Servez-vous une tasse de thé et levez le petit doigt : Bridgerton 2 est dispo sur Netflix

5 Mai 2014
23
255
1 579
Que de nuances et d'argumentation dans cette critique... Et dans les dernières critiques parues d'ailleurs (coucou Winx).
Moi qui pensais qu'une bonne critique devait être constructive. Ces derniers temps c'est vraiment descendre pour le plaisir de le faire.
Quand je pense qu'il y a pas si longtemps je me disais du critique ciné des Inrock "punaise il aime vraiment rien celui ci". Et c'est pas totalement faux. Mais lui au moins avance de vrais arguments. Ici, les dernières que j'ai lu aurai pu se résumer en quelques mots, ça aurait eu le même poids "j'èm pa paceqe c nul".
Et ne parlons pas du fait de taper sur les vilaines lectrices qui sont méchantes avec cette pauvre Kalindi qui ne doit ABSOLUMENT PAS se remettre en question alors que visiblement, les lectrices en peuvent plus de son manque total de qualités journalistiques...
Il ne s'agit même pas de défendre les séries en question en ce qui me concerne. Elles sont loin d'être parfaites, c'est un fait. Mais franchement moi ce qui me fais saigner des yeux c'est plutôt ce genre "d'article"... Madmoizelle c'est vraiment plus ce que c'était. Et tant pis si je sonne vieille conne.
 
23 Décembre 2012
5 152
57 174
6 794
20anspasses.wordpress.com
Alors moi perso, je suis pas trop d'accord avec les avis de Kalindi sur les films mais comme le disait quelqu'un au début, c'est un genre de la critique ciné d'être hyper incendiaire, c'est vrai. J'aime pas trop ce style parce que ça me rappelle les parents élitistes et bourgeois de mes potes de collège à Paris, et les chroniqueurs radio qui venaient du même milieu (qui étaient parfois les parents en question d'ailleurs), mais c'est vrai que ça fait partie du plaisir des critiques je pense, en particulier en France, que d'être hyper catégorique. Donc pourquoi pas.

Par contre, c'est ce passage qui m'a gênée dans l'article :

Toutefois, ça n’est pas parce qu’un programme soulage l’âpreté du quotidien qu’il faut fermer les yeux sur ses défauts.
Et ils sont nombreux, les ratés du show Netflix.
Platitude totale des dialogues, personnages irrémédiablement creux, enjeux banals, le tout recouvert d’un vernis de mièvrerie : tout est infernal. Tout, du début à la fin en passant par le milieu, les articles élogieux, les interviews des acteurs, et les arguments des pro-Bridgerton, qui seraient prêts à manger du savon par morceaux de 10 grammes plutôt que d’admettre l’évidence : ce show est insipide.


En tant que grande fan de comédie romantique, je trouve assez surprenant qu'il n'y ait pas une réflexion plus large concernant les productions "pour femmes" avec un côté très girly, comme Madmoizelle peut le faire pour la télé réalité. Casser du sucre sur les films pour femmes en les traitant d'insipide, creux, mièvre, banal, raté, et autres adjectifs qu'on aime particulièrement accoler aux femmes, c'est aussi un grand classique de la critique ciné et ça me gêne de lire ça ici.
Quand je lisais les critiques dans les journaux quand j'étais au lycée ou que j'écoutais les émissions de radio dédiées, c'était TOUJOURS la même chose. Quand un bouquin racontait une histoire d'amour optimiste et comme le font souvent les romances, c'était toujours traité avec une immense condescendance par les critiques et exactement les mêmes qualificatifs "mièvre", "creux", "insipide". Encore plus que le bouquin était écrit par une femme. Il fallait que ce soit un peu glaucque, un peu dark, tragique, pour que l'histoire d'amour ait droit aux éloges des critiques. Les histoires qui permettaient au public féminin de sortir la tête d'un quotidien fatigant et morne pour observer des héroïnes vivre leur meilleure vie, c'était toujours vu comme mièvre
Et idem pour les comédies romantiques! Je ne me souviens pas D'UNE SEULE comédie romantique grand public encensée par des critiques ciné dans mon adolescence et mes années étudiantes, et encore moins des critiques masculins. Et à la limite, pourquoi si la critique avait été "il y a des passages problématiques comme cette intrigue raciste", mais non! C'était toujours parler de mièvrerie ou de cette idée qu'on donnait un modèle irréaliste aux femmes... et pourtant, parfois je sortais du ciné et j'avais adoré la comédie mièvre en question, elle m'avait redonné du soufle, inspirée!
Les critiques ne se demandaient jamais pourquoi ce genre pouvait à ce point plaire aux femmes, ou alors ils avaient des explications hyper condescendantes du genre "on leur fait croire que le Prince Charmant existe, c'est nocif". Personne ne se disait que peut-être que ces genres marchent si bien avec les femmes, d'abord parce que les auteurs sont très largement des femmes (c'est le cas pour Bridgerton) et que donc elles ont une approche de la romance qui parle plus aux attentes des femmes que beaucoup de couples de films/romans écrits par des hommes. Qu'aussi, les romances peignent un univers où l'héroïne finit toujours par triompher et obtenir tout ce dont elle rêve, que ce soit une vie heureuse via l'amour dans les romances à l'ancienne, mais aussi un job de rêve dans les romances plus modernes, le succès professionnel (même dans les romans de femmes anciens, voir les Quatre filles du Dr March où l'une des héroïnes devient écrivain à succès!), un accomplissement quelconque, etc. Dans un monde où les femmes se voient sans cesse mettre des barrières et galérer à accomplir leurs aspirations, ces univers sont hyper rassurants et optimistes.
Perso, j'ai toujours su que les comédies romantiques étaient complètement irréalistes, mais de voir ces univers dynamiques, joyeux, plein de sentiments positifs, ça me redonnait le moral et ça me reboostait sur mes propres objectifs par moment, même si mes objectifs étaient très différents de l'héroïne (ex: je n'ai jamais voulu devenir une journaliste de mode à succès, job de 50% des héroïnes de comédies romantiques des années 2000, et pourtant leur plan de carrière pouvait m'inspirer).

Donc perso, j'ai trouvé vraiment moyen les termes employés dans cet article, et particulièrement le passage qui était aussi beaucoup celui des critiques hommes de mon adolescence, qui laisse entendre que le public qui a aimé est un peu trop borné pour reconnaitre qu'en fait, comme moi critique bien plus intelligent j'ai su le remarquer, c'est objectivement nul. Franchement, ça me rappelle vraiment ces hommes snobs qui se moquaient des loisirs de femmes en avançant des arguments "techniques" et "objectifs" sur la qualité du loisir en question. Et si ça avait juste été une critique au vitriol sur la série en tant que telle comme le premier article, à la limite OK. Là le problème pour moi, c'est que le public est inclus dans la critique, on reconnait qu'un large public (majoritairement féminin) a aimé, mais c'est qu'il n'a pas de bons goûts.
Bref, voilà pourquoi cet article m'a plus dérangé que d'autres, même si d'habitude je peux réagir en mode "JE SUIS PAS D'ACCORD!!!!!!", mais c'est pas la même démarche.
 
Dernière édition :
M

Membre supprimé 357025

Guest
J'ai vraiment un mal fou avec cet article. Déjà le titre m'a fait halluciner :oo: J'ai eu littéralement l'impression qu'on me rabâchait pendant mille ans que Bridgerton était pourri, que ça méritait pas une seule seconde de mon attention, et pourtant moi j'ai accroché à la série.

Bah en fait, on s'en passera hein, d'un article sur la saison 2, si ça fait chier tant que ça la rédactrice de l'écrire...
 

Valentina-

Wild child
31 Mars 2012
2 180
17 479
5 684
Personnellement j'ai bien aimé. C'est clair que la série n'est pas féministe, mais elle n'est pas non plus anti-féministe ou sexiste, elle ne montre pas son héroïne comme un modèle puisque sa soeur pense différemment d'elle, ce n'est pas jugé.
Pour une fois qu'une série est aussi moderne sans faire tout un flan des personnages de couleur, en étant simplement et naturellement inclusive, c'est dommage de la rabaisser. La série est sans prétention, c'est des histoires d'amour, rien de révolutionnaire, c'est clair, mais c'est pas néfaste non plus (à part la scène Daphné-Simon) donc je ne comprends pas cette haine :dunno:
 
5 Mai 2014
23
255
1 579
En ce qui me concerne c'est pas tellement le fait que mon avis diffère. Comme je le disais j'ai regardé la série, je l'ai appréciée mais c'est pas non plus la série de l'année et je suis tout à fait prête à reconnaître qu'elle est pleine de défauts/problèmes.
Ce qui me gêne c'est le ton employé. Nommer son article en commençant par "et merde"... Déjà ça donne le ton. Ça manque de nuances. Y a pas de vrais arguments. On a tout à fait le droit de ne pas aimer une série et même de trouver que c'est de la merde. Mais quand on entame un travail journalistique et à plus forte raison quand il s'agit de critiques, que cela soit de livres, films, série ou de importe quel autre sujet, le lecteur attend un minimum de... Ben de sens critique, justement. D'objectivité aussi. Là j'ai eu beau cherché j'en ai vraiment trouvé nul part. Ça me gêne d'autant plus que Madmoizelle est censé prôner la bienveillance, il me semble. Alors certes on parle d'une série mais derrière une série y a des personnes. Des acteurs, des producteurs, des réalisateurs, des scripts,... Est ce qu'ils tomberont un jour sur cette critique ? Sans doute pas. Mais c'est pas une raison pour descendre un travail comme ça. Je suis peut être une indécrottable optimiste mais j'essaye toujours de voir "le bon côté". J'ai jamais rencontrer de situation, de personne, de travail ou il n'y avait "rien à sauver". Et le travail d'un bon critique c'est de souligner les mauvais côtés... Et de mettre en valeur les bons. Non ?
L'autre chose qui m'a gênée et je l'ai déjà dit c'est de taper sur les lectrices qui ont eu le malheur de souligner que les articles de Kalindi sont de plus en plus sur ce mode. Je suis désolée, c'est un fait, mais ces derniers temps les articles sont tous sur ce ton. Des critiques au vitriol sans vrais arguments ou tout ce qu'on lit c'est "c'est de la merde", "passez votre chemin" et autres gentillesses du style. Je ne nie pas que certaines attaques envers Kalindi ont sans doute été violente et que le fait qu'elle le soit elle même (dans ses propos) ne justifie pas le fait de s'en prendre à elle de la même façon. Moi même j'ai manqué de nuances dans mes propos sur mon premier post, je vais pas le nier. Mais a un moment donné, un peu de remise en question ne fais pas de mal parce que contrairement à ce qu'elle sous entend, tout ne vient pas du fait qu'elle descend une série que beaucoup adorent. Le soucis c'est la manière de le faire.
 
Dernière édition :
16 Février 2009
1 962
25 085
5 694
@Biskwi on parle d'une série produite par Shonda Rhimes, elle passe pour une des femmes les plus puissantes de la télévision américaine, donc c'est pas la critique de Kalindi qui risque d'ébranler son empire.

Comme ça a déjà été dit, je trouve au contraire plutôt courageux et rafraîchissant de s'attaquer à un tel monument, surtout que globalement j'ai pas l'impression qu'elle souffre de si mauvaises critiques et qu'en plus ses séries bénéficient d'une énorme couverture médiatique. Vu le matraquage dans la presse, j'ai du mal à comprendre qu'on en veuille à Kalindi de faire valoir un point de vue dissonant. Encore heureux qu'on puisse conserver une certaine liberté de ton face à des poids lourds pareils ! Et franchement c'est pas SI gagné que ça. J'ai un pote journaliste séries qui se plaint régulièrement de ne plus pouvoir faire d'interviews un minimum fouillées, parce qu'à l'heure actuelle, les gens du métier aux Etats-Unis lui accordent 10 minutes top chrono avec un attaché de presse qui contrôle tout. S'agissant plus spécifiquement du cinéma au Masque et la Plume, les chroniqueurs racontent régulièrement que certaines boîtes de production les prennent en grippe et leur refusent les projections presse. Inversement, certains journalistes perdent leur indépendance et pour diverses raisons se montrent complaisants envers des œuvres ou des artistes.

Tout ça pour dire que la critique culturelle libre et sincère elle est pas si acquise que ça finalement, et je crois qu'on n'a rien à gagner à se retrouver avec une armée de critiques ultra obséquieux et flagorneurs façon Vivement dimanche. Donc même si on ne partage pas l'avis de Kalindi, je trouve un peu dommage de lui demander de lisser le ton de son article pour le rendre plus reverencieux. En plus c'est pas comme si elle torpillait une mini production confidentielle et à petit budget. Encore une fois on parle d'une production estampillée Shondaland, et la levée de boucliers que suscite cet article montre bien que le succès public est au rendez-vous.
 
Dernière édition :
5 Mai 2014
23
255
1 579
@Chandernagor sauf qu'il y a quand même une différence notable entre être "obséquieux et flagorneur" et juste apporter de la profondeur et du sens à une critique.
Et la question n'est même pas de savoir si ça risque d'ebranler Shondaland ou pas, en fait. Parce que c'est une grosse boîte puissante ça donne le droit d'être méchant gratuitement ? Je grossis le trait à dessein hein mais... Ben oui je suis un bisounours mais pour moi on doit resté juste... Ne serait-ce que respectueux envers un travail. C'est une base qui manque à énormément de monde, je trouve. Jamais je ne produirai un truc dans la vie, quel qu'il soit, qui ai autant de succès que ce que fait Shonda. C'est un fait. Pour autant je détesterai (j'ai même déjà détesté, comme à peu près tout le monde je pense) lire au sujet... D'un bouquin que j'aurai écrit par exemple et dont j'annoncerai la suite "eh merde, on va devoir se taper la suite de sa bouse". C'est un truc qui te ferai plaisir à toi ? Alors encore une fois, bien sûr, Shonda ne lira jamais ceci, ni personne de son équipe. Mais pour moi c'est pas une raison. Tu peux pas prôner la BIENVEILLANCE et ensuite agir comme ça au nom de "la liberté de ton". Bien sûr que c'est un sujet important et bien sûr que je trouve révoltant qu'on blacklist les critiques qui osent donner un avis négatif. Mais en l'occurrence le problème c'est pas le fond. C'est la forme.
 
16 Février 2009
1 962
25 085
5 694
@Biskwi inversement c'est pas parce qu'une oeuvre a beaucoup de succès qu'elle mérite le respect :dunno: là j'inclurais pas forcément La Chronique des Bridgerton dedans, mais il y a des œuvres qui sont tellement calibrées pour plaire au public que c'est juste du foutage de gueule et que ça mérite d'être dit avec toute la véhémence nécessaire. On fait quoi du respect des producteurs envers leur audience ?


De façon générale, je sature de cette injonction à la bienveillance. Perso, je suis pas d'accord pour être """bienveillant""' tout le temps ni envers tout le monde. Pas si ça veut dire reverencieux, hypocrite et tiède et pas si ça devient un prétexte à contrôler le discours des gens. Ca rejoint un peu ce que je disais sur un autre topic : je vois pas en quoi c'est "bienveillant" de ne pas nommer les choses qui nous mettent en colère, de toujours garder son fiel pour soi ou de vouloir le travestir pour le rendre inoffensif. Parfois y'a juste pas de façon "bienveillante" de dire les choses, c'est pas pour autant qu'elles doivent être poussées sous le tapis.
En l'occurrence dans l'article de Kalindi, la mauvaise foi de la critique et son côté délibérément outrancier sont totalement assumés, donc réclamer de la bienveillance, ça tape à côté!
 
Dernière édition :
5 Mai 2014
23
255
1 579
@Chandernagor je pense qu'on arrivera pas à se mettre d'accord (et c'est pas dramatique :dunno:) tout simplement parce que je pense que le respect n'a pas à se mériter ou pas. On peut le perdre par ses agissements mais de base je respecte toujours un travail et/ou la personne qu'il y a derrière, qu'elle s'appelle Shonda Rhimes ou Jane Doe.
Et la bienveillance, pour moi en tout cas, c'est pas forcément être bien gentil bien poli et se laisser marcher dessus et encore moins être hypocrite. Je vais prendre un exemple aussi tranché que dans le cas actuel : je déteste Game of Thrones. Vraiment. J'ai essayé plusieurs fois de m'y mettre sur les conseils de mes amis, j'ai jamais réussi à tenir au delà de 4 ou 5 épisodes. Je n'ai jamais compris l'engouement autour de cette série et je pense que je ne comprendrai jamais. C'est même pas un truc que je dis au pif pour l'exemple, c'est la réalité : je déteste cette série. Pour autant je respecte le travail des acteurs notamment et y en a certains que j'adore vraiment. Emilia Clarke, Richard Madden, Iwan Rheon,... Ce sont tous les trois d'excellents acteurs, y compris dans GoT (bon pour le dernier je ne peux pas réellement juger de sa performance dans la série en question vu que je n'ai pas été jusque là, mais j'ai aucun doute la dessus, il est excellent partout ailleurs alors pourquoi pas ici). Du coup si je devais écrire une critique sur la série, je ne priverai pas pour dire que je déteste mais je ne dirai certainement pas "c'est de la merde". Y a une grande différence entre ses deux formulation. La première est un avis qui n'engage que moi. La deuxième, c'est un jugement à l'emporte pièce. Ensuite je développerai pourquoi je déteste : violence et scènes de sexe (souvent violentes elles aussi) gratuites et présente simplement pour choquer et donc faire parler, difficulté à suivre l'intrigue qui part dans tous les sens,... Franchement je n'épargnerai rien. Puis je terminerai en disant que malgré tout, quelques points viennent illuminer ce désastre : Emilia Clarke et son jeu tout en nuances, Iwan Rheon en vrai méchant que l'on adore détester... Ça ne suffit certes pas à sauver la série mais ce serai de la mauvaise foi de ne pas le noter.
Voilà. J'ai pas la science infuse en matière de critique, loin de là. Mais j'ai donné mon avis sincère, sans détour, tout en restant respectueuse envers le travail des autres. Le pire c'est que c'est même pas compliqué à faire. Comme je le disais il y a toujours au moins une chose à sauver. Toujours. Même dans GoT :taquin:
 
16 Février 2009
1 962
25 085
5 694
@Biskwi
"C'est de la merde" ça n'est tout simplement pas une critique ciné ou série en fait. C'est l'expression d'un ressenti, mais ça n'est pas une critique. On peut supposer que ça colle à ce que Kalindi pense des Bridgerton, mais ça n'est pas comme ça qu'elle l'a traduit, ni ici, ni dans sa critique initiale.
Dans Google actu l'annonce de la saison 2 des Bridgerton est unanimement traitée comme une bonne nouvelle en plus, donc pour moi l'article de Kalindi c'est juste un autre son de cloche.

Je vois pas pourquoi on ferait un principe d'aller forcément chercher du positif dans quelque chose qui ne nous a pas plu. Parfois on peut nuancer, mais parfois on peut aussi estimer qu'il n'y a rien à sauver dans une œuvre et le dire de façon argumentée, avec de l'ironie et de la verve en prime. Inversement, si on trouve qu'un film ou une série tient tout simplement du génie, ça veut dire qu'on doit se forcer à trouver du négatif pour être "'objectif"?
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes