Je compatis, j’ai vécu la même chose et même encore maintenant je me prends encore des réflexions du style « attends tu connais pas CET endroit? » (le plus souvent un nouveau bar ou restaurant à la mode).

C’est fatiguant mais maintenant j’arrive à passer outre. Je trouve qu’au lieu d’être snob quand quelqu’un ne connaît pas tel réalisateur ou n’a pas lu tel livre, on devrait être euh « pédagogue » et en parler pour donner envie à l’autre de découvrir plutôt que de lever les yeux au ciel face à tant d’ « « ignorance » ».
Ou sinon, priez pour nous pauvres pèquenauds.
 
C'est pas toi qui a un complexe d'infériorité mais eux qui ont un complexe de supériorité :cretin:

plus sérieusement, ces gens qui ont besoin de rabaisser les autres pour se sentir "élevés" on en trouve ailleurs qu'à Paris... Les "belles" personnes te feront te sentir à l'aise même si tu "débarques"

Et franchement, pour être née en province et avoir vécu 9 ans en région parisienne (banlieue et intra muros) ben des "vrais" parisiens il y en a très peu, finalement beaucoup sont nés en province ou banlieue... Après quelques années on prend ses marques, les rues, les arrondissements les quartiers.. finalement les nouveaux repères sont un peu longs à prendre quand on arrive dans un nouvel endroit mais au final on y arrive (mon trip c'était de trouver les rues du Monopoly :ninja: )
 
Quand je suis arrivée à Paris c'était pour mes études et on était une écrasante majorité de provinciaux fraichement arrivés donc 1) on allait pas s'auto-snober 2) les étudiants d'une même filière se ressemblent beaucoup, donc on avait à peu près les mêmes refs (et c'était plus Kaamelott que Godard)

D'ailleurs, j'ai toujours pas de définition de ce qu'est être parisien à part celle que c'est vivre ou travailler à Paris. J'ai étudié dans deux endroits parisien différents à deux ambiances différentes :
- une plutôt clichée de comment j'imaginais les parisiens ("je me vois pas vivre ailleurs qu'à Paris", "j'ai passé le we dans notre maison secondaire en Sologne"),
- et une beaucoup plus cosmopolite, beaucoup moins bourgeoise, où c'était moi qui me sentait snob à pas connaître la banlieue et à rester intra-muros.

Aujourd'hui encore après plusieurs années je commence à connaître mieux Paris parce que j'y marche beaucoup, mais il y a pleins de quartiers très intéressants que je connais pas. Cela m'agace quand les gens ont un portrait robot du parisien (comme j'avais avant, et comme tu le décris un peu dans ton article (même si toi c'est dû aux fait que tu n'as rencontré que des personnes qui confirmaient tes biais)) ou de la parisienne (élégante, mince, en haute couture, patati patata)

Enfin comme dit précédemment évidemment que des snobs ils y en a ailleurs qu'à Paris... moi j'en ai d'abord trouvé en allant dans un lycée du centre d'une grande ville française de province. Je venais d'un village à côté de cette grande ville et donc je ne connaissais pas bien son centre où j'allais peu. Je m'étais sentie en décalage face aux ''citadins du centre', plus chics, plus culturels, etc (mais pas toujours plus friqués).
 
Dernière édition :
Je me sens plutôt chanceuse, je n'ai pas rencontrer de gens de ce types à Paris. Bizarrement c'est plutôt quand j'étais au lycée dans le Nord que je me sentais dévalorisée par d'ancien amis et mon ex petit copain. Tous de bons élèves qui ont eu mention très bien au Bac pendant que moi, ayant redoublé ma seconde, traînais encore une année au lycée. Tous en fac ou en grande école, et moi je n'avais pas grandes ambitions, je voulais juste faire ce qui me plais (et il y a tant de choses qui me plaisent !). Finalement, à Paris, je me suis retrouvée seule, voir un peu trop, j'ai travaillé dans l'animation, l'horlogerie de luxe, un resto de Burger chic et maintenant une Start-Up des Telecoms, j'ai trouvé l'amour, grandie, fait de belles rencontres variées... J'ai l'impression d'avoir, 4 ans plus tard, encore un tas de choses, de gens, de métiers, à découvrir ici.
 
@Lord Griffith D'autant plus que j'ai beau avoir habité toute ma vie à Paris, je connais toujours pas cette histoire d'arrondissement :rire:
On m'a dit que le moyen pour retenir c'est que ça fait une forme d'escargot

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Mais même en ayant le mémo je suis incapable de savoir de quoi on parle si on m'indique un lieu en terme d'arrondissement comme quoi ...
 
J'ai jamais vécu à Paris, et ça ne m'a pas empêché d'avoir des gens pour venir essayer de me dévaloriser car tout pareil : pas assez de ref en ciné, pas de voyage assez bien à mon actif... Peut-être qu'à Paris y'a plus de gens, donc plus de gens comme ça, mais ça peut se trouver partout, faut pas se faire de soucis là dessus ! :vabosser:
 
C’est vrai que c’est assez parisien ce type de réflexions, assez snob surtout. Mais j’aurais tendance à voir le bon côté des choses, ça peut te pousser à t’intéresser à de nouvelles choses, acquérir de nouvelles références. Après une fois que tu connais, à toi de voir si tu aimes ou pas. Moi ce qui m’a marqué quand j’ai quitté Paris pour retourner en province c’est le style vestimentaire des gens. Je trouvais que les gens s’habillaient mal en province et surtout se prenaient moins la tête à ce sujet. Maintenant que je vis dans le sud depuis plusieurs années c’est quand je retourne à Paris que j’ai l’impression d’être habillée comme une plouque. Et aussi quand je compare mon style vestimentaire avec celui des mes amies restées à Paris. Pour l’aspect culture paradoxalement je m’aperçois que c’est assez faux de penser que les parisiens ont tous beaucoup plus de culture. Certes ils ont accès à davantage de choses, mais ce n’est pas pour autant qu’ils les font... En tous cas c’est ce que j’ai remarqué avec mes amis restés à Paris.
 
J

JAK-STAT

Guest
Edit: je réexplique mon post: les parisiens qui snobbent les provinciaux ne sont pas toujours plus cultivés qu'eux: j'ai fait plus de musées que certains d'entre eux.
J'ajoute que la culture c'est pas que les musées et que les châteaux, églises, jardins sont tout autant des lieux de culture. Les cinémas, les théâtres, les concerts également. En bref: les provinciaux n'ont pas accès aussi facilement aux musées que les parisiens, mais ils ne sont pas moins cultivés pour autant.
Voilà, c'est clair.
 
Dernière édition :
Moi aussi je suis "montée", comme disent certains, à Paris. Passer du département le plus rural de France à la grande ville fut plutôt enrichissant. J'ai l'impression d'avoir pu prendre le meilleur, les premières années. La vie culturelle sympa, la possibilité de pouvoir voyager partout pour pas cher (coucou paris dublin à 31 euros), les gens issus de milieux différents. J'ai fini par être "incorporée" à cette ville, je suis en couple bi-national avec un parisien pure souche (en vrai il est né à Neuilly, c'est encore pire). A la longue, cette ville est usante et de plus en plus artificielle. Je trouve que les endroits s'uniformisent : tout ce qui était un peu populaire et "pas dans la norme", qu'il s'agisse de bars ou de lieux culturels est en train de disparaitre au profit de lieux "uniformisés". Je me sentais pas à Paris dans mon quartier du XXe arrondissement (pardon je cite les arrondissements, je parle du coin tout à l'est et au nord de Paris, qui est moins cossu que le reste et plus multiple) qui ressemblait à un gros village, avec des vieux, des gosses, le dernier leader price du coin, des gens qui allaient en bas de chez eux boire un verre de vin pas cher etc. Tout ça change malheureusement beaucoup et renforce l'idée que Paris est une ville plutôt hostile, avec une exigence de "savoir être". Il suffit de regarder comment les gens sont habillés, les standards de mode sont quand même très spécifiques, tout le monde est vraiment dans une espèce de "pointe de la mode" perpetuelle qui doit coûter un bras, mais du coup s'habille pareil. Ca devient vraiment usant à la longue de voir cet endroit devenir uniforme, ses habitant devenir uniforme aussi. Ca dit des choses, sociologiquement, sur les grandes villes d'Europe et sur la gentrification, mais oui Paris ne représente plus rien en terme de diversité.
J'ai tellement envie d'aller vivre à Marseille ou les choses sont moins normatives. Je trouve ça difficile de se sentir étranger à Marseille, les gens vivent dans leur ville, s'en emparent, sont heureux. S'habillent comme ils veulent, sortent où ils veulent et ne sont pas mis dans des cas.
 
@Lord Griffith désolé mais être apprêté pour une école d’hotesse de l’air me semble assez normal. C’est pas parce qu’une « fâme doit être apprêté » c’est parce que le métier demande cela, comme pour les stewards qui doivent aussi avoir une présentation impeccable. Ça me semble incongru de cracher sur le fait de devoir bien se maquiller et se coiffer tout les jours alors qu’on veut apprendre un métier où il faut être impeccable jusqu’au bout des ongles en toute circonstance, même en cas de turbulences.


Sinon pareil, je n’ai jamais grandi en France et je suis arrivée à mes 18 ans sans parents ni amis pour commencer la fac à Paris. J’ai dû tout apprendre: comment utiliser le métro (je me perdais à Châtelet et à Gare de Lyon), comprendre que tout RER ne marque pas tout les arrêts, entendre « mais un vrai parisien ne prend pas le RER voyons! », connaître les arrondissements, aller voir telle ou telle expo, tel vernissage, bref un monde nouveau. Même niveau langage j’etais à la ramasse!
Au final on s’y habitue et c’est marrant parce que même si je ne me sens pas parisienne et que j’habite en banlieue (en passant 95% de mon temps sur Paris) mes parents me disent « mais arrête de faire ta parisienne » à chaque fois qu’ils me voient.
Mais j’aime Paris d’amour, même si c’est une ville pleine de rats qui pue beaucoup
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes