Cette réforme s'inspire pas mal des pédagogies alternatives... Les EPI aux ateliers qui sont fait dans des écoles qui mettent pas mal de sens aux apprentissages ! Alors c'est sur que ça demande beaucoup de remise en question du travail tel qu'il nous a été enseigné, surtout que bien souvent, quand on est prof, on a été un bon élève et ce système ne nous a pas posé beaucoup de problèmes ! Et puis quand on ne croit pas en un truc, je ne vois pas comment on pourrait bien le transmettre aux autres...
 
@Nieuk Les EPI s'inspirent beaucoup aussi des classes à projet. Elles existaient déjà mais ne concernaient que les enseignants volontaire pour CE projet en particulier et surtout les élèves motivés. Elèves motivés ne veut pas dire "bon élèves". Il y avait déjà pas mal de projets pour les élèves en difficultés.
Les EPI je n'en ai pas cette année et je suis TRES contente. Alors je vais seulement citer mes élèves :
"mais je comprends pas pourquoi on fait ça"
"c'est nul"
"C'est quand qu'on fait des math/français/..." (parce qu'ils ne voient pas toujours les liens même si au niveau des programmes ça colle).
Je n'ai pas un seul élève dans la classe ou je suis PP qui dit "ouais cool on va en EPI" (sauf pour dire "ça va être la fête trop cool" parce que justement ils n'y accordent pas d'importance).
Certes il est trop tôt pour faire un bilan sur les EPI en eu même mais pour le moment c'est plutôt pas top.
De plus les EPI demandent du matériel (principalement les salles infos) qu'on a pas toujours.

Les écoles à pédagogies alternatives sont souvent des écoles primaires (donc l'enseignant à sa classe toute la journée) ou des petites structures (donc toujours plus simple à gérer) avec des élèves qui sont là parce que les parents l'ont voulu, donc avec des familles qui suivent.
On ne peut pas juste transposer un truc qui marche dans certaines conditions sans prendre en compte justement ces conditions qui font que ça marche.

Pour ma part je suis pour les projets : avec des équipes volontaires donc, un projet qui nous plait, qui va donc plus facilement plaire aux élèves (car je suis d'accord avec toi quand on ne croit pas à un truc c'est dur de ce montrer hyper enthousiaste devant les élèves pour le faire passer) et, dans le meilleur des mondes des élèves qui ont choisi ce projet parmi ceux qui leur était proposé. Mais je suis pour des projets différents en fonction des classes, du profil des élèves, de l'équipe... Je suis contre le fait qu'on impose les choses (et selon la façon dont ça a été mis en place dans les établissements les EPI peuvent être imposés de A à Z sans prendre en compte les besoins particuliers des élèves).

Il aurait mieux valu, à mon sens, valoriser les classes à projet en donnant de vrais moyens (classes hybrides avec des PC, possibilité de faire de la co-intervention, possibilité de faire des sorties). Bon d'accord tout ça demande des sous... Et aussi, bien sûr, alléger les classes !
 
"ça" (la réforme ^^) prétend s'inspirer des pédagogies alternatives, mais sans nous donner
ni les moyens financiers,
ni le temps de concertation nécessaire pour préparer de vrais projets intéressants et pertinents pour les élèves,
ni les moyens concrets, par exemple des classes qui ne seraient pas à 30 élèves mais à 15, ce qui semble être une condition sine qua non pour que de tels projets fonctionnent.

Comme beaucoup d'enseignants ne cessent de le répéter (sur ce forum et ailleurs), oui, les pédagogies alternatives ont beaucoup à apporter à l'école publique actuelle, mais encore faut-il vraiment qu'on nous donne les moyens de les appliquer au quotidien, dans la réalité... C'est-à-dire au sein des classes, tous les jours. Parce que c'est bien beau d'imaginer des projets bien au chaud dans son bureau, quand on n'a pas croisé d'élève ni enseigné devant une classe depuis 15 ans. J'en ai assez de cette hypocrisie.

Ce n'est pas qu'on est contre toute remise en question de nos pratiques, c'est plutôt qu'on en a assez que des ministres successifs pondent des projets qui ont l'air formidables sur le papier, mais qui sont en réalité inapplicables dans les conditions dans lesquelles on exerce notre métier aujourd'hui.
Et quand le seul bilan qui en est tiré se contente de dire "les enseignants ont du mal à accepter le changement", "ils ne pensent pas assez aux élèves", "ils veulent garder leurs privilèges", faut comprendre qu'on l'ait mauvaise.
 
Allez pendant que j'y suis :

En clair, selon que l’on habite en ville, à la campagne ou en banlieue, l’école ne nous ouvre pas les mêmes opportunités… Alors qu’en théorie, on est bien censés boucler le même programme, partout en France.
Heu oui, c'est toujours le cas... Ils n'ont pas été allégé par contre il y a un truc "super" : dans certaines disciplines les profs ont dû "faire leur propre programme" (en gros ils avaient les sujets à aborder mais ils ont dû choisir dans quelles années ils les mettaient). Donc un élève qui déménage peut avoir vu un sujet en 5e en SVT dans son ancien collège et le refaire en 4e dans son nouveau collège. Par contre ce qui était prévu en 4e dans son ancien collège il a été vu en 5e dans son nouveau donc il le verra jamais en cours MAIS il devrait maîtriser la notion pour le brevet (puisque la SVT est au brevet maintenant). GE-NI-AL !

Cette inégalité, nombre d’entre nous l’ont vécue, ou en ont été les témoins. Mais si, rappelez-vous : vous avez fait 5 ans de latin, mais vous n’avez pas fait un voyage scolaire en Italie ? Vous faisiez espagnol LV2 (ou mieux : LV3 !), mais votre collège ne vous a jamais envoyé une semaine en Espagne ?
Grâce aux nouvelles façon de gérer le budget, mais là je vais pas pouvoir rentrer trop dans les détails parce que j'ai encore du mal à m'y retrouver, et aussi la nouvelle lubie "si tu pars en voyage scolaire tu rattrape toutes les heures de cours que tu as manqué" : chez nous il n'y a plus de voyage.

Votre prof de musique renonçait à vous accompagner au piano, parce qu’il était désaccordé ? Entretenir un piano, ça coûte cher, organiser des voyages et des sorties scolaires aussi, et ça prend surtout du temps d’apprentissage…
Je voulais des crayons de couleur pour mes élèves, on m'a répondu qu'on avait pas les moyens...

Vous avez peut-être pu lire que la réforme du collège 2016 va mettre fin au collège unique… oui et non.
NON elle le renforce ce collège unique !

L’objectif est également de développer les capacités à travailler en groupe
Ce qui était fait ponctuellement avant mais aujourd'hui c'est TRES généralisé. On en parle des élèves qui ont une intelligence intra-personnelle et qui se retrouvent parfois en souffrance ?

a réforme du collège (dont on parle dans cet article) et la réforme des programmes scolaires (dont on ne parle pas du tout ici). La réforme du collège est portée par le ministère de l’Éducation Nationale, tandis que la réforme des programmes scolaires suit l’avis du Conseil Supérieur des Programmes.
Les deux sont liés. Par exemple dans les programmes ont trouve des exemples d'EPI. On nous l'a assez dit et répété en formation.

Les classes européennes sont une véritable chance pour les élèves qui peuvent en bénéficier (j’en ai fait partie, je serais hypocrite de soutenir le contraire), mais si l’on raisonne à moyens constants, il paraît injuste d’allouer plus de moyens à l’épanouissement d’élèves déjà favorisés (il faut avoir pratiqué la langue étrangère à l’école primaire pour pouvoir prétendre à une classe européenne dès la 6ème).
Les classes européennes et bilangue (il y a un petit mélange entre les deux dans ce paragraphe) permettent la mixité sociale et de faire venir dans des collèges classés en éducation prioritaire des parents qui auraient pu mettre leurs enfants dans le privé. Ces classes ne s'adressent pas qu'aux élèves favorisés mais à ceux qui en ont les capacités, ce qui permet de pousser plus loin avec eux dans l'ensemble des disciplines. De plus j'ai commencé comme stagiaire dans un collège TRES défavorisé et il y avait un classe euro pour les élèves les plus à l'aise, ce qui permettait de les préparer au mieux au lycée général (là où la plupart voulaient aller).

Voilà pour certaines des choses qu'on peut relever dans l'article qui, maintenant que la réforme est en place, semblent à grandement nuancer. (il y en a d'autres bien sûr)
 
@ElizaBennet (un BU ne suffisait pas) :top:
OUI, OUI, OUI! Merci de dire tout ça, je suis trop usée pour le faire donc je suis ultra heureuse de lire d'autres collègues/madmoizelles dire très bien "tout haut" ce que je pense (me sentant psychologiquement et nerveusement aphone :silenced:)
 
  • Big up !
Reactions : Hipcherry
@Manhole Je ne voulais vraiment pas parler de transposer totalement quelque chose qui fonctionne ailleurs mais je trouvais pas mal de s'inspirer de ce qui fonctionne face à un public divers et variés. Car les écoles alternatives, comme les écoles classiques, se prêtent bien à des élèves de personnalités et de rapports à l'école différents.
Ce qui fonctionne aussi dans ces écoles là (et les quelques collèges et lycées expérimentaux publics de France), c'est le travail donné au sens. Le sens des apprentissages, le sens des choses.
C'est tellement une question qui revient tout le temps avec les élèves ! "Mais pourquoi on fait ça ?" Donc quand les élèves ne comprennent pas, en effet ça n'a pas été assez travaillé.
Là le début est chaotique, les chefs d'établissements ont des consignes, ils les déversent souvent sur les enseignants, le travail coopératif n'est pas toujours fait (soit par impossibilité de fédérer autour du projet, soit par la difficulté d'être un bon chef capable de discuter sans avoir l'impression de perdre le pouvoir...).

Mais mon propos est donc que dans le fond, c'est quelque chose de positif. Que ça soit bancal, qu'il manque des moyens, c'est un fait. Il y aurait des moyens que les premières années se feraient à tâtons quand même.
Par contre, vu les programmes électoraux de certains, il est possible qu'un superbe retour arrière s'opère dans quelques mois et ça sera alors réglé !
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes