Personnellement je ne suis pas dans cette situation, j'ai eu des copains assez jeunes, j'ai commencé à me masturber à l'adolescence, et j'ai eu mon 1er rapport sexuel à 16 ans. (Que je ne regrette absoluement pas car c'était notre 1ere fois à tout les deux, qu'on était amoureux et qu'on se respectait)

Mais je te comprends ! J'ai eu pendant longtemps beaucoup de mal à toucher les hommes. Les relations sexuelles ne me posaient aucun problème, les préliminaires non plus, sauf quand c'était à moi de le faire. Je faisais un blocage, mais je me forçais pour "rentrer dans le moule" et avoir peur de décevoir... J'en ai parlé à mon 2eme copain, qui m'a mis en confiance, il m'a appris à aimer son sexe et ne pas en avoir peur. Il ne m'a jamais jugée et m'a laissée prendre mon temps. Grâce à lui je n'ai plus de problème la dessus.

Aujourd'hui j'ai 27 ans et j'ai une vie sexuelle épanouie. Ma vie amoureuse est beaucoup plus chaotique... Je travaille dessus, mais j'ai du mal à me projeter avec un homme, je leur trouve toujours des défauts et je m'arrête au moindre petit détail... J'essaie d'être moins exigente même si ce n'est pas facile...

Chacun de nous à ses problèmes et ses blocages... Mais il ne faut pas les laisser se gâcher la vie et surtout ne pas laisser les autres nous juger.

Par contre ce qui m'a frappée dans ton témoignage, ce n'est pas qui tu sois vierge, mais c'est que tu ne t'aimes pas et que tu ne te considères pas assez bien pour aimer. Ca m'attriste d'entendre ça... Au dela des relations sexuelles/amoureuses, il fait que tu apprennes à t'aimer, c'est important ! Epanouis-toi, valorise ta vie, valorise toi ! Je suis sûre que tu es une très belle personne, tu dois prendre confiance en toi !
C'est bien que tu puisses y travailler avec une psy. J'espère qu'elle va t'aider à t'aimer. A partir de là tu sauras ce que tu veux. Tu pourras envisager d'aimer ton corps, d'apprendre à le connaitre et d'apprendre à aimer (dans tous les sens du terme) quelqu'un. Peut être que tu te rendras compte que ce n'est pas quelque chose qui t'interesse, et ça ne sera pas grave. Le plus important c'est que tu aies toutes TES cartes en main.

Epanouis toi ! Aime toi ! Et sois heureuse, quelle qu'en soit la manière... et FUCK à ceux qui ne te comprennent pas.
:jv:<3:fleur::bouquet:
 
Et le Bingo, c'est que je tombe presque tout le temps amoureuse de personnes en couple ou pas du tout intéressés. Du coup je bloque tout dans un coin de ma tête avant que ça prenne de l'ampleur.
Comme je te comprends ! Je suis exactement dans ton cas...
Mon analyse : C'est plus facile d'être intéressée par quelqu'un de non disponible que de se lancer dans une relation de couple et de finir par être déçue.
Mon ambition : Ne plus avoir peur d'être déçue, et favoriser la chance de vivre de belles choses, même si on risque de se brûler les ailes ! Car au final, une relation qui se termine, oui c'est difficile, mais on fini toujours par remonter la pente, et au final on se rend compte que ça n'était pas si terrible ;)
 
Dernière édition :
  • Big up !
Reactions : Enoch and Zaycito
Ca me fait drôle de lire cet article aujourd'hui, car c'est mon anniversaire aujourd'hui et je suis toujours vierge à 21 ans.
J'ai eu un premier bisous quand j'avais 7/8 ans avec un petit blond qui s'appelait Alexandre. Je me souviens que ça m'avait rassurée à l'époque, car déjà en maternelle et en primaire toutes les filles étaient les amoureuses de quelqu'un. Et moi non, bien sûr...A l'époque j'aidais les garçons de ma classe à attraper les filles pendant les récréations...Ensuite collège, j'ai eu pleins de crush. Mais jamais de retour et les mecs ne l'ont jamais su, j'étais trop timide pour leur dire et en voyant que ça n'était pas réciproque je me voyais mal leur avouer...Lycée pareil, désert dans ma vie sentimentale.
Le soucis c'est que je me suis toujours sentie moche. j'ai jamais collé aux standards de beauté.
C'est seulement maintenant que j'ai commencé à m'accepter comme je suis. J'ai commencé à sortir quand je suis allée à la fac. J'étais la nana mal dans sa peau, qui se cache derrière ses copines et qui acceptait mal les quelques regards et compliments des hommes. Petit à petit, je change d'avis et je me trouve jolie en photos. J'ai trouvé ce qui m'allait.
Le paradoxe avec moi, c'est que j'ai toujours voulu quelqu'un, mais quand c'est réciproque je prends peur et je pars en courant. Je suis toujours attirée par des mecs qui ne veulent pas se poser. J'ai seulement rencontrer un mec qui voulait se poser avec moi. Je l'ai trouvé collant et étouffant et j'ai pris mes jambes à mon cou (le courage tout ça tout ça...). Deux fois j'ai cru tomber sur des mecs avec qui quelque chose serait possible. Le premier c'était il y a un an. J'y ai cru dur comme fer et je suis tombée de tellement haut quand il m'a mit un râteau (je passe les détails, j'en ai déjà parlé sur le topic des "Célibattantes" et il n'y a rien d'intéressant). Et le deuxième s'était il y a quelques mois. Un collègue de boulot. Gros coup de coeur. Comme un cadeau de la vie, qui me l'aurait apporté sur un plateau d'argent. Un peu comme si, on m'apportait le mec de mes rêves. Et puis je me suis rendue compte que c'était comme un oiseau. Plus je m'approchais et plus il s'envolait. Il avait mis du temps à se remettre de son ex et il ne voulait pas retomber là-dedans....

Par rapport au fait d'être vierge ça me bloque de rencontrer quelqu'un, je me dis qu'à mon âge tout le monde a eu des relations et des histoires et moi j'arrive comme une fleur avec mon expérience nulle. Ca m'est arrivé plusieurs fois de rencontrer des mecs en boite qui voulait rentrer après avec moi (If you know what I mean). J'ai toujours refusé. J'ai hésité à dire oui et à leur dire la vérité sur le chemin du retour...D'un autre côté, j'ai reçu une éducation assez stricte par rapport à ça. Ma mère m'a toujours présenté les mecs comme des êtres "diaboliques" (j'exagère à peine) ahah J'ai toujours entendu "ils ne veulent que ton cul", "ils vont se moquer de toi", "les études d'abord on verra ensuite"....

Suite à ma deuxième déception, je me suis remise en question et je me suis rendue compte que j'étais capable de me plier en quatre pour quelqu'un. Je suis flippante ahha Je m'intéresse à la personne et je deviens incollable sur elle, quand elle connait à peine mon nom. Pour le mec de la déception 2, j'avais presque pensé à le suivre et à arrêter mes études. Tellement je voulais que ça marche, j'étais prête à tout...Je me suis rendue compte qu'il fallait que j'arrête de me comporter comme ça. J'ai décidé de profiter de la vie seule pour l'instant, de faire cavalier seule, de saisir toutes les opportunités qui se présentent à moi. Je me forme de mon côté et le jour que je rencontrerais quelqu'un, j'aurai déjà du vécu. Ce qui me fatigue le plus, c'est le fait d'avoir des projets que de mon côté. Je ne partage rien avec quelqu'un. Tout ce que je fais, je le fais seule et mes copines commencent à se caser, dont une qui devrait se marier l'année prochaine et une qui voudrait faire un enfant. Forcément ça donne envie.

Maintenant ça va, je vis avec.. C'est pas quelque chose que je dirais en premier sur moi. Mais je rougis plus si je dois en parler. Surtout il ne faut pas se mettre la pression je pense. Longtemps j'ai cru que ça venait du fait que j'étais moche comme un poux. Pourtant j'ai une copine qui est absolument magnifique et elle a eu son premier copain à 20 ans donc ça ne veut rien dire. Je pense que ça dépend juste de comment on se sent dans sa peau et des gens qu'on rencontre.
Si par chance je rencontre quelqu'un, je viendrai vous faire une update.
Voilà, j'ai vidé mon sac. Bonne journée à vous!! :d Il parait qu'il y a une raison à tout, wait and see comme on dit :)
PS: j'aime bien lire vos histoires, ça me redonne la foi!!
 
Dernière édition :
@RoxaneRavenclaw j'ai eu l'impression de me lire en lisant ton commentaire (même si je n'ai pas de vitiligo)

J'ai 23 ans, et je suis toujours vierge, comme la Madz de l'article je n'ai jamais eu de copains et je n'ai jamais embrassé un garçon ou une fille. Je n'ai jamais vraiment ressenti le besoin d'avoir quelqu'un dans ma vie jusqu'au moins mes 18 ans... Aujourd'hui j'ai peut-être plus envie d'avoir quelqu'un, plus pour faire comme tout le monde je crois et je commence à avoir peur que ça ne m'arrive jamais (surtout quand 2 de mes meilleurs amis m'ont annoncé leur mariage). J'ai souvent eu des crush mais je ne suis jamais tombee amoureuse véritablement...
Je crois que ce qui m'a toujours interdit d'avoir quelqu'un c'est le fait que je ne m'aime pas moi même : je suis une fille forte/grosse et je me sens hyper mal dans ma peau (même si je n'en parle que tres peu). Et depuis quelques années j'ai aussi très honte de ma virginité, Je n'en parle pas, peu de gens le savent, et je préfère mentir sur mon expérience sexuelle plutôt que de dire que je suis vierge.
Depuis peu de temps j'ai compris et accepté le fait que je sois bisexuelle, mais ça aussi j'en parle peu (même si j'en parle plus que ma virginité). J'ai beaucoup de mal à accepter cette différence et je sens toujours unec certaine pression, comme d'autres Madz l'ont défini, qui me "pousse" à avoir quelqu'un ou à avoir une relation sexuelle, j'entends souvent "tire un coup ça t'aiderait à te détendre" ou "toujours pas de copains?" Et le jour de mes 23 ans on m'a même dit "j'espère que tu te marieras bientôt parce que après 25ans le mariage c'est fini". Et ça m'agace plus qu'autre chose.
J'espère être comme cette Madz et enfin accepter d'être vierge mais aussi m'accepter moi même.
 
Il y a quelques mois, j'étais dans la même situation. Je suis aussi très têtue (donc essayer pour essayer m'intéressait pas) et j'avais des mauvaises expériences (plutôt psychologiques), j'ai 21 ans. Quelques semaines avant mon anniversaire (en mars) j'ai rencontré un mec qui est devenu mon petit-ami (la premiere fois qu'il m'as embrassée était après mon anniversaire, donc pour moi aussi c'était tardivement.

Je suis quasi-asexuelle (mais exceptionnellement, je suis attirée par lui - ce qui me n'arrive jamais) donc c'était assez facile d'être toute seule.

Donc ma relation avec lui est une très bonne expérience, je l'aime. Je sais pas si ça va durer (parce que on sait jamais, je reste méfiante même si il est vraiment incroyable) mais c'est bien attendre pour celui qu'on aime vraiment (je parle pour tout et non pour le sexe) parce que (comme il m'a montré) celui va attendre et comprendre.

Bonne journée!
 
