Faadele;3201274 a dit :
je pense que ce qui change vraiment tout, c'est la façon dont on appréhende le truc.
j'ai toujours eu de l'eczéma (mais genre, toute ma vie), quand j'avais dix ans j'en avais PARTOUT, visage, coudes, mains, cou, etc. pendant 7 ans, à chaque fois que je quittais ma maison pour la nuit ou pour un repas (vacances, dodo chez une copine, chez les grands-parents, resto ...) je vomissais. quand j'avais 11 ans je vomissais quasiment deux fois par jour. tout ça à cause du stress ...
MAIS je me suis jamais laissée abattre ! je veux dire, ça n'a jamais gâché ma vie ... sérieusement je comprend pas comment vous pouvez y attacher autant d'importance ... c'est clair que si c'est un symptôme d'une réelle dépression, je peux comprendre, mais OMG le ton de l'article et de vos témoignages, j'ai juste l'impression qu'on ne peut pas faire plus malheureuses que vous ...
Hauts les coeurs j'ai envie de dire, vous ne pouvez juste PAS laissez cette saloperie prendre autant de place dans votre vie :oo:
limite si je vous conseillerais pas d'arrêter de combattre cette manie, de vivre avec, d'essayer de ne plus vous en soucier, jusqu'à ce que sans que vous vous en rendiez compte elle disparaisse ! :)
tout mon soutien :calin:
le truc c'est que c'est un cercle vicieux : plus on s'en préoccupe, plus on veut lutter contre, plus on le fait, plus on s'en préoccupe. Et c'est pas facile d'inverser la tendance, il faut une sacré confiance en soi pour se dire que si on lâche prise, on ne va pas juste aggraver les choses.

Difficile de ne pas penser à une vache en se disant : ne pense pas à une vache. ;)
 
Chocomiss;3201467 a dit :
A vrai dire, Louya , les TOCs prennent leur origine dans le dysfonctionnement de neurotransmetteurs. Il s'agit donc bel et bien d'une maladie:
La definition d'une maladie, c'est lorsque la personne souffre de son comportement et qu'elle ne le controle plus.

Faadele;3201274 a dit :
je pense que ce qui change vraiment tout, c'est la façon dont on appréhende le truc.
j'ai toujours eu de l'eczéma (mais genre, toute ma vie), quand j'avais dix ans j'en avais PARTOUT, visage, coudes, mains, cou, etc. pendant 7 ans, à chaque fois que je quittais ma maison pour la nuit ou pour un repas (vacances, dodo chez une copine, chez les grands-parents, resto ...) je vomissais. quand j'avais 11 ans je vomissais quasiment deux fois par jour. tout ça à cause du stress ...
MAIS je me suis jamais laissée abattre ! je veux dire, ça n'a jamais gâché ma vie ... sérieusement je comprend pas comment vous pouvez y attacher autant d'importance ... c'est clair que si c'est un symptôme d'une réelle dépression, je peux comprendre, mais OMG le ton de l'article et de vos témoignages, j'ai juste l'impression qu'on ne peut pas faire plus malheureuses que vous ...
Hauts les coeurs j'ai envie de dire, vous ne pouvez juste PAS laissez cette saloperie prendre autant de place dans votre vie :oo:
limite si je vous conseillerais pas d'arrêter de combattre cette manie, de vivre avec, d'essayer de ne plus vous en soucier, jusqu'à ce que sans que vous vous en rendiez compte elle disparaisse ! :)
tout mon soutien :calin:
Ce qu'on raconte ici n'est qu'une partie de notre vie, et encore heureux ! Mais des fois de temps en temps pour notre bien être mental on a besoin de se lamenter sur nous même pour mieux repartir ou on a besoin de se sentir comprise. Voila c'est ce topic, ici on certaines mads on choisi de le faire.
 
En lisant cette article, je me suis vraiment senti moins seul.. Je sais pas si moi aussi j'ai vraiment cette maladie, mais quand je m'ennuie, je me "tire" les sourcils et cils jusqu?à ce qu'il y en a plus qui tombent.. Puis, mes mains sont toujours dans mes cheveux, je les arrachent pas vraiment mais j'essaye d'enlever ceux qui sont morts mais sans me faire mal..
 
Merci pour cet article! J'ai été un peu trichotillomane aussi à une période, quand j'avais 13-15 ans, bon pas au point que ça devienne une maladie, mais quand même. Je m'arrachais les cheveux et ensuite, j'enlevais le bulbe et je faisais une boulette avec. C'était surtout, comme cela a été dit, quand j'étais stressée ou que je m'ennuyais, ça me permettait de m'occuper et de me détendre, de penser à autre chose.

J'ai la chance d'avoir les cheveux épais, ça ne s'est donc jamais beaucoup vu mais une fois, le coiffeur m'avait fait une remarque car ça commençait à faire des petits épis par endroits. Et ma mère s'en était rendue compte aussi en me voyant faire. Je n'ai jamais été dépressive, mais à cette période même si je n'étais pas malheureuse, j'avais un énorme manque de confiance en moi et peut être aussi un léger manque affectif. A l'époque je ne savais pas pourquoi je faisais ça, c'est avec du recul que j'ai compris.

Par contre, je tiens énormément à mes cheveux donc quand je me suis rendue compte que ça commençait un peu à se voir + les remarques de ma mère qui arrêtait pas de me dire d'arrêter, je me suis forcée à ne pas le faire et peu à peu, je l'ai beaucoup moins fait. Maintenant je ne le fais quasiment plus, il m'arrive juste de m'arracher les cheveux qui sont un peu frisés (j'ai les cheveux raides sinon) quand je m'ennuie. Mais c'est pas souvent et pas systématique donc ça ne m'inquiète pas! Je me rongeais aussi pas mal les ongles, pas jusqu'au sang mais je n'arrivais pas à les garder longs, pareil, maintenant je le fais moins, juste quand un ongle se casse, et je ne le fais pas quand j'ai du vernis (ça tombe bien, j'adoooore le vernis!)

Un gros bisou aux madz qui ont témoigné ici, courage :fleur:
 
Je suis tombée sur cet article aujourd'hui par hasard et suis surprise de ne pas l'avoir vu plus tôt.

Je n'ai pas de trous au milieu de la tête et je n'ai jamais voulu dire que j'étais "trichotillomane" (même pas certaine de l'orthographe !). Pourtant j'ai ce tic horrible de m'arracher les cheveux, j'ai 23 ans, et je me souviens avoir commencé quand j'en avais 16.

Tous mes amis proches s'en sont rendus compte assez rapidement. C'est simple si je vais chez eux pour bosser devant mon ordinateur plus de deux heures, je laisse des évidences. Lorsqu'ils me voient porter la main à la tête, ils ne peuvent s'empêcher de le remarquer. Ca me bloque 5 minutes et puis ça me reprend, sans que je m'en rende compte.

Ce qui m'énerve le plus ce n'est pas les petites repousses qui m'agacent 2 minutes le matin devant la glace. Parce que oui, tous les deux moins je change ma raie de côté, je plaque mes cheveux en arrière ... bref on trouve toujours ! Ce qui m'énerve c'est la quantité de cheveux qui jonchent le sol de mon appart. Ils sont longs, bruns et je les vois PARTOUT sur mon carrelage blanc et donc je suis constamment en train de passer l'aspirateur ! J'ai toujours peur de ramener des copains dans ma chambre et qu'ils découvrent les cheveux au pied de mon lit ou de ma chaise de bureau. Pareil, lorsque je suis en stage et que je passe la journée devant l'ordinateur, j'ai juste peur que mes collègues s'en rendent compte, et à chaque fois que je peux je prend un mouchoir pour ramasser LES cheveux.

Donc oui, cette manie peut-être handicapante. J'en ai honte et je ne pense pas être la seule. Mais ça ne m'empêche pas de vivre et d'être heureuse. J'espère seulement qu'un jour ça me passera. Parce que lorsque je vois une femme dans le métro avec un TROU sur la tête, c'est simple j'ai envie de pleurer !

Je n'en ai jamais parlé à un médecin ou à une psychologue, parce que je n'arrive pas à considérer cela comme une maladie. Je me dis qu'un jour j'arriverai à arrêter, peut-être quand j'aurai compris pourquoi je fais ça. Parce si je continue à enlever cheveu après cheveu c'est que c'est plus fort que moi.

Je ne sais pas si quelqu'un lira ce post, mais moi ça m'a fait drôlement du bien de l'écrire ;)

Bonne chance aux autres nanas qui aimeraient arrêter.
 
5aje : je t'ai lue :) Tu n'es certainement pas toute seule. Chez moi, ce sont les cils et les sourcils que j'arrache. Et ça se voit aussi.

J'essaie également de m'en sortir, encore et encore. Ca va et ça vient quoi. Juste ce que je peux dire c'est : COURAGE. :bouquet: Et si jamais t'as besoin de vider ton esprit (peut être que ca peut t'aider à aller mieux), je suis là, tu m'envoies un message privé (les autres aussi vous pouvez le faire, si vous voulez), et j'y répondrai avec plaisir. :)
 
goodwill merci pour ton soutien ;)

Honnêtement je le vis bien - même si je suis pas une fan du ménage et que j'en ai clairement marre de passer l'aspirateur tous les deux jours.

Par contre si tu as des astuces pour te "limiter" dans ta manie, je suis preneuse, bien que nos habitudes ne sont pas localisées aux mêmes endroits !

Enfin, je pensais pas que mon post sentirait le désespoir puisque j'essaie de prendre les choses avec humour.

Allez, bonne chance à toi !
 
Non, tu ne donnes pas l'impression d'être désespérée ^^

Déjà, mon expérience (mes 3 séances) avec le psy, ben, j'ai estimé que ca ne me servirai à rien. J'avais l'impression que ca allait mener à rien du tout. Maintenant, peut être que je n'étais pas tombée sur le bon. Mais j'ai envie de dire que c'est la dernière solution (surtout que c'est un budget !)

De mon coté, j'ai envie de dire que les sourcils, c'est ce qui peut le mieux se "soigner" au niveau que je mets du baume à lèvres sur mes sourcils (bon, du coup, je me rejette sur les cils... -_-, mais bon, moins quoi). Et ca marche assez bien. :)

Sinon, je peux te conseiller de mettre des gants (c'est bête, mais j'ai testé et ca fonctionne). Tu les mets quand tu sens que tu vas avoir une crise. (le psy me conseillait juste de croiser mes mains -_- le truc inutile, je crois qu'il s'est pas rendu compte à quel point se sortir d'une crise est difficile.

Sinon, mettre un bonnet ? Oui, même à l'intérieur. Parce que je suppose que tu fais ca devant la télé ou l'ordi. Alors bon, t'es chez toi, le ridicule ne tue pas. ^^ Tu peux parfaitement mettre un bonnet.

Enfin, tout ca n'empechera pas les grosses crises, celles qui font que tu as parfois besoin de t'arracher quelques sourcils/cheveux, malgré tout. Mais ca va aider. :)
 
K

krokotiili

Guest
Oulalala, ça remue des trucs, de lire ce témoignage.
Je n'ai pas lu toutes les contribs, mais je vous apporter ma pière à l'édifice.
Full disclosure, moi aussi, je suis trichotillomane.
Bon, j'avoue, j'ai évolué ... Je m'arrache les poils du maillot (c'est utile) et maintenant je me gratte les jambes jusqu'au sang (heureusement Di(eu)M a créé les collants opaques pour ça.

J'ai réussi à arrêter 2x. Grace à ma volonté seule. Mon pédopsy et puis mon psy m'avaient gavé d'AD et anxiolitiques. Mais rien ne me procurait cette sensation de "controle" que de m'arracher un cheveux.
Maintenant que je suis plus vieille, plus sage, j'ai appris à laisser couler sur les choses dont je n'ai pas prise ... Un peu plus quoi.
Je chouchoute ma chevelure, comme une psychopathe du cheveux. Une psy m'a dit "vous vous arrachiez les cheveux ? Et ils ont repoussé ? Vous avez de la chance vous savez vous auriez pu rester chauve" ... hmmmhmmh nice nice...
Donc je dépense une fortune dans l'entretien de mes cheveux ... Ce qui mène à un autre problème compulsif ... L'achat ... Mais c'est une autre histoire !
 
K

krokotiili

Guest
pour vous donner un peu d'espoir, voilà à quoi ressemblent mes cheveux, 5 ans après que l'affreuse psy m'avait prédit un avenir de jeune chauve.
 
"je suis tout à fait « normale » : je veux me marier, avoir des enfants, j’ai hâte d’avoir un travail et de vivre ma vie"

On ne l'est pas si on ne veut ni se marier, ni avoir des enfants ?
 
J'ai souffert de ce TOC à l'âge de 10-11 ans ... C'était horrible je m'arrachais les cheveux, mais je n'osais pas en parler. Bien sur ça a finit par se remarquer, j'ai laissé mes parents et le médecin croire que j'avais un champignon/une bactérie qui me faisait tomber les cheveux ... J'ai passé plein de tests, dans des labo etc (bien sûr moi je savais que c'était inutile).
Mais j'ai fini par avoir un énorme trou sur un coté de la tête, j'ai dû mettre un bandana (et oui à l'époque c'était la mode) pour couvrir ça à l'école... J'avais super honte de moi ...J'ai fini par arrêter, sans trop savoir comment,sans l'avouer, sans voir de psy ni rien, je n'ai jamais sû d'où m'était venu ce toc... Après j'ai pris énormément soin de mes cheveux et ils sont très beaux aujourd'hui :).
 
Dernière édition :

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes