J'adore tuer mes personnages mwuhahaha

Sinon, ça fait 4 ans que je traîne mon roman sans trouver le temps de le finir. Et pour être en contact avec un écrivain connu, le monde de l'édition a l'air tout pourri!
 
Je suis un peu déçue par l'article. Je m'attendais à trouver quelque chose de plus fourni, j'ai l'impression que l'article n'apprend pas grand-chose chose sur ce métier à part. :neutral:
 
  • Big up !
Reactions : yuyunaâ
Je connais un écrivain, il a commencé à vingt ans, et maintenant à bientôt cinquante ans, il est connu depuis environ une dizaine d'année.
Ca a commencé dans la région, et maintenant, son bouquin est même dans les pubs de magazine :d

Pourtant, c'est un genre d'écriture qui change, à chaque chapitre ; un personnage - bon c'est pas du K.MAZETTI non plus - et l'histoire, tout le monde peut s'identifier - pas comme MUSSO, un avocat/un médecin et un divorce - et maintenant ça marche !

Alors, un jour, le succès sera là ;)
 
@dolly-valentine, tu l'as finalement écrit, l'article sur la création de ton livre ! Très intéressant et bravo à toi d'avoir tenu jusqu'à la concrétisation de ton projet :d
 
V

versus

Guest
 On ne peut pas décider un beau jour de tout plaquer pour devenir « écrivain auto-entrepeneur » ou « écrivain freelance ».  


Si, on peut. C'est ce que j'ai fait. 


Par contre, la suite...



 Devenir écrivain, c’est faire le choix de ne plus gagner d’argent, de perdre tout statut social et de passer, aux yeux de tous, pour une feignasse qui profite du chômage

C'est tellement vrai ! :XD:

Sinon, les méthodes de travail, l'inspiration, tout ça... Les trucs, les astuces, rien ne marche sans le plaisir. C'est vraiment le seul moteur qui vaille. Il faut vraiment qu'écrire fasse physiquement plaisir, qu'on se sente le corps vidé et l'esprit léger après une bonne séance, comme après la piscine, en moins fatigant et en plus sec.

Se mettre devant le pc sans avoir la moindre idée de ce qu'on va raconter, juste pour le plaisir de sentir les mots couler, ça peut faire un roman. Bukowsky faisait comme ça parait-il. J'en suis à 108 pages comme ça, mon meilleur manuscrit d'après mon meilleur - et exigeant - critique. Je sais que je vais faire mes trois pages ce soir, peut-être quatre si je suis en forme. Et là tout de suite, je n'ai pas la moindre idée de ce que je vais raconter. Ce serait comme se demander de quoi on va parler avant de rencontrer ses amis. Je n'y pense surtout pas. Ca gâcherait tout. Ces questions-là, les questions techniques, la structure, la cohésion, c'est pour la relecture. Une bonne relecture prend toujours plus de temps que la rédaction. Rédiger un roman, c'est rien, n'importe qui peut le faire (la preuve, même moi:XD: ;). C'est ce que je fais un auteur de sa propre oeuvre qui distingue l'auteur de l'écrivaillon. 

(Mon mari a écrit un roman d'aventure épique de 350 pages en deux semaines parce qu'il s'ennuyait... Trois mois pour le corriger en s'y mettant à deux !)

Sinon, partir de la fin pour remonter au début, il parait que c'est la grande technique de Stephen King. Perso je commence tous les chapitres en même temps ! Je noue ensuite façon bracelet indien. (Cela suppose que le roman ne repose pas sur l'intrigue. :P ;)

Un espèce d'abruti pseudo critique qui squatte un blog m'a soutenu mordicus qu'écrire un roman c'est comme monter une fusée, le moindre détail est tout à fait conscient et prévu par l'auteur. je lole !

Par contre, je suis toujours épatée par les écrivains qui arrivent à écrire en musique. Perso j'entends plus rien de ce que je raconte !
 
Merci pour cet article plein d’intérêt. C'est chouette de découvrir un peu l'envers du décor. Et là tu as vraiment abordé les points essentiels.

Tu révèles que ce n'est pas comme dans les films : le personnage qui se met à écrire pendant des jours sans prendre le temps de lever le nez de son papier ou de son écran, qui ne mange plus ni ne dort. Et c'est vrai que moi aussi j'ai tendance à m'imaginer que le processus d'écriture est aussi idyllique que dans ces films.
Il y a le livre : Autoportrait de l'auteur en coureur de fond de Murakami, qui traite bien du sujet. J'aimerai bien lire ton livre :).

« Par contre, je suis toujours épatée par les écrivains qui arrivent à écrire en musique. Perso j'entends plus rien de ce que je raconte ! »

J'aime bien ta formule ;).
 
Dernière édition :
Commencer un roman, tout le monde peut le faire, mais le finir c'est une autre paire de manches, alors rien que pour ça, chapeau!

Est-ce que je pourrais simplement suggérer une petite relecture des extraits disponibles sur MyMajorCompany? Il y a quelques fautes d'orthographe et fautes de frappe, c'est un peu dommage...
 

Mymy

Équipe madmoiZelle
@dolly-valentine vient de m'envoyer un mail pour me prévenir que le lien infos et soutien financier à la fin de l'article n'était plus bon (entre le moment où elle nous a envoyé l'article et aujourd'hui), donc je l'ai changé ! Pour celles comme @vivianelab qui ont voulu la soutenir, normalement, le lien est ok maintenant :) au cas où je le mets ici : Pour découvrir (et soutenir) le roman Lily Woodworth, c'est par ici !
 
Merci à toutes pour vos réactions. Je suis contente que cet article plaise à la plupart d'entre vous. Je n'ai pas la prétention de donner des conseils, une marche à suivre ou une définition révolutionnaire du métier d'écrivain, je vous donne juste mon ressenti. Merci en tout cas de votre soutien <3 Et pour les petites fautes dans les extraits, je suis désolée, je ne les vois plus à force de lire et de relire mon manuscrit :hot: Mais une relectrice est en train de corriger les fautes de mon roman en ce moment même.
 
  • Big up !
Reactions : yuyunaâ
Moi aussi j'aurais bien voulu un article un peu plus fourni, surtout que le ton utilisé est vraiment très sympa ! Et plein de félicitations à @dolly-valentine , je vais participer dès que j'aurais des sous :d

J'écris moi aussi, depuis plusieurs années. Au départ, je voulais écrire beaucoup, avoir une histoire qui tienne la route dans l'optique d'être publiée. Mais au bout d'un moment, je me suis rendue compte que c'était pas ce que je voulais, et que je me mettais des barrières toute seule alors qu'écrire est un vrai plaisir et que ça me permet de me libérer. Je recommence sans cesse, tout en gardant les mêmes personnages, j'y réfléchis sans cesse et j'ai un peu l'impression que c'est ce qui m'a aidé à relativiser sur certaines choses, à faire le tri dans mon esprit etc...
 
  • Big up !
Reactions : yuyunaâ

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes