L'Eugénisme

Sujet dans 'Blabla Général' lancé par deyapretty, le 27 septembre 2010.

  1. deyapretty

    deyapretty
    Expand Collapse
    Completement paumée

    L’eugénisme peut être désigné comme l’ensemble des méthodes et pratiques visant à transformer le patrimoine génétique de l’espèce humaine, dans le but de le faire tendre vers un idéal déterminé.

    Et cet article: Jacques Testart: «Le début de la fin de l'humanité». Pour le biologiste, la - Libération

    Et je voulais parler aussi de la procréation artificielle (un bébé hors du ventre maternel).
    http://www.erudit.org/livre/aidelf/1992/000987co.pdf

    Je ne veux pas passer pour une égoïste inhumaine, mais j'aimerais bien qu'on y en arrive un jour. Si un jour je décide d'avoir un enfant, j'aimerais préserver mon corps de la grossesse et de l'allaitement et j'aimerais pouvoir sélectionner ses gênes.

    J'espère que je ne serai pas jugée trop sévèrement.
    Je vous demande simplement ce que vous en pensez.

    Voilà :)
     
  2. Clarinouille

    Clarinouille
    Expand Collapse
    Sauteuse de troubles

    Personellement je pense que c'est effectivement très rassurant de pouvoir s'assurer de tout sa ; moi même, même si je suis très loin d'être maman, j'ai peur, je me dit "et si il est pas comme je veux ..." mais au final, je pense de toute façon on l'aimera !
    Puis pour la question de la grosesse, je trouve sa au contraire très beau et je vois que des influence positive au fait d'être enceinte (a part la douleur peut être ...) alors voila c'était mon avis et je voulais en dire beaucoup plus mais j'ai cours al donc a+ !!!^^
     
  3. Vic Odine

    Vic Odine
    Expand Collapse
    Paresseux immature et sarcastique

    Te rends tu seulement compte de ce que tu dis? Et surtout de ce que ça implique? Et surtout connais tu les dérives qu'on eu les politiques eugénistes du siècle passé? (et également les théories -vaseuses- de Galton, Vacher de Lapouge ou encore Royer?)

    Qui sommes nous pour s'octroyer le droit de dire "tel gène et meilleur que celui-ci" ?
    A moins que par "sélectionner les gènes" tu entend simplement avoir un enfant sain, en bonne santé, exempt de malformations etc, auquel cas désolée de la virulence de ma réponse: c'est une volonté tout a fait légitime.

    Mais je ne comprend pas ta phrase comme ça. Pour moi tu parle de "sélectionner les gènes" au sens de choisir la couleur de ses yeux/cheveux, son sexe, etc.
    Donc en gros avoir un gosse deviendrait comme choisir une nouvel voiture, avec les options/couleurs de notre choix?
    Et pour moi ce genre de pratique est tout simplement intolérable car forcément vouée à dériver. (L'Allemagne nazie me semble en être un bon exemple...)

    Je ne m'étendrais pas plus sur le sujet, tu voulais seulement des avis.
     
  4. Marie Obrigada

    Marie Obrigada
    Expand Collapse
    en construction...

    Aïe, en lisant le titre du topic, je pensais pouvoir placer mon discours du type "malheureusement j'ai l'impression qu'on y arrive, qu'on a de plus en plus les moyens d'avoir le choix et la possibilité d'aller vers l'eugénisme".

    Vous l'aurez compris, je suis contre. Pour moi, c'est un des plus grands risques dans la société actuelle. Cette recherche de la "perfection" détruit la richesse et la valeur de l'humanité. Et qui sommes pour décider qui a de la valeur, qui en a moins ? Qui a le droit de vivre ou pas ?

    Alors bien sûr, je dis ça, mais si j'avais le choix dans le cadre d'une grossesse où une malformation très grave était trouvée, je ne sais pas vraiment ce que je choisirai. Car choisir d'avoir avorter c'est tuer son bébé, mais ne pas le faire c'est aussi choisir de faire un enfant dans la souffrance. En fait, je voudrai ne pas avoir le choix. Nous avons une responsabilité trop grande, et quelle que soit la décision, je pense que l'on peut toujours avoir d'énormes regrets.

    J'ai une tante handicapée. Il m'est souvent arrivée de me demander qu'elle aurait été ma vie, et surtout celle de mes grands-parents et de mon père si elle n'avait pas vécu. Cela aurait été différent. Mes grands-parents seraient peut-être moins fatigués, mon père moins névrosé (on lui a plus ou moins inconsciemment fait porté la responsabilité du handicap de sa soeur), mais j'aurai peut-être moins conscience que toute vie a de la valeur, que la richesse du coeur va au delà des capacités mentales et physiques... Bref, toute ma famille serait différente et pas forcément que pour du positif.

    Croire que l'on peut contrôler nos vies en choisissant l'apparence de nos enfants, en pensant leur retirer un maximum de difficultés en les choisissant beaux, intelligents, etc. est à mon sens un leurre car la vie est pleine de surprises, tout n'est pas inscrit dans nos gènes.

    Et puis, faire un pas vers l'eugénisme c'est aller vers le risque de plus rien contrôler.


    Mes arguments sont confus, désolée.
     
  5. Lolli

    Lolli
    Expand Collapse

    missMM, j'aime bcp ce que tu dis sur le rapport a la vie, c'est assez proche de ce que je voulais exprimer.

    Ces pratiques sont pour moi le comble de la société de consommation.
    Ou comment rayer la diversité de l'humanité.
    On sait tous comment sont influencés les gouts et les couleurs, et je trouverai ça tellement triste que dans le futur nous soyons tous "lisses"...
    Alors on peut dire "oui mais ça restera un choix", mais non. Le téléphone portable aussi au début c'était un choix (et peut etre encore un peu, ms bon).

    Je sais pas, ça va loin quand même.
    J'imagine le pauvre gosse moche et bete a l'école, au milieu de tous les gamins beaux et intelligents, parce que ses parents auront voulu "respecter la nature", super le choix :x

    On peut aussi dire "oui mais ça sera soumis a une réglementation, uniquement pour les malformations etc"
    Oué... jusqu'a ce que des cliniques privées, pour de grosses sommes d'argent...

    Alors biensur qu'a choisir moi aussi j'aimerai que mon enfant soit beau, parfait etc, et si possible éviter l'acouchement! mais pour moi le role des scientifiques, de l'Etat, devrait etre de nous proteger de nos dérives plutot qe de céder a nos caprices, un peu comme des gosses quoi... (oui je sais j'idéalise un chouilla.. surtout quand on voit l'Etat aujourd'hui :o )
     
  6. deyapretty

    deyapretty
    Expand Collapse
    Completement paumée

    tout d'abord merci d'avoir répondu et d'être restés corrects. Je m'imaginais déjà des gens me traîter de sale folle ou autre dans le même registre.

    Je me suis toujours dit que je ne voudrais jamais d'enfant à cause de la grossesse et de l'accouchement et si plus tard mon futur mari veut un enfant et que je refuse il me quittera peut-être. J'ai pensé à l'adoption bien sûr, mais ce n'est pas dit qu'il accepterait car il voudrait un enfant à lui.
    Si c'était possible de "fabriquer" un enfant avec mes gênes et ceux de mon futur compagnon/mari dans une couveuse par exemple, j'aimerais bien.

    En ce qui concerne les gênes, je ne pense pas que beaucoup de monde ait le même idéal de beauté et de perfection donc tous les enfants seraient différents. Adméttons que je veuille une fille absoluement, ou un garçon, qu'il/elle ait mon nez ou ma bouche mais les yeux de son père. La sélection génétique ne se fait qu'à partir du patrimoine génétique des parents, si aucun des deux parents n'a le gamète yeux verts, il sera impossible d'avoir un enfant aux yeux verts.

    Moi j'aurais aimé que cela existe à l'époque où j'ai été conçue. J'aurais aimé avoir les yeux d'une certaine façon, faire 1m75 etc. J'aurais aimé avoir des capacités intellectuelles à la fois dans les sciences, dans la littérature, dans les arts etc.

    Puis aussi pour prévenir les malformations, les maladies, les handicaps, les complications. Je sais pas, mais si je faisais un enfant et qu'il naissait avec des handicaps ou des problèmes, je m'en voudrais terriblement parce que je me dirais que c'est moi qui l'ait fabriqué donc le problème vient de moi.
    ...
     
  7. deyapretty

    deyapretty
    Expand Collapse
    Completement paumée

    j'ai lu Le meilleur des mondes, de Huxley et j'ai vu Bienvenue à Gattaca.
    A vrai dire ils m'ont tous les deux fascinés... peut-être j'ai une vision trop utopique de l'avenir (de mon point de vue bien sûr puisque tout le monde semple penser le contraire).
     
  8. Mylouze

    Mylouze
    Expand Collapse
    Sud un jour, Sud toujours

    l'allaitement protege le corps et la santé (de la mere et de l'enfant)
    je connais moult meres qui n'ont pas allaité, justement pour ne pas abimer leur jolie petite poitrine... bah pardon pour elles mais je prefere mes seins apres 25 et 8 mois d'allaitement... au moins ils ressemblent à des seins, pas à des gants de toilette :lol:
    (remarque, que t'allaites ou pas, que tu enfantes ou pas, un jour ou l'autre t'auras les seins qui tombent... donc bon...)


    bref
    l'eugenisme non merci... pas pour moi non plus
    mais si j'attends un bébé, j'avoue que j'ai pas envie qu'il soit lourdement handicapé ou malformé
    pas pour une question de perfection absolu, mais juste parceque je prefere que mon enfant vive une vie normale, et c'est trop de pression pour moi, je serais incapable de m'occupper à vie d'un enfant malade...
    (je parle pas de cecité ou surdité, mais un bras en moins, trisomie, etc)
     
  9. Estia

    Estia
    Expand Collapse
    Dream kid.

    C'est sur que pour les malformations, maladies rares et incurables ça peut être utile mais nous avons pas la certification que la nature ne créera pas d'autre maladies etc.
    Ensuite tu parles de choisir les gènes modifiables pour correspondre à notre idéal de beauté, c'est justement là que ça me dérange, pourquoi l'Homme veut à tout prix tout contrôler ? Les parents créeront leur idéal mais l'enfant sera-t-il heureux d'avoir les yeux bleus plutôt que marrons ? Donc au final on revient au départ, sauf que les parents seront contents d'avoir des enfants beaux et intelligents.
    Je trouve ça dangereux. Je m'y connais vaguement et c'est un avis personnel très brouillon.
     
  10. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest


    Il y a quand même des constantes qui font dire que quelqu'un est beau.

    Pour moi, l'eugénisme c'est choisir les gènes de son enfant pour se faciliter la tâche d'être parent et se dégager de toute frustration que pourrait engendrer un môme imparfait (frustration qui est de moins en moins bien gérée et acceptable au fur et à mesure des générations...). Il est intelligent ? Plus besoin de l'aider pour ses devoirs, quel gain de temps ! Sans oublier qu'il aura un emploi parfait, pas d'inquiétudes quant à son orientation et à son avenir !
    Oui, l'eugénisme, c'est la solution de facilité. Être parent n'est pas facile, ça ne doit pas être facile. Être parent, c'est accepter que l'enfant puisse être différent de ce que l'on souhaitait au premier abord et l'aimer tout de même, c'est accepter le risque de la maladie, du handicap, de la mort (parce que rien n'empêche un accident, sélection de gènes ou pas). Ce n'est pas jouer à Dieu.
    Et surtout, ce n'est pas forcément flatteur pour l'enfant, si on me disait que mon gamin est beau, c'est moi, en tant que mère et "donneuse de gènes" que ça flatterait, mes gènes sont beaux, mes gènes sont bons et engendrent de beaux poulains !
     
  11. deyapretty

    deyapretty
    Expand Collapse
    Completement paumée

    pour la procréation artificielle cela permettrait aux hommes et aux femmes d'être totalement égaux à ce niveau-là. La maternité/paternité commencerait au même moment pour les hommes et les femmes et ne concernerait pas exclusivement les femmes dans le sens où elles sont enceintes pendant 9 mois.
    Enfin, j'aimerais que l'homme soit aussi impliqué que la femme.
    Aussi ce sont les vergetures, la prise de poids, les seins qui tombent après la grossesse, les nausées, la douleur à l'accouchement et j'en passe.

    Pour ce qui est de la "perfection", je ne cherche pas la perfection absolue, je cherche un visage harmonieux et d'autres qualités. Mon enfant ne pourrait pas m'en vouloir parce que je lui ai peut-être évité le nez en patate de son père ou les dents courtes de sa grand-mère :s
    Et puis les gènes seraient sélectionnés à partir de nos gènes... seuls nos meilleurs gènes seraient choisis. Même si je voulais une fille avec des traits asiatiques et qu'aucun de mes gamètes ni celui de son père n'avait des traits asiatiques, la question ne se poserait même pas. Après si je veux vraiment une asiatique, alors je l'adopterais.

    Dans tout ça ce que je veux c'est m'éviter l'acouchement... et si possible pourquoi pas choisir l'enfant que j'aurais?

    Je sais pas, ça se fait déjà un peu depuis un moment, par exemple dès que l'on détecte que le bébé est atteint de nanisme on lui donne je sais pas quoi pour y rémédier. Pareil pour l'amnio-synthèse.
    Je sais pas mais donner un nez correct à mon fils/fille, lui évitera peut-être de compléxer plus tard et de se faire opérer. Cela ne veut pas dire que le nez que j'aurai choisi lui conviendra, mais comme je ne pense pas choisir un nez difforme il y a peu de chances qu'il lui déplaise. Après pour les yeux en fait, ça m'est égal, à vrai dire je trouve que toutes les couleurs d'yeux sont bien donc je laisserai faire le hasard à ce sujet.
    Pour les maladies, dans ma famille il y a des antécédents de cancer de l'utérus et nodules dans les seins, si je pouvais éviter ça à mon enfant! Parce que voir son enfant malade plus tard c'est souffir aussi soi-même. C'est sûr que je ne suis pas à l'abri d'un accident, de la mort, d'une maladie... mais déjà j'aurais un peu aidé à en éviter certaines.
    Pour ce qui est de l'intelligence, oui, je préfère que mon enfant soit intelligent, plutôt qu'à la ramasse.

    Après je comprends que vous ne soyez pas d'accord parce que vous voyez cela comme non naturel et de dangereux. Après le monde est une jungle et le devient de plus en plus. Autant donner les meilleures armes à sa descendance.

    Pour ceux/celles qui ont dit que peut-être c'est parce que je ne m'aimais pas c'est un peu vrai. Après je sais pas si ça influence mon raisonnement. Sûrement peut-être...
    Merci.
     
  12. Bulle mousseuse

    Bulle mousseuse
    Expand Collapse
    *Pouf*

    Je vais juste rebondir sur ça, ce qui est sans doute un peu reducteur mais les autres madz ont déja donné une opinion que je partage sur les autres points.

    Je ne comprend pas trop l'intérêt de faire en sorte que l'homme et la femme soient totalement égaux sur absolument tous les points. Pour ce qui concerne les droits, les salaires, bref, des choses qui ne sont pas liées au sexe, ça me semble normal mais pour la grossessse...... non.
    Voilà, la femme a un utérus, elle peut porter un bébé, l'homme ne peut pas, sous ce prétexte on ne va tout de même pas décrèter que pour une parfaite égalité de chacun, il faille en arriver à une procréation artificielle, non? Je me doute bien que tu ne vas pas jusqu'à là mais c'est une sorte de prolongement et, de toute façon, rien que la phrase que j'ai mise en gras.... je suis quand même très très étonnée de lire ce genre de chose.

    C'est à rajouter sur la liste des choses que je ne comprendrais jamais...