rue, y a une différence quand même ^^
Ben en fait, oui. Je suis gênée par toutes les actions qui résultent d'une religion. Je me sens oppressée car il marque une différence entre mon genre et celui masculin. Il ne me traite pas comme une égale.
Je souligne qu'il a refusé de serrer la main d'une personne dont on ignore la religion. Si Madame la ministre est musulmane et oké avec cette règle, admettons. (En vrai, je serai aussi vener car elle ferait passer sa religion au dessus de sa fonction de ministre d'un pays laïc !)
 
@Misara je parlais de la poignée de main, pas de la religion entière. Mais soit, c'est sûr que si toi tu te sens régulièrement oppressée par ça, je vais pas te dire que tu mens. Mais je pense quand même ce que je dis. Ce serait plus violent pour eux que pour toi je pense.
 
J'aimerais réagir à propos de la séparation qui est faite entre "je préfère ne pas parler aux religieux.ses" et "je manque de respect aux religieux.ses", qui à mon avis sont deux idées qui se suivent sur une même ligne, pas deux opinions bien différentes.

Une personne dans la rue avec un vêtement ou un bijou relatif à une religion, ça n'agresse personne. Objectivement, on ne peut pas être agressé par un vêtement, ça n'a pas de sens. On est agressé si la personne a un tee shirt "si t'es pas de ma religion t'es rien qu'un vilain" ou si elle nous oblige à parler de religion. Mais la personne qui juste a un voile, une barbe, une croix, etc, elle n'impose rien. Elle porte une tenue, comme tout le monde. Elle fait un choix sur sa tenue, comme tout le monde aussi. D'ailleurs, une femme musulmane avec un voile pourrait tout autant dire qu'elle se sent offensée qu'une autre femme n'en porte pas. C'est le même argument et pourtant dans ce sens ça semblerait absurde.

Il convient de se demander pourquoi. Pourquoi demander, pour ne pas dire exiger, qu'une personne religieuse cache sa foi, c'est normal et républicain alors que l'inverse c'est un épouvantable extrémisme ? Parce qu'en France on a la fâcheuse tendance à considérer que la normalité, la référence, c'est l’athéisme, avec une pointe historique et culturelle de catholicisme, pour le patrimoine. L’athéisme est un choix et une croyance (qu'il n'y a pas de divinité), tout comme n'importe quel avis sur la religion. A mon sens, on ne peut être juste et équitable envers tous si on hiérarchise les positions.

Une personne religieuse peut être une terrible personne ou ne pas l'être, comme tout le monde quoi. Considérer que parce qu'elle est religieuse, elle est plus suspecte qu'une autre, plus susceptible d'avoir de mauvaises valeurs, c'est littéralement faire un amalgame. C'est assimiler l'ensemble d'une communauté aux actes de ses membres les moins fréquentables.

Avoir un a priori d'office sur quelqu'un qui a l'air religieux ou "trop" religieux, c'est basé sur un préjugé discriminant. L'idée qu'on est offensé par le choix de quelqu'un d'autre même quand il ne nous affecte pas, c'est un argument discriminant par essence, c'est le même qu'on retrouve dans la bouche de tous les "moi ça me dérange pas les homos/noirs/etc, juste je veux pas voir faire telle chose en public". On ne lutte pas pour la justice si on se bat contre ça, on lutte pour que ses idées écrasent celles des autres, on lutte pour que notre choix soit aussi celui des autres, et on pose cela comme une condition pour respecter ces autres. "Si vous ne voulez pas faire comme je veux que vous fassiez, vous ne voulez pas vous intégrer. Du coup je ne vous aime pas."

Alors on va me répondre "mais là c'est lui qui impose quelque chose aux femmes" et je ne vais pas reprendre les dizaines de messages très bien écrits d'autres personnes qui ont expliqué encore et encore qu'en fait on n'en sait rien (et que c'est le degré de violence qui est pointé, pas le sexisme de base du geste). On n'a véritablement aucune info sur ce que ferait Sihamedi si une femme lui tendait la main, on n'a rien d'autre qu'on bout de phrase arraché par malveillance dans un contexte truqué donc le seul but était de casser du musulman pour faire du buzz.

Il s'agit d'être un peu honnête. Le même gars en blanc qui s'appelle Jean-Baptiste Dupond, il dit "je ne serre pas la main aux femmes", déjà ça choque personne parce que c'est ce qui se fait couramment en France, ensuite si ça dérange on lui pose la question, on dialogue et on avise ensuite. Pourquoi ? Parce que Jean-Baptiste Dupond, on suppose pas par défaut qu'il est suspect et on ne suppose pas qu'il a dans ses valeurs quelque chose comme "je méprise toutes les femmes".

C'est bien ça le problème des amalgames, c'est qu'ils biaisent les raisonnements et tracent des cibles sur les gens, qui s'ils ne parviennent pas à esquiver 100% des pièges qu'on leur tend, sont jetés aux lions sans ménagement. Parce qu'ils avaient qu'à mieux répondre, parce qu'ils avaient qu'à être de parfaits féministes, parce qu'ils n'avaient qu'à pas... faire partie des gens qu'on soupçonne avant de les entendre.
 
... comme le fait de tenir la porte uniquement aux femmes, comme le fait de présumer que c'est aux hommes de payer l'addition quand ils mangent avec des femmes (autant de comportements qui ne déclenchent pas particulièrement de polémique ... sauf quand cela vient de musulmans bien sûr)
Je suis en général d'accord avec toi sauf peut-être sur ce point : si une figure publique représentative (politique, responsable d'association, porte-parole, chef.fe d'entreprise...) déclarait sur la place publique que par principe il/elle ne traite pas le genre opposé de la même manière que son propre genre, je pense (enfin j'espère) que les réactions seraient aussi virulentes et qu'ils auraient des comptes à rendre!! Le problème réside dans le fait que ce n'est pas une question publiquement posée, donc ils ne sont pas amenés à y répondre, et ça c'est dégueulasse.
 
Je suis bien au courant de la situation laïcité/religion en Moselle, j'en ai l'expérience de première main, et c'est sans doute pour ça que je suis aussi à l'aise pour défendre la laïcité républicaine sans tomber dans la -phobie de quelque religion que ce soit.
Clemence, je suis prête à te prêter de nombreuses qualités, parmi lesquelles : un talent énorme pour l'écriture, pour l'analyse politique et pour les articles engagés, une ténacité et une capacité de synthèse épatante, un engagement féroce pour les causes qui te tiennent à coeur et sur lesquels tu ne flanchent pas, malgré le harcèlement dont tu est victime sur les réseaux sociaux, malgré les commentaires qui remettent en question ton professionalisme, malgré tou-te-s celleux qui te vouent aux gémonies (wow je crois que c'est la première fois de ma vie que j'utilise ce terme à l'écrit !), parce que pour les un-e-s tu es trop féministe, pour les autres pas assez.

(il va y avoir un "mais", mais je suis quand même sincère sur ce que je viens de dire)

Mais vraiment, vraiment, vraiment vraiment, le fait que tu ne vois pas l'islamophobie et le racisme anti-arabe qui se niche dans cette polémique est la meilleure démonstration que tu n'est pas autant au point, ou à l'aise sur l'islamophobie (terme que, rappelons le, vous aviez des réticences à utiliser il y a encore très peu de temps, voire même à reconnaître son existence, voyant plutôt des actes "d'ignorance", de "peur de l'autre") que tu sembles le croire. Ça ne fait pas de toi une islamophobe. Je répète : Ça ne fait pas de toi une islamophobe. Mais comme tous les systèmes oppressifs, on met du temps à pouvoir être sûr-e d'arriver à les distinguer quand on en est pas soi-même victime. Le fait que tu aies recours à la carte "ami musulman" (comme la carte "ami-e noir-e") est un autre indice que tu n'as peut-être pas autant de maîtrise sur la présence ou pas d'islamophobie dans cette polémique, qui, du point de vue de plusieurs personne, musulmanes ou non, semble pourtant en être une composante. Je pense qu'il est important de reconnaître aussi nos limites, malgré nos compétences d'analyse, à pouvoir distinguer ou pas des violences dont on est pas directement victimes.
 
Dernière édition :
Ah bon. Bah en fait je viens de voir ton "résumé" du débat @Eclise et je vais m'arrêter là.

Je t'envoie ma réponse en mp @Arrrum mais je vais pas la poster ici, elle est trop longue, et je ne vois vraiment pas l'intérêt de continuer la discussion ici si c'est ainsi que tu résumes les échanges qui ont été tenus sur 60 pages. (parlons-en, de manipulation médiatique :yawn: c'est pas facile de faire un résumé objectif, hein ? ;) )

Pour la dernière fois : je ne fais pas le procès de ce monsieur parce qu'il est musulman. Je dis qu'être musulman n'est pas une excuse au sexisme, et qu'il ne faut pas considérer que tous les musulmans sont sexistes parce que lui, il l'est. Mais comme je l'ai déjà dit dans mon précédent LONG message : je ne ressens pas le besoin de me justifier, je venais juste expliquer. (Je ne suis pas là pour convaincre celles qui demandent à l'être.)

Pour celles que ça intéresse, je continue de répondre sur la laïcité sur la Veille permanente laïcité.
 
Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes