Je m'en veux de penser ça mais...

Sujet dans 'Blabla Général' lancé par Ipsie, le 10 mai 2013.

  1. Dame Verveine

    Dame Verveine
    Expand Collapse
    comme un posca dans les mains du Caravage

    @Apollinaïs c'est la raison pour laquelle pas mal de profs en milieu de carrière passent l'agrégation pour avoir à nouveau des perspectives...
     
    Delah, Thinocephale et Apollinaïs ont BigUpé ce message.
  2. Apollinaïs

    Apollinaïs
    Expand Collapse
    "Quand il fait faim, il faut manger." (sûrement un vieux proverbe indonésien)

    Je suis professeure des écoles, donc on a pas cette évolution de carrière. Et je comprends pour l'agrégation.
     
    Lord Griffith, Emeline24 et Clematis ont BigUpé ce message.
  3. MadCat1349

    MadCat1349
    Expand Collapse
    Mawww?

    @Auburn quand j'ai vu la mention je me suis dis merde qu'est ce que j'ai fais encore :yawn::yawn:
     
    Anne-ddf, Iris Chase et Auburn ont BigUpé ce message.
  4. Iris Chase

    Iris Chase
    Expand Collapse
    ...

    @Auburn Désolée pour le ton professoral, ce doit être une déformation professionnelle! Par contre, je m'en doute bien que tu t'en fiches que je ne te réponde pas, on ne se connaît pas et on ne se doit rien, c'était juste pour te dire que perso je ne veux absolument pas argumenter avec quique ce soit si le ton employé ne me plaît pas!
    Par contre je suis d'accord et pas d'accord à la fois avec ton message : oui souvent les beur et blacks sont employés dans le cinéma pour jouer des stéréotypes peu flatteurs (le lascar, le voyou, la beurette - femme soumise ou dévergondée), et bien sûr qu'ils ne sont pas que ça, évidemment même, et je ne pense pas avoir dit que tu pensais autrement ! Mais cela ne veut pas dire qu'ils ne sont employés dans le cinéma français que dans ce type de rôle, non ?
    "Le jour où l'on pourra interchanger les rôles de Leila Bekhti et de Charlotte Gainsbourg je serai heureuse!" Je suis totalement d'accord avec toi.
    La comparaison avec les profs veut simplement dire que parfois, dans la vie réelle, quand on obtient un job, quel qu'il soit, il y aura toujours des gros c***s pour se demander si on n'est pas là simplement pour remplir les quotas, donc voilà l'objet de ma comparaison.
    Par contre, tu mentionnes dans ton post l'idée de réalisme, or je ne vois pas où j'en ai parlé. Et aussi je parlais de Lin Dan Pham, pas de Leila Bekti !
    Aussi, ce n'est pas parce que les discriminations envers les Asiatiques sont différentes (en es-tu vraiment sûre par ailleurs ?) qu'elles sont plus justifiées (je ne pense pas que ce soit ton propos, ceci dit).
    En fait à part pour 2-3 choses, je suis plutôt d'accord avec toi.
     
    #7252 Iris Chase, 24 juillet 2018
    Dernière édition: 24 juillet 2018
    Rocksteady et Ploue ont BigUpé.
  5. Auburn

    Auburn
    Expand Collapse

    @Iris Chase en fait on est plutôt d'accord oui.

    Oui tu n'as pas parlé de réalisme mais on m'avait donné cet argument à un autre moment.

    Et à propos des Asiatiques je ne dis pas que les discriminations sont plus justifiées loin de là mais je pense qu'on imagine plus volontiers un asiatique qu'un noir dans un rôle "prestigieux" par exemple celui de docteur ou musicien dans un orchestre de haut niveau. Et on entend également souvent "Les Asiatiques bossent et ne se plaignent jamais, EUX" (par opposition aux autres) ou encore "Ils ne sont pas des voyous EUX". Je pense qu'ils restent mieux perçus même si je ne souhaite pas faire de hiérarchie des souffrances et surtout nier le racisme qui les touche :top: D'ailleurs j'emploie "Asiatiques" par commodité de langage mais ça ne veut pas dire grand chose.

    Enfin pour revenir au cinéma je viens de m'amuser à regarder les bandes annonces de quelques films français "bons sentiments".
    Ohlalala alors entre Leila Bekhti (j'ai une obsession :cretin:) qui case un langage dit "de banlieue" absolument à toutes les répliques (je ne dis pas que ça n'existe pas mais là c'est surjoué), Omar Sy qui joue le rôle d'un sénégalais sans papiers (Samba) avec la SAUVEUSE blanche (Charlotte Gainsbourg)... Je ne peux pas m'en empêcher ça me met très mal à l'aise.
     
    Cornélie, babooz92i, Ploue et 2 autres ont BigUpé ce message.
  6. Iris Chase

    Iris Chase
    Expand Collapse
    ...

    @Auburn En fait oui, on est d'accord sur beaucoup de choses...
     
  7. Lilou la licorne

    Lilou la licorne
    Expand Collapse
    Wit beyond measure is man's greatest treasure.

    @adita et les autres :
    Pour la paye des profs, je crois qu'une des raisons pour lesquelles les gens du métier disent souvent être mal payés, c'est l'évolution de la rémunération dans le temps. La paye n'est plus alignée sur l'inflation (cf. le fameux gel du point d'indice), donc par rapport à avant, les profs gagnent moins en valeur réelle. Ça s'observe pas mal par rapport au reste de la population : avant, prof c'était un métier "vraiment bien payé" pour x années d'études, une belle perspective financière ; aujourd'hui, moins. Dans cet article des Décodeurs du Monde, un graphique montre la différence croissante entre la valeur du point d'indice et l'indice des prix (mais c'est pour l'ensemble des fonctionnaires). J'avais vu des stats qui évoquaient ça de manière plus précise pour les profs mais je retrouve plus, je reviendrai peut-être éditer si j'arrive à les dénicher à nouveau.

    Bon après moi je suis prof dans le secondaire et je vis vraiment bien (mais ayant fait des études de lettres j'ai jamais envisagé un très gros salaire m'voyez, donc je suis pas déçue :lunette:). Et la situation n'est pas dépendante que du salaire : pour reprendre mon cas, certes je suis près de Paris, mais mes parents ont pu m'aider tout au long de mes études (donc je n'ai pas d'emprunt à rembourser) et actuellement je vis en couple - et ça ça change tout : jeune prof seul en région parisienne, les deux premières années, on est pas dans un grand confort (il y a bien une prime pour la région parisienne mais elle est loin d'être énorme). Sachant que beaucoup de profs se retrouvent en région parisienne (académies de Créteil et de Versailles) sans l'avoir demandé, et doivent déménager pendant l'été. On a une belle sécurité de l'emploi, plus que la stabilité de l'emploi.

    Après je trouve que prof n'est pas non plus le métier le plus criant d'injustice là-dessus, ça reste nettement au-dessus d'un SMIC. Et dans l'ensemble je n'aime pas jouer à qui mérite quoi, je pense que la compétition à ce sujet n'est pas bien pertinente, et je ne suis personne pour dire qui doit gagner combien ni au nom de quels critères (celui de l'utilité ne me paraissant pas satisfaisant).
     
    schizophrenia, Jane Morgendorffer, Ymotana et 14 autres ont BigUpé ce message.
  8. Dame Verveine

    Dame Verveine
    Expand Collapse
    comme un posca dans les mains du Caravage

    @Apollinaïs ah oui en effet, la situation des profs des écoles est encore pire, j'ai cru comprendre que l'augmentation du salaire avec l'ancienneté était plus lente et plus limitée.

    Moi personnellement mon salaire me permet de vivre, du coup c'est surtout le peu de considération pour les enseignant.e.s qui me saoule, et le système d'affectation qui est un bordel sans nom... Mais c'est clair que le salaire n'est pas un avantage du métier non plus.
     
    Ymotana, Lord Griffith, Thinocephale et 3 autres ont BigUpé ce message.
  9. Apollinaïs

    Apollinaïs
    Expand Collapse
    "Quand il fait faim, il faut manger." (sûrement un vieux proverbe indonésien)

    @Dame Verveine
    Oui, c'est moins payé et encore moins considéré (c'est sympa les enfants, enseigner 2+2 c'est facile...).

    J'ai du mal à comprendre pourquoi la condition des profs est toujours un débat. Évidemment qu'avoir un salaire et un emploi stable sont des avantages que d'autres n'ont pas.
    Mais le but c'est l'amélioration des conditions de vie de tout le monde, gens au SMIC, cadres mal payés, chômeurs, retraités et personnes au RSA. Bref, le but est de dénoncer un système libéral. Le métier de prof est touché par des considérations économiques. Il n'est pas le seul.
    La comparaison entre les gens de la classe populaire et moyenne n'a pas de sens. On est tous impacté. Luttons ensemble!
     
    #7257 Apollinaïs, 24 juillet 2018
    Dernière édition: 24 juillet 2018
    Ymotana, Solal, Soupolay et 25 autres ont BigUpé ce message.
  10. pucieBelle

    pucieBelle
    Expand Collapse
    Let's go for it !

    Cette conversation m'intéresse beaucoup. En dehors de la question spécifique du salaire de prof, je trouve que c'est vraiment une question de perspective, de quel est votre revenu "idéal". J'imagine que tout le monde veut être riche, mais pour moi la vraie question c'est avec combien je peux "bien" vivre.
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    Jane Morgendorffer, plic tic, narvali14 et 25 autres ont BigUpé ce message.
  11. Raven K. Barbicane

    Raven K. Barbicane
    Expand Collapse
    Petite plume asexuelle

    Babitty Lapina et pucieBelle ont BigUpé.
  12. adita

    adita
    Expand Collapse
    Dans le game en claquettes

    @tout.e.s Merci pour vos réponses. Je comprends bien que l'avancement dans la fonction publique en terme de salaire et pas fou et bien sûr qu'il ne faut pas comparer les situations etc. C'est juste que j'ai été interpellé qu'un job qui ne "paie rien" soit en fait un job où on touche 1900€ net par mois.
    C'est probablement une question de perspective, perso, au delà du débat sur qui "mérite" quoi dont je suis vraiment pas fan, considérer cette somme comme une salaire qui paie rien, ça m'interroge c'est sûr.
    Mais oui c'est sûrement un point de vue, quand on a connu ses parents au RMI et qu'on gagne plus qu'eux dès les premiers salaires, quand je vois la galère de certains amis, c'est impossible pour moi de considérer que je suis mal payée, et ce quel qu'aurait été mon taf.
    Question de perspective et probablement de région d'habitation. Et puis on a probablement pas tous les mêmes habitudes de classes quand à nos dépenses, des anciens prêts, etc (j'ai des collègues à découvert tout les mois qui ont pourtant des salaires très très confortables)

    Après oui bien sûr on devrait tous ne pas se satisfaire d'une classe moyenne à 1500€ comme le disait très justement @Little Moi-Même
     
    schizophrenia, Gaëlle-m, Wurzel et 21 autres ont BigUpé ce message.