Je me retrouve énormément dans cet article sans avoir vécu un avortement. Depuis mes 14-15 ans, mon médecin de famille qui me connaissait depuis toujours n'arrêtait pas de vouloir me mettre sous pilule alors que je n'avais encore jamais eut de relations sexuelles. Aujourd'hui encore, je n'ai toujours pas envie d'être sous hormones, surtout après ce témoignage. Ça m'effraie énormément, tout comme les rendez-vous chez le gynécologue. C'est une charge mentale énorme que l'on pose sur les femmes car ce sont à elles de s'inquiéter après chaque rapport. Je ne trouve pas ça normal du tout et ça m'a rendu moi aussi phobique de tomber enceinte (dès le moindre retard, ou juste des nausées pour une toute autre raison je panique). Je n'imagine même pas l'impact psychologique et physique qu'un avortement peut apporter ! Du coup oui, parfois il m'est arrivée de détester les hommes pour ce manque d'intérêt total (heureusement il existe des exceptions ! )
 
Quel témoignage puissant, j’ai tellement été émue ! Courage, force et soutien à cette courageuse Madz ! Je n’ai pas encore besoin de contraception mais j’y réfléchis parfois pour le jour où et j’avoue que je ne sais pas laquelle choisir, c’est si compliqué ! Préservatif c’est sûr en tout cas mais effectivement ça peut déranger à terme !
 
Si je comprends bien en réalité elle est en colère contre le fait d'être une femme.
Parce que malheureusement des solutions miracle il ne peut pas trop y en avoir. La contraception ça va contre le fonctionnement "naturel" du corps. Alors ne nous méprenons pas je suis la première à vouloir contourner des fonctions naturelles si ça m'arrange mais les méthodes actuelles sont ce qu'elles sont parce qu'on essaye de faire quelque chose sans le résultat qui va avec (pénétration sans fécondation).

La méthode la moins invasive est bien le préservatif et effectivement il faudrait soit rééduquer les sensations pour que les hommes sentent quelque chose avec le préservatif (j'imagine que c'est une question d'habitude), soit des préservatifs texturés de l'intérieur, soit des préservatifs féminins si l'image de la bite ligotée angoisse (et j'imagine que c'est moins serré), soit changer le type de sexualité (comme il a souvent été dit ici, il n'y a pas que la pénétration bien que je sais que ça me frustrerait un rapport sans).

Le choix de la contraception est quand même plutôt grand. Encore une fois vu que c'est un procédé qui va à l'encontre des fonctions du corps, ça passe ou ça casse et malheureusement nous ne sommes pas toutes égales en ce point. Des meufs qui supportent super bien le DIU ou leur pilule il y en a pas mal aussi.

On peut regretter effectivement l'accompagnement médical qui est assez pénible je trouve (galère pour se faire prescrire plus de 6 mois de pilule et devoir presque se justifier qu'on a bien des rapports, peur de se faire changer la pilule par le médecin parce qu'il l'a décidé comme ça, remarques de la pharmacienne concernant la quantité à délivrer et qui t'oblige à revenir alors que la pharmacie est à 40mn de chez toi...).

Pour les mecs je pense qu'il faut revoir les sensations avec le préservatif. C'est trop facile de dire au bout de 3 jours "je ne sens rien".

Vraiment désolée que cette madz ait eu à subir ça. Je lui souhaite de se rétablir rapidement et de trouver une solution :erf:
 
C'est fou le nombre de personnes qui passent plus ou moins par le même parcours de réflexion concernant les contraceptions: prise de pilule dès l'adolescence, avec désagréments voire plus, éventuellement essai d'un stérilet, prise de conscience des effets secondaires, envie de "simplement" arrêter mais la peur de tomber enceinte, de ne pas "être responsable" en ne comptant que sur la capote, et aussi ces mecs qui partent du principe que les femmes sont "fournies avec une contraception" voire ne veulent pas entendre parler des capotes parce que ça diminue leur plaisir ou c'est "moins spontané" (mais notre libido et santé ça semble moins important que leur confort). De mon côté, après des années de différentes pilules, anneau, stérilet au cuivre, re-pilule, on a adopté depuis environ 6 mois avec mon chéri ce qu'on nomme notre "compromis": un coup capote, un coup diaphragme (caya) avec gel contraceptif, un peu en fonction de l'humeur du moment et de l'anticipation ou caractère spontané. Par contre les jours fertiles de mon côté (ovulation), c'est soit double protection (capote + diaphragme) pour limiter les risques, soit on s'abstient de pénétration et ça va bien aussi. D'ailleurs de manière générale le fait d'abandonner les contraceptions "en continu" type pilule ou autre pour se tourner vers des méthodes "à utiliser sur le moment" a je dirais enrichi notre sexualité, en enlevant la quasi-norme qu'on avait avant concernant le rapport "pénis dans vagin". Maintenant dès fois on en a envie et dans ce cas on se protège, pis sinon on kiffe plein d'autres façons de sexer :)
 
@hermeline
Je voulais utiliser un diaphragme en contraceptif, mais aucun médecin ou pharmacien a pu me renseigner dessus (j'ai pas été voir de gynéco non plus, mais les médecins généralistes que je consulte font aussi gynéco). Comme j'ai vu qu'il y avait des histoires de tailles, j'ai pas osé me lancer sans conseil dans l'aventure. (d'ailleurs, je croyais que le diaphragme était sur ordonnance?)

(après, l'indice de Pearl du diaphragme + spermicide est pas ouf donc pas sûre qu'on puisse l'utiliser sans contraception supplémentaire)

Edit :
Et très belle article, ce serait vraiment bien que les hommes le lisent, je pense que ça pourrait en faire réfléchir plus d'un
 
Merci pour ce très beau témoignage . Comme beaucoup de femmes je ne supporte pas les hormones et après deux ans sous pillule a être infernale et me taper des migraines à répétition, j’ai décidé d’arrêter complètement.
Heureusement, j’ai la chance d’avoir un compagnon extra et compréhensif, qui ne m’a jamais poussée à prendre une contraception hormonale et qui a été de suite d’accord pour rester sur le préservatif. On a testé plein de marques, et pour celles/ceux qui cherchent des sensations au plus proche du sans préservatif, les skin de manix, ça a été LA révélation. On ne sent pas le préservatif, pas de gêne ni pour lui ni pour moi et on sait très bien qu’on ne pourrait plus repartir sur des marques plus « classiques ». Le seul soucis c’est qu’on ne le sent tellement pas que parfois on est obligé de vérifier s’il est toujours en place.:rire:
Je pense que c’est primordial quand on décide d’utiliser le préservatif comme contraception principale de trouver celui qui nous convient, ça limite les risques de dérapages. ;)
 
Je n'avais jamais eu de partenaire à teub suivi pour me poser des questions de contraception mais sur le papier rien ne me fait envie :lol: Et quand avec mon partenaire actuel on a utilisé le préservatif externe au début mais en fait il a une taille peu classique et souvent perd son érection, donc j'ai décidé de testé les préservatifs interne et ce fut une révélation :lunette: alors c'est sur que c'est plus cher mais au moins on peut utilisé un lubrifiant autre que aqueux (parce que je supporte pas trop) et ça se met en avance et je trouve que ça se sent assez peu. Bref je me suis toujours demandée pourquoi on le vendait comme un truc si peu ragoutant en cours d'éducation sexuel :hesite:
 
@Bleu pastel si je peux te rassurer, le sexe c’est quand même vachement chouette, et ça serait dommage de se priver d’un tel plaisir à cause de quelques idiots. Petite allégorie : le chocolat c’est super bon. Et ya des chocolatiers qui :
- font de très bons chocolats mais sont des connards
- font des chocolats qui cassent pas trois pattes à un canard (voire sont dégueus) et sont gentils
- font des chocolats dégueus et sont des connards (et généralement tu reviens JAMAIS et tu répands la bonne parole)
- font des super chocolats et sont adorables (et ils t’offrent même des pâtes de fruits ).
Et on arrête pas de manger du chocolat à cause des troisièmes ;)
Je vous laisse, j’ai faim...
 
Je comprends la réaction de l'autrice du témoignage.
Pour aider à rééquilibrer un peu la balance (enfin j'espère que ça peut aider) : ce serait possible de décompter les moments passés en rdv médicaux, en prises de sang, processus d'IVG lui-même, comme des "tâches ménagères" à part entière.
Et bien sûr répartir le prix entre les deux partenaires, comme on le ferait pour un resto, ou n'importe quoi qui implique les deux personnes.
C'est un vrai boulot en fait, de s'occuper la contraception, et ça coûte pas non plus rien du tout. Et pourtant c'est un boulot et une dépense qui arrange les deux partenaires, pas seulement la femme.
Avec mon ami c'est ce qu'on fait : le temps passé à s'occuper de la contraception est considéré comme "du temps à faire le ménage/les courses/les repas" et du coup, mon ami compense cet équivalent de tâches ménagères de son côté, si par hasard le cas se présente. Et vice versa quand il s'occupe des capotes, ça compte comme une tâche ménagère.

À mon avis c'est une bonne solution, parce que déjà, comme je l'ai dit, actuellement un truc que les femmes prennent en charge pour le bien être des deux personnes, pas seulement du leur.
Et c'est une tâche qu'elles ne peuvent pas éviter, c'est forcément elles qui doivent le faire, en l'état de ce que proposent les labo pharmaceutiques.
Donc c'est plus juste que les tâches ménagères de l'homme augmente plus que 50/50, pour compenser ce moment si il arrive. Puisque nécessairement la femme va prendre plus que sa part en cas d'IVG.
Ça évite le ressentiment (tout à fait justifié).
Là, c'est injuste que ce soit seulement la femme qui prenne sur elle, alors que le problème ne la concerne pas seulement elle.
Ça me semble un bon compromis, pour rééquilibrer la balance des tâches.

edit : @Bleu pastel Y a des hommes qui sont humains aussi, y a pas que des égoïstes qui profitent sans empathie du système patriarcal, et qui ont besoin de voir leur amie souffrir abominablement pour se rendre compte du problème, ou simplement pour écouter leur amie avant de la voir dans ce genre de situation. Comme les ami.es, faut bien choisir quoi :)
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes