@Opium1 Je comprends ta colère et je compatis vraiment avec toi. N'oublie pas qu'il y a des LGBTI qui sont chrétiens ou religieux en général :fleur: c'est parfois compliqué, mais ce n'est pas incompatible.

Je pense surtout qu'à la base, la religion est un prétexte que des individus haineux prennent pour justifier leurs positions. Parce que honnêtement, dans la Bible (et le Coran, et la Torah aussi) il y a tout et son contraire : ne tue pas, respecte ton voisin, aime le comme tu t'aimes toi même, ou bien brûle les hérétiques. Les personnes ont le choix de prendre ce qui leur correspond et ce qui leur est idéal dans une religion. Si des personnes choisissent la haine, c'est bien un choix, et je pense que même si on leur retirait la religion ils resteraient sur leurs positions et trouveraient un autre prétexte pour ça.
 
Les personnes ont le choix de prendre ce qui leur correspond et ce qui leur est idéal dans une religion. Si des personnes choisissent la haine, c'est bien un choix, et je pense que même si on leur retirait la religion ils resteraient sur leurs positions et trouveraient un autre prétexte pour ça.
Heu oui sauf que la position de l'Eglise catholique est très très claire là-dessus, il n'y a pas d'ambiguité: l'homosexualité c'est un péché. Donc si les gens se disent catholiques c'est qu'ils sont d'accord avec cette position. Et je le redis: avoir dieu de son coté pour légitimer sa haine c'est extrêmement puissant. Un athée homophobe il va dire quoi "ouais c'est dégueulasse, c'est contre-nature gnagnagna". A côté de ça t'as des gens qui disent: "dieu qui est le créateur de l'univers dit que c'est un péché". Les deux "arguments" n'ont pas le même poids. Je précise que je suis athée depuis toujours et que la religion m'inspire au mieux un haussement d'yeux au ciel (et je trouve un peu curieux aussi que oh comme par hasard la seule personne athée dans l'histoire c'est le père de la Madz qui est révélé être un homme violent et manipulateur. Bon :stare:)
 
@Opium1 Pour moi, on peut être catholique et vouloir faire changer les choses "de l'intérieur". Tout comme je suis français mais que je n'adhère pas au pouvoir en place en ce moment. Je suis d'accord qu'avoir dieu de son côté c'est puissant, mais les athées utilisent la science (qu'ils connaissent mal) pour légitimer leurs propos LGBTI-phobes et je trouve ça encore plus dangereux, car la science se place en valeur objective. C'est pour ça que je pense que c'est au mieux une excuse, car tout le monde, athée comme religieux, trouve une excuse et détourne des notions pour soutenir ses idéaux.
 
Super témoignage! =)

Je viens aussi d'un milieu où presque tout le monde est baptisé, communié confirmé. Mes grands-parents sont très croyants, mes parents moins. Mon père forcé à être enfant de cœur ne supporte plus de mettre un pied dans l'église sauf cérémonies. Et moi je ne l'ai jamais vraiment pris au sérieux, en fait c'était surtout une bonne raison de passer du temps avec les copains ^^ et j'aimais chanter à l'église étant petite. x) Au final c'est beaucoup plus le côté communauté que j'avais retenu on passe du temps ensemble et c'est sympa (d'ailleurs les valeurs conservatrices ne m'ont jamais attente malgré le fait que j'ai pas mal baigné dedans).

Ado avec la vue plus large de ce que fait la religion et les jeux de pouvoirs j'ai tout rejeté en bloc, c'est n'importe quoi, ça ne sert à rien, aucun intérêt, valeurs nocives etc.
Puis ma mère a eu un cancer (dont elle s'est totalement remise aujourd'hui :)). Et je crois que c'est à ce moment là qu'elle s'est plus intéressée à la religion et force est de dire que ça lui a fait du bien. Je dis pas que la foi l'a sauvée mais je pense qu'elle a trouvé là un soutien moral qui l'a aidé dans cette mauvaise passe. Encore aujourd'hui elle va régulièrement à l'église et fait partie d'un groupe qui étudie "la bible" au sens large _ça tend plus vers la théologie que du catéchisme. Ma grand mère via une asso catholique logeait chez elle un sans-abris qui en échange l'aidait pour ses corvées. Donc j'ai revu mon avis sur la question.
Surtout que les personnes que je fréquente ont beau être croyantes, elles sont quand même assez laxistes sur la religion, ma mère est ultra féministe on se bidonne comme pas possible devant le spectacle de Jeremi Ferrari, la famille la plus bourgeois-catho que je connaisse a un fils qui a fait son coming out et ça s'est très bien passé, etc.

Je reste profondément athée mais je pense avec du recul qu'elle peut vraiment faire du bien au personnes dans le besoin, il y a des messages bons, d'autres nauséeux, le truc c'est d'avoir un esprit critique et de plus axer le côté "aimons nous les uns les autres".
 
Je ne commenterai pas l'article si ce n'est pour encourager tout le monde à aller à Taizé au moins une fois. Croyant ou pas, religieux ou pas, on trouve souvent à Taizé ce qu'on n'était pas venu y chercher et c'est souvent pour le meilleur.

Cela dit @skippy01 le rejet de l'homosexualité par le christianisme (les trois monothéismes méditerranéens même) n'est pas qu'un délire de catho-facho qui auraient tiré la couverture à eux à la faveur de la Manif pour tous.
C'est écrit, c'est dans le discours fondamental (au sens de premier) de ces religions, ça fait partie du "package" et du terreau culturel de la naissance de ces religions.
L'homosexualité peut être tolérée, on peut accepter et accueillir les personnes homo, prier pour elles. Il n'empêche la base doctrinale considère toujours l'hétérosexualité comme la meilleure façon d'exercer son activité sexuelle (avec un seul partenaire, lié par un lien sacré ritualisé du genre mariage de préférence). Le reste est toléré mais considéré comme moins bien de facto.
Donc bon, je me rapproche un peu du point de vue de @Opium1 là dessus : il y a un moment où les idées personnelles vont être en contradiction avec la doctrine. Or, les religions du livre sont très attachées à leur ancrage doctrinal.
 
Dernière édition :
Il y a pas mal de très bon-nes artistes que les religions ont inspiré-es sur x supports, comme quoi tout n'y est pas à jeter effectivement!
Et la base des religions, c'est l'interprétation de la relation perso que l'on peut avoir à et avec son, sa, ses dieu-x et déesse-s pour s'épanouir.
 
@Opium1 Je suis globalement d'accord avec toi sauf sur le fait qu'une personne catholique qui se dit pour les droits des LGBT+ devrait forcément quitter sa religion pour être en cohérence avec ses idées. Oui, dans les faits, des homophobes on en trouve à la pelle dans la religion catholique, on peut pas le nier, mais perso je peux pas mettre sur le même plan ces derniers et une quelqu'un de sensibilisé à cette cause-là qui ne serait pas prêt à sortir de sa religion. Je pense pas que ça revienne à cautionner les attitudes et doctrines puantes de ses pairs. On le voit dans l'article, faire partie d'une religion c'est aussi faire partie d'une communauté, avec des parents, des amis, des pratiques culturelles communes, etc. Je pense pas que ça soit si facile d'envoyer balader tout ça même quand on s'est rendu compte de tout ce qu'il pouvait y avoir d'intolérance et d'oppression des minorités dans sa religion. C'est même déjà courageux de le reconnaître. Perso c'est pas ces personnes qui me posent le plus problème, parce qu'elles se débattent avec leurs idéaux et je pense que ça doit être dur de se réveiller et de prendre conscience de la bigoterie de son entourage. Ça veut pas dire que je pense qu'elles n'ont pas la responsabilité de dénoncer, de refuser qu'on tienne des propos nauséabonds devant elles ou d'essayer de changer les mentalités (enfin je dis bien essayer parce que vaste programme :lol:). Mais juste je fais pas l'équation "tu te dis être pour les droits des gays/trans/personnes non-binaires/etc. = tu sors de ta religion sinon ça vaut rien".

D'autant plus que, comme @Herenis l'a dit avant moi, il y a aussi des personnes LGBT qui sont de religion catholique ou qui ont grandi dans ce milieu.
 
Quand je lis certains commentaires, j'ai l'impression d'avoir lu un article différent :rire:

Je me suis aussi reconnue en certains points. Notamment quand l'auteure écrit que son investissement religieux était sa crise d'adolescence, puis que des divergences entre la position de l'Eglise et les siennes sur des questions societales (ici l'ouverture du mariage aux couples homosexuels) ont fini par lui faire remettre en question sa foi. Personnellement, à la suite de cette remise en question et d'une longue introspection, je me suis acceptée comme étant non croyante/athée et je ne pense pas être de nouveau affiliée à une religion quelleconque dans le futur.

S'agissant des valeurs évoquées dans l'article, je voulais souligner (c'est évident mais pas tellement ?), qu'elles existent aussi en dehors de la religion. Le respect et l'empathie pour autrui n'ont pas nécessairement à être conjugués avec l'appartenance à une entité qui lutte contre les droits des personnes LGBT+ (etc :rolleyes:). Puis si on croit vraiment en Jesus, il y a d'autres Eglise chrétiennes qui ne sont pas pareilles en tout point et peuvent mieux nous convenir. Bref, les évolutions possibles dans sa spiritualité sont très nombreuses et j'espère que l'auteure s'en rendra compte si ce n'est pas déjà le cas :fleur:

@Princesse Sarah :

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
Dernière édition :
Je suis quand même assez étonnée de cette comparaison entre interdiction de l'homosexualité et interdiction des fruits de mer.
Ça n'a juste rien à voir à mon sens, cette comparaison me semble assez biaisé et encore plus si l'on parle du christianisme . D'un côté on a l'interdiction de l'homosexualité (une abomination) formulée très clairement comme un des dix commandements. Et de l'autre on a une interdiction alimentaire chez les juifs qui n'existe plus chez les chrétiens (comme le porc), dans le nouveau testament il n'y a plus de restrictions alimentaires, j'ai pas les versets en tête mais ça doit se trouver facilement.
Résumer l'homophobie inhérente à la Bible a une question d'interprétation de quelques cathos extrémistes reacs ça me semble assez simpliste.
Ça empêche pas de garder la foi et de se concentrer sur tout le positif qu'il eut y avoir dans les textes mais faudrait pas non plus nous tout ramener à une question d'interprétation quand l'un des dix commandements dit texto que l'homosexualité est une abomination, et que encore aujourdhui certains pays se basent sur ce commandement et l'histoire de Sodome et Ghomore pour leurs législations qui appliquent la peine de mort ou des peines de prison pour les homosexuels.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes