... Je ne participe pour ainsi dire jamais au forums ou aux réactions,mais là il y a quelque chose qui m'as particulièrement fait tiquer: Le "Dossier  spécial   peaux noires et métisses" est nécessaire? comme @PinkChamallow et @Nastja je ne trouve pas ça vraiment normal, et les bigupper ne suffisait pas. 
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
pinkchamallow;4663290 a dit :
nastja;4662103 a dit :
lol et juste en dessous de l'article y'a:
Dossier spécial peaux noires et métisses
Jvais faire un gros HS par rapport à l'article mais je venais un peu pour dire ça, ouais. :shifty:
Bon du coup je mets en spoiler, comme je m'incruste au milieu d'une autre discussion.


Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
+ @mwezy
Mise en lumière du white privilege et du white feminism?
Oui. OUI. OUI.
OUI.
OUIIIII OUIIII OUIIIII

Le maxi big up ne suffit plus.
GIGA BIG UP.
Voilà :shifty:
 
pinkchamallow;4663290 a dit :
nastja;4662103 a dit :
lol et juste en dessous de l'article y'a:
Dossier spécial peaux noires et métisses
Jvais faire un gros HS par rapport à l'article mais je venais un peu pour dire ça, ouais. :shifty:
Bon du coup je mets en spoiler, comme je m'incruste au milieu d'une autre discussion.


Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
En ce qui concerne le dossier spécial peaux noires AnneLise avait répondu à une demande. En rédigeant ces articles, elle a sans doute pris elle même conscience de cette segmentation, puisque suite  à cela, elle s'est toujours attachée à donner des conseils spécifiques à chaque types de peaux, de cheveux dans tous ses articles beauté. Je ne sais pas ce qu'il en est des articles de Virginie, mais en tout cas, un effort considérable avait été fait dans ce domaine.


Par contre, effectivement c'est très maladroit de classer un témoignage dans le dossier spécial...
 
ziggie;4663318 a dit :
veruca;4663292 a dit :
Et sinon, si, c'est absolument irritant ces gens qui te demandent quelles sont tes origines, d'où tu viens etc quand tu es née et a grandi en Métropole.
Être métisse et avoir passé la moitié de sa vie à l'étranger, je dis pas, on a forcément une culture plus "mixte".

Mais quand tu es née en France, que le Français est ta langue maternelle, que tu es imprégnée de la culture et que des gens te rappellent qu'à leurs yeux, t'es pas vraiment une meuf du pays, c'est rageant.
(Puis bon, moi j'ai rien à répondre "Bah mes grands parents sont des DOM tu vois mais moi j'y ai jamais foutu un pied. Non je parle pas créole. Non, j'ai pas d'accent. No, je te ferais pas un colombo mais des pâtes au beurre c'est ok :cretin:)

Et ça n'a rien à voir avec le fait de venir d'une région hein. Là on parle d'une distinction physique : les gens savent que vous n'avez pas que du sang blanc et se permettent d'être curieux sans retenue aucune.
Ensuite je ne vois pas en quoi demander à quelqu'un quelles sont ses ORIGINES nie le fait qu'il ou elle soit français(e). C'est une interprétation franchement paranaoïaque. Je trouve ça tellement triste de penser que la majorité des gens est raciste et a décidé de faire chier l'autre. C'est pas ma vision de l'Humain.
Ah mais je ne trouve pas ça raciste, seulement très très irritant.
Limite, appelons ça de la curiosité très mal placée.

Mais je pense que c'est comme tout :tu ne peux pas comprendre parce que tu ne le vis pas.

Mes amis, je m'en fous qu'ils me posent ce genre de questions. Mais des inconnus, dans la rue, à mon taff, dans les magasins, en soirée etc etc, ça non, ça m'insupporte.

J'ai l'impression d'avoir une étiquette collée sur la gueule contre ma volonté. Sans compter que (et là, c'est clairement personnel et subjectif) je n'ai qu'une culture française, je n'ai aucun lien avec mes autres origines. Donc, je n'ai rien à dire. On me parle, on me fait des allusions, des blagues à propos de quelque chose qui m'est lointain. Ca me fatigue.

A défaut de comprendre, je pense qu'il faut juste respecter ça et accepter le fait que certaines personnes n'aiment pas parler de leurs origines.

@Selavy : Ah, autant pour moi je n'avais pas suivi :fleur:.
Je me dis que mon ressenti n'implique que moi et que chaque métisse doit le vivre différemment. Ayant été élevée dans une culture (française donc), j'en oublie presque mon métissage qui, chez moi, se résume à l'apparence. Alors, qu'un tas de gens tente de me définir via cette seule facette me chagrine un peu, tu comprends ?

-----------
Et sinon, le dossier spécial peaux noires et métisses je le voyais plus comme une petite attention du staff en mode "Eh les filles, les magazines vous snobent royalement et vous ne trouvez pas aisément des conseils adaptés à votre type de peau, venez, c'est par là que ça se passe, nous on a ça." :shifty:
 
Dernière édition :
Il y a un truc qui me surprend vachement dans l'article (ceci est un vrai questionnement, non une critique quelconque), c'est la revendication du terme "mulâtresse" et du coup, je m'adresse aussi aux autres filles qui ont utilisé ce terme pour elles-mêmes.
C'est vraiment acceptable ce mot?? Je pensais qu'au contraire, c'était un terme jugé raciste. Pour vivre sur une île ancienne colonie avec des plantations et avoir de la famille sur d'autres, j'ai toujours associé ce terme à la colonisation, au racisme et à l'esclavage. Du coup, je n'aurais pas pensé que des gens métis le revendiquent eux-mêmes.

En effet, mulâtre est une classification de l'époque esclavagiste pour "classer" les esclaves et descendants d'esclaves en différentes catégories en fonction de leur pourcentage d'ancêtres noirs, le mulâtre étant le "demi-sang" noir, le "quart-de-sang" (avec un grand-parent noir et trois autres blancs) s'appelant quarteron, le "huitième-de-sang" (1 arrière grand-parent noir pour 7 blancs) encore autrement  --> donc super raciste d'évaluer la teneur du sang noir dans une personne pour l'identifier. C'était aussi une façon de les séparer nettement de la population d'origine européenne puisque même si un descendant d'esclave avait l'air blanc de peau et que ces ancêtres noirs commençaient à être lointains, ce type de termes permettait de rappeler que non, malgré les apparences, ce n'est pas un "vrai" blanc et il ne peut pas se mêler aux gens respectables et de bonnes familles.
Et le mot vient du mulet, un animal croisement entre le cheval et l'âne - donc à l'époque, utiliser ce mot pour identifier les populations noires des îles et colonies, c'était vraiment une façon de considérer que les esclaves et leurs descendants étaient des sortes d'animaux qu'on avait croisés avec d'autres espèces.

A l'inverse, métis signifie simplement "mélangé" qui est déjà plus neutre.

Je sais que certains mots discriminants ont été revendiqués sous forme de réappropriation par les populations discriminées justement donc je me demandais si c'était le cas de ce mot.
En tout cas, j'ai l'impression que si j'utilisais ce mot dans les environnements îliens que je connais, les gens seraient très choqués mais peut-être que je me trompe!
Du coup, ça m'intéresse d'en savoir plus sur l'utilisation du terme, son histoire s'il a été réapproprié, s'il y a consensus etc.
 
Dernière édition :
lalaya;4663762 a dit :
pinkchamallow;4663290 a dit :
nastja;4662103 a dit :
lol et juste en dessous de l'article y'a:
Dossier spécial peaux noires et métisses
Jvais faire un gros HS par rapport à l'article mais je venais un peu pour dire ça, ouais. :shifty:
Bon du coup je mets en spoiler, comme je m'incruste au milieu d'une autre discussion.


Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
En ce qui concerne le dossier spécial peaux noires AnneLise avait répondu à une demande. En rédigeant ces articles, elle a sans doute pris elle même conscience de cette segmentation, puisque suite  à cela, elle s'est toujours attachée à donner des conseils spécifiques à chaque types de peaux, de cheveux dans tous ses articles beauté. Je ne sais pas ce qu'il en est des articles de Virginie, mais en tout cas, un effort considérable avait été fait dans ce domaine.


Par contre, effectivement c'est très maladroit de classer un témoignage dans le dossier spécial...
Ok, merci pour l'explication. Dans l'absolu, le dossier spécial peaux noires, pris tout seul, ne me choque pas. Ce sont des peaux avec des caractéristiques bien particulières, et qu'on segmente pour ça comme pour peaux grasses/peaux sèches, ok. Mais dans ce cas-là on a aussi une case peaux blanches / mates...
Mais tu as raison, c'est vrai que j'ai remarqué aussi que les articles étaient plus attentifs à ça.

Par contre ouais, pour l'article là, non quoi. :hesite:
 
ziggie;4663318 a dit :
veruca;4663292 a dit :
Et sinon, si, c'est absolument irritant ces gens qui te demandent quelles sont tes origines, d'où tu viens etc quand tu es née et a grandi en Métropole.
Être métisse et avoir passé la moitié de sa vie à l'étranger, je dis pas, on a forcément une culture plus "mixte".

Mais quand tu es née en France, que le Français est ta langue maternelle, que tu es imprégnée de la culture et que des gens te rappellent qu'à leurs yeux, t'es pas vraiment une meuf du pays, c'est rageant.
(Puis bon, moi j'ai rien à répondre "Bah mes grands parents sont des DOM tu vois mais moi j'y ai jamais foutu un pied. Non je parle pas créole. Non, j'ai pas d'accent. No, je te ferais pas un colombo mais des pâtes au beurre c'est ok :cretin:)

Et ça n'a rien à voir avec le fait de venir d'une région hein. Là on parle d'une distinction physique : les gens savent que vous n'avez pas que du sang blanc et se permettent d'être curieux sans retenue aucune.

Ensuite je ne vois pas en quoi demander à quelqu'un quelles sont ses ORIGINES nie le fait qu'il ou elle soit français(e). C'est une interprétation franchement paranaoïaque. 
Je pense qu'il faut différencier la manière avec laquelle on en vient à poser cette question : Toi, tu viens d'ou.
Tout le monde n'a pas forcément de tact.

Parce que ton "paranoïaque", moi ça me fatigue.

C'est vraiment un discours de quelqu'un qui ne connait pas ce problème.
Toi tu as ton "exotisme" avec ton accent. Ca peut te donner l'impression de comprendre ce que signifie une vie de questionnement. Mais non, tu ne saura jamais ce que c'est de ne pas être blanche.

Je suis épuisée d'entendre "les blancs" dire, dès que je (on) commence à se plaindre/expliquer pourquoi on peut être lassé, que : Tout ça c'est dans ta tête : les gens ont gentil : tout le monde est pas raciste, la vie est belle.

Certes, il y a des personnes qui ne pensent pas à mal et qui ont une saine curiosité, et d'autres qui sont tolérants et ouverts, mais le problème c'est que lorsque dans ta vie (par exemple) tu es :

Lesbienne
De Couleur
Tatouée
Piercée
Grosse
Laide

Et bien tu te rends compte à une très grande fréquence de la connerie de la planète. Des préjugés. De la méchanceté . De la haine que peuvent avoir des cons envers toi.

Quand tu es face à cela parfois au quotidien, sans être agressé physiquement dans la rue, ben ça te fait souffrir, et espère un monde meilleur qui n'a pas envie de venir.

Ca te rend triste à l'idée que tes enfants un jour seront confronté au meme questionnement : pour quel endroit suis je faite?

Ou serai-je heureuse?

Sauf que si je ne m'abuse, malgré ma "souffrance" je crois bien que la France est quand meme un des pays les plus ouvert et les plus habité a voir, à vivre avec des gens "exotiques", " typés", "différents. Et pourtant...


Bref ta remarque me fait cet effet :
En ce qui me concerne, viens d'une famille qui paie l'ISF.
Je viens d'une milieu aisé, et je n'ai jamais eu de problèmes d'argent, tout ce que j'ai voulu je l'ai eu, et je sais que cela est une chance énorme.


Donc si j'applique ton raisonnement, c'est comme si je disais à quelqu'un qui n' jamais vécu autrement que en économisant et en ayant peur du lendemain :

Oui, mais tu n'as qu'a travailler plus.
Tu es paresseuse.
Arrête de faire la victime, c'est pas leurs faute aux patrons.
Mais si tu n'as pas assez d'argent prend un 5ème boulot.
Vraiment je ne te comprend pas, tu invente , tu exagère tout ça (pour te rendre intéressante?) ce n'est pas si grave.
tu n'as plus de chauffage mets des pulls.

Etc...
Etc...

Tout ça pour dire que ça me hérisse davantage tout ça.
Le mot paranoïaque, quand on essaie de parler de ce que l'on vit, je trouve ça balaie tout ce qu'on a pu essayer de dire; avec un : ta gueule tu es folle c'est dans ta tete.
 

Fab

Fondateur de mad
lalaya;4663762 a dit :
Par contre, effectivement c'est très maladroit de classer un témoignage dans le dossier spécial...
C'est une erreur de ma part et ce n'était bien sûr pas l'idée : en fait, le mot-clé "Peaux noires et métisses" « intégre » directement les articles tagués avec ce mot-clé au dossier Beauté du même nom - qui date d'il y a quelques années.

Mélissa, qui vient d'arriver et s'est occupée de taguer l'article, l'a tagué avec le mot-clé et ça l'a inclus directement. Comme je l'ai publié ce we, je n'ai pas pris le temps de vérifier si tout était nickel après la vérification. Ma faute, donc, désolé pour ça, ce n'était bien sûr pas l'intention :/
 
Hello les madz,

Juste un petit mot parce que je ne comprends pas le but de cet article.
Je l'ai relu 3 fois parce que je ne vois pas où veut en venir la madz.
Et je n'arrive toujours pas à savoir si le sujet principal est le racisme envers les métisses ou si c'est autre chose, comme une incapacité à accepter/comprendre l'intérêt des gens pour sa différence.
Tout le texte me semble confus en fait.
Je m'y intéresse parce que mes filles sont métisses et qu'elle seront surement confrontées à des épreuves différentes des miennes, étant moi 100% asiatique.
Je ne veux pas agresser ni insulter, juste comprendre pourquoi la madz se sent ainsi agressée/insultée/dénigrée quand on cherche à connaître ses origines et/ou les différences avec ce qu'ont vécu ces personnes curieuses de sa vie.
Serait ce de la lassitude ?
 
lamina;4663156 a dit :
@Laetitis Ne le prend pas mal mais quand je lis ça je suis trés choquée. Tu as au moins l'honnêteté de te l'avouer.  Etre d'apparence noir n'est pas une tare, on ne l'as pas choisit et on vit tout de même avec. Alors, j'imagine que selon ton milieux ça doit être dur a vivre toute ces remarques. Les remarques idiotes on fera avec toute notre vie, mais personnellement j'en suis pas au point de vouloir un enfant d'apparence blanche. La connerie existera toujours ce n'est pas a nous de nous adapter à celle ci, l'idée c'est plutot de faire bouger les choses et non pas de devoir nous changer nous même pour entrer dans les cases de la société ;) .
Je suis complètement d'accord avec toi, mais ce que je pense c'est le résultat d'années et d'années de remarques, d'isolement...à cause de ma couleur de peau. C'est agaçant de ne "pas être comme tout le monde" et on fini par plus s'accepter du tout :/ Mais j'avoue que ma façon de penser n'est pas la bonne... Je dois travailler là dessus, je suis beaucoup trop influençable. Merci pour ton avis en tout cas, ça m'aide à changer ma façon de penser :)
 
Je suis assez choquée sur un site comme Madmoizelle qui se bat contre le mansplanning et autres joyeusetés telle que rabaisser le vécu des autres (vous savez la personne qui vous dit "non mais t'en fait toute une histoire parce que tu t'es fait siffler une fois dans la rue") de voir à quel point c'est le cas pour ce témoignage.
Je n'ai pas l'habitude de commenter mais là j'ai eu le sentiment en lisant les réactions qu'il y avait un gros "whitesplanning" avec des commentaires du style "bah je vois pas le problème avec le fait qu'on te pose la question sur tes origines, c'est toi qui est un peu folle" ou "si, c'est une richesse d'être métisse" et le pire pour moi a été : "je ne vois pas le but de l'article, y'a des trucs vraiment pires" (je ne cite personne mais j'ai lu des commentaires très ressemblants).
Je comprends tout a fait les ressentis des madz métisses qui, elles, n'ont aucun problème à ce qu'on leur pose des questions sur leurs origines ou qui considèrent vraiment le fait d'avoir des origines diverses comme un plus, c'est vraiment super mais j'ai beaucoup de mal à accepter ce genre de commentaires plus haut de la part de personnes non métisses. J'ai presque envie de dire : :"vous êtes blanches dans un pays à la majorité blanche, vous ne pouvez pas comprendre" comme on aurait envie de rétorquer à un homme qui dit que c'est un compliment quand on entend qu'on est vachement bonne dans la rue et qu'on ne doit pas s'en offusquer : "tu es un homme dans une société patriarcale, tu ne peux pas comprendre ce que ça fait". (peut-être que je devrais pas utiliser le mot comprendre parce que ça peut sous-entendre qu'on ne peut pas sensibiliser la population tout ça tout ça...).


Enfin pour répondre un peu à ces remarques plus que pour parler de l'article, personnellement, je suis métisse de mère ghanéenne et de père français (et je ressemble plutôt à une maghrébine au final) et ça me gonfle quand on me demande mes origines d'abord parce qu'on me les a déjà demandées 100 fois, ensuite car ça ne viendrait pas à l'idée à la personne de demander ses origines à son camarade blanc à coté de lui alors qu'il peut très bien être espagnol, albanais et français et finalement parce que, j'ai été élevée totalement dans la culture française, je suis de nationalité française j'ai toujours habité dans la même petite ville, ma mère ne m'a rien transmis de la culture de son pays et la seule fois ou je suis allé au Ghana j'avais 1 an, j'en n'ai pas grand souvenir quoi. Donc quand on me pose la question du "tu viens d'où ? " ça me renvoie à l'idée que je serai toujours un peu une étrangère même si je n'ai jamais vraiment connu cet autre pays et ça fait mal. Bien sûr, ce n'est pas un drame et je ne m'énerve pas quand on me le demande, je réponds simplement et je passe à autre chose. Il n'empêche que dans mon cas cette question a une valence négative d'autant plus que ça entraine parfois des clichés un peu nulos.

Pour la question du "être métisse c'est une richesse", et bien je suis tout a fait d'accord avec l'auteur : être métisse est un fait. J'en connais beaucoup moins sur le Ghana que ma pote qui est partie un mois en voyage la bas donc tout dépend de ce que tes parents ton transmis de leur culture, je ne suis pas ghanéenne et je ne le serais jamais. Si je m'y rends je serais une étrangère et ce n'est pas parce que j'ai la peau mate ou que je dis que ma mère et ghanéenne que je serai forcément mieux accueillie donc pour la citoyenne du monde on repassera aussi. Après libre à chaque personne métisse de le considérer comme une richesse ou un fardeau ou de ne rien penser du tout.

Pour la contradiction "vouloir que notre entourage oublie notre couleur de peau mais ne pas vouloir qu'on ne nous dénomme que par une seule couleur" je pense qu'on peut rapprocher ça du "vouloir que les filles dans les pubs ne soient pas tout le temps à poils mais avoir le droit de se balader sein à l'air si ça nous chante". Je n'ai aucune envie que mes potes pensent à mes origines à chaque fois qu'ils me voient, ça voudrait dire qu'ils me considèrent comme différente, comme étrangère, pas comme eux, ça crée des barrières et ça me donnerait l'impression qu'on ne sera jamais vraiment amis car ils ne me considéreraient jamais des leurs. Cependant, si on veut évoquer mes origines alors désolée mais non, je ne suis pas noire, j'en suis même très loin avec ma peau mate assez claire pour trouver quelques fonds de teint de ma couleur en magasin, c'est pour dire ! je suis mate de peau, je suis métisse même si une de mes origines est beaucoup plus prégnante que l'autre donc oui je suis plus foncée que mes copains mais y a des nuances les gars. A la limite si j'étais complètement imprégnée par la culture ghanéenne je pourrais comprendre. Et encore...

Voila je crois que j'ai oublié des choses auxquelles je voulais réagir mais j'ai dit le principal. Bien sûr ces propos ne sont appuyés que sur mon expérience et chaque personne métisse à sa propre vision des choses comme on peut le voir aux travers des commentaires. Désolée si j'ai donné l'impression de "taper" sur les personnes blanches, je n'ai rien contre vous, tous mes amis sont blancs (loooooooooooooooool l'excuse raciste). Sérieusement, c'était juste pour donner un exemple et m'appuyer sur ce que moi j'ai vécu car j'ai majoritairement côtoyé des personnes blanches + françaises (et vraiment, tous mes amis sont blancs) donc je ne sait pas trop comment ça se passe avec les autres ethnies. Si, des personnes noires me demandent aussi souvent mes origines lorsque l'on parle mais je le ressens plus positivement car ça renvoie plus à "Est-ce que tu es comme moi ? Est-ce qu'on vient du même endroit ?" que "ah oui ça se voit que t'es différente". Mais bon après ce ne sont que des ressentis...
 
Dernière édition :
@oxymoron, tu vas te détendre du gilet pour commencer :cretin: et tu vas aussi éviter de me rendre responsable de tous les maux de la planète, merci :lol:

Je ne suis pas métisse donc je n'ai pas le droit de donner mon point de vue, c'est bien c'est ouvert comme façon de penser :cretin:

Et tu n'as rien compris à mon raisonnement, je n'ai pas dit que le commun des mortels était paranoïaque, juste qu'il fallait faire la différence entre des gros lourdeaux racistes ou maladroits et des questions d'intérêt que peuvent te poser des amis ou des connaissances qui vont le devenir. SURTOUT quand la curiosité ne se limite pas à la couleur de peau, c'est la même chose pour les accents étrangers pour moi. Et ma copine Mexicaine m'a pas aboyée dessus parce que j'ai commencé notre relation en lui demandant d'où elle venait.

Et puis c'est bien la peine de me faire la leçon en sortant un "les blancs", les guillemets n'enlèvent rien à la distinction que tu fais. Qui réagit mal hein ?
Moi je cloisonne pas, dans la vie y a pas les blancs et le reste du monde. Donc énerve-toi toute seule, moi j'ai plus rien à te dire personnellement :fleur:
 
Dernière édition :

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes