Je m'en veux de penser ça mais...

Sujet dans 'Blabla Général' lancé par Ipsie, le 10 mai 2013.

  1. Aska

    Aska
    Expand Collapse
    La courtisane aux pivoines

    Ymotana, Solal, Chat-au-Chocolat et 18 autres ont BigUpé ce message.
  2. Little Moi-Même

    Little Moi-Même
    Expand Collapse
    Veux changer le monde

    @Lord Griffith Ouais pareil pour les taffs dans les métiers de la recherche. Où la rémunération est publique mais pas sur les mêmes grilles que profs et où la cdisation n'existe plus. Pareil pour les taffs où l'on se fait maltraité psychologiquement parce que le travail c'est la vie hein. J'ai jamais été prof, j'ai aussi pleuré dans les toilettes du taff parce que la maltraitance au travail ça existe PARTOUT et ça semble de plus en plus répandu parce que les gens sont atroce au travail. Et l'ennui, le surmenage au travail ou en parle ? Même lorsque l'on est pas prof on peut vivre de la merde au taff et je ne vois pas pourquoi c'est plus OK que l'on soit mal payé hein. Avoir fait études supérieures et gagner 200€ de plus que son père ouvrier et se taper les tarés du taff ça mérite aussi plus que 1496,36€ par mois avec renouvellement tous les ans hein !

    Sérieusement, Y'a vraiment des gens qui ont l'impression que le monde du travail est easy pour tout le monde. Oui les profs ont leurs cours à préparer (tous ne le font pas tous les ans déjà) et SPOILER plein de gens de plein de métiers différents font de nombreuses heures de travail en fait. Dois je préciser que les heures supplémentaires ne sont pas payées dans la recherche publique ? Et selon le niveau d'exploitation t'inquiète pas que tu n'en fais pas qu'une par mois. J'ai une pote kine à l'hôpital qui vit de la merde aussi professionnellement et qui gagne 200€ de moins que moi. Elle subit du harcellement sexuel, un pervers narcissique qui ressemble beaucoup au taré de mon équipe en plus de devoir gérer son travail qui SPOILER n'est pas plus simple que le tien en fait. S'occuper d'enfants malade c'est dur aussi en fait. Être irréprochable dans ses manips c'est dur aussi en fait. Subir ses collègues haineux c'est dur aussi. Sérieux ? On en est là ?

    Être prof titulaire c'est tranquille. Pas désolée.
     
    Fealynn, Ymotana, Celant et 18 autres ont BigUpé ce message.
  3. Lord Griffith

    Lord Griffith
    Expand Collapse
    La vie est dure quand on est une petite patate

    LovelyLexy, just_in_case, Emeline24 et 4 autres ont BigUpé ce message.
  4. Auburn

    Auburn
    Expand Collapse

    @Apollinaïs : comme toi je viens d'un milieu pauvre (papa ouvrier et ma mère dans la petite enfance), et je déplore vraiment le fait que souvent seuls les gamins/ados des classes dites supérieures soient au fait des grandes écoles et des prépas... Je n'ai jamais entendu le mot classe prépa avant la terminale... Et il y a aussi l'autocensure, ma prof m'avait dit de postuler à Henri IV et une fois devant mes voeux j'ai refusé de le mettre parce que ce "n'était pas pour moi".

    Ce que j'ai remarqué, c'est que certains "trucs" ont été déterminants pour la suite :
    1) ma mère est venue en France à l'âge adulte, et quand elle est arrivée elle a fini par être employée dans un magasin de livres. Donc elle m'en apportait et j'étais entourée de livres
    2) il n'y a pas QUE les parents, j'ai aussi été éduquée par d'autres membres de ma famille élargie, et ils m'emmenaient au musée quand j'étais gamine.
    3) les bibliothèques, médiathèques

    Mais même en faisant des études supérieures nous sommes confrontés à une certaine violence, ne serait-ce qu'au niveau des relations sociales... Je sais que certains arrivent à infiltrer toutes les classes sociales mais ce n'est pas mon cas, quand on n'a aucun vécu en commun c'est très difficile... Par exemple quand les gens parlent de leurs voyages, j'ai du mal puisque je ne suis que trop rarement allée à l'étranger et il y a plein d'autres exemples comme ça. Ensuite un autre problème est le fait de pouvoir ou non se payer un appart près de la fac... Pendant ma prépa je prenais le bus, le tram, le RER tous les jours pendant 1h30, et là en fac c'est 2h le matin 2h le soir et c'est éprouvant. En plus je prends des lignes bondées et ça joue sur le niveau de fatigue.
     
    Kaeloolagrenouille, Ymotana, Emel- et 20 autres ont BigUpé ce message.
  5. Lord Griffith

    Lord Griffith
    Expand Collapse
    La vie est dure quand on est une petite patate

    @Little Moi-Même mais justement j'ai dit après que je ne niais pas que d'autres métiers étaient difficiles :dunno: je parle juste du métier de prof parce que je le connais (j'ai aussi eu d'autres expériences professionnelles difficiles ...)
     
    Calli, LovelyLexy, doudouillitsa et 15 autres ont BigUpé ce message.
  6. Selyse

    Selyse
    Expand Collapse
    Salty Winter Adult

    Alors rien à voir avec la choucroute mais le harcèlement existe bel et bien donc si, certains profs n'ont que ça à foutre de choisir un bouc émissaire et de lui ruiner sa vie. Des parents qui rejettent toute la faute sur le prof il y en a mais des profs harceleurs il y en a aussi.
    Je sors du HS mais je pouvais vraiment pas laisser passer ça, parce que des enfants/ados qui se plaignent répétitivement d'un prof qui s'acharne c'est pas forcément pour faire du cinéma.
     
    Rosenrot_, Fealynn, Kaeloolagrenouille et 35 autres ont BigUpé ce message.
  7. Lord Griffith

    Lord Griffith
    Expand Collapse
    La vie est dure quand on est une petite patate

    Okay j'arrête le débat, ça réveille trop de choses en moi là, alors arrêtez de me mentionner :tears:
     
    LovelyLexy, MadCat1349, Aska et 2 autres ont BigUpé ce message.
  8. Lord Griffith

    Lord Griffith
    Expand Collapse
    La vie est dure quand on est une petite patate

    @Selyse peux tu me deciter stp ? Jediterai mon message.
     
  9. Little Moi-Même

    Little Moi-Même
    Expand Collapse
    Veux changer le monde

    Oui mais ça n'a pas de sens de dire "le métier de prof mérite d'être mieux rémunéré". Vraiment beaucoup de métiers méritent ça. Encore une fois, une classe moyenne payée ras les paquerettes ça craint pour moi. Indépendamment du "mérite" (qui varie selon les gens et expériences aussi).

    Pour ce qui est de la déconsidération. Pareillement, mon métier est souvent critiqué parce que "on ne trouve jamais rien", "on sert à rien" et faire une fac de bio ça fait moins bien que de faire une école d'ingénieur. Franchement, on est tellement tous dans la même merde..

    EDIT : j'ai enlevé la mention.
     
  10. Nouanda

    Nouanda
    Expand Collapse
    Bon ben moi je vais manger des gâteaux.

    Je me permets de citer ces deux passages, mais... Comment tu peux savoir que c'est tranquille si tu n'as jamais été prof ? :dunno: Il ne me semble pas que les messages allant dans le sens du pointage de doigt des conditions de travail assez catastrophiques des profs aient impliqué que forcément, dans les autres jobs, c'était l'éclate toute le journée. Et être prof titulaire, c'est pas facile. On peut être muté dans n'importe quel coin de France, être catapulté tout seul loin de sa famille, ses amis, dans une ville qu'on ne connaît pas, et psychologiquement c'est super dur. Y'a des charges de travail à la maison assez énormes, globalement on est mal considéré par les parents, les supérieurs hiérarchiques, on se fait inspecter et on a la boule au ventre de se faire taper sur les doigts quand on essaye de faire au mieux. On fait face aux éternels "ça va vous avez des vacances toutes l'année" alors que ce sont même pas des vacances. Maintenant je suis prof, et oui, pour moi c'est un métier vraiment mal considéré, et pour ce qui est fait chaque jour au niveau de l'investissement, ben je trouve que le salaire ne suit pas. Là je suis stagiaire, je prépare mes programmes depuis des jours pour la rentrée, je lis des bouquins en catastrophe, je réfléchis à des séquences, et je suis pas payée pour bosser. Mais si je fais pas ce boulot en amont, je sais que je vais me faire défoncer à la rentrée.
    A côté de ça, j'ai aussi bossé dans un fast-food pendant des mois, et les conditions de travail/vie sont tout aussi déplorables. Je me suis fait insulter par des clients, j'ai bossé des heures supplémentaires qu'on m'a jamais payé car "si je suis restée plus longtemps c'est que j'ai pas fini mon boulot comme j'aurais dû le faire dans les temps impartis", payée au SMIC pour un boulot où je devais préparer des sandwichs, faire la caisse, la relation client, la préparation des recettes le matin à pas d'heure, animer les soirées où y'avait des matchs de foot car le resto avait la télé, accepter de me faire traiter comme une merde par clients et patrons, je me suis niquée le dos et la santé à porter des colis de livraisons beaucoup trop lourds pour mon gabarit, à faire mon concours à côté, ma thèse, etc... J'ai bien vu que les personnes qui bossent dans les fast-food, la restauration, c'est l'angoisse. Et je serais une des premières à crier qu'il faut augmenter les personnes qui bossent dans ce domaine. Je l'ai vécu. Pour les autres métiers, je ne me prononcerai pas, je n'ai pas travaillé dedans, mais je veux bien vous croire tous quand vous me dites que vous bossez dans des conditions merdiques, et j'en suis désolée pour vous. Mais le truc c'est que du coup, c'est pas constructif de dire "J'ai jamais été prof mais je sais que votre boulot c'est un parcours de santé", parce que au lieu d'avoir envie de se soutenir mutuellement, ben on se retrouve à s'embrouiller sur un forum pour savoir qui fait le pire job, et c'est pas le but...
     
    Ally-wonderland, Tofu, Fealynn et 55 autres ont BigUpé ce message.
  11. Whitemountain

    Whitemountain
    Expand Collapse
    Ne danse plus à pas de louve, il n'y a que ça qui prouve que tu l'ouvres.

    Je m'incruste mais en fait j'ai pas l'impression que Griffith niait que le harcèlement existe et qu'il y avait un confort dans ce métier, et bien sûr que le harcèlement et les mauvaises conditions de travail existent (malheureusement) partout, c'est juste que le métier de prof fait partie des métiers qui sont très exigeants pour y accéder et en retour peu considérés socialement actuellement (comme ce qui a été dit quelques pages plus tôt) et qu'elle a été prof donc elle parle de ce qu'elle connaît :hesite: Après oui, chacun.e a ses mauvaises expériences quelque soit son métier et sa position (j'en ai aussi connu des profs qui harcelaient les élèves, bien sûr que c'est inacceptable )
    Pour la rémunération, elle parle encore de ce qu'elle connaît (donc je ne comprends pas trop le ton employé face à son post) mais personnellement je trouve que c'est bien vrai que (encore comme dit plus haut), beaucoup de métiers méritent une meilleure rémunération. Oui pour un nivellement vers le haut et la solidarité entre métiers pas assez rémunérés, non pour se tirer dans les pattes.
     
    Rosenrot_, Solal, titelilie et 30 autres ont BigUpé ce message.
  12. misspoetia

    misspoetia
    Expand Collapse
    "With hands held high into a sky so blue, Like an ocean opens up to swallow you" LP

    @Little Moi-Même Je trouve tes propos super violents par contre. Dire qu'"être prof titulaire c'est tranquille", euh non ? Peut être à tes yeux, peut être qu'il y a pire ailleurs, mais d'autres vivent les choses autrement. On a plus le droit de dire ce qu'on ressent ?
     
    VonClafoutis, LovelyLexy, doudouillitsa et 29 autres ont BigUpé ce message.