J'ai avorté clandestinement en Colombie — Témoignage

19 Juillet 2015
4 016
30 233
3 884
Paris
Encore une fois c'est exactement ce genre de discours qui tend à culpabiliser les femmes face à l'avortement aussi bien au moment de la prise de décision "mais tu sais, tu aurais pu l'aimer ce petit être humain si mignon" mais aussi après l'intervention "quoi ? tu te sens pas mal ? t'es pas choquée/traumatisée ? t'es vraiment un monstre sans coeur"...

Je ne vois pas ce qu'il y a de culpabilisant, j'ai utilisé le conditionnel "aurait pu", cela ne veut pas dire que la personne doit obligatoirement aimer l'enfant! La plupart ne le font pas de bonté de coeur, et oui cela reste traumatisant à mes yeux comme tout acte chirurgical quel qu'il soit
 
25 Mai 2015
1 475
8 659
2 074
30
je pense que cet acte doit être quand même très douloureux psychologiquement pour une femme, même si on ne veut pas d'enfants, cela reste dur de se dire que l'on va se séparer d'un petit être que l'on aurait pu aimer très fort (peut-être même déjà) sans parler des risques de santé à long terme.

Chacun ou chacune va vivre l'avortement à sa manière, sans forcément en ressortir traumatisé(e). Tu peux trouver tes facilement sur internet plein de témoignages de personnes qui ont très bien vécu leur avortement ou qui s'en sont foutues comme de l'an 40.
Ton discours est très culpabilisant et rappelle le discours des pro-vie, sans vouloir t'offenser :/.

Merci pour le témoignage sinon. J'ai trouvé intéressant le post de la madmoizelle colombienne qui pointait du doigt des remarques racistes /condescendante sur les autochtones... J'avoue que ça m'a frappée aussi (alors que le pourquoi du comment la Mad est tombée enceinte, osef, on doit pouvoir avorter peu importe les circonstances ).
 
19 Juillet 2015
4 016
30 233
3 884
Paris
Je ne voulais pas être culpabilisante, je donnais simplement mon point de vu. Mais après, tant mieux que certaines de personnes avortent et s'en foutent! Je sais juste que si cela m'arrivait à moi je le ressentirais comme cela. Pour moi c'est quelque chose de traumatisant, toutes mes copines qui ont avortés en sont ressorties le coeur brisé, heureusement que cela n'est pas le cas de tout le monde! Excusez-moi, je pensais naïvement que cela était douloureux psychologiquement, dans ma vision bisounours des choses chaque passage à la clinique/hôpital etc n'est pas joyeux (peu importe ce que l'on va y faire) (on sent la fille qui déteste les hôpitaux). Du coup, merci de m'avoir dit que cela pouvait ne pas être le cas
 
17 Janvier 2009
624
934
4 894
St-Maur
@Gia_Juliet je pense que @Seiryu voulait dire "avoir une grossesse compliquée et ne plus pouvoir être enceinte après du fait de cette complication".

Et en même temps ... Oui, c'est "mon corps, mon choix". A partir du moment ou tu as essayé d'expliquer à ta patiente en quoi c'est quand même plus sûr d'avoir une contraception régulière et de faire attention, et que tu lui as aussi expliqué les effets 2nd et complications de l'IVG et de la contraception, si elle décide quand même d'avoir recours à une IVG par an plutôt que de prendre une contraception et bien ... c'est son choix.

Ce que j'aime beaucoup sur la notion de "responsabiliser les femmes", c'est qu'on parle à tout va de dérembourser l'IVG pour soit disant cette notion de responsabilité ...

Par contre est ce qu'on a déjà parlé de dérembourser les traitements des complications chroniques du diabète, de l'hypertension ... ? Parce que pour moi c'est du même ordre d'idée. Il y a des gens qui font des complications de l'hypertension parce qu'ils n'ont pas de chance, et énormément qui en font parce qu'ils n'ont pas suivi les mesures diététiques ni pris les médicaments recommandés.
J'imagine le tollé si on disait "à partir de maintenant on ne rembourse plus les traitements de l'AVC si vous étiez hypertendus et que vous n'avez pas suivi les recommandations médicales".
 