  • Big up !
Reactions : Enoch
J'aurais bien aimé lire cette article il y a 3/4 ans, j'étais dans la même situation ! ^^
Premier copain et premier bisou à 18 ans et première fois à 20 ans. J'avais vraiment pas confiance en moi de ce côté là, je pensais pas que quelqu'un pouvait ressentir de l'amour pour moi en fait. Et bien sûr, j'avais tort. x)
Tu finiras par trouver une personne qui te convient et avec qui tu seras à l'aise pour ces premières fois. :) ça prend peut-être du temps et peut-être que des gens te jugeront mais "chacun sa route chacun son chemin" (désolée, j'étais obligée) <3
 
  • Big up !
Reactions : Enoch and Puratipasu
Je me dis qu'à mon âge tout le monde a eu des relations et des histoires et moi j'arrive comme une fleur avec mon expérience nulle.
C'est vraiment la plus grosse idée fausse sur ce sujet! 21 ans ça reste très jeune même si quand on a 21 ans on n'a pas l'impression que c'est si jeune. Il y a énormément plus de filles et de garçons que tu le crois en France qui sont encore vierges et sont persuadés que tout le monde a plus d'expérience qu'eux. Ce n'est pas forcément un truc que tu déballes librement à la première soirée venue, et beaucoup de gens essayent de le dissimuler (voire carrément de mentir) à leurs propres amis parce qu'ils ont peur d'être jugés, qu'ils ont honte. Du coup, ça arrive aussi que des personnes vierges se le cachent entre elles et croient à tort que l'autre est plus expérimentée.
Je t'assure que vraiment, à ton âge c'est relativement courant.
Ce n'est pas un "problème" : bien sûr certains ont des blocages psys, paniquent, ont des idéaux très élevés comme la fille de cet article. Mais la vie ne nous envoie pas forcément sur notre chemin des gens qui nous conviennent entre 15 et 20 ans. Alors finalement, si tu n'as rencontré personne qui t'intéresse à 21 ans, tu n'as pas "un problème dans ta tête", c'est peut-être tout simplement le hasard.
En plus, l'expérience sexuelle n'a pas beaucoup de sens de manière isolée : c'est souvent ton expérience avec telle personne, ton entente avec telle personne, ton écoute de l'autre, ton aptitude à te laisser aller à tes émotions et tes sensations etc. qui influence le plus ta sexualité. Bien sûr qu'avec beaucoup d'expérience sexuelle, on a plus d'idées, on connait mieux son propre corps, on a plus confiance en soi la plupart du temps... Mais le corps du partenaire en face (homme ou femme) n'est pas un corps robotisé, standard, qui réagit toujours pareil quel que soit son propriétaire. Donc même avec beaucoup d'expérience sexuelle, on doit toujours un peu repartir de zéro quand on rencontre quelqu'un, ce qui fait qu'une belle complicité sexuelle n'est pas forcément du tout une question d'inexpérience/expérience. Alors "arriver comme une fleur avec ton expérience nulle", ce n'est pas vraiment un problème car en attendant, toute seule, tu peux très bien avoir appris à être super à l'aise avec ton corps, super à l'écoute de tes désirs et de tes sensations, et ça va beaucoup t'aider.
 
Je suis une vieille (plus de 30 ans et oui :rire:) qui a été dans la même situation que toi (sauf que je n'en parlais pas avec mes proches). J'ai fini par "sauter le pas" (genre c'était une épreuve :facepalm:) parce que j'ai rencontré un jeune homme gentil et qui me plaisait et à qui pour la première fois, je n'ai pas eu peur ou honte de dévoiler mon inexpérience.

Et en lisant ce témoignage et tous vos commentaires, je me dis que mon "moi" de 22 ans aurait été tellement soulagée de vous lire et de savoir qu'elle n'était pas la seule dans cette situation, que non elle n'était pas moche et anormale et irrécupérable pour cela, et qu'il était possible de parler de ma situation sans me sentir horriblement complexée et mal à l'aise. Je sais pas vous mais rien que pour ça, je bénis le grand Internet et ses forums :worthy: :jv:
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes