Veille Enfance, Pédophilie

Sur la VPS le sujet de la pédophilie est réapparu (comment expliquer qu'un-e mineure de 12 ans ne peut pas consentir). Du coup je suis tombée sur cet article qui explique qu'effectivement en dessous de 15 ans on considère qu'on ne peut pas consentir. SAUF QUE dans le cas où le victime consent quand même (lol) on qualifie alors ça d'atteinte sexuelle (et la peine encourue est divisée par deux, sachant qu'en plus les jurés considèrent probablement que toute peine est trop lourde vu que finalement on est en train de donner une peine à un innocent puisque le-la mineur-e était consentant-e... :facepalm: ).
Donc bon il y a quand même une grosse contradiction dans la loi.
 
@alita99, est-ce que tu penses que ça vaut aussi pour les enfants encore plus jeunes ?
Alors j'ai regardé et je ne crois pas qu'il y ait de différences faites entre les enfants en dessous de 15 ans donc je dirais que oui ça vaut pour elleux aussi (mais je n'y connais rien en droit). Après, de ce que j'ai lu, l'accusation d'atteinte sexuelle n'a pas été utilisée pour des actes commis sur des enfants de moins de 12 ans et ça parait quand même assez rare. Sauf que je serais quand même d'avis de supprimer cette clause. Je comprends que certains jeunes soient précoces (il y a aussi des jeunes de moins de 15 ans qui ont des relations sexuelles consenties entre eux, je ne sais pas comment ça se passe...) mais dans le cas d'un adulte avec un enfant je pense que l'adulte devrait, même si l'enfant se jette sur lui, le repousser et ne jamais avoir de relation sexuelle avec. Il y a aussi beaucoup de manipulation qu'il faut prendre en jeu, j'avais lu que beaucoup d'enfants """consentent""" à avoir des relations avec leur agresseur car ils pensent être "amoureux" de lui / d'elle, mais c'est bien l'adulte qui présente les choses comme ça et qui dit que quand on est amoureux on fait ces choses là etc.
Heureusement de plus en plus de juges sont au courant de ce genre de choses et les psys spécialisés sur la question sont également là pour expliquer ce type de mécanisme.
 
@Gressinni Je viens de finir mes recherches sur cette vidéo après l'avoir visionnée et effectivement elle est bizarre... Je ne vais pas redire ce que tu as déjà dénoncé car je suis tout à fait d'accord avec toi, par contre je vais apporter quelques clarifications sur son contenu que j'ai pu obtenir de mes recherches.

Avant ça quelques détails sur la forme que je trouve très... particulière... Déjà c'est clairement un travail de remontage on à affaire à des images d'archives mais pas que. J'ai l'impression d'avoir regardé un documentaire remonté avec les pieds à moins que ça ne soit une série de documentaires qui aurait était résumée en une vidéo de 50 minutes, ce qui expliquerait le découpage par "chapitres"... Sauf que j'ai pas réussis à savoir d'où été tirées les images et la voix off... C'est très curieux et ça fait très amateur . Reste à savoir pourquoi les séquences ont été remontées: souci de d'aller à l'essentiel ou est ce que le film de base était moins orienté et plus nuancé? Sans parler du fait qu'on a absolument aucun crédit à la fin de la vidéo et que le logo "Reopen" en début de vidéo ne fait référence à rien du tout. C'est d'autant plus bizarre que j'ai vu ce logo parfois un peu modifié sur d'autres vidéos traitant de pédophilie montée de la même façon ( très orienté en terme de discours), mais y a rien derrière j'ai pas trouvé d'association, de groupe rien... J'ai cherché et impossible de connaître les origines de cette vidéo: qui la monté, pourquoi, quand? Et je parle même pas des sous titre qui, si ils restent orientés, neutralisent quand même pas mal le ton de la voix off originelle qui est un poil plus sensationnaliste... Ça fait beaucoup de choses étranges et pour une vidéo dont il est quasi impossible de remonter les sources (j'y serais peut être parvenue s'y j'y avais passé plus de temps) elle est présente sur une grosse part des articles qui parlent de Kinsey en français. C'est une sorte de référence semble t'il , sauf que ses origines sont carrément obscures.. Ça me laisse perplexe. Bon ça c'était pour la partie vidéo louche maintenant passons au contenu.

Une fois évacué tout les sites réactionnaires, conspirationnistes et ultra-catho voir fondamentalistes( mais pour le coup je suis pas sure que le terme puissent s'appliquer en France), voilà les informations dont je suis à peu près sûre concernant Kinsey. La vidéo dit des choses justes concernant les protocoles et les chiffes de Kinsey lorsqu'elle parle de la sexualité adulte, il a effectivement pris des prisonniers, des criminel sexuels et des prostitués pour établir ses statistiques et des contre statistiques ont été menées par d'autres scientifiques (ses détracteurs).Les chiffres donnés sont bien ceux trouvés à l'époque. Ses méthodes étaient controversées mais le tableau à l'air un tout petit peu moins noir que ce qui nous est présenté dans le documentaire.

Ce qu'il faut savoir c'est que Reisman, la femme qui est régulièrement montrée dans le doc et qui était sa principale opposante était une fondamentaliste, hors le documentaire à tout l'air d'adopter son point de vue d'où le gros mélange homosexualité/pédophilie le deux étant considérés comme des déviances sexuelles à l'époque et encore aujourd'hui par les fondamentalistes... Pour en finir avec le chapitre homosexualité: le passage sur Harry Ray est a confirmé mais semble t'il à moitié faux. En regardant des sources "neutres" le concernant je ne vois jamais Kinsey cité dans ses références pour la mise en place du premier mouvement gay. En revanche, oui, il était proche d'un des fondateur de la NAMBLA, David Thorstad. Et effectivement la NAMBLA à bien défilée aux cotés des homosexuels durant les premières gay prides américaines (c'est au milieu des années 1980 que les membres de la NAMBLA et des associations pédophiles ont été éjectées du cortège).

Pour ce qui est de la partie plus spécialement centrée sur la pédophilie en dehors des sites bizarres cités précédemment il semblerait qu'il soit admis qu'en fait Kinsey n'aurait payé personne pour tenir ses classifications comme le prétend Reisman. Si elles existent bel et bien et qu'à l’origine elles étaient données comme le fait des expériences de 9 hommes, Kinsey aurait avoué plus tard qu'il s'agissait en fait des observations d'un seul et unique pédophile qui aurait tenu des carnets et dont il se serait servit pour appuyer sa thèse d'enfant sexuellement actif dès la naissance. Ça reste horrible, il y a quand même des enfants qui ont été abusés par ce pédophile dans l'histoire, mais c'est toujours moins violent que ce qui nous est décris dans le documentaire. Kinsey et ses collaborateurs n'auraient donc jamais touchés un seul des enfants "étudiés".

Ceci étant dit , ces études ont connus un succès impressionnant aux US mais aussi en France et dans d'autres pays, donc je veux bien croire qu'à ce stade là ça ait influencer ce qui s'est passé dans les années 70/80 avec cet espèce de dé-diabolisation totalement déplacée de la pédophilie,parce que oui le but de ses écrits restaient la normalisation de l'homosexualité et de la pédophilie au minimum...

Je ne me suis pas penchée plus que ça sur la partie sur Allister Crowley qui me paraissait hors de propos d'autant qu'il semblerait que le lien Kinsey/Crowley tienne plus de la rumeur qu'autre chose, je n'ai pas non plus cherché plus que ça sur les illustrations des magazines playboys et illustrateur qui est cité. Je voulais vraiment me concentré sur ce qu'avait vraiment fait Kinsey.

Voici les sites qui m'avaient l'air assez cohérents dans leurs contenus et "neutres" en termes d’informations:
L'article wikipédia sur Kinsey (oui pour le coup wikipédia fait parti des sources les plus neutres) https://fr.wikipedia.org/wiki/Alfred_Kinsey
L'article wikipédia sur les dossiers Kinsey plus particulièrement https://fr.wikipedia.org/wiki/Rapports_Kinsey
Un article qui décrit les travaux de Kinsey et les oppositions qui y ont été faite , avec un descriptif du contexte américain de l'époque et un compte rendu des répercussion intellectuels en France après la traduction du texte. http://www.leconflit.com/article-alfred-kinsey-1894-1956-119995733.html
Un article plus virulent de Life sur la carrière de Kinsey, c'est en anglais. https://www.lifesitenews.com/news/alfred-kinsey-was-a-pervert-and-a-sex-criminal
 
@Mizuti Le terme pédophilie est spécifique aux relations entre adultes et enfants puisque ce ne sont pas les même mécanismes qui se jouent qu'entre deux mineurs. Les abus sexuels entre mineurs sont appelés abus sexuels ou viols selon les cas. Les appellation sont les même que pour ceux commis entre adultes, ce sont les peines qui changent.

Petit HS: A savoir que le "discernement" (c'est ce qui fait que le juge considère l'enfant conscient et responsable de ses actes et motive entre autre le choix de la peine) n'est considéré légalement toujours admis qu'à partir de 13 ans. Avant c'est au juge de décider si l'enfant ou non avait conscience de ce qu'il faisait (il est communément admis que "l'âge de raison est 7 ans" mais c'est au juge de définir au cas par cas). Si tu veux savoir comment ce type d'affaire est traitée d'un point de vue pénal voici deux liens qui peuvent t'intéresser: http://wwwold.chu-montpellier.fr/publication/inter_pub/R613/A11062/Lessanctions.pdf
http://www.ac-versailles.fr/public/upload/docs/application/pdf/2015-02/2015-02-15_festival_film_judiciaire_2015_fiche_mineurs_et_justice.pdf
 
Je me posais une question que je n'espère pas trop hors-sujet... Étant donné qu'on utilise "pédophilie" pour qualifier les atteintes sexuelles sur les mineur-e-s, utilise-t-on le même mot pour les abus et viols entre mineurs ?
cc@Mousquet

Il me semble, corrigez moi si je me trompe que de toute façon le terme "pédophilie" n'est pas un terme pénal ou légal. Dans la loi on parle de mineur/majeur, et des actes (viol, agression, atteinte, détournement, ou "circonstance aggravante", etc). La loi ne s'intéresse pas aux désirs et aux pratiques, elle qualifie juste les actes.
Entre deux mineurs je ne sais pas par contre je sais que très récemment le terme d'inceste est entré dans le code pénal justement lorsqu'il s'agit d'actes sexuels d'un parent proche sur un mineur et il me semble que c'est valable aussi entre mineurs (entre frères/sœurs par exemple). Des victimes réclamaient ça car le lien familial est utilisé comme outil de manipulation et de culpabilisation dans les relations d'inceste, et selon elle ça le distingue donc des autres agressions sexuelles sur mineures perpétrées par une personne plus éloignée (même si la plupart des actes de ce type implique une part d'emprise ou de manipulation).

@Shah :calin:
Je n'ai pas compris la fin de ton message, j'ai pourtant l'impression que tu as l'attitude la plus responsable qu'on puisse avoir.
 
Un ancien pédiatre condamné pour agression sexuelle sur mineur 20 ans après les faits.
Le tribunal correctionnel d’Angers a prononcé une peine de quatre ans de prison, dont trois avec sursis, à l’encontre de l’homme de 83 ans pour avoir abusé de patientes mineures entre 1986 et 1992.
Il est condamné pour des actes sur 4 patientes, mais il y en avait une dizaine de cas prescrits et en tout une 20 aines de femmes concernées.

Un autre article qui explique que ça a pris beaucoup de temps parce que la première plainte avait été classée sans suite, les gendarmes ont fait valoir le fait que c'était un "homme respectable" (de quoi jme mêle...). Ce n'est que lorsque qu'une seconde patiente a porté plainte que ça a pu être un peu pris au sérieux.Tout ça pour qu'au final il soit condamné pour un an de prison ferme, franchement quelle justice pourrie, les plaignantes ont beaucoup de courage.

Sinon j'ai changé le nom de la veille, je l'ai appelé veille enfance & pédophilie car la représentation qu'on se fait de l'enfant a un impact sur la question des agressions sur mineur. Et comme dans le cas du sexisme, il s'agit d'un continuum de violences (la VPS ne s'appelle pas juste veille permanente viols). Mais dites moi ce que vous en pensez (je peux peut-être même enlever le mot "pédophilie").
 
J'avais lu sur le forum mais je ne me souviens plus où des Madz qui parlait des " pédophiles abstinents", et ça m'a fait ouvrir les yeux sur pas mal de nuances de la pédophilie, sauf que je me souviens plus du tout.

Vous savez des choses sur les pédophiles abstinents?

En tout cas merci d'avoir ouvert cette veille, j'en avais besoin aussi.
 
@Shah Tout d'abord, :calin:.
Alors pour commencer un simple rappel de la loi: la majorité sexuelle est fixée à 15 ans (je suis pas sûre de moi pour l'affirmation qui va suivre mais avec tout ce que j'ai lu je crois que c'est 15 ans révolus donc à partir de 16 ans en fait, si quelqu'un sait exactement ce qu'il en est) avant cela il est interdit d'entretenir une relation entre majeur et mineur. Ceci dit, si jamais l'adulte se trouve en situation d'autorité (ascendant, famille, professeur, mono etc...), la loi revoit la date de majorité sexuelle à la hausse jusqu'aux 18 ans de l'enfant. Pour plus de renseignement voici la page wikipédia qui est assez complète sur la majorité sexuelle: https://fr.wikipedia.org/wiki/Majorité_sexuelle_en_France
Un article sur l'application de la loi: http://www.jurisanimation.fr/?p=92
Et des extraits du code pénal concernant les notions d'atteintes sexuelles et d'incestes: http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-constitutionnel/root/bank/download/2011222QPCccc_222qpc.pdf
(@alita99 je pense que ce dernier lien peux t'intéresser).

Maintenant ça c'est la loi, dans les faits c'est plus délicat. Pour être honnête je pense comme toi. Il y a trop de facteurs que l'on ne peut pas se permettre de négliger en tant qu'adulte lorsque l'on est face à une personne mineure. Même si techniquement la loi nous autoriserais à sortir avec quelqu'un de 16 ans en en ayant 30, je peux pas m’empêcher de trouver que c'est malsain et qu'on se retrouve malgré tout avec un schéma de rapport de force sur l'adolescent qui peut être dévastateur même en ayant les meilleurs intentions au monde. Quant on voit ce qui peut se passer dés qu'un rapport de force se crée das un couple même lorsque l'âge des partenaires est proche, avec un adulte et un mineure j'ai tendance à croire que ça peut déraper beaucoup plus vite... Sans compter que dans ce type de cas, le rapport de force ne se concentre pas uniquement sur le potentiel caractère manipulateur de l'adulte.

Dans le cas d'une relation entre un adulte et un mineur, l'adulte prend le rôle de double référent: d'un point de vue du couple, il devient le modèle qui pose les limites de ce qui se fait, ce qui ne se fait pas, de comment on fait les choses: il est "celui qui sait",. Il fait figure d'autorité , ni plus ni moins et quelque part c'est normal c'est le rôle d'un adulte, même d'u jeune adulte. Un adulte aura souvent plus d'expérience sur les relations amoureuses, et pourra plus facilement imposer sa vison du couple au mineur qui n'aura pas forcément de quoi comparer ou même les clés pour repérer un problème ou contre argumenter. Il fait figure d’autorité à tout point de vue: pour la relation amoureuse, le sexe mais aussi sur la vie de tout les jours. Etant donné que l'adulte est potentiellement indépendant ou plus ou moins indépendant, voir à les pieds dans la vie active et qu'il est par conséquent déjà passé par tout ce que peut traverser l'adolescent, il peut aussi devenir très facilement le conseiller en cas de problème, celui qui sait comment gérer telle ou telle situation de la vie quotidienne. Alors bon, je sais qu'il y a les parents, la famille, les professeurs, les amis aussi pour ça mais pour peu que l’adolescent soit dans une période de froid ou de rébellion ou prenne trop à cœur la relation en idéalisant son partenaire, il peut vite n'écouter plus que lui et le considérer comme parole d'évangile. Je ne dis pas que ça vas forcément arriver dans ces condition, mais le risque est grand et il faut garder ça à l'esprit si l'on tient vraiment à s'engager dans ce type de relation , même si je ne suis pas pour ça reste autorisé... Un autre "détail" qui peut avoir son influence dans la relation entre un majeur et un mineur, c'est le rapport de force qui peut se créer grâce à l'argent , l'adulte peut facilement faire pression sur le mineur avec des cadeaux, en offrant des repas en restaurant, ce genre de choses et ça peut vite mener à un rapport déséquilibré où le mineur peut avoir la sensation de devoir des choses à l'adulte sans forcément pouvoir les rendre "concrètement" , j'entends par là de la même façon. On peut se retrouver dans une situation où le mineur peut avoir tendance à accepter plus facilement certaine requête de l'adulte car il se sent redevable d'une façon ou d'une autre, ou même avoir un adulte qui considère que le mineur lui est redevable dans ces conditions et c'est la porte ouverte aux dérives... Donc je suis totalement d’accord avec toi quant tu dis qu'en tant qu'adulte on a le devoir d'être responsable vis à vis des mineurs et d'avoir conscience de ce que l'on représente réellement pour eux, ce qui n'est pas aussi simple que leur "partenaire point barre", d'autant plus quant on sait les conséquences désastreuses que peuvent engendrer des relations borderline voir carrément malsaine toxique en temps normale et encore plus à un moment où les personnes sont en pleine construction et donc potentiellement fragile.

Pour ce qui est de l'âge où l'on considère soit même qu'il est envisageable d'entamer une relation avec quelqu'un lorsqu'il est mineur ou tout juste majeur, c'est très personnel et chacun à ses limites je crois. Je ne suis pas sûre qu'il y ait de bonne réponse au niveau de la différence d'âge "acceptable". J'aurais tendance à considérer comme toi que dés qu'on à 18 ans hormis des cas types relations entre quelqu'un qui à 17/18 ans et quelqu'un qui à 19 ans, il faut rester très prudent et plutôt attendre que la personne soit vraiment majeur. Certains considéreront selon leur âge qu'il faut attendre plus, d'autre s'en moque... C'est très personnel tout ça et ça dépend aussi beaucoup de la personne en face et de sa maturité je crois. Ceci dit tant qu'on garde à l'esprit l'influence qu'on peut avoir et qu'on fait son choix en prenant en compte cet aspect et en pensant au bien de la personne mineur ou tout juste majeur en priorité, je pense qu'on tient déjà une bonne piste pour déterminer si la relation peut être jouable d'une façon saine. (C'est un peu hors sujet mais en ce qui concerne mon entourage, la plupart des gens s'accordent pour dire que passé 18 ans c'est hors de question d'avoir une relation avec quelqu'un qui n'a pas déjà 18 ans, donc ton opinion est loin d'être isolée). Maintenant je peux comprendre que l'on puisse vouloir attendre un peu plus quant on approche de la trentaine tout d'abord parce que entre le moment où on est majeur et le début de la vingtaine toute différence d'âge nous parait énorme (même si techniquement ce n'est pas tant le cas que ça) mais aussi parce que c'est un moment ou l'on se construit beaucoup. Je veux dire qu'en France vers 18/19 ans c'est le moment où la plupart des gens découvre l'indépendance partielle ou totale ou l'on prend vraiment en compte ce que signifie avoir des responsabilités, les assumer, où on apprend à se gérer seul à tout les niveaux , à s'affirmer... C'est une période où on gagne très vite en maturité entre 18 et 23/24 ans (on continue après mais je trouve que c'est moins flagrant). Donc je peux comprendre que quelqu’un qui approche de la trentaine préfère éviter de sortir avec quelqu'un qui sort tout juste du cocon familiale et attendre que la personne en question ait pris un peu de bouteille. Ceci dit ça reste une question de ressentit et le rapport de force reste moins important que dans le cas d'une relation avec un mineur, c'est très relatif. (Voilà à peu près l'argumentaire que je donnerais si je me retrouvais à devoir expliquer ma position sur le sujet, je sais pas si ça peut t'aider et si c'est le type de réponse que tu attendais , mais dans tout les cas je partage ta position.)

Maintenant pour en venir à ton cas précis elle avait 19 ans et tu en avais 23 quand vous vous êtes rencontrées, ça fait quoi? 4 ans de différence? Comme dit précédemment à cette période, le moindre écart parait immense, mais au final c'est loin d'être tant que ça et puis mine de rien ça dépend beaucoup de la maturité de l'une et de l'autre et la différence d'âge "acceptable" pour une relation reste à l'appréciation de chacun. Quand je vois ce que tu écris clairement tu as conscience de ce que peut impliquer une relation avec quelqu'un de plus jeune que toi, et tu me parais plus que bienveillante. Je pense sincèrement que ceux qui te disent que "tu l'as prises au berceau" ne cherchent qu'à te provoquer. C'est insultant pour toi car c'est comme si il considérait que tu as profité de son "jeune âge" alors qu'en soit vous n'avez pas une différence si énorme ( et ce serait franchement contradictoire avec ton discours) et c'est aussi insultant pour ta compagne qui est infantilisée... Ça ressemble juste à une tentative de décrédibiliser ton discours sans chercher à voir le problème que tu soulèves... :erf: En tout cas bon courage à toi je comprends à quel point ce type de réflexion peuvent être blessante... :calin:
(Je sais pas si j'ai vraiment répondu à ta question , en tout cas j'espère sinon désolée pour le pavé.)

@alita99 Tu as raison la pédophilie n'est pas un terme juridique c'est plus utilisé pour les analyses psychiatriques et légalement il n'y a pas de condamnation pour pédophilie mais pour atteintes ou viols sur mineur par exemple. C'est une circonstance aggravante mais qui ne sera pas cité de la sorte dans le jugement.

Entre deux mineurs c'est jugé par le juge des enfants mais on ne parle pas de pédophilie. On traite les affaires au même titre que le même type d'affaire pour les adultes, c'est à dire selon que le consentement était donné ou non, mais avec deux clauses spéciales. Il y a la notion de "discernement" pour déterminer à quel point le mineur qui a porté atteinte à l'autre est en mesure de concevoir la portée de son acte jusqu'à ses 13 ans à partir de là il est considéré responsable de ses actes. Et il y a la notion de "surprise", cette notion vise à déterminer si la victime était en mesure de donner un consentement éclairé ou non. Cette clause à été mise en place pour pouvoir traité notamment les affaires entre un enfant ayant dépassé la majorité sexuelle et un autre n'ayant pas encore 15 ans (où l'on se retrouve là encore avec un problème d'ascendant). L'atteinte sur mineur ne pouvant être appliqué entre mineurs, il s'agit de permettre de rendre le consentement obtenu caduque car non éclairé. On considère que la victime n'avait pas toutes les clés en main pour savoir ce qui l'attendait ou être en mesure de dire oui sans faire face à une pression particulière. Cette notion ne disparaît pas si la victime à plus de 15 ans mais dans tout les cas reste à l'appréciation du juge. Le terme d'inceste est effectivement rentré dans le code pénale en 2010 et s'applique à tout les crimes à caractère sexuelles sur des adultes oud es enfants, c'est une circonstance aggravante qui pour le coup est encadré par la partie sur les personne ayant un ascendant le mineur dans la loi. Les liens que j'ai mis plus haut en parle.

@Pinkskylight Les pédophiles abstinents, sont des pédophiles ayant conscience de leur déviance et souhaitant ne pas passer à l'acte (barrière éthique, morale, venant de l'éducation) et qui en ressentent une certaine honte et un malaise. Le problème étant que contrairement à l'Allemagne la France n'offre aucune structure d’accueil à ces personnes. Concrètement on a des suivis médicaux et psychologiques pour les personnes ayant passé à l'acte et les empêcher de récidiver mais rien pour les personnes "à risques" qui voudraient ne pas passer à l'acte. En France, il y a une association: L'ange bleu (fondée par des victimes de pédophiles) qui s'occupe de fournir une structure et des groupes de soutient à ces personnes et c'est tout. En fait, le système en dehors de l'ange bleu fait de la répression et aucune prévention... Je ne m'avancerais pas trop sur le sujet vu que le peu que j'en sais correspond aux quelques articles que je viens de lire en vitesse sur le sujet. Je te les laisses en liens si tu souhaites te renseigner plus.

L'explication du problème et de la démarche de l'ange bleu sur leurs sites: http://ange-bleu.com/du-blog-de-la-t-f-s-sur-les-pedophiles-abstinents
L'explication des différents types de pédophilie sur le site de l'ange bleu (dans l'encadré bleu à droite) : http://ange-bleu.info/pedophile.php

Pour les deux articles suivant, gardez à l'esprit qu'il s'agit de témoignages de pédophiles et que par conséquent ils sont très difficile à lire, avant de cliquer sur les liens. Personnellement sans avoir de trigger je me suis sentie très mal vis à vis de ce qui était décrit, je préfère doublement prévenir...

TW Pédopornographie, témoignage d'un pédophile abstinent http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20140115.OBS2404/on-peut-vivre-avec-la-pedophilie-sans-passer-a-l-acte.html
TW Pédopornographie, viols, témoignage d'un pédophile, http://www.lejdd.fr/Societe/Faits-divers/Actualite/Un-pedophile-abstinent-temoigne-332553
 
Dernière édition :
J'ai hésité à poster ça dans la VPS :

Déluge de sexisme et de culture du viol après le témoignage de Cara Delevigne sur l'ambiance sexualisée du monde du mannequinat. En gros elle dit que ce monde la dégoûte et qu'elle n'y reviendra jamais (elle veut faire du cinéma). Elle dénonce l'hypersexualisation des toutes jeunes filles (le fait de leur faire prendre très tôt des poses suggestives alors qu'elles n'ont pas forcément totalement conscience du message. Et aussi c'est moins clair mais en gros elle a l'air de dénoncer le harcèlement sexuel (j'ai déjà lu pas mal d'histoires assez glauques de la part de mannequins qui disaient la même chose, que ce monde était particulièrement dangereux car il concerne des très jeunes filles qui doivent voyager souvent loin de chez elles). Elle parle aussi du comportement de prédateur de certains photographes qui ne font ça que pour pouvoir être près de jeunes filles.

Les réponses des gens sont horribles. Ils disent que Cara "crache sur la main qui l'a nourrie" (oui enfin elle était payée pour un job qu'elle a fait, elle était pas à la rue), que c'est une hypocrite, qu'elle est bien contente d'avoir l'argent et la notoriété (bah elle a bossé pour ça quoi, pas pour le harcèlement sexuel), qu'elle aurait du faire ça à ses débuts (sauf que justement si on l'écoute c'est parce qu'elle n'est plus inconnue et débutante, les débutantes elles sont invisibles), ou pire ils lui disent qu'elle ferait mieux de rester dans le monde du mannequinat (femme, accepte le harcèlement sexuel ok?).
Je vous passe aussi les commentaires graveleux sur le fait qu'elle a du sucer et qu'elle regrette (elle ne dit pas qu'elle a du faire ça d'ailleurs, mais même si c'était le cas ce serait une agression sexuelle aggravée sur mineur MAIS BON), qu'elle est conne, vaniteuse, que c'est qu'une pute, etc.

Bon je ne vous résume pas les commentaires pour le plaisir mais juste pour rappeler que ... elle a 23 ans, elle parle de filles MINEURES. Je trouve ça horrible de rendre responsable des enfants du harcèlement sexuel que des mecs vieux et totalement conscients de ce qu'ils font. C'est encore le genre de cas où je ne comprends pas comment les gens peuvent y voir une ambiguïté.

J'ai fini par poster ici plutôt que dans la VPS parce que justement on sexualise les filles tellement tôt qu'on a tendance à souvent les considérer comme des adultes. Je ne dis pas que le harcèlement sexuel sur les filles majeures est plus tolérables mais j'ai l'impression que le côté vulnérable et ...je ne sais pas comment dire "enfantin" des filles est complètement ignoré. Une fille de 12 ans n'a pas forcément conscience de ce qu'implique les relations homme-femme (et pour cause, c'est une enfant), n'a pas une grande connaissance du monde du travail et des obligations qu'elle a, ne comprend pas forcément l'aspect sexuel ou sensuel de certaines tâches qu'on leur demande.

Récemment j'ai vu une étude qui dit que la première fois que les filles se sentent sexualisées c'était en moyenne autour de 10 ans. Les petites filles n'ont pas d'enfance, elles sont très très tôt balancées dans la catégorie "assez vieille pour être sexualisée", et je pense que ça ne peut qu'avoir des implications avec les actes sexuels qu'elles vont subir, qui ne vont peut être même pas être considérés comme pédophiles parce qu'on les voit déjà comme des femmes sexualisées (cf tous les débats sur Lolita).
Je ne dis pas non plus que les garçons ne peuvent pas être victime d'actes pédophiles mais je pense que le schéma est différent pour les femmes qui sont très tôt vues comme étant "sexuelles".
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes