D'un côté on a l'interdiction de l'homosexualité (une abomination) formulée très clairement comme un des dix commandements.
Euh non, ce n'est pas dans les 10 commandements
Livre de l'Exode, 20, 1-8
Et Dieu prononça toutes les paroles que voici : « Je suis le Seigneur ton Dieu, qui t’ai fait sortir du pays d’Égypte, de la maison d’esclavage.

Tu n’auras pas d’autres dieux que moi. Tu ne feras aucune idole, aucune image de ce qui est là-haut dans les cieux, ou en bas sur la terre, ou dans les eaux par-dessous la terre. Tu ne te prosterneras pas devant ces images, pour leur rendre un culte. Car moi, le Seigneur ton Dieu, je suis un Dieu jaloux : chez ceux qui me haïssent, je punis la faute des pères sur les fils, jusqu’à la troisième et la quatrième génération ; mais ceux qui m’aiment et observent mes commandements, je leur garde ma fidélité jusqu’à la millième génération.

Tu n’invoqueras pas le nom du Seigneur ton Dieu pour le mal, car le Seigneur ne laissera pas impuni celui qui invoque son nom pour le mal.

Tu feras du sabbat un mémorial, un jour sacré. Pendant six jours tu travailleras et tu feras tout ton ouvrage ; mais le septième jour est le jour du repos, sabbat en l’honneur du Seigneur ton Dieu : tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni tes bêtes, ni l’immigré qui réside dans ta ville. Car en six jours le Seigneur a fait le ciel, la terre, la mer et tout ce qu’ils contiennent, mais il s’est reposé le septième jour. C’est pourquoi le Seigneur a béni le jour du sabbat et l’a consacré.

Honore ton père et ta mère, afin d’avoir longue vie sur la terre que te donne le Seigneur ton Dieu.

Tu ne commettras pas de meurtre.

Tu ne commettras pas d’adultère.

Tu ne commettras pas de vol.

Tu ne porteras pas de faux témoignage contre ton prochain.

Tu ne convoiteras pas la maison de ton prochain ; tu ne convoiteras pas la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son boeuf, ni son âne : rien de ce qui lui appartient. »
Par contre, il y a bien dans le Lévitique(18-22):
«Tu ne coucheras pas avec un homme comme on couche avec une femme. C’est une abomination»
(c'est dans ce même livre qu'on parle de l'interdiction des fruits de mer) et dans l'épitre de St Paul aux Romains (1, 26-27)
C'est pourquoi Dieu les a livrés à des passions infâmes: car leurs femmes ont changé l'usage naturel en celui qui est contre nature; et de même les hommes, abandonnant l'usage naturel de la femme, se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres, commettant homme avec homme des choses infâmes, et recevant en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement.]
Ce même St Paul qui disait dans le chapitre 11 de sa lettre aux Corinthiens
5 Toute femme qui prie ou qui prophétise la tête non voilée, déshonore sa tête: elle est comme celle qui est rasée.
6 Si une femme ne se voile pas la tête, qu'elle se coupe aussi les cheveux. Or, s'il est honteux à une femme d'avoir les cheveux coupés ou la tête rasée, qu'elle se voile.
Ce qui n'est plus vraiment le cas de nos jours (sauf pour certaines tradis)
 

skippy01

Peau lisse partout, justice nulle-part.
Pas loin de chez moi, il y a une université catholique (c'est même dans son nom), et portant, elle met un de ses locaux à disposition d'un groupe lgbt local et fait un énorme travail de prévention sur les IST et la contraception, au point de faire des affiches de sensibilisation un peu provoc envers la religion elle-même (une nonne tenant un préservatif avec comme texte «11th commandement: do not forget it !»). Ça montre bien qu'être catho n'empêche pas d'être progressiste.
 
Le problème n'est pas une religion quelle qu'elle soit mais l'interprétation et surtout l'utilisation que certain-es en ont, qu'elle serve de prétexte pour des intérêts perso qui n'ont aucun lien avec elle, pour un certain pouvoir, en tirer des avantages matériels et/ou financiers: c'est ce qui se passe aux Proche et Moyen-Orient depuis des années ou aux USA où certains prédicateurs sont richissimes et influents grâce à leur Eglise.
Une religion n'impose pas d'être bloquée avec ses idées Certes les écrits sont eux figés sur papiers mais c'est aux fidèles de faire leur part du boulot en adaptant leur lecture et ces textes "sacrés" à leur monde contemporain et environnement.
C'est un peu comme une notice d'utilisation, une recette ou je ne sais quoi: c'est écrit sur papier mais ça ne signifie en rien qu'il faut suivre à la lettre, on peut la modifier quand c'est nécessaire pour le "Bien" commun.

Je suis issue d'une famille d'un côté protestante et de l'autre juive, comment dois-je faire? ^^
En fonction des membres avec qui je suis, je célèbre Pessa'h, Hanoucca, Pourim et Yom Kippour... ou Noël, les Rameaux, Pâques... voire quand je suis avec mon copain (pourtant lui de culture catho) il arrive de ne rien faire du tout (sauf Noël, trop ancré). C'est assumé.
Ce n'est pas tant les fêtes qui m'intéressent ici, mais d'être entourée, les souvenirs que ça crée et rappelle.
Je ne suis pas anti-"mariage pour tous" ou contre la PMA (qui existent déjà et sont déjà largement pratiquées en réalité), et je suis bie et en couple poly car je me sens très bien ainsi. Et j'ai aussi fait des excès "interdits", et alors?
Une religion inspire, sert à être bien avec les autres et avec soi, à s'élever spirituellement (et physiquement) donc ceux qui mettent des bâtons dans les roues d'autrui n'y ont pas pigé grand-chose. Elle inspire (peut aiguiller) mais n'impose pas: c'est le croyant qui a toujours le dernier mot, qui agit en son âme et conscience, pas les Livres "Saints" quels qu'ils soient. Un livre n'a jamais tapé quelqu'un.

Il y a des gens qui vont au sport pour se taper dessus ou s'insulter, jouer au concours de celui qui aurait la plus grosse, est-ce la base du sport ou que le Sport est à jeter? Non. Ca brasse des millions (Mds) d'€ et $, mais est-ce cela à la base? Non. C'est un peu pareil avec les religions.


Pour la Madz de l'article, ce sont ses amis qui ont été stupides dans leur réaction, pas elle pas sa religion: la preuve elle est capable de prendre un chemin autre qui elle lui convient et n'embête personne, sauf peut-être des mal lunés.
Chapeau à elle de rester libre de ses mouvements, car je sais qu'une pression peut-être très importante en pareil cas.
 
Je suis lesbienne et athée ou agnostique (je sais jamais) et après avoir subi des réflexions de personnes se cachant derrière leur religion pour justifier leurs insultes et leur intolérance, j'avoue avoir été sceptique quant à la notion d'amour et de respect censée être véhiculée par la religion. Ce témoignage est intéressant et apporte une autre vision de la religion
 
Je suis un peu sceptique devant ce témoignage et certains commentaires, notamment en voyant certaines formulations en mode affirmatif: "ce n'est pas la voie de Dieu", "ils n'ont rien compris" bla bla... euh, non? Enfin, c'est votre avis personnel ça, en quoi est-il plus valide que l'avis personnel d'autres chrétiens? (Notamment les littéralistes : ils pourraient dire la même chose que vous : que vous n'avez rien compris aux textes).
Ça me gène du coup que ça soit présenté comme des affirmations et non pas comme de propres interprétations personnelles (si celles des homophobes le sont, pourquoi les siennes non?), car malgré quelques "à mon sens" et "à mes yeux" ce n'est pas ce qui ressort je trouve.

Surtout que c'est pas comme si la Bible (la Torah, le Coran...) n'avait jamais parlé d'homosexualité et que les dogmes du type "homosexualité = péché" était le fruit d'une interprétation hyper tordue et cheloue qui avait rien à voir avec les versets qui en parlent...

Et certains passages m'ont franchement mise mal à l'aise : on est vraiment en train de comparer un dogme qui a tué des paquets de gens, en tue toujours, provoque des "drames de vie" et beaucoup de souffrance à... l'interdiction des fruits de mers, le truc qui fait parti des restrictions alimentaires "abolies" par Jésus y'a 2000 ans?
Ok je comprends que la madz qui témoigne avait de bonnes intentions avec cet exemple mais rajouté au côté "moi je connais la religion c'est les homophobes qu'on rien compris" je trouve ça asseeeeeez mal venu.

Btef de bonnes intentions mais ce type de mode de pensée (car bon vu les commentaires derrière c'est pas des maladresses d'écriture: on veut vraiment nous présenter le catholicisme comme une croyance qui n'a aucun souci avec l'homosexualité) (:lunette:) me laisse personnellement assez froide.
 
Le pape François a eu une attitude plutôt tolérante envers les gays et ça ne me surprend pas, des traditionalistes le jugent indigne de sa charge pour cette raison. Mais en fait, je crois que la tolérance zéro envers les gays , nous revient par effet de ricochet des Etats Unis, comme beaucoup de choses. Et alors? Et bien, c'est une nation protestante. Il y a une différence entre protestantisme et catholicisme, vis à vis de la bible. Pour les catholiques , c'est surtout le nouveau testament qui compte et le Christ n'a jamais rien dit sur les gays. Pour les protestants, il a fallu "revenir au sources", c'est à dire les écritures saintes, et avoir l'intégralité de celle -ci pour préceptes, ancien testament compris. C'est là qu'on lit l'interdit sur l'homosexualité...et les fruits de mer. Le protestantisme est donc plus "puritain" sur bien des points à commencer par la question des gays (ça explique des choses comme les pancartes "God hates fags" aux Etats Unis alors qu'ici les catholiques traditionalistes se contentent de parler de "contre-nature").
Attention, le protestantisme américain et celui que l'on voit en France n'ont absolument rien à voir. Et je ne suis pas croyante mais ma mère est protestante et très investie localement et au niveau national, donc je parle en me basant sur son expérience : dans ma région, les plus "réacs", ce sont bien les catholiques ! Donc attention à ne pas faire de généralisation ou à chercher à comparer des choses incomparables pour pouvoir jeter la pierre chez le voisin...
 
Le pape François a eu une attitude plutôt tolérante envers les gays et ça ne me surprend pas, des traditionalistes le jugent indigne de sa charge pour cette raison. Mais en fait, je crois que la tolérance zéro envers les gays , nous revient par effet de ricochet des Etats Unis, comme beaucoup de choses. Et alors? Et bien, c'est une nation protestante. Il y a une différence entre protestantisme et catholicisme, vis à vis de la bible. Pour les catholiques , c'est surtout le nouveau testament qui compte et le Christ n'a jamais rien dit sur les gays. Pour les protestants, il a fallu "revenir au sources", c'est à dire les écritures saintes, et avoir l'intégralité de celle -ci pour préceptes, ancien testament compris. C'est là qu'on lit l'interdit sur l'homosexualité...et les fruits de mer. Le protestantisme est donc plus "puritain" sur bien des points à commencer par la question des gays (ça explique des choses comme les pancartes "God hates fags" aux Etats Unis alors qu'ici les catholiques traditionalistes se contentent de parler de "contre-nature"). Mais me direz-vous, ils mangent des fruits de mer là-bas? Oui: en réalité, la Bible est surtout un prétexte pour valider les opinions de ceux qui détestent ce qui heurte leur sens moral (dont l'homosexualité) alors que de façon plus générale, ils admettent pourtant souvent que tous les préceptes du Deutéronome sont d'un autre temps ( l'"ensemble de règles issues d’une lointaine époque, qu’il serait absurde d’appliquer aujourd’hui.") ! Why do you look like so much like the world?

C'est extrait de la chanson My Jesus que je trouve instructive, pour les anglophones...

Non le nouveau testament aussi parle de l'homosexualité négativement. Dans les épitres de Paul il me semble. Ce sont des textes aussi sexistes. Très sexistes.

Je ne comprend pas. J'ai quitté la foi chrétienne et jamais je ne pourrais y retourner vu les textes qui vont à l'encontre de tout ce en quoi je crois maintenant. Je ne comprend pas qu'on puisse savoir que la Bible contient de telles horreurs et faire comme si on pouvait choisir les textes qui nous arrange. Si on tient absolument à à voir une spiritualité il y a d'autres textes, ou on peut partir du principe que vu toutes les choses négatives qu'il y a dedans, on peut réfléchir par soi même a l'existence ou non de Dieu. Sans religion "officielle".
 
@MidoriNoHikari Ma maman appartient à l'Eglise Protestante unie de France mais je pense qu'il existe d'autres "structures" correspondant à d'autres façons de penser le protestantisme. Je sais juste qu'eux s'inspirent plutôt de la pensée de Jean Calvin, mais je ne suis pas allée chercher plus loin ^_^
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes