Hollande renonce à la transparence du patrimoine des élus

Sujet dans 'L'actu en France' lancé par Denis, le 5 juin 2013.

  1. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    En pleine affaire Cahuzac, François Hollande était venu à la télévision pour nous promettre "l'exemplarité totale" des élus de la république en matière de transparence des patrimoines, façon on allait voir ce qu'on allait voir.

    Deux mois plus tard, sous l'impulsion du président socialiste de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, le projet de loi est en passe d'être vidé de toute sa substance.

    Les députés et sénateurs seront bien contraints de rendre public leur patrimoine, mais sous la forme d'un droit de consultation en préfecture par tout citoyen inscrit sur les listes électorales.

    Et pas question pour les curieux de tout poil, journalistes ou autres, de s'aventurer à publier le résultat de leurs recherches, sur le net ou ailleurs : la loi prévoit que toute publication totale ou partielle d'une déclaration de patrimoine d'un élu sera passible d'un an de prison et d'une amende de 45 000 euros !

    Hollande et les députés viennent donc d'inventer la transparence opaque.

    Ce petit arrangement entre amis ne choque que les parlementaires du groupe Europe Ecologie Les Verts.

    Le sénateur Vincent Placé dénonce une "reculade en rase campagne lamentable et honteuse".

    Sur ce coup là, les grandes gueules du Front de gauche oublient le parler "cru et dru" et  appuient les socialistes tandis que les élus de droite font à peine semblant de s'opposer.

    Bref, pour la transparence, le changement, c'est pas maintenant !
     
    #1 Denis, 5 juin 2013
    Dernière édition: 5 juin 2013
  2. Anera

    Anera
    Expand Collapse
    Ms. Morning Grumpiness

    Je m'en fous complètement. Comme le dit @Elynor , il suffit de voir leurs déclarations pour se rendre compte qu'il y a un hic quelque part. Et même s'ils étaient obligés de la faire, cette déclaration, qu'est-ce que ça changerait ? Ils continueraient à mentir sur ce qui les mettrait potentiellement en danger.

    Attention, je généralise un peu, mais je me doute qu'il y a des élus qui sont sincères. Mais je dois avouer avoir été dubitative en lisant celle de Fillon, pour donner un seul exemple.
     
  3. Lolli

    Lolli
    Expand Collapse

Chargement...