N'être qu'« une très jolie fille », ça m'a pourri la vie

28 Avril 2015
2 577
19 001
3 854
Témoignage intéressant.

Au final j’ai l’impression que ce n’est pas réellement sa beauté qui a pourri la vie de cette madz mais le fait qu’elle se soit enfermée dans ce rôle.

Ce n’est pas forcément la beauté qui est un fardeau mais surtout le manque de confiance et le complexe d’inferiorité.

Je me suis jamais considérée comme « belle » mais je sais que je corresponds bien aux standards de beauté et en sortant avec un homme plus âgé, je m’etais moi même enfermée dans ce rôle de belle plante.
Je pensais que ses amis ne voyaient que mon physique. Et je me suis rendue compte que ce qui créait ça, c’est surtout mon comportement. J’etais effacée, je m’imposais ps assez. Les autres avaient donc plus de mal à voir mes qualités en dehors de mon physique.
En revanche plus on s’exprime, plus on montre aux autres qu’on est pas juste une jolie fille.
On peut renverser la balance.
La beauté‘ c’est juste un plus et les gens sont tout à fait capables de voir qu’on est intelligente si on leur montre.
 
3 Novembre 2018
1 565
11 085
1 154
@grenouilleau @skippy01
J'ai l'impression qu'on confond riche et "aisé".
S'acheter un Macbook Pro ou une iPhone ou je sais pas quoi c'est pas être riche.
De plus je ne considère pas les gens qui gagnent 3000€-4000€ par mois comme "riches". Pas à plaindre financièrement certainement mais pas riche au point d'évoluer dans des milieux select ou de vivre dans des urbanisations huppées.
Si on parle de gros riche qui a un duplex à Sèvres Babylone + un yacht à Monaco + plein d'actions à rabord un peu partout, ok.
Du coup il y a de fortes chances pour qu'un "aisé" fréquente des gens "pauvres" (ancien camarade de classe, mère des amis des tes enfants, collègues directs si t'es manager etc.)
Je suis d'accord avec toi sur le fait qu'il ne faut pas confondre "riche", genre Bernard Arnauld ou Pinault, et aisé, genre médecin. Mais même comme ça : pleins d'études sociologiques montrent qu'on reste dans son groupe social, et que les notables fréquentent d'autres notables, et certainement pas leur femme de ménage.
 
9 Mars 2018
3
5
654
30
J'apporte ma petite pierre à l'édifice : je trouve que même si il est dur de s'identifier au physique de la Madz dans son ensemble (une femme belle en l’occurrence) beaucoup d'entre nous ont une caractéristique physique qui est considérée comme "belle" au yeux de la société (gros seins, cheveux, fesses, yeux ect...) et les gens ont tendance à résumer leur physique à cette unique chose. Dans l'exemple des seins je pense qu'il est assez commun de se sentir objectiser car toujours ramenée à des gros seins de là à en faire le centre de notre identité physique sans prendre le temps de définir notre propre identité sans le regard d'autrui.
En tout cas personnellement je trouve ce combat pour se définir autrement que par ce que les autres nous renvoie de positif dans notre apparence plutôt universel. Et du coup ce témoignage je pense peut en aider beaucoup. Je soutiens donc à fond à la fois la Madz et la présence du texte dans la rubrique. ;)
 
22 Mai 2015
410
3 853
3 004
Encore une fois, car ça a déjà été dit, le problème expose ici c est de ne se sentir aux yeux des autres que comme un objet (trophée, objet sexuel). La madz met ça sur le compte de sa beauté (car on va toujours chercher une raison aux malheurs et problèmes qui nous touchent) mais c quelque chose qui peut (malheureusement) arriver à des tonnes de femmes belles ou pas. Dans le titre c est le "n'être que" qui importe pas vraiment le "belle". D ailleurs je trouve ce titre très mal choisi. Et si on faisait un parallèle, avec la richesse on aurait plutôt un truc du genre "mes parents riches pensent que l argent peut remplacer l attention portée à ses enfants". Le réel prob serait les relations parents-enfants pas la richesse.
 
17 Février 2014
2 591
25 511
5 044
@CaraNougat
J'ai pas vraiment dit mélanger. Je parlais de savoir plus ou moins dans quelle situation peuvent se trouver des gens plus pauvre que toi en les côtoyant.
Maintenant je peux comprendre que ce soit un peu difficile de fréquenter des gens au capital financier ou social différent. Tu peux pas vraiment faire les mêmes activités, tu te sens mal dès que ça implique de l'argent (dans un sens comme dans l'autre)... c'est plus compliqué.
Même moi avec des gens de la fac je peux me sentir un peu déconnectée : soit parce qu'ils gagnent bien moins (voire rien du tout) et du coup si je parle ne serait-ce que de TGV j'ai peur qu'il y ait un trop grand décalage alors qu'ils me montrent des tarifs Ouibus ou Flixbus pas chers, soit parce qu'ils gagnent plus et je me sens conne quand ça parle stations de ski et location de chalet.
 

Valentina-

Wild child
31 Mars 2012
2 384
19 469
5 684
Je trouve la comparaison entre riches et beaux inadaptée :
- quelqu'un de beau ne le reste pas, et c'est un inconvénient pour les femmes (tout comme être considéré comme "moche" est un inconvénient, surtout pour les femmes comme toujours dans un système patriarcal)
- quelqu'un de riche : ben c'est pas un inconvénient en fait. Je ne vois pas à quel moment être riche dans un système néo-libéral pourrait être un inconvénient.

C'est marrant parce que dans les conférences des Pinçon-Charlot, sociologues qui justement étudient ce que sont les riches, je me souviens bien que Monique Pinçon-Charlot disais que si elle avait vu dans sa vie le bonheur, ce serait sans doute au sein de cette classe sociale.

Pour celleux qui voudraient approfondir le sujet, et bien que ce soit totalement hors sujet par rapport au témoignage (mais vu que plusieurs posts mentionnent l'analogie, je me permets de rebondir), je conseille leurs deux BD :
- Riche, pourquoi pas toi ? Qui montre bien que le fait de gagner au loto ne fait pas des genTes des "riches". Il y a d'ailleurs une cession organisée par la France des Jeux* pour les préparer à gérer autant d'argent, éviter le fisc...être riche c'est s'insérer dans un réseau. Un riche de réseau qui perd toute sa fortune...ben la regagne immédiatement. Ou plutôt n'est jamais mis en position de la perdre, ses réseaux lui évitent le tracas.
- les Riches au Tribunal (sur la protection des délinquants de la classe sociale en question, justice à deux vitesses en somme, en prenant comme exemple l'affaire Cahuzac).
Et tous leurs travaux, que ce soit en livres (Sociologie de Paris, instructif à défaut d'être passionnant, le lien permet de lire quelques pages), ou leurs vidéos sur yt (entre autres, celle-ci). Le plus intéressant, c'est leur documentaire : les ghettos du gotha (malheureusement pas sur yt, ici seulement un extrait).

*Edit : coquille, française des jeux, pas France des jeux.
Le riche peut être conscient de ses privilèges, tout comme un homme peut être conscient des privilèges inconsidérés par rapport à une femme, dus à la société sexiste (bien que dans bien des cas, ils ne s'en rendent même pas compte). Comme un chanteur/autre fils-de qui aurait besoin de faire ses preuves, c'est exactement pareil : de la discrimination positive. Le résultat peut être aussi de la "souffrance".
Je connais bien Pinçont-Charlot et j'apprécie l'ensemble de leur travaux mais je les trouve tout de même assez manichéens, et je n'irai pas jusqu'à décrire la richesse comme la terre bénie du bonheur non plus (d'ailleurs les pays les plus riches ne sont pas les plus heureux).
Les émois d'un fils de sur sa discrimination positive, ce ne sera pas mon premier combat. Après j'ai tout de même de la considération pour la personne et ses émotions, mais si c'est cette discrimination qui envahit les médias au détriment des autres, oui, ça va vite m'agacer.
On peut souffrir et être en même temps déconnecté des réalités en fait. Et c'est pas le fait de souffrir qui sera mal perçu, mais cette déconnexion qui peut être violente pour les autres.

Pour donner un exemple à l'extrême, si quelqu'un me parle d'une difficulté dans la vie dus à ses privilèges de riche du style "ohlala j'ai été pris dans cette école mais c'est grâce à mes relations, je sais pas si j'ai vraiment du potentiel", ba je n'hésiterais pas à le faire redescendre et à lui rappeler sa chance, et si j'étais à la place de la personne, j'estimerais que ça me ferait pas de mal je pense. (ceci est un exemple pour expliciter ma réflexion mais totalement exagéré hein)
Ce n'est pas vouloir être négatif, ou "contre" les privilégiés, ni vouloir les faire taire, au fond j'écoute vraiment tout le monde, mais il y a une chose que je n'ai pas envie de perdre personnellement, c'est bien ce sens des réalités.

Bref, après réflexion, dans le cas de l'article, comme les autres, je dirais que de toute façon la beauté n'est pas vraiment le sujet, car le fait d'être une simple jeune femme peut mener à cette situation en fait donc on est pas dans le bon débat.
 
Dernière édition :
9 Mars 2018
421
3 107
1 214
Après, cela peut arriver aussi à des jeunes filles moins jolies mais avec un beau corps. Combien de fois ai je entendu des remarques désobligeantes orales ou écrites sur les réseaux de messieurs ou même parfois de femmes : ouah, regarde celle là, super beau corps mais la tête à vomir. Variante : Ou je me la ferai bien avec un sac sur la tête. Ahah! Ahah. :slap:

Pour ma part, ayant vécu la période chrysalide : moche, joufflue avec des rails sur les chicots + puberté tardive ( chouette, le 70 A quand tes potes sont déjà au bonnet C, c'est sympa dans les vestiaires quand on te fais comprendre que t'a un physique de môme de 8 ans) Vivent les joieeees de l adolescence.... Puis papillon: je correspondais aux normes voire mimi, jolie, etc - alert spoiler: avec des TCA - le regard des autres qui changent, des gars qui sortaient avec moi et me montraient comme un trophée :hesite: et se fichaient que j'ai de l'esprit, de l'humour décalé, du répondant etc.

Et depuis, j'ai laissé tomber le papillon. Je ne me maquille pas, j'ai pris du poids ou rarement, les TCA pour maigrir c'est fini, si mon humour et mon franc parler dérangent, c'est dommage! On ne me regarde plus comme objet de désir auquel il n'est pas demandé d'avoir un cerveau et franchement, tant mieux. C'est dégradant au possible. Et je finirai par dire: je vomis ces maudites normes, qui disent qu'une femme doit être blanche, blonde un petit nez et des yeux de biches, faire du 34 et porter des talons, maquillée etc et surtout, d'être la parfaite potiche.
 
3 Novembre 2018
1 565
11 085
1 154
@Valentina- Je ne crois pas avoir perdu tout sens des réalités :rire:
En fait je ne vois pas les choses comme toi : moi je vois une classe sociale (les riches) qui n'en ont rien à faire des souffrances d'autrui (leurs employé.es en premier lieu). Alors qu'ils ont le pouvoir de modifier l'état de fait.
Personnellement, quand je vois un clochard dans la rue, ça me mine le moral. Mais je ne peux rien faire à mon niveau, sauf de l'engagement associatif et c'est pas suffisant pour stopper le phénomène de paupérisation de plus en plus ample qu'on se prend dans la figure.
Alors non, je n'ai aucune empathie pour des gens qui me voit comme un animal et qui traite ma classe sociale comme telle. Eux n'ont pas une once d'empathie pour les populations. Warren Buffet l'a bien dit "Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches, qui la mène, et nous sommes en train de la gagner" (le New York Times du 26 novembre 2006) (cité par Le Monde, journal à qui on ne peut reprocher la moindre tendance bolchevique). Et encore, en France on a pour l'instant la sécu et la retraite, mais si j'entends bien tous les discours contemporains il s'agit bien sûr, dans l'intérêt de nos finances publiques, de les supprimer.

Edit
: et je suis désolée ça a complètement dévié du sujet, même si on reste sur le terrain d'un système oppressif.

Edit :
Pas la peine de me répondre, je n'aime décidément pas votre entre-soi de féministes bobo.
Je ne sais pas de qui tu parles quand tu fais allusion à des "féministes bobos", mais je trouve cela très désagréable de lire des insultes sur un forum sensément bienveillant.
 
17 Février 2014
2 591
25 511
5 044
@CaraNougat
Pas de soucis ! Avant de trouver mon travail, j'étais l'étudiante avec peu de moyens mais comme on était tous étudiants dans mon cercle de connaissances ça passait encore.

@Valentina-
Je comprends quand tu dis que tu as de la compassion pour quelqu'un qui souffre quelque soit son statut mais que tu n'hésiterais pas à le faire redescendre sur terre s'il venait à se plaindre d'un privilège de classe.
Pour moi, toute personne qui se plaint exprime un mal-être. Certes, cette personne a été prise dans une école prestigieuse grâce à ses relations mais en quelque sorte si elle exprime une inquiétude, faut-il vraiment la descendre en mode "hop hop hop, interdiction de se plaindre!".
Parce que ça peut s'appliquer sur plein de domaines à partir du moment où tu considères que l'autre possède plus que toi (une famille, des amis, en couple, un peu plus d'argent, une bonne santé etc.).

Je pense qu'il faut établir une échelle des priorités dans la gestion des problèmes : bien sûr que quelqu'un qui ne peut pas se nourrir passe avant, bien sûr qu'il faut écouter et aider ces gens-là d'abord.

Mais au final on est toujours le privilégié de quelqu'un.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes