Mymy Haegel

Rédac chef de madmoiZelle
Équipe madmoiZelle
Hello ! Merci à toutes pour vos commentaires, juste pour vous dire que j'ai reformulé le titre, merci c'est cool de me l'avoir suggéré :happy:

S'il y en a qui veulent échanger sur cet article je serai en live sur le compte Insta de madmoiZelle à 18h, ce sera l'occasion !

Bises !
 
L'article est très intéressant, merci @Mymy. Je partage d'ailleurs la plupart des réflexions qui y sont partagées.

Je travaille dans le domaine des violences faites aux femmes, des droits des femmes et de l'Egalité, ces sujets me passionnent depuis plusieurs années et je me suis interrogée sur mon rapport aux réseaux sociaux il y a quelques mois de cela.

Comme beaucoup d'autres personnes, je suis une multitude de compte sur Instagram qui revendiquent une mouvance féministe, certains qui me correspondent plus que d'autres.

J'ai commencé à ressentir de l'anxiété lorsque en dehors de parler de violences plus de 40H par semaine dans mon job, je me suis aperçue que pendant une pause sur instagram, je recevais du contenu qui peut être violent, même chose sur mes horaires perso. Je recevais donc des contenus "possiblement déprimants", me faisant réagir parfois au quart de tour, en tout cas négatif parce que oui la réalité est pleine de violence continue (cf les 15 commentaires précédents) 7j/7, 24/24.
Comme précisé dans l'article : quelqu'un pour qui la colère n'est pas un moteur, c'est énergivore.

C'est alors notre rapport à l'utilisation des réseaux sociaux qui est une fois de plus remis en question.
Quel importance donner aux RS, quel temps accordé également. Si je ne suis pas prête à recevoir cette info, je me désabonne = moins de visibilité pour la cause, je fais autre chose = j'ai l'impression de passer à côté d'une info importante ou je ferme les yeux = je suis une mauvaise féministe ?
Trouver la dose adéquate d'info est compliquée.

Ces comptes ont évidemment une utilité qui n'est plus à prouvé. Par ailleurs, la quantité d'info relayées, le nombre grandissant de comptes féministes, la colère et l'emballement des militantes etc. perdent à mon sens, le grand public.

Bien sûr, il n'y a pas qu'une parole et nous sommes toutes et tous assez grands pour nous forger un opinion propre. Seulement il peut être compliqué de s'y retrouver dans cette forêt de RS, parfois virulents, parfois qui rapportent des fausses info (ex. masque 19 dans les pharmacies, toujours non), parfois se déclarant du "bon côté" du féminisme etc. Plusieurs proches m'ont rapporté ne pas s'y retrouver, pas par peur de se confronter à des idées mais parce que différents groupes militants, qui font un super travail hein, mais ne sont pas forcément professionnel sur ces sujets.

Lorsqu'on lance un 85ème compte Instagram pour relayer le nombre de violence dans le monde par jour, par exemple. Qu'est ce qu'on cherche ? Est-ce qu'on veut alerte d'une manière différente que celle utilisée par le compte d'a côté ? Est-ce qu'on souhaite créer une action ? Est ce que la cible est différente ?

Cette prise de conscience est, encore une fois, indispensable. Nous n'avons jamais été aussi nombreuses et nombreux à nous battre pour cette cause. Désolée pour le pavé qui n'est peut être pas hyper compréhensible mais j'avais besoin de le sortir;
 
Déjà, je voudrais rappeler encore que @tasjoui est tenu par Dora Moutot, une transphobe revendiquée.
Merci. ça me gêne toujours de voir son nom cité dans la cause du féministe parce que wow, elle n'y contribue que très peu. Je trouve ça un peu fort de dire dans l'article qu'on a pas besoin de follow des comptes déprimants puisqu'on arrive à suivre l'actualité, et de balancer tasjoui comme ça, sans justement tenir compte de l'actualité et des propos de cette personne.

A la lecture de cet article, j'ai un peu la même impression que les personnes qui parlent de menstruations : oui bah on sait ce que c'est, pas la peine d'en parler dans les médias. Vraiment j'ai la même impression et ça me dérange.

L'actualité est peu joyeuse, et bien... Oui ? Elle est triste, elle est horrible. Je ne comprends pas bien l'envie de ne pas y être confrontée. Oui ça fait mal mais ça aide à la remise en question constante. Et tellement de gens ne suivent pas cette actu, ne savent rien, ne veulent rien savoir, on se doit de mettre en lumière ces contenus, ces comptes, pour augmenter le lectorat... L'option "mute" est un choix correct : on est acteur, on donne sa voix, sans pour autant s'obliger à lire le contenu.

Ici j'imagine que certain.e.s. sont pas forcément déconstruits sur tous les sujets, et je me met à leur place, arriver ici, lire le titre et le contenu de cet article... Et bien je ne m'abonne pas. Je ne lis pas. Je ne prends pas part à tout ça parce que "je ne veux pas être / devenir une féministe déprimante".

Et enfin : "les guéguerres internes au mouvement ". Sérieusement ? Guéguerres ? Utiliser un mot de ce genre pour rabaisser tous ce qui se passe dans le mouvement féministe, pour justement faire entendre TOUTES les voix ? J'espère avoir mal compris.

PS : j'ai lu l'article, hein. :rolleyes:
 
@copaulette C'est vrai que la manière dont l'article est tourné peut laisser ce sentiment alors que beaucoup de ces comptes sont cruciaux dans l'éveil à ces questions. Je ne crois pas que l'on puisse militer sans être un minimum en colère, la colère est légitime et motrice dans TOUTES les luttes.

C'est vraiment sur le long terme où ça peut être "déprimant", "démoralisant". On a besoin de savoir que des choses pareilles existent pour lutter contre mais continuer de lire les même témoignages années après années c'est désespérant et il peut devenir nécessaire de s'en détacher pour continuer d'avancer dans la lutte sans sombrer.

Et tout le monde n'est pas encore sensible à ça. Sur le forum Rockie on a eu y a quelques jours un mec cis qui semblait découvrir que les violences conjugales ça existait pour de vrai. C'est hallucinant alors que l'on a l'impression que les questions des violences faites aux femmes sont mieux traitées qu'avant.

Merci à ces comptes d'exister !


Est-ce que je m'abonne ? Oui souvent ! Est-ce que je mute ? Pour la majorité oui. Je passe de temps en temps voir les derniers posts mais je préfère choisir ces moments car je suis préparée à lire des choses dures et que c'est pas le cas h24 dans ma vie.
 
la colère est légitime et motrice dans TOUTES les luttes.

Excuses-moi de te citer, et si tu le désires je la retirerais, mais j'aimerais vraiment rebondir sur cette expression "la colère est motrice" oui peut être, certainement même, mais pas pour tout le monde. Si je prends mon petit cas personnel c'est même plutôt le contraire, la colère me paralyse, elle me fait me rouler en boule et hurler mais certainement pas avancer. Les pires moments de ma vie "de féministe" ont justement été ces moments de colère extrême. Je ne militais plus je jugeais, j'agressais verbalement. Je n'étais plus dans le débat, plus dans la pédagogie c'était stérile.
Je suis bien plus "productive" dans mon militantisme depuis que je me suis débarrassé de cette colère.
 
@Miss Rayven Ah mais je suis d'accord que la colère peut être super néfaste comme sentiment mais à mon sens y a besoin de le ressentir au moins une fois, au moins un peu pour avoir envie de lutter. Si rien ne te met en colère je vois pas contre quoi tu veux lutter en fait.

Comme une personne qui n'a jamais été triste ne peut pas être empathique. Heureusement qu'on a pas besoin d'être au fond du trou pour compatir au malheur des autres et d'ailleurs au paroxysme de la tristesse je vois pas en quoi tu pourrais être simplement en capacité d'écouter les autres et encore + d'agir. Ça vaut aussi pour la colère vu que ce sont 2 sentiments qui sont pour moi très liés dans le militantisme.

EDIT : Et du coup pour moi c'est en lien, au début je suivais ces comptes féministes pour comprendre, me rendre compte, partager mes ressentis, me sentir moins seule. Maintenant quand je passe ma journée à lire ça je suis juste profondément triste, tristesse qui prend le pas sur la colère et qui m'anéantie.

D'où mon amour pour les Soeurs de la Perpétuelle Indulgence d'ailleurs qui sont tellements vivantes et joyeuses tout en étant vénères et tristes.
 
Dernière édition :

skippy01

Peau lisse partout, justice nulle-part.
Il est important de se préserver, même dans le militantisme. Je viens de faire l'expérience à la lecture de l'article sur les fichas, j'ai cru que mon coeur allait s'arrêter. C'était une colère, mais pas celle qui sert de moteur.

Non, une colère haineuse, qui paralyse, qui désespère et qui te met face à ta propre impuissance, pas une bonne colère, donc.

Mieux vaut attendre d'avoir assez d'énergie mentale avant de visionner ce genre de contenu, sinon ça te fait juste mal.
 

skippy01

Peau lisse partout, justice nulle-part.
Mais pourquoi vous y voyez du dénigrement de ce type contenu militant ? Au contraire, il est rappelé que c'est très bien qu'ils existent, mais que la colère que ça génère peut être paralysante et épuisante.

Du coup, là, c'est moi qui ai l'impression d'être un monstre parce que je suis trop fragile, que je pense qu'à ma petite santé mentale, que je fuis la réalité et que je n'en aurais apparemment rien à foutre des personnes qui publient ce type de contenu.
 

Querencia

tournesol de tes mort
Mais pourquoi vous y voyez du dénigrement de ce type contenu militant ? Au contraire, il est rappelé que c'est très bien qu'ils existent, mais que la colère que ça génère peut être paralysante et épuisante.

@princesse32 a déjà très longuement expliqué la raison. :erf: Iel a aussi expliqué que ce n'était pas grave de ne pas lire, mais que le soutient, même si c'est sans lecture, était important pour la visibilisation. Il n'y a pas de culpabilité à avoir. Chacun a son moment et son état mental à gérer pour pouvoir lire tout ça, epersonne ne le nie. :dunno:
 
Utiliser un mot de ce genre pour rabaisser tous ce qui se passe dans le mouvement féministe, pour justement faire entendre TOUTES les voix ? J'espère avoir mal compris.
C'est très intéressant comme réflexion :loveeyes:. C'est effectivement une position privilégié que de pouvoir militer en ayant une plateforme visible et les capitaux économiques, sociaux, symboliques... pour faire passer son message. D'autres n'ont pas cette chance et c'est important de leur laisser de l'espace médiatique, militant etc. Le combat des femmes racisées pour se faire entendre dans des organisations souvent dominées par des "blanches" est important, comme celui des femmes ouvrières vs les feministes intellectuelles des classes sup, l'intégration des problématiques LGBT+ dans les débats souvent basés sur les problématiques du couple hétéro, la question de la prostitution... bref les enjeux d'intersectionnalité au sein des féministes, dont Mad se fait parfois le relai aussi.
Si c'est ces débats qui sont résumés derrière l'expression "les guéguerres internes", c'est effectivement assez malvenu.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes