Allô Pole Emploi

Sujet dans 'Les trucs nuls de la vie d'adulte' lancé par Miquette, le 4 août 2015.

  1. marlamarla

    marlamarla
    Expand Collapse
    I'm not your friend, buddy.

    Est-ce que quelqu'un sait quelque chose à propos d'une règle qui stipulerait la nécessité d'avoir travaillé dans les 12 mois précédent la demande d'ARE ?

    Ma demande d'allocations vient d'être refusée, au motif de
    "Vous ne justifiez pas d’une fin de contrat de travail sur les 12 derniers mois précédent votre inscription. Aucun évènement ne permet de rechercher une fin de contrat de travail au-delà de ces 12 mois. Vous ne pouvez donc pas bénéficier des allocations chômage."

    Mon dernier contrat s'est fini le 2 juillet 2016 (j'avais un peu travaillé en 2015 aussi, avant et après l'été), donc certes ça fait plus d'un an, et je me suis réinscrite il y a un peu moins de 3 semaines. Effectivement je n'ai pas travaillé pendant un an, mais j'étais à l'école ! :dunno: C'est pas comme si je m'étais tourné les pouces sur mon canapé pendant 12 mois et que je me réveillais maintenant "tiens il me faudrait des sous, je vais aller gratter chez PE". J'ai repris une formation dans le but de gagner en compétences et de mieux repartir dans ma vie pro, et durant laquelle j'ai effectué un stage de six mois pour lequel ils m'ont demandé un justificatif (je ne sais pas pourquoi, mais ils savent que je n'étais pas disponible pour chercher un contrat).

    Et je ne comprends pas cette ligne "Aucun évènement ne permet de rechercher une fin de contrat de travail au-delà de ces 12 mois." Alors que dans mon espace, dans l'onglet "mon passé professionnel", mes derniers contrats en 2016 et fin 2015 apparaissent. Les simulations à l'ARE (je sais que les calculs finaux peuvent donner un résultat différent mais quand même) m'y donnaient droit.

    Ca me tue sérieux, j'ai jamais rien touché, ni bourse ni rien, pour une fois que j'ai besoin d'un coup de pouce pour lancer mes projets pro on me les refuse, alors qu'il me semble bien avoir travaillé suffisamment pour pouvoir toucher le chômage, même pas longtemps.

    Est-ce qu'on peut faire appel pour ce genre de décision ?
     
    ----- Publicité -----
  2. Iscambe

    Iscambe
    Expand Collapse
    Vipère au Poing

    @marlamarla à la suite d'une fin de contrat, on a 12 mois pour donner son attestation pôle emploi et ouvrir des droits. Au-delà de ce délai, c'est trop tard. Sauf si tu avais repris une activité "B" depuis qui se serait finie, dans ce cas, on aurait repris cette fameuse attestation "A" pour calculer un droit plus important.
     
    LeeAnna_ a BigUpé ce message
  3. marlamarla

    marlamarla
    Expand Collapse
    I'm not your friend, buddy.

    @Iscambe Effectivement, le courrier stipule que j'avais 12 mois pour me réinscrire à PE pour pouvoir toucher mes droits. J'ignorais cette règle. Seulement j'ai fait une année d'études pendant ces 12 mois, et comme je n'étais pas disponible pour chercher un emploi je ne me suis pas réinscrite comme demandeur d'emploi. Maintenant j'ai le sentiment que j'aurais mieux fait d'être malhonnête et de me réinscrire avant la fin de mon stage. :dunno: J'entends qu'il y ait un règlement à respecter, mais si j'ai repris mes études ce n'était pas pour profiter du statut étudiant ou je ne sais quoi, c'était pour combler un manque de compétences et d'expérience pro, il me semble que ce genre d'initiative est plutôt positif et devrait être soutenu.

    Par contre, si je comprends bien ton message, une prochaine activité réouvrirait mes droits aux ARE, et à ce moment-là mes derniers contrats qui datent de plus d'un an seraient pris en compte pour le calcul ?
     
  4. Iscambe

    Iscambe
    Expand Collapse
    Vipère au Poing

    DP...
    Ce que j'ai remarqué depuis que je bosse à Pôle Emploi, c'est que quand tout va bien, personne ne le dit et ne se manifeste, puisque tout le monde considère que c'est un dû et que c'est normal. Et de toute façon, quand ça se passe bien, ce n'est JAMAIS grâce à Pôle Emploi, bien sûr. Par contre, quand ça va mal, là, ça s'exprime, y a pas de soucis. Et c'est bien Pôle Emploi qui merde, tout le monde se met d'accord là-dessus.
    Il ne faut pas oublier que certes, il y a des ratés, et peut-être trop nombreux, mais il y a une véritable volonté d'amélioration que les demandeurs d'emploi ne voient/veulent pas voir. Tant qu'on n'a pas passé une journée "en coulisses", c'est un peu facile de cracher sur les agents et sur l'institution. C'est impossible d'imaginer à quoi ressemble le quotidien d'un agent (quelque soit son rôle) sans y être. Vraiment. C'est long parce que c'est une institution gigantesque, mais ça bouge. On ne bouge pas un titan en deux coups de baguette magique. Comme partout, il y a des glandus, notamment dû au fait qu'il y a plusieurs années, on embauchait n'importe qui à n'importe quel poste et que de toute façon, pour dégager un agent public, accroche-toi. Les agents recrutés depuis quelques temps le sont dans une optique de renouvellement des compétences et d'une amélioration du service rendu. On n'en reste pas moins humains, avec nos vies, nos problèmes, on gère de l'humain et ce n'est pas toujours facile. On manque effectivement de personnes, et ce n'est pas près de s'arranger, donc on fait aussi avec ce qu'on nous donne (indice : pas grand-chose). Les lois changent tout le temps, que ce soit pour l'assurance chômage, la formation, ou autre, et la descente d'informations sur certaines choses se fait au compte-goutte, et parfois, le temps qu'une information arrive en bas, elle a déjà changé en haut et tout doit recommencer (comme pour les CUI par exemple, qui sont à s'arracher les cheveux en agence parce qu'on ne sait plus ce qu'on doit dire, ce qui est vrai, etc).
    En tout cas, de tout ce que j'ai pu voir, ce que je retiens : il y a des gens qui clairement sont là pour faire leurs heures et le minimum syndical, qui ne s'intéressent à rien de ce qui se passe et ne se tiennent au courant de rien. Mais ces gens-là sont identifiés, on les connaît, et malheureusement, on ne peut pas les virer comme ça. Mais il y a aussi énormément de gens (la majorité à mes yeux), qui essaient, qui se documentent, qui se démènent même, pour apporter des informations sûres, pour démêler les problèmes, pour arranger des situations, comme ils peuvent. Parfois ils y arrivent, parfois non. Parfois ils ont trouvé la réponse, parfois non. Parfois ils ont dit une bêtise, parfois non. Les 3/4 du temps, ils ne disent même pas aux demandeurs tout ce qu'ils ont mis en oeuvre pour essayer d'arranger les choses, et ça passe inaperçu.
     
    Shiling, Grumpy Bunny, MoonSugar et 3 autres ont BigUpé ce message.
  5. Iscambe

    Iscambe
    Expand Collapse
    Vipère au Poing

    @marlamarla on reprend les activités des 28 derniers mois (en tout cas c'est le cas de la convention 2014 mais comme on passe le 1er novembre à celle de 2017, je ne suis pas encore vraiment rodée aux nouvelles directives) donc si tu as une nouvelle fin de contrat éligible, on reprendra les fins de contrats n'ayant pas déjà été comptabilisées au titre de l'assurance-chômage des 28 mois précédant cette fin de contrat. J'ai pas l'impression d'être claire :hesite:
     
  6. marlamarla

    marlamarla
    Expand Collapse
    I'm not your friend, buddy.

    @Iscambe d'accord ! à voir ce que donne la convention de 2017 alors (je ne connais pas du tout). Merci pour tes réponses


    Sinon je souhaitais réagir à ton précédent post. Je ne remets pas du tout en cause la compétence du personnel Pôle Emploi ; je ne connais pas leur travail et ce n'est donc pas à moi d'en juger. Par ailleurs, le peu de fois où j'ai eu affaire en personne à des agents PE, je n'ai rien à redire, sinon que les règles et lois semblent confuses pour tout le monde, comme tu l'as mentionné toi-même. C'est justement ces règles que je questionne (il se trouve qu'elles ne vont pas en ma faveur aujourd'hui, et dans le cas contraire, c'est vrai que je n'aurais probablement pas posté pour en parler). J'ai suffisamment été traitée d'incompétente par des clients mécontents qui pensaient connaître les dessous de mon job pour avoir appris à ne pas faire de même avec les autres. Bref, mes derniers posts étaient vifs, s'ils donnent le sentiment d'un mépris de ma part envers les agents PE je m'en excuse, et je peux les éditer.
     
    Grumpy Bunny et jjul ont BigUpé.
  7. Iscambe

    Iscambe
    Expand Collapse
    Vipère au Poing

    @marlamarla non non n'édite rien du tout. Je prends personnellement des propos qui ne me sont pas adressés, c'est tout. Donc forcément ça me touche (pour rien) et je réagis à chaud (pour rien).
     
  8. Iscambe

    Iscambe
    Expand Collapse
    Vipère au Poing

    @marlamarla le plus simple dans ton cas serait de faire ne serait-ce qu'une petite mission d'intérim, ou un CDD. Cela créerait une nouvelle fin de contrat avec attestation d'employeur > nouvelle demande d'allocations > on reprend les attestations des 28 derniers mois et là on t'ouvre tes droits.
     
  9. marlamarla

    marlamarla
    Expand Collapse
    I'm not your friend, buddy.

    D'accord ! Bon je suis contente de savoir que je n'ai pas perdu mes droits. Merci pour toutes tes réponses. :)
     
    Iscambe a BigUpé ce message
  10. LeeAnna_

    LeeAnna_
    Expand Collapse

    Iscambe a BigUpé ce message
  11. marlamarla

    marlamarla
    Expand Collapse
    I'm not your friend, buddy.

    Est-ce que vous avez déjà discuté du programme Erasmus + avec PE, et le cas échéant, comment se passe une demande Erasmus + pour les non étudiants ? Je ne suis même pas sûre que ce soit exactement la chose à faire en fait (la documentation Erasmus + est assez confuse), mais il me semble bien avoir lu que pour les conventions ouvertes aux salariés/jeunes diplômés/adultes, il fallait passer par Pôle Emploi International. Je n'ai pas eu de rdv suite à ma réinscription chez eux, ça faisait partie des tonnes de questions que j'avais à poser, du coup en attendant de pouvoir avoir un entretien je tente ma chance ici, au cas où certain.e.s d'entre vous aient des infos :P :fleur:
     
  12. Pommedapigranny

    Pommedapigranny
    Expand Collapse

    :non: Je crois que je me suis plantée sur Pôle emploi... Le 25 septembre, mon CDD de 6 mois prenait fin. Mon copain m'a dit de faire le changement de situation quelques jours à l'avance vu que les procédures semblent assez longues. Donc j'ai fait ma "réinscription" le 22. Sauf que quand ils m'ont demandé si j'étais au chômage, je ne pouvais pas dire que je l'étais vraiment vu qu'il me restait trois jours. Donc j'imagine que j'ai dû cocher une case du type "chômage partiel"... Aujourd'hui je regarde mon profil et je vois que je ne vais avoir que 180€ par mois (au lieu de 900 d'après la simulation). En plus de n'avoir jamais vu la couleur de ces 180€ :rire: je me suis aperçue que le problème venait sans doute du fait que j'avais dit être en chômage partiel (et qu'en fait, d'après google, ce concept n'a rien à voir avec ce que je pensais) ET du fait que je n'avais pas encore transmis mon attestation employeur (envoyée en retard par ledit employeur). Donc aujourd'hui j'ai transmis toutes les pièces et j'ai envoyé un mail à ma conseillère pour m'excuser du désagrément, (dans le cas où je me serais foirée dans le formulaire d'inscription) et savoir s'il était possible de me remettre en "chômage total". Je croise les doigts parce que là, mon compte en banque pleure :erf: j'espère que je ne vais pas me faire radier où je sais pas quoi pour avoir menti sans faire exprès... Vous savez si les conseillers répondent aux mails ?