26 Octobre 2014
376
2 862
824
imbrifuge.wordpress.com
Par contre est ce qu'on a déjà parlé de dérembourser les traitements des complications chroniques du diabète, de l'hypertension ... ? Parce que pour moi c'est du même ordre d'idée.
Franchement, je trouve que la comparaison n'a absolument pas lieu d'être. Tu ne choisis pas ton diabète. Tu ne choisis pas ton hypertension. Ces médicaments sont essentiels, il n'y a rien pour les remplacer. Tu ne choisis pas toujours de tomber enceinte, ok. Mais quand tu es à ton 12ème IVG (et en fait bien avant) tu ne peux plus dire que tu n'as pas eu d'information sur comment prévenir cette grossesse non désirée. Tu ne peux pas dire qu'il n'y avait aucun moyen de l'éviter. Les accidents ça arrive, ça pourrait même m'arriver à moi tiens. Je suis pro-IVG. J'ai même passé un moment en tant qu'étudiante en médecine dans un centre IVG et j'ai tellement apprécié cette expérience que je me verrais bien y travailler (tout ca pour dire à quel point je suis réellement pro-IVG) Mais moi oui, j'estime qu'il y a des limites, des abus, et je ne me sens pas pour autant une personne horrible. J'estime que la société n'a pas à payer pour l'irresponsabilité de quelqu'un (et effectivement le deremboursement dans certaines conditions exceptionnelles me semble une solution). J'estime que le médecin n'a pas a engager sa propre responsabilité dans certaines situations. Et je finirais en disant qu'on tape beaucoup sur le système de santé français, je ne sais pas si c'est moi qui ai eu la chance de tomber sur des personnes plus sympas que la moyenne, et bien sur qu'il y a toujours des exceptions, mais franchement j'ai un tableau beaucoup moins obscur que beaucoup de témoignages...
 
  • Big up !
Réactions : Médille et Ashraa
30 Janvier 2009
5 018
18 099
6 144
33
Lille
@Plume* Mais donc concrètement, une nana arrive pour son xième IVG sur une année, désormais elle dépasse la quotat d'IVG fixé par l'assurance maladie pour le remboursement et n'a pas les moyens de se payer un autre avortement, il se passe quoi?
On va lui dire: ah bah c'est dommage! t'avais qu'à être moins débile aussi, ça fait x fois qu'on te dit comment ça marche une contraception, t'aurais pu piger avant, en tout cas maintenant c'est trop tard, t'as le choix entre le payer de ta poche, mettre un cierge pour avoir une fausse couche ou essayer les infusions de gui.
Si la nana était trop immature, irresponsable (dans le sens strict du terme), ça serait encore plus irresponsable de lui coller un bébé dans les bras (sans compter que si la nana n'en veut vraiment pas d'un enfant, le lui imposer, ce n'est pas faire un cadeau à ce bébé qui n'a rien demandé à personne)

Je suis d'accord: qu'on en arrive à des situations où les filles préfèrent avorter qu'utiliser une contraception, c'est nul. Il faut vraiment travailler sur le pourquoi de la chose (qui est peut-être du ressort d'un psy d'ailleurs). Mais ça ne résoudra rien de le dérembourser, un avortement coûte quand même moins cher que des allocations et une scolarité gratuite jusqu'à 18 ans. La société paiera dans tous les cas pour les abus, l'irrespect ou l'absence de responsabilité d'une minorité. Autant choisir la solution la moins pire: pas d'enfants élevés à la va que je te pousse.

Sinon pour le diabète et l'hypertension, à la limite je comprends ton argument. Mais alors t'en penses quoi de l'assurance maladie qui rembourse les soins dentaires chez les patients qui ne se brossent pas les dents (par pure flemme) et qui bien entendu ont plein de problèmes.
Parce que c'est le même truc: je nettoie la bouche, je donne des échantillons, j'explique longuement, je leur fais répéter les gestes puis je fais les soins. Et deux ans plus tard tout est de nouveau carié, il faut tout refaire au frais de la sécu (et des mutuelles, mais bon elles je m'en fous qu'elles crachent un peu) juste parce qu'il s'est brossé les dents 3 semaines après les soins puis après il en a eu marre.
Et si jamais les soins n'étaient plus remboursés pour ces gens là, et ben ils ne viendraient qu'en urgence pour ouvrir la dent, puis laisserait trainer jusqu'à la nouvelle urgence pour un abcès jusqu'au jour où le dentiste dirait enfin: faut tout enlever, plus rien n'est soignable. Ce n'est pas comme ça que je vois mon métier. Pour moi j'y crois à chaque fois: s'il faut refaire 15 fois le même soin et réexpliquer 15 fois, ben peut-être que ce sera à la 16 ème que ça sera la bonne (surement pas à cause de moi d'ailleurs, ce sera peut-être pour un nouveau partenaire, un nouveau boulot etc), et à ce moment le patient aura toujours la possibilité de se reprendre en main.

Pour moi c'est pareil avec l'IVG. Peut-être que la fille va avorté 15 fois mais à la 16ème elle sera avec un nouveau compagnon qui lui sera plus responsable et qui s'investira dans la contraception de sa compagne pour qu'elle arrête d'avorter tous les 4 matins. Et à ce moment elle comprendra peut-être enfin l'intérêt du truc et prendra en main sa fécondité.
 
17 Janvier 2009
624
934
4 894
St-Maur
Franchement, je trouve que la comparaison n'a absolument pas lieu d'être. Tu ne choisis pas ton diabète. Tu ne choisis pas ton hypertension. Ces médicaments sont essentiels, il n'y a rien pour les remplacer. Tu ne choisis pas toujours de tomber enceinte, ok. Mais quand tu es à ton 12ème IVG (et en fait bien avant) tu ne peux plus dire que tu n'as pas eu d'information sur comment prévenir cette grossesse non désirée.

On ne choisit pas son diabète ou son hypertension, okay sauf qu'on sait que dans de très nombreux cas c'est quand même lié au mode de vie (oui je caricature, je sais qu'il y a des diabètes chez les jeunes et des hypertensions chez des sportifs qui mangent non salé, c'est un exemple ...)
Un patient qui en est à sa douzième complication d'un diabète déséquilibré parce que traitement mal pris et mesures diététiques non respectées, ne peut pas dire non plus qu'il n'a "pas eu d'information pour prévenir sa complication rénale/ophtalmo/cutanée ...". Est ce que pour autant tu vas lui dire "Bah non mec, ça fait 15 ans qu'on t'explique qu'il faut pas prendre 6 cocas et 3 brioches au goûter, maintenant tu l'as mérité on te laisse devenir aveugle du fait de ton diabète" ? Non. On le traite et on reprend l'éducation, en réexpliquant pourquoi c'est important d'avoir une maladie équilibrée.
C'est le même principe que ce que dit @Gringo pour les soins dentaires, c'est la même chose en diabéto, en pathologies vasculaires, en tabacologie et pour toutes les maladies chroniques.

Parfois il y a des patients qui ne font rien comme on leur dit, et c'est dommage pour eux qu'ils n'aient pas compris l'intérêt de ce que leurs ont préconisé les soignants. Peut être que le soignant a mal expliqué, peut être que ce n'était pas le bon moment pour qu'ils en voient l'intérêt. Et oui, c'est frustrant les patients avec qui tu as l'impression qu'à chaque fois il faut tout reprendre, mais pour autant je ne vois pas (encore) notre système de santé comme un truc totalitaire ou soit tu fais ce qu'on te dis sans poser de questions, soit tous les soins sont à ta charge. Et tant mieux!
 
26 Octobre 2014
376
2 862
824
imbrifuge.wordpress.com
Je ne sais pas répondre pour les dents, effectivement. Ca me "choque" moins, sans trop savoir pourquoi, qu'il faille refaire la prévention plusieurs fois pour l'hygiène dentaire, et que l'on ait à soigner plusieurs fois des caries. Dans les faits tu as raison dans ton raisonnement oui... Mais si je peux me permettre de faire un autre exemple : La transplantation hépatique chez un alcoolique. Condition sine qua non : Le sevrage alcoolique. Si le sevrage n'est pas effectif, pas de greffe. Mais pire encore, si le greffé après sa transplantation re-fusille son foie en recommençant à boire : Pas de deuxième chance. Là on ne parle même pas d'un amas de cellules dans un corps sur lequel fait débat l'état de vie ou de mort. On parle VRAIMENT de vie ou de mort. Si on le met sur la liste, il sera en tête de liste et il sera sauvé. Si on ne l'y met pas, il meurt. Et tu t'es affectionné à ce.tte patient.e, il.elle te supplie des yeux de lui donner cette deuxième chance, il.elle te jure qu'il a arrêté de boire et ne recommencera plus, c'est pour de vrai. Et pourtant c'est loin d'être exceptionnel. Alors bien sûr qu'on ne peut pas faire des généralités avec l'avortement, bien sûr que chaque histoire est unique,que la vie de l'éventuel futur enfant est aussi à prendre en compte, qu'il faut traiter finalement au cas par cas, que ça n'empêche pas l'empathie, qu'il faut toujours laisser la place a l'exception. Mais j'estime aussi qu'il faut intégrer à la loi la possibilité, dans certaines conditions, de refuser de rembourser une IVG (ou autre solution similaire) et surtout de diffuser cette information de façon à justement responsabiliser en amont. Le but n'est pas de punir, parce que punir pour moi c'est après coup, et que finalement je doute que de nos jours, en France, on se voie refuser l'avortement. Responsabiliser c'est agir en amont, prévenir l'accident. :)
 
26 Octobre 2014
376
2 862
824
imbrifuge.wordpress.com
Et @Interlude pour le coup je trouve que ton message est très stigmatisant envers les diabétiques. Ce n'était peut-être pas ton but mais tes mots m'ont choqué... Les complications ne découlent pas forcément de l'observance, loin de là. Un diabétique n'est pas forcément un gros qui mange beaucoup. Attention aux stéréotypes... Ce n'est pas une maladie qu'on choisit.
 
17 Janvier 2009
624
934
4 894
St-Maur
@Plume*
Quelle partie tu trouves stigmatisante que je corrige?
Le but n'est pas du tout de dire que tous les diabétiques compliqués l'ont bien mérité (si jamais ça n'était pas clair). C'est juste l'exemple le plus "parlant" pour tous que j'aie trouvé.

Pour la possibilité de refuser le remboursement de l'IVG, il me semble que dans un autre domaine (l'addictologie), ils ont montré que le fait de "menacer" n'induit pas du tout de meilleure observance (Par exemple ce n'est pas en menaçant un patient alcoolique de perdre son travail, sa maison, ses enfants ... que ça marche mieux pour le faire arrêter). Enfin que en gros c'est du patient que doit venir le changement.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes