Merci à toute pour vos témoignages^^:clap:
Juste un petit mot pour vous souhaiter tout le courage et le bonheur du Monde les Filles!!! Non seulement vous y arriverez mais en plus vous le méritez...j'ai envie de toutes vous prendre dans mes bras et de vous faire un gros calin :calin: :fleur:
 
J'avais gardé une toute petite fille qui souffrait de ça, avec une copine. Elle s'arrachait même les cils, elle n'en avait plus du tout :sad:. Et il y avait comme de grands "trous" dans ses cheveux. J'avais les cheveux qui m'arrivait à la taille à cette époque, la pauvre avait pleuré, à cause de mes cheveux "de princesse". J'avais essayé de la rassurer en lui disant qu'elle allait guérir, et qu'après elle aussi aurait de beaux cheveux... C'était tellement triste, c'était évident que c'était plus fort qu'elle.
 
MERCI (!!!) pour ce témoignage qui me touche beaucoup parce que je suis dans ce cas aussi ! je ne me suis jamais inquiétée de ce "problème" car mon père l'a également (je me suis toujours dis que c'était dans les gênes!) peut être qu'au fond de moi c'était un moyen d'avoir quelque chose en commun avec lui, quelque chose qui me rapprochait de lui (mes parents se sont séparés lorsque j'avais 5 ans et mes relations avec mon père n'ont jamais (ne sont toujours pas) les mêmes qu'avec mes frères (ce dont je suis peut être en faite un peu jalouse) ). Pour ce que je me rappelle, j'ai toujours eu ce réflexe de me tortiller les cheveux, de faire des noeuds et de les arracher. Ce qui a fait qu'à une période, je n'avais plus beaucoup de cheveux (j'avais de gros trous dans les cheveux) et que maintenant mon implantation capillaire est lamentable (j'ai un côté plus épais que l'autre :sad: ).

j'arrive maintenant (plus ou moins) à me maîtriser, même si parfois la vieille habitude reprend le dessus (le stress toussa), je ne sais pas si un jour, je compte me faire soigner pour cela mais en tout cas encore merci pour se témoignage qui me permet de prendre un peu de recul et me rendre compte que ça n'est pas seulement un petit tic.
 
Je crois bien être trichotillomane mais à un degrés assez faible. Depuis que je suis en 5em je m'arrache des cheveux sur le haut de la tête. Pendant un moment c'était vraiment voyant et aussi je mangeais les "bulbes" ou les écrasais sur un papier :stare: ça fait un peu crado de dire ça... Maintenant je ne le fais presque plus, ça arrive surtout en période de révisions.
"Il est quasiment impossible d?empêcher sa main de monter et de tripoter ses cheveux" :erf: c'est vraiment ça, on le fait inconsciemment en fait.
Bonne chance à celles qui sont vraiment touchées par cette maladie :hugs:
 
Oh mes pauvres choutes,vos temoignages m'ont emue ! Moi aussi je voudrais vous faire des calinoux, si je pouvais je vous enverrais mes cheveux par collisimo ,j'en ai plus que de raison,pour que vous ayez toutes une chevelure de princesse!Bon courage en tout cas! Je vous trouve très courageuses!
 
finderella;3200631 a dit :
Merci pour ce témoignage et Bon courage pour la suite!

ça me fait réfléchir car, à un tout autre niveau, j'ai un problème du même genre: j'ai eu de l'acné de 15 à 28 ans et tout ce temps je me tripotais le visage, je pouvais pas me contrôler, il fallait que je triture les boutons, les microkystes, les petites croutes (amis du glamour bonjour!)...et l'an dernier, suite à un traitement j'ai été débarrassé de l'acné mais j'ai reporté cette manie sur mon crâne, j'arrête pas de me toucher le cuir chevelu, j'ai des pellicules et des petites irritation du cuir chevelu et je ne peux m'empêcher d'aller chercher les pellicules, de gratter les croutes... J'avais jamais vraiment fait attention à ça mais maintenant que je lis ton témoignage et les commentaires, je m'aperçois en effet que c'est pas un comportements très "normal" (en plus j'ai les cheveux qui graissent super vite maintenant!! :crying:).
Allez, je vais essayer d'arrêter ça! (1heure déjà que je me suis pas touché le crâne, yeahhh)
Copine! Moi aussi je fais ça! Et j'adore enlever mes croûtes de cheveux! J?éprouve une satisfaction immense, comme si je m'étais débarrassée d'un malaise... Je fais également ça sur la figure, je gratte les petites imperfections, tout le temps, même le matin au boulot et comme je distribue des journaux à la sortie du métro, on me reconnait facilement, je suis la seule conne avec de l'encre partout sur le front et les joues :icon_4laugh:
 
A

Ancien membre

Guest
Moi je suis trichotillomane du sourcil. Donc j'ai des trous dans les sourcils. C'est la classe. :shifty:
 
finderella;3200631 a dit :
Merci pour ce témoignage et Bon courage pour la suite!

ça me fait réfléchir car, à un tout autre niveau, j'ai un problème du même genre: j'ai eu de l'acné de 15 à 28 ans et tout ce temps je me tripotais le visage, je pouvais pas me contrôler, il fallait que je triture les boutons, les microkystes, les petites croutes (amis du glamour bonjour!)...et l'an dernier, suite à un traitement j'ai été débarrassé de l'acné mais j'ai reporté cette manie sur mon crâne, j'arrête pas de me toucher le cuir chevelu, j'ai des pellicules et des petites irritation du cuir chevelu et je ne peux m'empêcher d'aller chercher les pellicules, de gratter les croutes... J'avais jamais vraiment fait attention à ça mais maintenant que je lis ton témoignage et les commentaires, je m'aperçois en effet que c'est pas un comportements très "normal" (en plus j'ai les cheveux qui graissent super vite maintenant!! :crying:).
Allez, je vais essayer d'arrêter ça! (1heure déjà que je me suis pas touché le crâne, yeahhh)
sucredelune;3200948 a dit :
Copine! Moi aussi je fais ça! Et j'adore enlever mes croûtes de cheveux! J’éprouve une satisfaction immense, comme si je m'étais débarrassée d'un malaise... Je fais également ça sur la figure, je gratte les petites imperfections, tout le temps, même le matin au boulot et comme je distribue des journaux à la sortie du métro, on me reconnait facilement, je suis la seule conne avec de l'encre partout sur le front et les joues :icon_4laugh:
Triple Copine ! Moi et mes boutons, toujours en train de les triturer, de les aggraver... Et en periode de stresse, j'ai des demageaisons au cui chevelu qui m'amene parfois jusqu'a saigner et des pellicules. Les pellicules c'est ce qu'il y a de plus addictif : sentir les pellicules sous les ongles, c'est wouaah pour moi.
C'est un peu un cercle vicieux, plus tu triture, plus ca s'agrrave, plus ya tritouiller...

En tous cas Mlle-HeIIN je suis fiere de toi :love: Bon courage et la vie continue !
 
Madmoizelle me fait souvent rire mais là je dois avouer, j'ai pleuré
Parce que ça fait tellement de bien de voir que l'on n' est pas toute seule
L'incompréhension, même chez les proches, face à cette maladie si mal connue, ça fait presque aussi mal que mes propres regards dans la glace, en voyant cette chevelure massacrée par moi même
et malgré les diverses méthodes tentées (foulard bien serré pour empêcher d?accéder aux cheveux, cheveux mouillés quand on révise etc) la tentation /le stress sont plus forts
Si ton témoignage ne m'apporte aucune solution, il m'a tout de même convaincu d'aller voir quelqu'un, ne serait-ce que pour du soutien comme tu dis, et trouver la source ( /la racine ahaha) du problème si possible
En attendant, chaque nuit, je rêve de courir les cheveux aux vents sur la plage, chacun ses ambitions ^^
 
je pense que ce qui change vraiment tout, c'est la façon dont on appréhende le truc.
j'ai toujours eu de l'eczéma (mais genre, toute ma vie), quand j'avais dix ans j'en avais PARTOUT, visage, coudes, mains, cou, etc. pendant 7 ans, à chaque fois que je quittais ma maison pour la nuit ou pour un repas (vacances, dodo chez une copine, chez les grands-parents, resto ...) je vomissais. quand j'avais 11 ans je vomissais quasiment deux fois par jour. tout ça à cause du stress ...
MAIS je me suis jamais laissée abattre ! je veux dire, ça n'a jamais gâché ma vie ... sérieusement je comprend pas comment vous pouvez y attacher autant d'importance ... c'est clair que si c'est un symptôme d'une réelle dépression, je peux comprendre, mais OMG le ton de l'article et de vos témoignages, j'ai juste l'impression qu'on ne peut pas faire plus malheureuses que vous ...
Hauts les coeurs j'ai envie de dire, vous ne pouvez juste PAS laissez cette saloperie prendre autant de place dans votre vie :oo:
limite si je vous conseillerais pas d'arrêter de combattre cette manie, de vivre avec, d'essayer de ne plus vous en soucier, jusqu'à ce que sans que vous vous en rendiez compte elle disparaisse ! :)
tout mon soutien :calin:
 
Moi aussi en plus d'être trichotillomane, je triture la peau de mon visage: boutons, comédons, pore remplis, tout y passe. Je pense que ce sont deux manies apparentées, car je ressens un peu la même chose en les assouvissant.

Faadele , c'est sûr que ce n'est pas une maladie qui met notre santé en jeu (quoiqu'une fois j'ai vu une série médicale à la con dans laquelle un patient avait des boules de poil dans l'estomac à cause de ça, et que ça nuisait à sa santé, et depuis, j'ai peur. :d), mais c'est quand même bien chiant. Je pense que ce qui est triste, et ce qui nous rend triste, c'est pas seulement de ne pas avoir une chevelure de princesse. Mais surtout de savoir que c'est nous qui provoquons ça, et qu'on n'est pas capable d'arrêter un acte aussi simple et stupide que de porter sa main au cuir chevelu. Même si on sait que c'est une maladie, c'est difficile à accepter. (Et encore, beaucoup ne savent pas qu'ils ne sont pas seuls à faire ça, ils doivent se sentir encore plus mal)
Mais tu as raison, hauts les coeurs ! Ca pourrait être pire.
 
A vrai dire, Louya , les TOCs prennent leur origine dans le dysfonctionnement de neurotransmetteurs. Il s'agit donc bel et bien d'une maladie:

"Origine des TOC

  • mauvais fonctionnement (dysfonctionnement) des neuromédiateurs (substances présentes dans le cerveau, situées entre les neurones et permettant le passage de l'influx nerveux c'est-à-dire de l'ordre pour effectuer un geste etc.) Les neuromédiateurs actuellement étudiés sont (entre autres) :

  • la sérotonine
  • la dopamine
  • la vasopressine

  • on soupçonne l'existence de facteurs familiaux et génétiques. Néanmoins, il existe des enfants atteints de TOC avec des parents indemnes."
Source: TOC : Définition
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes