Parler de Shoah quand on dénonce le pass sanitaire, ce n’est pas lutter pour la liberté, c’est antisémite

7 Février 2016
603
3 140
1 294
C'est une honte. Comment peut-on oser comparer la vaccination à un viol et le pass sanitaire à la Shoah ? Comment peut-on se sentir légitime de dire de telles horreurs ? Je pense à toutes les victimes de viols, à tous les rescapés de la Shoah et à leurs descendants, aux émotions que ces personnes doivent ressentir en lisant ces mots. À la colère. Je n'ai pas les mots devant tant d'indécence.
 

Ariel du Pays Imaginaire

I'm like you, Tom. I'm different.
27 Avril 2021
78
654
84
Je vais apporter un autre son de cloches pour nuancer un peu : le début de l'article me dérange un peu. L'extension très mal géré du pass sanitaire et globalement le discours de Macron ont énervé beaucoup de gens et pas seulement les anti-vaccins! Personnellement je n'ai pas écouté son discours car son mépris paternaliste me sort juste par les oreilles. Et je dis ça en m'étant fait vaccinée et bien contente de l'être donc ça n'a rien à voir avec une opposition aux vaccins. Et le lendemain j'en ai discuté par messagerie avec un groupe familial présentant des profils très différents (des personnes comme moi vaccinées et contentes de l'être; des qui ne veulent pas se faire vacciner mais qui respectent le choix des autres de l'être; une femme enceinte dont les médecins lui déconseillent le vaccin pendant sa grossesse; une personne ayant fait la 1ère injection pour raison pro) cela faisait un panel assez intéressant...Et bah TOUT LE MONDE était en mode super véner... Bien joué président !

Et pour le slogan "mon corps mon choix" je n'y vois pas de récupération. Je suis assez libertaire et pour moi cette phrase est comme un mantra qui peut s'appliquer à tous les choix perso : le droit à l'IVG et le droit de refuser une relation sexuelle évidement mais même tout le reste que ce soit fondamental ou plus "léger", le droit de porter une mini-jupe ou le voile (ou les 2 ou aucun des 2...), le droit de se faire ou non un tatouage, le droit d'avoir autant de partenaires sexuels qu'on veut ou aucun, le choix de faire ou non des enfants, le droit de vouloir tester une pratique sexuelle puis de ne pas le faire la fois d'après, le choix de se faire vacciner ou non... Bref ça s'applique à tout.

Par contre les comparaisons entre vaccin et violence sexuelle là c'est ignoble tout comme la comparaison entre pass sanitaire et étoile jaune. Et je n'arrive pas à comprendre comment c'est possible à la fois que: l'extrême droite récupère la colère des gens (ce qui est classique mais déprimant), le pass sanitaire soit comparé avec la rafle des juifs (ce qui est horrible) et donc l'extrême droite se présente comme soutien de personnes qui se comparent aux juifs persécutés... Alors que c'est justement l'extrême droite qui avait persécuté les juifs... Il y a quelque chose qui cloche dans cette logique !
 
26 Octobre 2019
36
371
99
30
@Ariel du Pays Imaginaire

Bien sûr que l'expression "Mon corps mon choix" peut s'appliquer a plein de situations. Cela dit, elle est historiquement associée à la lutte pour l'IVG et le droit à la contraception, donc je comprends que ce soit mal perçu quand c'est réutilisé pour un autre combat.

C'est la même chose quand des personnes qui promeuvent le sport parle de body positive, ça sort une notion de son contexte.

Sans compter qu'une bonne partie des personnes qui utilisent ce slogan pour protester contre le pass sanitaire ne respectent pas la liberté des femmes à disposer de leur corps donc double vomi.
 

Dog

10 Juin 2015
370
3 541
1 714
@Ariel du Pays Imaginaire hello,
Pour le " mon corps mon choix ", je peut comprendre l'idée. Sauf que là, on parle d''un vaccin, lors d'une crise sanitaire, qui réduit la mortalité ( donc réduit le bourrage dans les services de réanimation ) , et réduit aussi la contagion ( 12x moins contaminant une fois vacciné _me semble t-il_ ) .
Il y a des maladies qui ont repris du poil de la bête avec les mouvements antivax, des maladies qu'on pensait avoir tej du présent.
La vaccination est d'ordre public, c'est là son interêt, donc le " mon corps mon choix " , est moyennement pertinent. Si tu es vacciné, tu apports une pierre à un mur, et ce mur va protéger ceux qui ne peuvent pas se vacciner, ceux qui sont immuno déficient, et ceux qui auraient pu patir du contraire. Donc ca va bien plus loin que " mon corps = mon choix " . Celà étant, c'est ainsi que je le conçois, on peut avoir une opinion autre, mais j'ai du mal à en comprendre l'argumentation.

Enfin, ca me fera toujours des pets au cerveau de voir des gens aller dans la rue gueuler " onpeupluriendire, nolibertésonbafoué " dans ce contexte là. Sortez de chez vous.
 
7 Janvier 2019
346
2 900
304
31
@Ariel du Pays Imaginaire oui, je comprends l'usage qui en est fait ici. Mais à mes yeux - après, je me trompe peut-être - c'est un slogan féministe. Toutes les causes que tu cites, avant la vaccination, ce sont des causes féministes, des combats menés par des féministes. Le fait de l'utiliser contre le pass sanitaire, contre le vaccin, contre Macron, je ne sais pas, sans que j'y ai vu pour autant associés des arguments féministes, me heurte effectivement. Notamment dans un combat qui a des conséquences néfastes potentiellement pour beaucoup de monde (i.e. certaines personnes de la manifestation étant anti-vaccin, après je ne sais pas si ce sont ces gens qui avaient les pancartes mais ça me paraît tellement ... différent de défendre le droit à l'IVG et aux femmes de disposer de leur corps sans se faire harceler, violenter voire tuer versus le droit à ne pas se faire vacciner contre un virus qui tue et contraint l'ensemble d'un pays). Mon malaise réside ici, mais je comprends la volonté derrière ce message, quand il est pris au sens littéral et pas sous l'angle des luttes pour lesquelles il a été employé.
 
17 Janvier 2017
323
1 346
814
33
Sartroutrou
Je me joins à @Ariel du Pays Imaginaire : on peut être vacciné.e - et même pro vaccination - ET contre le passe sanitaire, pour des questions de libertés individuelles, de confidentialité des données privées et mille autres raisons qui font qu'on désapprouve la politique gouvernementale, sans être antivax, conspi, d'ED ou que sais-je.
Bien sûr ces manifs sont truffées de réacs et de fachos qui en profitent pour se faire du buzz (coucou les ringards Dupond-Aignan, Philippot et Asselineau :hello:) mais simplement se questionner sur la légitimité du passe sanitaire (et non pas sur celle du vaccin) est également une préoccupation de la gauche : la Quadrature du Net, Bastamag ou encore Arrêt sur Images se sont intéressés aux dérives liberticides pour chacun.e que peut poser ces contrôles, ce tracking via QR code et applis, la possible extension de ce système à d'autres lieux, d'autres maladies, etc. A la rigueur, rendre le vaccin obligatoire eût été moins hypocrite...

Edit : je précise bien que je ne parle pas de la réutilisation de "mon corps mon choix" mais du fait d'assimiler être contre le vaccin à être contre le passe sanitaire (réfutation de la science d'un côté, contestation politique de l'autre).
 
Dernière édition :
8 Octobre 2016
1 051
7 438
1 564
21
Surtout qu'en plus, la plupart de ces gens là subiront pas de conséquences graves dans leur travail en cas de futures restrictions. Ce sont pas des étudiants en galère, qui seront obligés de continuer leurs études depuis leur chambre sans réelles interactions avec les profs pour les guider et sans possibilité de continuer leurs petits boulots, qui souvent sont dans des restaus/librairies/boutiques (susceptibles de fermer à nouveau donc) qui sont contre ce pass, mais des vieux de plus de 40 ans (à mon échelle 40 ans c'est vieux) qui sont déjà stables financièrement. Ils s'en foutent que toi tu galères. A cause de ces connards, ma sœur devra peut être passer sa 3eme année consécutive de license enfermée dans sa chambre, accentuant sa dépression.
 
Dernière édition :
7 Janvier 2019
346
2 900
304
31
@The Trve Freyja oui, tu as raison de faire cette distinction, effectivement. Malheureusement la manifestation telle que je l'ai vue samedi était une caricature d'elle-même: les slogans, les revendications etc étaient je pense très peu représentatifs de la profondeur des questionnements que certain.e.s peuvent avoir sur les implications du pass sanitaire et les dérives autoritaires qui découleront ou découleraient de son application.
Du coup, je ne sais pas si faire une manifestation qui regroupe tout le monde, avec l'extrême droite, avec les complotistes valorisent tellement ces réflexions (d'ailleurs, la preuve ici: non, l'urgence est, je crois, à démonter toutes les intox diffusées ici et là pour garantir une plus grande couverture vaccinale, et les réflexions de profondeur sont reléguées au second plan et j'entends que ce soit une mécanique-type de soulever de nombreuses inquiétudes politiques).
 
26 Avril 2019
55
559
234
38
Je suis d'accord avec @Ariel du Pays Imaginaire, pour en avoir parlé avec des personnes vaccinées, on peut être pour le vaccin et contre le pass sanitaire. Le discours de Macron a eu pour conséquence de diviser la population, en plus de mettre des étiquettes complètement stupides aux gens. Il y a très peu d'anti vaccin en vérité et la majorité des gens ont été victime de la mauvaise gestion d'information autour du vaccin. Les médias ont passé des semaines sur les cas de thromboses et autres effets secondaires, ce qui a eu pour conséquences de réveillé la méfiance de gens, sans compter les articles contradictoires qui opacifiaient les réelles bienfaits du vaccin. C'était à celui qui faisait le plus de buzz, j'en étais limite écœurée, ce qui m'a cependant poussé à me renseigner sur les sites médicaux. Beaucoup de personnes tiennent à se faire vacciner, mais pas à être contrôler à chaque déplacement de la vie quotidienne. Je ne tiens pas à sortir mon smartphone chaque fois que je dois rentrer quelque part, surtout quand je serai vaccinée. Le pass sanitaire agirait comme un pass droit qui régulerait la circulation de la population, ce qui discrédite le vaccin aussi bien sur le plan individuel que pour la collectivité. Ce n'est pas tant le vaccin qui pose problème mais la politisation qu'il y a autour. Et bien entendu ça n'a pas raté, à cause de cette politisation, les comparaison les plus pourrie ont vu le jour. Faire le parallèle avec la Shoah est en effet un non - sens en plus d'être immonde. Le gouvernement a donc une part de responsabilité, responsabilité qui doit être partagée par toute la classe politique, vu qu'ils entretiennent ce genre d'arguments contre productifs. Aujourd'hui, le vaccin s'inscrit dans une démarche électorale et ça en fait le grand perdant dans l'histoire, en plus d'être un sujet de clivage au sein de la société. Macron a plus fait de mal que de bien car beaucoup dans mon entourage, moi y compris, étions dans une démarche de vaccination, (pour ma part je le suis toujours, j'attends que les centre de vaccination soient moins engorgés). A travers le discours du président, cette démarche perd de son sens premier à savoir la protection sanitaire, mais reviens à être un geste politique. Selon moi, c'est cette dimension politique qui nourrit ces arguments racistes et surtout opportunistes.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes