Perso je pense que c'est important de rappeler qu'il y a un peu de vrai dans les paroles du 1er.

Je pense à des amies à moi pour qui le physique est le critère n°1 pour elles et le revendiquent ouvertement, ou d'autres qui disent en public que non ce n'est pas important, et en même temps sont capables de juger hyper sévèrement des gars et ne s'intéressent pas à des mecs "moches". Même moi cette hypocrisie me saute aux yeux.
Certes, le mec a faux en pensant que toutes les femmes sont comme ça, mais ce qu'il décrit existe.
Est-ce que c'est mal de suivre ses goûts ? Non. Est-ce que la laideur est mal perçue, consciemment ou non, chez un certain nombre de personnes ? Oui.

D'ailleurs sur un autre topic on dit qu'il est difficile d'avoir confiance en soi quand on est moches, qu'on se prend des remarques, qu'il est difficile de trouver un partenaire etc. Dans ce contexte, plus facile de développer de la haine. Là où les femmes ont davantage de colère envers elles-mêmes (éducation à la culpabilité), les hommes en auront envers les autres. Mais la perception de la laideur et ses désavantages est une réalité.
 
Perso je pense que c'est important de rappeler qu'il y a un peu de vrai dans les paroles du 1er.

Je pense à des amies à moi pour qui le physique est le critère n°1 pour elles et le revendiquent ouvertement, ou d'autres qui disent en public que non ce n'est pas important, et en même temps sont capables de juger hyper sévèrement des gars et ne s'intéressent pas à des mecs "moches". Même moi cette hypocrisie me saute aux yeux.
Certes, le mec a faux en pensant que toutes les femmes sont comme ça, mais ce qu'il décrit existe.
Quand on se fait passer pour un Apollon alors qu'on ressemble à Ephaïstos, la femme nous rejette quand elle voit la vraie gueule qu'on a. C'est logique, prévisible et absolument pas hypocrite. Elle accepte de te rencontrer sur la base d'une attirance physique qu'elle a déduit de la photo. Pourquoi les femmes devraient faire la charité ? Les mecs ils assument assez clairement qu' ils ne veulent pas de moche. Ça a pas l'air d'être un souci quand ça vient d'eux. Si les femmes sont "hypocrites" ça vient peut être d'un système qui attend justement d'elles qu'elles fassent la charité aux moches, qu'elles "donnent" de l'amour à n'importe qui et que donc elles disent moins clairement que oui, le physique, ça compte ? Je pense notamment au "dad bod" qu'on est censées kiffer alors que nous nos "mom bods" on nous fait clairement savoir que c'est moche. On est beaucoup, beaucoup plus tolérant avec la mocheté des hommes qu'avec celle des femmes. Donc que des geignards trouvent encore un moyen de se positionner en victime ça me dépasse. On devrait dire quoi nous dans ce cas ? Par ailleurs, encore heureux que tous les gens qui ressemblent pas à des mannequins ne vont pas tirer au hasard sur des inconnus dans la rue. Des moches normaux, heureux et pas haineux il y en a à la pelle. Ces Incels sont surtout d'affreuses personnes. D'ailleurs vu la mentalité qu'ils ont, c'est normal que personne ne veuille d'eux. C'est pas une question de physique uniquement. Tu peux être beau ou "passable", si t'es un gros con, en général, les gens ne veulent pas de toi. Au lieu de blâmer le monde entier sauf eux, ils devraient peut être se remettre en question et aller vite vite vite voir le psy.
 
@kimakima
Je ne suis pas experte en Incels mais il me semble que l'incel passe d'abord, avant même d'être un connard, par la case "nice guy".
Grosse erreur de sa part et manque d'éducation à ce sujet mais comme souvent ça n'aboutit pas, il devient gros con par la suite.
Et c'est compliqué d'expliquer en quoi il agit mal dans les deux cas. Ça fait un peu : faut pas être gentil mais il ne faut pas être méchant.
Étant donné que la grosse majorité des nice guys sont des mecs peu attirants physiquement, ils compensent en étant très serviables, très gentils, très toutous. On a affaire à des mecs qui n'ont pas confiance en eux et pas vraiment les atouts pour feindre la confiance en soi. Ils se retrouvent pris au piège dans un jeu de séduction dans lequel ils ne peuvent pas gagner.

D'un point de vue sélection génétique on peut dire qu'ils sont en bas de l'échelle.
Avant les mariages étaient plus ou moins arrangés. Maintenant avec le libéralisme sexuel tous ces mecs se retrouvent sur le carreau car ils sont hors concours. Ils essayent de jouer la carte serpillère en pensant que ça ne peut que marcher d'être gentil avec une fille et quand ça ne marche pas c'est le coup de massue. Que peuvent-ils faire de plus? se disent-il.

Je ne les défends pas, je ne voudrais pas d'un incel pour moi-même mais je crois qu'il faut essayer d'analyser le phénomène de société pour essayer de résoudre le problème à la source. Parce que ça va être de pire en pire.
 
@Nastja
J'ai vraiment du mal là, quand même.
Ca fait un peu chantage en mode "écoutez leur petit bobo où ça va être pire…"
Pire en quoi ? C'est pas en les écoutant chouiner que ça va aider… Plus encore, je pense que ce genre de documentaire a l'effet pervers de leur donner l'attention qu'ils recherchent… et leur conforte dans leurs délires. Concrètement, tu analyses leur demande c'est des esclaves sexuelles qu'ils recherchent... en quoi on peut discuter avec eux, en fait ?

A un moment faut arrêter quoi... on pardonne bien plus la laideur aux hommes qu'aux femmes. En outre, les incels ne sont pas forcément dégueulasse physiquement.
Vous croyez qu'ils regardent les femmes qu'ils trouvent laides, eux ?
Les délires misogynes à la Houellebecq du type "extension du domaine de la lutte", ça va 5 minutes.
Oui c'était plus simple pour les hommes quand ils pouvait trousser de force leur femmes mariée de force.
Bouh maintenant c'est le libéralisme sexuel.
On va les plaindre, sérieusement ?
Je caricature mais pas tant que ça… ces types ne font que de parler de leur "dû" à aucun moment la femme de la relation qu'il veulent tant n'est envisagée comme un être humain. Alors oui, il y a de quoi fuir, et pas seulement pour des raisons de physique.
 
Dernière édition :
C'est sur ce genre de sujet que l'avis d'homme peut être intéressant :hesite:

edit : après, faut pas oublier que les incels ne sont pas forcément les plus gros misogynes. Sur JVC, on en croise des mecs qui ont accès au sexe, qui ont accès au couple, et qui on une vision déplorable des femmes
 
Dernière édition :
Et j'ai parfois même intervenu sur certains posts dépressifs pour soutenir les auteurs et je remarque que quand ils sont réellement écoutés, ils sont moins virulant, même si ça n'excuse pas tout).
Je ne sais plus trop qui c'était mais une "semi-célébrité" (genre elle était connue mais c'était pas non plus Rihanna) s'était faite insulter par un mec sur Twitter. Je sais plus trop ce qu'il lui disait mais c'était plus ou moins dans les lignes de "pauvre conne" et la meuf lui avait répondu un truc du genre "j'ai lu les messages sur ton profil et tu dois avoir une vie très difficile. Je pense que cette rage est surtout de la douleur, je comprends exactement ce que tu ressens, et je crois en toi, je sais que tu as de belles choses devant toi". Et le gars s'était complètement radouci, il avait commencé à raconter ses malheurs et ensuite il s'était excusé pour la manière dont il avait parlé.
Je ne trouve pas du tout que ça justifie ou quoi son attitude ou qu'on devrait agir comme ça avec les mecs agressifs, mais j'avais trouvé la réaction de la célébrité super inspirante (dans le sens où en choisissant la compassion, elle avait retourné la situation) et ça rejoint ce que tu dis : quand on traite avec humanité certaines personnes violentes, elles peuvent devenir soudain beaucoup plus douces.
Après je pense qu'il y a un vrai phénomène de société depuis une décénie, qui fait qu'une partie des jeunes hommes ont de plus en plus de mal a trouver des partenaires pour des relations héterosexuelles, ça ne doit pas servir à justifier la haine ou la misogynie mais ça serait intéressant à analyser
Le sondage ne dit pas que les jeunes ont du mal à trouver des partenaires mais qu'ils n'ont pas de relations sexuelles, et ça peut s'expliquer par plein d'autres facteurs.
Sans oublier les biais des sondages qui fait que les jeunes en 2018 sont peut-être plus à l'aise pour déclarer qu'ils n'ont pas de relations sexuelles qu'en 2008. Ce graphique ne dit pas non plus qu'il s'agit de relations hétéros. On peut aussi imaginer qu'avec certaines choses comme le mariage gay, les jeunes en 2018 vont moins se bloquer dans une sexualité hétéro quand ils ne le sont pas, ce qui va peut-être retarder leur entrée dans la sexualité, enfin ya plein d'hypothèses! (dans ton deuxième graphique, il est question de virginité hétéro, mais je ne vois pas ce graphique dans l'article
https://www.washingtonpost.com/business/2019/03/29/share-americans-not-having-sex-has-reached-record-high/?utm_term=.0407d39a442e ).
Pourquoi les femmes devraient faire la charité ? Les mecs ils assument assez clairement qu' ils ne veulent pas de moche. Ça a pas l'air d'être un souci quand ça vient d'eux. Si les femmes sont "hypocrites" ça vient peut être d'un système qui attend justement d'elles qu'elles fassent la charité aux moches, qu'elles "donnent" de l'amour à n'importe qui et que donc elles disent moins clairement que oui, le physique, ça compte ? Je pense notamment au "dad bod" qu'on est censées kiffer alors que nous nos "mom bods" on nous fait clairement savoir que c'est moche. On est beaucoup, beaucoup plus tolérant avec la mocheté des hommes qu'avec celle des femmes.
Complètement d'accord! Souvent, quand je lis les nice guy se plaindre, c'est toujours "cette fille magnifique est si superficielle, elle n'aime que les beaux gosses", mais si on leur suggère de sortir avec une fille pas dans les critères de beauté ah ça non, ils ont le DROIT EUX AUSSI d'avoir des belles femmes! Donc les femmes sont des connasses superficielles quand elles "se refusent" à des moches et préfèrent les BG, mais les nice guy super moches, ils devraient voir les actrices de cinéma leur dérouler le tapis rouge? Faut pas rêver!

@Valentina
Ben moi j'assume que le physique est super important pour moi, mais je pense qu'à moins d'avoir 15 ans et d'être encore trop jeune pour avoir vraiment une expérience de vie, on a tous des choses qui nous attirent et qui ne sont pas universels en fonction des gens qu'on a connu avant. Il m'est arrivé plein de fois de trouvé un mec sublime alors qu'une copine le trouvait moche et inversement.
En plus, je n'ai vraiment JAMAIS constaté de véritable corrélation entre la beauté et le fait d'être en couple. On pense souvent que quelqu'un de beau n'a qu'à se baisser pour choisir, mais ça ne marche pas comme ça. Les deux mecs les plus moches de ma classe en Terminale étaient parmi les premiers à avoir trouvé une relation très sérieuse (et yen a un, c'était vraiment un cliché du moche de série, avec les boutons, les lunettes, l'appareil dentaire et tout, et pourtant on était ados, donc plus méchants que des adultes). Mes amis mariés sont loin de tous respecter les standards de beauté dans mon entourage (et même hors de mon entourage, quand je vois des photos de mariage de potes de potes passer sur Facebook, ça m'arrive rarement de dire PUTAIN LES MARIES SONT CANONS), et par contre des gens très beaux que je connais ne sont jamais courtisés (souvent parce qu'il ne suffit pas d'être beau pour être à l'aise avec les gens ou renvoyer une bonne vibe, ou se trouver au bon endroit au bon moment).
Bref, le fait de ne pas être dans les critères de beauté est loin d'être le facteur déterminant dans le fait de ne trouver personne. Par contre, c'est une excuse bien facile pour se plaindre de la superficialité du monde entier au lieu de regarder ses propres problèmes en face et de faire un boulot difficile de développement personnel (parce que le but suprême de la vie en plus, c'est pas de baiser Blake Lively mais d'avoir des relations épanouis avec des gens qu'on aime, que ce soit amoureusement ou amicalement).
 
C'est vrai que la laideur aujourd'hui doit être beaucoup plus difficile à vivre qu'avant, dans une société où le corps parfait est sans cesse mis en avant ainsi que la promotion de la chirurgie esthétique.

Cependant je pense qu'il doit exister des femmes qui tuent les hommes par haine. C'est anti féministe selon moi de penser qu'une femme est meilleure qu'un homme aujourd'hui. Ça entretient les stéréotypes de douceurs, de gentillesse, etc. Quand on voit certaines politiciennes, on peut etre fière de se dire qu'on est pas mieux que nos compatriotes dans les décisions stupides et dans l'absence d'empathie. Et c'est tant mieux.
Seulement le cas de femmes qui tuent par haine est très peu médiatisé voir absent des medias car ça va à l'encontre de ce que véhicule le système patriarcale.

Effectivement il serait intéressant d'étudier le rapport à leurs mères, leurs enfances, leurs trauma. Et je suis sûr qu'on peut trouver un parallèle avec le trait de personnalité psychopathie. Je pense que bon nombre des incels sont narcissiques et tournait vers eux même, c'est pour cela qu'ils ont une telle violence, car leur besoin narcissique n'est pas comblé. De plus il manque d'empathie. C'est une des caractéristiques principales des personnes qui sont violentes envers d'autres car ils ne savent pas se mettre à la place des autres. Et c'est accentuer par une société qui prône de plus en plus l'individualisme. Je le vois dans la manière dont me perçoive les gens. Je suis de nature altruiste (et je ne cherche pas à soigner les autres, c'est juste que c'est ma personnalité d'écouter) et on me qualifie souvent de naïve. Alors que je sais très bien que je mets souvent les pieds dans un endroit où je vais me brûler les ailes, je perçois le danger et les mauvaises inventions, seulement je me dis que si tous le monde avait un tant soit peu d'étincelles d'humanité, il y aurait peut etre moins de violence ? Ou alors je suis utopiste (tout en étant terriblement réaliste sur la nature humaine).
Comme si aujourd'hui la bonté était une faiblesse. Dommage. D'ailleurs j'avais lu une étude sur les personnes "gentilles en entreprise". C'était celle qui était le plus sujet au burn out et au harcèlement. Dans les explications, il était évoquer une certaine jalousie envers ces personnes qui pouvaient faire preuve de bienveillance alors que d'autres n'y arrivaient pas.

Les incels sont un problème systémique. Du à des pressions de la société mais aussi à des egos qui sont pas satisfait et qui entraîne une forte frustration et donc des violences. Il y a un problème d'éducation à la base, sur des personnes qui ont sûrement pas appris que la frustration faisait parti de la vie. En psychiatrie on appelle cela être intolérant à la frustration. C'est dans le package des maladies psy.

Bref rien ne justifie leurs actes atroces. Mais je trouve important et intéressant de comprendre leur psychologie pour lutter contre ce problème, les repérer plus facilement et proposer des solutions. Si solutions possibles car sur une personne avec une personnalité psychotique, il n'y en a pas. La personne née avec un manque d'empathie, ça ne peut pas se changer.
Psychopathie ne veut pas forcement dire serial killer. On côtoie beaucoup de ses personnes au quotidien. D'ailleurs c'est une caractérise de pas mal de chefs d'entreprises (homme ou femme). Il est nécessaire pour ce post de ne pas avoir trop d'empathie pour ses employés, surtout dans un contexte de performances extrêmes. J'avais lu des témoignages de patrons qui s'étaient rendus malades en licenciant des gens et qui avaient fini en dépression profonde. C'est un peu la même chose dans le monde politique. Les sentiments individuels ne peuvent pas primer dans les décisions.
 
Par contre, c'est une excuse bien facile pour se plaindre de la superficialité du monde entier au lieu de regarder ses propres problèmes en face et de faire un boulot difficile de développement personnel
Je reste tout à fait d'accord avec ton analyse sur les considérations irréalistes des "nice guys" que tu décris et qui veulent que des belles.
Je suis aussi d'accord qu'il y a souvent de gros problèmes personnels à résoudre.

Par contre, je trouve quand-même que le physique reste important car ça facilite quand-même les relations. C'est la première chose que l'on voit, et certaines récentes études ont montré que notre cerveau prenait déjà position sur une opinion longtemps avant qu'on en prenne conscience. En matière d'embauche de travail, par exemple, beaucoup disent que l'impression du recruteur se fait en quelques secondes. Alors certes c'est un tout, y'a pas que le physique, mais aussi la démarche, la manière de parler, le sourire, la postule, la franchise de poignée de main, etc... Mais un beau physique ça aide pour une première impression positive.

Quand quelqu'un est beau, il/elle est relativement accepté/e pour éventuellement se faire rejeter ensuite, car effectivement ça fait pas tout. Mais on lui ouvre un peu plus facilement la porte, j'ai l'impression.
Avec quelqu'un de laid, ça sera (beaucoup) plus difficile, et la barrière du physique sera plus présente.

(sans compter les études scientifiques - le fameux "effet de Halo" dont parlais une autre madz dans un autre sujet et qui rendait les gens beaux sympathiques et dignes de confiance aux yeux des autres ; ou que la laideur/beauté ont clairement des répercutions à la fois sur le plan personnel mais aussi professionnel (moins de possibilités de rencontrer des gens, et même de trouver du travail - dans mon taf on a récemment eu une personne qui s'est faite recaler à l'embauche... parce qu'elle était trop grosse et que les élèves n'aimaient pas...)).

Dans une société qui met autant de pression pour être beaux et pour coucher, bah c'est pas forcément très facile d'être perçu.e comme moche. Après ça fait cercle vicieux : les personnes moches s'en prennent plein la figure, gardent parfois rancune, ont moins de confiance en elle (logique), et parfois s'enfoncent de plus en plus dans la dépression.
Certes, certains s'en sortent (la chance joue aussi), et en effet, certaines personnes "belles" peuvent aussi se plaindre d'être seules (j'en connais une aussi, d'ailleurs).
Mais quitte à choisir, tout le monde préfèrerait être plus belle, que plus moche.

Après, si certains incels tuent ou ont une vision complètement misogyne, c'est autant leur faute que celle de la société dans laquelle on vit et qui les a créés, notamment à coups de standards misogynes et de "beauté et sexe à tout prix". C'est notre société qui leur a mis dans la tête que "les hommes doivent conquérir les femmes", ou que "si on a pas couché, on a raté sa vie", ou que "une femme doit rester jeune et belle, sinon c'est plus une femme".
Tous ces poncifs de m***, c'est également ça qu'il faut changer.
Le fait de chercher "ce qui leur est dû" (de leur point de vue) vient aussi de là.

On est beaucoup, beaucoup plus tolérant avec la mocheté des hommes qu'avec celle des femmes.
Sur le plan médiatique, oui.
Sur le plan personnel, je sais pas...
Certaines collègues se sont montrées très exigeantes et méchantes avec le physique des hommes à de nombreuses reprises autour de moi, jusqu'à rire devant les intéressés. Tandis que je connais des hommes qui se sont mis avec des femmes plutôt considérées comme moches ou en tout cas "banales".
Sur ce plan là, à mes yeux, femmes et hommes se valent : certaines personnes sont complètement impitoyables et l'assument, et d'autres sont plus humaines et tolérantes.

Concrètement, tu analyses leur demande c'est des esclaves sexuelles qu'ils recherchent...
Le cas de James, ou même Matt, dans l'article me semble bien éloigné de ça, pourtant.
Le profil du premier fait peur, c'est clair, et ressemble plus à un taré misogyne qu'à autre chose. Le profil des deux autres, pour moi, ce sont deux personnes perdues qui ont du mal à trouver leur place dans cette société de m***.
Le problème est que "Incel" semble regrouper des gens avec des profils trop différents pour qu'on puisse les regrouper. De quels "incels" on parle? des tarés tueurs misogynes? ou des autres qui ont simplement du mal à trouver leur place, et qui ne correspondent pas à "la norme" dans cette société?
J'ai du mal à les mettre dans le même sac.

Cependant je pense qu'il doit exister des femmes qui tuent les hommes par haine. C'est anti féministe selon moi de penser qu'une femme est meilleure qu'un homme aujourd'hui.
Je ne pense pas qu'une femme soit meilleure qu'un homme.
Par contre, au niveau des statistiques, les meurtriers sont beaucoup beaucoup plus souvent des hommes que des femmes.
Donc à considérer les femmes meurtrières par haine des hommes, j'imagine que ça constitue une très très petite minorité.

Je suis de nature altruiste (et je ne cherche pas à soigner les autres, c'est juste que c'est ma personnalité d'écouter) et on me qualifie souvent de naïve.
Je me suis rendue compte que le mot "gentil/le" était presque considéré comme une insulte, maintenant.
"Tu es gentil/le" = "tu es sympa mais tu n'es pas ce que je recherche". Un peu comme ça que c'est interprété par certaines personnes apparemment.
"Gentil/le" = "naïve", pour pas mal de gens, j'ai l'impression. A croire qu'il ne faut pas "être méchante", mais "s'affirmer" et "ne pas hésiter à faire valoir son point de vue / sa décision", "se faire respecter". C'est plutôt ça qui est mis en avant. La gentillesse peut être vue également comme une forme de mollesse, mais qui n'est pas forcément authentique (un peu comme celle des "nice guys" quelque part).
EDIT : ceci dit, c'est davantage critiqué chez les hommes que chez les femmes chez qui on attend au contraire cette gentillesse (que certains reprochent surtout aux hommes... ben voyons...).
 
On peut tout à faire être gentil et savoir s'affirmer. L'un n'empêche pas l'autre. Pour moi être gentil c'est être empathique et éviter de blesser les autres mais ça n'empêche pas d'affirmer ses positions et d'être intransigeant sur certains sujets. Les gens confondent souvent être gentil et se laisser faire.

Pour ce qui est des femmes meurtrières, le phénomène n'est tout simplement quasiment pas étudié. Mais des femmes tueuses, il y en a autant que des hommes. Les méthodes sont en général différentes ce qui fait qu'il est plus difficile de les appréhender. Des études récentes en profiling planche dessus. Je ne retrouve pas l'article mais c'était super intéressant. Tout comme le sadisme chez la femme est aussi présent ainsi que même la pédophilie. Le sujet est juste non traité car impensable pour beaucoup et pourtant, nous ne sommes pas mieux que les hommes en terme de violence. On passe juste beaucoup plus dans les mailles du filets car tellement peu soupçonnées. Les raisons sont aussi souvent différentes (là où un homme ira tuer par plaisir de domination, la femme le fera plutôt par vengeance ou pour obtenir quelque chose comme un héritage). J'avais lu un livre qui traité du cas de jack l'eventreur qui pourrait être en réalité...une femme, ayant tué pour des raisons de vengeance car son mari couchait avec des prostituées et qu'il en avait mis une enceinte, alors qu'elle ne pouvait pas avoir d'enfant (Lizzie Williams, femme de John williams, un chirurgien suspecté). Ça explique aussi l'absence d'agression sexuelle sur les corps (et des vêtements de femmes n'appartenant pas aux victimes ont été retrouvés sur 2 scènes de crimes, une jupe maculés de sang dans une cheminée, un bouton de bottine près d'une victime). Seulement à l'époque c'était difficilement envisageable qu'une femme puisse faire preuve d'une telle violence donc la piste a été écartée. C'est toujours sujet à polémique aujourd'hui.
Il faut détruire le stéréotype de la femme douce et gentille, ça fait autant parti de la deconstruction que d'autres sujets !
 
@Sadala
Pourquoi tu parles de chantage?
Jusqu'aux dernières nouvelles je ne suis pas Dieubqui décide de ce qui va se produire ou non mais un peu de bon sens me fait penser que si l'on n'agit pas les choses ne s'amélioreront pas.
Tu penses qu'en étant ferme et impassible d'un coup les incels vont disparaître? Qu'ils vont avoir trop peur de passer à l'acte?

En plus comme quelqu'un l'a précisé avant moi on a plusieurs types l'incel : du psychopathe prêt à tuer au mec dépressif reclus chez lui. Justement dans un autre article de Madmoizelle, un incel en interview dit que s'il passe encore une Saint-Valentin en incel il se suicidera. Je ne suis pas en train de les plaindre "pauvre chouchou que quelqu'un lui paye les services d'un prostituée, vite!" mais d'analyser la situation pour voir comment éviter que Jean-Jacques Dépressif se transforme en tueur en série misogyne.

Ces mecs sont largués dans la vie (comme plein de meufs mais on en parle moins), plutôt isolés. Pas de copine et souvent pas vraiment d'amis, au chômage ou presque et encore chez les parents. En gros le profil parfait pour sombrer dans n'importe quoi pourvu qu'ils se sentent exister.
Moi je pense qu'il y a un truc à faire avant, de l'éducation, du formatage inverse j'en sais rien.

Mais pas juste se contenter d'être outrée.
Ouais, j'aime bien analyser les situations, comprendre les mécanismes de fond et les déclencheurs, chercher la faille pour renverser la donne... d'autres préfèrent militer.

Chacun son truc, non?


@HellaSlytherin
Le soucis c'est que beaucoup de gens confondent gentillesse et serpillère.
Le Nice Guy est gentil de manière hyper gênante. C'est le pot de colle qui va dans ton sens et qui attend une caresse sur la tête en remerciement. Ya un coté mou et passif souvent qui accompagne ce type de comportement.
Je trouve ça hyper flippant et ma hantise c'est de devenir la proie d'un nice guy (je l'ai déjà été et c'est très déplaisant).

Pour ce qui est de déconstruire le mythe des femmes douces je ne suis pas entièrement d'accord. En partie si les femmes commetent moins de meurtres ou moins d'actes atroces c'est peut-être parce que dans l'imaginaire collectif les femmes se disent qu'elles ne peuvent pas être des monstres. Mais si on montrait l'inverse est-ce qu'il n'y aurait pas plus de violence du côté des femmes du à une désinhibition?
Je ne dis pas qu'il n'y a pas de femmes qui commettent des atrocités mais j'ai l'impression que la pression sociale rend ces actes plus rares.

Au contraire chez les mecs c'est décomplexé, on parle facilement de la nature violente intrinsèque de l'homme et donc par effet de... (j'ai oublié le terme mais c'est pour dire qu'ils veulent inconsciemment coller à ce qu'on attend d'eux) ils sont violents.

Du coup si on fait pareil avec les femmes est-ce que les femmes violentes ne vont pas plus se lâcher par exemple?
C'est juste une question.
 
Dernière édition :

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes