Les oublié.es de l'histoire

Etp

il + masculin
Hello !

Aujourd'hui, j'ai plusieurs personnes à vous présenter.

Tout d'abord, les soeurs Trung Trac et Trung Nhi. Les soeurs Trung sont des rebelles viêtnamiennes qui ont combattu pendant des mois contre la colonisation par la Chine de la partie du Viêtnam où elles vivaient. Elles étaient accompagnées par une armée constituée uniquement de femmes.

(anglais) https://www.britannica.com/topic/Trung-Sisters
(anglais) https://en.wikipedia.org/wiki/Trưng_Sisters
(anglais) https://www.thoughtco.com/trung-sisters-heroes-of-vietnam-195780

J'ai découvert leur histoire aujourd'hui sur Facebook, sur la page d'AsiaTopie, et je les trouve absolument cools !


Ensuite, une dame qu'on a évoquée dans mon cours d'histoire du droit et des institutions médiévales : la sainte "sauvage" néo-féministe, si l'on peut dire, Guglielma de Milan. On parle de "saint.e sauvage" quand un.e saint.e est honoré.e sans avoir été canonisé.e par l'Eglise : les saint.es sauvages peuvent être canonisé.es après, ou bien ne l'être jamais, auquel cas les fidèles qui maintiennent le culte s'exposent être pourchassé.es pur hérésie. Mon prof m'a conseillé à son sujet les livres de Marina Benedetti :

(italien) http://www.treccani.it/enciclopedia/guglielma-di-milano-detta-la-boema_(Dizionario-Biografico)/
(français) https://fr.wikipedia.org/wiki/Guglielma_de_Milan
(anglais) https://www.thefreelibrary.com/The+heretic+saint:+Guglielma+of+Bohemia,+Milan,+and+Brunate+(1).-a0130970823
(italien)
Benedetti, Marina, éd., 1300. I processi inquisitoriali contro le devote e i devoti di Guglielma, Milan, 1999.
Benedetti, Marina, Il culto di santa Guglielma e gli inquisitori, in Vite di eretici e storie di frati, 1998, p. 221-241.
Benedetti, Marina, Io non sono Dio. Guglielma di Milano e i Figli dello Spirito santo, Milan, 1998.
Benedetti, Marina, La recente "fortuna" di Guglielma Benedetti, in Storia ereticale e antiereticale del medioevo, 1998, p. 206-225.
Benedetti, Marina, Nello specchio degli inquisitori: Guglielma al negativo Benedetti, in Nuova rivista storica, vol. 81, 1997, p. 677-684.
Benedetti, Marina, I devoti e le devote di Guglielma Benedetti, in Uomini e donne in comunità, 1994, p. 111-125.
 
Dernière édition :
Pas (encore) oubliée du coup, mais je connaissais pas Muriel Tramis, première créatrice de jeux vidéo décorée de la Légion d’honneur :puppyeyes:

La pionnière française du jeu vidéo Muriel Tramis a été nommée samedi 14 juillet Chevalier de la légion d’honneur, une première pour une créatrice. La distinction n’avait jusqu’à présent été accordée qu’à un seul créateur de jeux, le concepteur David Cage.

Née à la Martinique, Muriel Tramis a travaillé sur une série de jeux d’aventure au sein du studio Coktel visions dans les années 1980. Outre le remarqué Méwilo, dont le scénario est inspiré par l’histoire de l’esclavage aux Antilles, elle y a travaillé sur la série de point-and-click Gobliiins, après avoir développé plusieurs jeux érotiques, dont une adaptation du film Emmanuelle.

Son travail le plus connu du grand public reste cependant la gamme de jeux éducatifs ADIbou. De 1991 à 2008, plusieurs dizaines de titres mettant en scène Adibou, un petit extraterreste portant une casquette rouge, seront publiés sur différents supports. La série, succès commercial, a aussi donné lieu à des déclinaisons sous formes de bande dessinée, et même à une éphémère chaîne de télévision par satellite.

Par ailleurs auteure d’un roman et d’un recueil de nouvelles, Muriel Tramis a rejoint le groupe Vivendi à sa création, avant de fonder sa propre entreprise, Avantilles, qui édite des films en réalité virtuelle, des jeux éducatifs et des serious games.
 
Juan de Pareja



Il est né esclave en 1610, a été acheté par le grand peintre Velasquez et a travaillé pour lui pendant des années. Plus tard, il a été affranchi et s'est installé lui-même comme peintre. Sa vie est plutôt mystérieuse mais selon certaines hypothèses, il a peut-être peint lui-même quelques-unes des toiles officiellement attribuées à Velasquez. C'était un très bon peintre.
 

Etp

il + masculin
J'en profite pour "mettre à jour" la liste des Oublié.es, qui a un peu augmenté depuis la dernière fois il y a deux ans :d

#2 Lotte Reiniger, artiste animatrice
#10 Annie Oakley, tireuse, styliste et philanthrope
#11 Artemisia Gentileschi, peintre baroque
#13 Rosalind Franklin, biologiste moléculaire
#15, #40 Mileva Marić, physicienne
#16 Isabelle Eberhardt, aventurière
#23 Stormé De Larverie, militante lesbienne et artiste
#26, #98 James Barry, médecin et philanthrope
#28 Emeline Goulden Pankhurst, suffragette
#29 Nannie Helen Burroughs, éducatrice, responsable religieuse, militante des droits civiques, féministe et femme d'affaires
#33 Christine de Pizan, écrivaine et néo-féministe
#35 Misty Lee, magicienne et féministe
#36 Jeanne Odo, révolutionnaire
#36 Caroline Branchu de Lavit, cantatrice
#37 Anne Nzinga, reine
#38 Fadwa Suleiman, actrice, poétesse et révolutionnaire
#39 Billy Tipton, pianiste, saxophoniste et jazzman
#39 Shi Pei Pu, chanteureuse d'opéra et espion.ne
#39 Marin.e læ Déguisé.e, saint.e
#39 Catalina de Erauso/Francisco de Loyala/Alonso Díaz Ramírez de Guzmán, soldat et homme d'affaire
#39 Charles-Geneviève d'Eon de Beaumont, diplomate, espionne, officière et femme de lettres
#39 Charley Parkhurst, conducteur de diligences, première femelle à avoir voté aux élections présidentielles en Californie
#42 Shirley Chisholm, femme politique
#43 Victoria Woodhull, femme politique
#43 Lenora Fulani, femme politique
#43 Linda Jenness, femme politique
#43 Cynthia McKinney, femme politique
#43 Jill Stein, femme politique
#46 Jeanne la Hachette, combattante
#48 Joséphine de Beauharnais, impératrice, reine, mécène et botaniste
#48 Caroline Bonaparte, grande-duchesse et reine consort, éducatrice et mécène
#49 Katherine Johnson, physicienne et mathématicienne
#49 Dorothy Vaughan, mathématicienne
#50 Rosa Bonheur, peintre animalière
#51 Ida Bell Wells-Barnett, journaliste, sociologue, activiste anti-raciste, féministe
#51 Glenn Milstead/Divine, drag queen, acteur et chanteur
#51 Caroline Cannon, environnementaliste
#60 Lizzie Velásquez, conférencière motivationnelle, autrice, activiste bodypositiviste
#61 Mary Shelley, femme de lettres
#61 Margaret Cavendish, écrivaine, philosophe et scientifique
#61 Murasaki Shikibu, autrice
#61 Enheduanna, princesse, prêtresse et poétesse
#67 Viola Desmond, activiste afro-américaine, femme d'affaire et esthéticienne
#69 Bethany Hamilton, surfeuse
#70 Valentina Terechkova, cosmonaute
#71 Mary Seacole, infirmière et philanthrope
#72 Sandor Vay, journaliste et poète
#73 Alan Turing, mathématicien et cryptologue
#75 Les Sorcières de la nuit, escadron aérien
#76 Hellen Keller, autrice, conférencière, militante féministe, activiste antivalidiste et femme politique
#77 et #97 Hatchepsout, reine-pharaonne
#79 Josephine Butler, militante féministe et réformatrice sociale
#80 Victorine Meurent, modèle et peintre
#81 Les femmes-soldates du Dahomey, politiques, diplomates, résistantes, féministes et environnementalistes
#82 Marie Marvingt, pionnière de l'aviation, alpiniste et infirmière
#83 Utako Okamoto, médecine et chercheuse
#84 Les Radium Girls, militantes et réformatrices sociales
#88 Margaret Hamilton, ingénieure en informatique
#88 Ada Lovelace, pionnière en sciences informatiques
#88 Simone Segouin, résistante
#89 Fatima el Fihriya, fondatrice de la première université
#91 Sylvia Plath, poétesse et autrice
#92 Marcela Gracia Ibeas et Elisa Sanchez Loriga, les deux premières femmes qui se sont mariées à l'Eglise en Espagne
#93 Jane Goodall, primatologue et environnementaliste
#95 Maria Sanz de Santuola, archéologue accidentelle, découvreuse de la grotte ornée d'Altamira
#97 Jessie Eden, militante communiste
#98 Angelina Fanny Hesse, microbiologiste
#99, #100 Fanny Mendelssohn, compositrice et musicienne
#101 Nannerl Mozart, virtuose et compositrice
#102 Mahaut d'Artois, princesse
#104 Rose Valland, conservatrice de musée et résistante
#106 Margarethe Cammermeyer, colonelle, infirmière, activiste lesbienne
#107 Mary Cassatt, artiste
#108 Sémiramis, reine
#109 Trung Trac et Trung Nhi, rebelles et combattantes
#109 Guglielma de Milan, sainte sauvage néo-féministe
#110 Muriel Tramis, pionnière du jeu vidéo
#111 Juan de Pareja, peintre
#112 Pauline Viardot, cantatrice et compositrice
#114 Lili Boulanger, compositrice
#115 Aazhawigiizhigokwe, guerrière
#116 Ellen MacArthur, navigatrice, philanthrope et environnementaliste
#117 Maurice d'Agaune, légionnaire, saint et martyr
#119 Juana de la Cruz, nonne, femme de lettre et néo-féministe
#122 Lakshmî Bâî, reine guerrière
#123 La Dame en rouge, bourreau
#124 Prudence Crandall, enseignante militante
#125 Al-Khaizuran bint Atta, femme politique
#127 Charlotte Corday, révolutionnaire
#127 Théroigne de Méricourt, révolutionnaire, chanteuse et oratrice
#136 Nancy Anne Kingsbury Wollstonecraft, botaniste
#137 Olympe de Gouges, femme de lettres, néoféministe et femme politique
#138 JoAnn Morgan, ingénieure aérospatiale

Sans numéros (postes effacés) :
Harriet Tubman, militante abolitionniste
Maruja Mallo, peintre
Alexandra David-Néel, orientaliste, tibétologue, cantatrice, féministe, journaliste, anarchiste, écrivaine, exploratrice, franc-maçonne et bouddhiste
Jeanne de Belleville, pirate
Marthe Gautier, médecine et chercheuse
Raichō Hiratsuka, écrivaine, journaliste, femme politique et féministe


Sitographie
Des séries, des films et des vidéos !

The Ascent of Woman présente des portraits de femmes du monde entier depuis l'Antiquité. Disponible sur Netflix.

La vidéo Top 6 des femmes scientifiques qui se sont fait voler leur découverte, disponible sur Youtube.
 
Dernière édition :

Etp

il + masculin
Et du coup j'en profite pour rajouter quelqu'un : la guerrière Aazhawigiizhigokwe.

Ah-shah-way-gee-she-go-qua/Aazhawigiizhigokwe signifie "femme qui va à travers le ciel" en objiwa. Elle est aussi connue sous le nom de Ashwiyaa, "qui se blesse elle-même", et Hanging Cloud (Nuage Suspendu) en anglais. Aazhawigiizhigokwe est une femme ojibwa qui était également une guerrière, une ogichidaakwe, et semble être la seule femme à avoir obtenu ce titre. Elle était la fille du chef Nenaa'angebi et de sa femme Niigi'o. Elle faisait partie du clan de l'ours (Makwa-doodem), elle est née et a passé sa vie à Rice Lake, dans le Wisconsin.

Elle portait des peintures de guerre et des armes, elle participait aux batailles, aux attaques et aux chasses. Elle était membre à part entière du conseil de guerre, participait aux danses de guerre et à toutes les cérémonies guerrières. Peu après la mort de son père en 1855, son village a été attaqué par son oncle le chef Shák'pí. Lors de cette embuscade, elle a défendu son village et tué son cousin, fils du chef Shák'pí. Elle est très fière de cette période de sa vie.

Elle s'est mariée trois fois. Son premier époux l'a abandonnée avec sa fille car il était déjà marié. Son second époux l'a quittée pour une femme blanche, après lui avoir donné trois enfants. Son dernier époux l'a également quittée pour une femme blanche, en la laissant avec deux enfants...

Elle est morte en 1919.
 
Je viens présenter Ellen MacArthur, c'est pas vraiment une oubliée de l'histoire, mais faudrait pas qu'elle le devienne :P


En 2005, elle a battue le record du tour du monde à la voile en solitaire, en multicoque, sans escale et sans assistance, ce qui fait d'elle l'une des 4 personnes au monde à l'avoir fait!
Et elle a fondé deux associations, une pour que des enfants handicapé puisse faire de la voile, et l'autre pour la défense des océans
 

Etp

il + masculin
Dans la liste des saints, on a aussi Maurice d'Agaune, saint légendaire (mais ce n'est pas le premier ici !) copte, noir, martyr mort au IIIe siècle. Il aurait redécouvert la Sainte Lance, celle qui aurait percé le flanc du Christ lors de sa crucifixion. Légionaire thébain, il aurait refusé d'obéir à l'ordre de tuer les convertis au christianisme d'Octodure (Martigny) au nord des Alpes. Il aurait été tué pour cela, faisait de lui un martyr.
 
  • Big up !
Reactions : Trémazane and Pau La

Etp

il + masculin
Je viens de découvrir la soeur Juana Inès de la Cruz et je DEVAIS vous la faire découvrir. Déjà, elle pète la classe et j'ai un petit crush sur elle :jv:

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Née en Nouvelle Espagne (Mexique actuel) en 1651, Soeur Juana Inés de la Cruz était une nonne connue pour avoir écrit ce qui est considéré comme le premier manifeste féministe. Prodige de son temps, elle est l'une des gens de lettres les plus publiés de son époque.

Fille illégitime d'une femme créole et d'un capitaine espagnol, Juana naquit dans une famille pauvre. Elle fut élevée à la campagne, dans la maison de sa grand-mère paternelle. A trois ans, Juana fut scolarisée dans la même école pour filles que sa soeur et supplia qu'on lui apprît à lire. Rapidement, elle se mit à dévorer les livres de la bibliothèque de son grand-père, lisant tout ce qui lui tombait sous les mains.

Juana avait un appétit insatiable pour le savoir, et les livres de son grand-père ne lui suffisaient pas. Elle demanda à sa mère qu'on l'envoyât à l'université de Mexico, déguisée en garçon, mais sans surprise, sa mère ne pensa pas que ce fût une très bonne idée... Cependant, elle consentit à ce que sa fille aille à Mexico étudier sous l'enseignement d'un prêtre érudit.

A Mexico, Juana devint bilingue en latin après seulement vingt leçons, et commença à écrire de la poésie en latin, en espagnol, et un peu en nahuatl (une langue aztèque). Elle s'auto-punissait de ne pas apprendre assez vite en coupant ses cheveux si elle dépassait les limites de temps d'apprentissage qu'elle se fixait elle-même.

Juana devint connue à la cour comme enfant prodige. Le vice-roi de Nouvelle-Espagne, le Marquis de Manera, empressé par ses connaissances, la testa avec un bataillon d'hommes érudits : théologiens, philosophes, mathématiciens, historiens, poètes, et autres spécialistes. Pendant ce temps à la court, elle continua d'écrire poèmes et sonnets. La femme du marquis, impressionnée par l'intelligence de Juana, la choisit comme dame de compagnie.

A l'âge de vingt ans, Juana entra au Couvent de l'Ordre de Saint-Jérôme et fit ses voeux de nonne. Au couvent, elle avait sa propre étude et sa propre bibliothèque, ainsi que la liberté de rencontrer des hommes de savoir de la cour et de l'université. Elle écrit de nombreux poèmes et de nombreuses pièces, était douée en musique et en solfège, et étudiait toutes les branches du savoir dont la philosophie et les sciences naturelles.

Malgré les prétendants qu'elle avait à la cour, Juana n'avait aucun intérêt pour le mariage. Elle écrit même : "J'ai pris le voile parce qu'il représente, étant donné mon absence totale de désir de me marier, le choix le moins inconvenant et le plus décent que j'aurais pu faire."

Juana avait la liberté d'étudier et d'écrire au couvent grâce à la protection de mécènes tels que le vice-roi et son épouse. En permanence attaquée sur sa soif de connaissance "peu féminine", Juana considérait sa propre intelligence comme un don mitigé.

En 1688, ses protecteurs du moment, le Marquis et la Marquise de Laguna, partirent pour l'Espagne, abandonnant Soeur Juana à ses critiques. Le plus important d'entre eux étaient l'Archevêque de Mexico, un homme férocement misogyne et fortement opposé aux pièces de théâtre que Juana écrivait.

Le fameux "manifeste" fut écrit par Juana en réponse aux critiques d'un de ses "amis". En 1690, Juana avait écrit une critique d'un sermon célèbre à un évêque que celui-ci publia sans son accord. Avec la critique de Juana, l'évêque inclut une lettre écrite par lui-même sous pseudonyme, où il blâme son intérêt pour les lettres en disant que celui-ci déplaît à Dieu et lui fait perdre son temps.

Soeur Juana répondit avec la célèbre lettre nommée "Réponse", où elle défend avec passion et intelligence son intérêt pour l'érudition. Dans cette lettre, elle raconte son histoire intellectuelle et défend son droit propre et celui de toutes les femmes à être éduquées.

On sait malheureusement peu de choses sur la fin de sa vie.

Source (anglais)
 
Dernière édition :

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes