Post Pour Ecolo

Sujet dans 'Vie Quotidienne' lancé par MissNormandie75, le 17 juin 2008.

  1. MissNormandie75

    MissNormandie75
    Expand Collapse
    Accrochée a son ordi

    Salut tout le monde !

    J'ai voulu ouvrir ce topic pour répertorier tout ce qui est lié à l'environnement, la nature, ... articles, livres, astuces, action militante, pétitions, ...

    Je souhaite longue vie à ce topic et j'espère que vous en prendrez soin comme il faut prendre soin de notre chère planète bleue.

    Merci à tous.

    PS : Chanson d'un groupe qui milite pour l'écologie, qui, via leur fondation, achète des terrains au Québec pour les préserver !

    http://www.youtube.com/watch?v=r2D8jOzG7NM
     
  2. MissNormandie75

    MissNormandie75
    Expand Collapse
    Accrochée a son ordi

    Dites au G8: Agissez pour le climat

    Pétition : http://www.avaaz.org/fr/g8_climate [...] l=98286667

    L'année dernière, le monde semblait prêt à réagir face au problème du changement climatique.

    Cette année, la mobilisation semble être retombée.

    Deux semaines de négociations viennent de s'achever - sans réels progrès. Les coupables? Un groupe de pays riches refusant de prendre des initiatives et de faire les engagements indispensable pour réduire les émissions de CO2. [1]

    Le mois prochain, le Japon sera l'hôte du sommet du G8. Si le Premier ministre japonais Yasua Fukuda en prend la direction, le sommet du G8 pourrait enfin atteindre les objectifs dont le monde entier a besoin - mais à ce jour, Fukuda a refusé de faire des promesses fermes. [2]

    Maintenant tout dépend de nous. Mercredi, Juin 18, nous allons remettre en main propre notre pétition à propos du changement climatique au Premier ministre japonais, Yasuo Fukuda. Si nous rassemblons 250000 voix en quelques jours, nous pouvons lancer une alerte mondiale sur le climat que Fukuda et les autres dirigeants du G8 ne pourront pas ignorer. Signez la pétition et transmettre ce message à vos amis:

    http://www.avaaz.org/fr/g8_climate [...] l=98286667

    Nous avons déjà montré qu'une mobilisation mondiale sur le changement climatique peut faire bouger la politique japonaise face à ce problème. Comme l'a écrit en janvier, le journal Asahi Shimbun, le deuxième quotidien japonais, l'organisation de campagnes sur les problèmes climatiques par Avaaz et d'autres groupes au sommet de l'ONU à Bali ont touché le gouvernement japonais et ont contribué à déclencher un changement politique majeur. [3]

    Cette année, le sommet du G8 commence le même jour que le festival de Tanabata, celui où les japonais écrivent leurs souhaits sur des morceaux de papier et les suspendent à des bambous. [4] Ce mercredi, nous allons envoyer le plus grand souhait jamais formulé: pour un traité sur le changement climatique assez puissant pour sauver la planète.

    Signez la pétition ici, et transmettez-la à vos amis:

    http://www.avaaz.org/fr/g8_climate [...] l=98286667

    Les hommes ont créé cette crise climatique. Si nous nous unissons, nous pourrons y mettre fin.

    Avec espoir,

    Ben, Ricken, Iain, Graziela, Galit, Paul, Pascal, Véronique, Mark, et Milena - l'équipe Avaaz.org

    SOURCES:

    [1] AFP: Conférence de l'ONU sur le climat: des négociations frustrantes et trop lentes. 14 juin 2008:
    http://afp.google.com/article/ALeq [...] 7jXDoVxq9g

    [2] Le Figaro/ AFP: Climat: "Le Japon ne va pas assez loin" 12 juin 2008:
    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/ [...] z-loin.php

    [3] Asahi Shimbun:
    http://farm3.static.flickr.com/220 [...] f6af_b.jpg

    [4] Tanabata festival:
    http://www.japan-guide.com/e/e2283.html
     
  3. MissNormandie75

    MissNormandie75
    Expand Collapse
    Accrochée a son ordi

    STOP OGM
    Une pétition à laquelle vous serez sensibles si vous avez vu l'édifiant documentaire sur ARTE à propos de Monsanto et des OGMs.

    Une pétition à laquelle vous serez sensibles si vous avez vu l'édifiant documentaire sur ARTE à propos de Monsanto et des OGMs.

    Pour une fois que l'on peut soutenir une décision européenne autant en profiter, à vous de choisir !
    Si vous vous sentez concernés voici une info à diffuser largement!
    Paris, France ? Fin octobre, le Commissaire européen à l'Environnement, Stavros Dimas, s'est courageusement opposé aux grandes compagnies de l'agrobusiness en proposant l'interdiction de la culture de deux maïs OGM (le Bt11 et le 1507) développés par les firmes Syngenta et Pioneer/Dow.

    Des scientifiques ont en effet démontré que la culture de ces OGM censés combattre des insectes nuisibles au maïs pouvait provoquer des conséquences graves, notamment sur des insectes non nuisibles du maïs, comme le papillon monarque ou sur des "organismes non ciblés" comme des oiseaux. Récemment, il a également été prouvé que les écosystèmes aquatiques pouvaient aussi être affectés.

    Si la proposition de Dimas était adoptée, il s'agirait d'un véritable tournant. Très favorable aux OGM, la Commission a jusqu'à présent toujours donné son feu vert aux demandes d'autorisation d'OGM, et les autres Commissaires européens, par peur de froisser les puissants intérêts pro-OGM, notamment américains, risquent de s'opposer à l'initiative courageuse de Stavros Dimas. Mais celui-ci vient de confirmer publiquement sa position. « Le risque est trop élevé pour l'environnement selon plusieurs études scientifiques récentes, a indiqué M. Dimas à Bruxelles le 22 novembre. J'envisage de donner un avis négatif pour la demande d'autorisation. »

    Il faut absolument soutenir la position prise par Stravros Dimas, qui, si elle est adoptée par la Commission européenne, sera le premier rejet d'OGM dans l'histoire de la Commission européenne et représentera un pas décisif pour une Europe sans OGM. Une mobilisation massive est nécessaire pour cette opportunité historique !

    Cap sur les 100 000 signatures !
    Le plus grand nombre possible d'Européens doivent interpeller la Commission européenne pour que la santé publique et l'environnement priment sur les intérêts de quelques multinationales et que les maïs Bt11 et 1507 ne soient pas autorisés.

    Signez et faites signer la pétition à destination de Manuel Barroso, Président de la Commission européenne, et aux Commissaires Dimas, Kyprianou (consommateurs), Fischer-Boel (agriculture) et Barrot (transports). Plus de 75 000 européens l'ont déjà signée en quelques semaines, dont 10 000 en France... La pétition française s'adresse également à Jacques Barrot, Commissaire européen aux transports, car il votera également sur la proposition de Stravros Dimas et doit tenir compte de l'avis des citoyens français et de la nouvelle ligne politique française sur les OGM à l'issue du Grenelle de l'environnement.

    Signez la pétition :

    http://write-a-letter.greenpeace.org/332


     
  4. MissNormandie75

    MissNormandie75
    Expand Collapse
    Accrochée a son ordi

  5. MissNormandie75

    MissNormandie75
    Expand Collapse
    Accrochée a son ordi

    Deux semaines exactement avant la manif pour dire non au nucléaire et OUI aux énergies renouvelables ! je tiens à mettre en avant les départs groupés organisés en départ de vos régions, qui peuvent vous permettre de voyager jusqu'à paris et d'en revenir pour TROIS FOIS RIEN (10? pour ma part, en départ d'angers) ; adressez-vous aux personnes responsables de la réservation du car en départ de votre zone : Départs groupés - Pour un monde sans nucléaire

    cette journée de revendication se fera dans une ambiance festive, et SDN a BESOIN DE NOUS TOUS. si vous aussi vous voulez rencontrer un tas de gens intéressants (les verts seront là, dont cécile duflot leur secrétaire nationale, visiblement une sacré grande dame qui ne se prend pas la tête pour autant), si vous aussi vous voulez revendiquer votre droit de choisir un monde propre et des énergies renouvelables, rejoignez-nous le 12 juillet 2008 place de la république à paris !!!
     
  6. MissNormandie75

    MissNormandie75
    Expand Collapse
    Accrochée a son ordi

    Projection-débat du documentaire "The Oil Crash" de Basil Gelpke et Ray McCormack,


    Jeudi 3 juillet à 18 h 30 à l'Hôtel de Ville de Paris.

    Couronné par de multiples prix internationaux en 2006, ce documentaire évoque la problématique de la crise pétrolière.

    Cette projection sera suivie d'un débat avec notamment le député Yves Cochet, président du groupe d'études sur les pics pétrolier et gazier à l'Assemblée Nationale.

    C'est gratuit mais il faut impérativement s'inscrire auprès de la Ville de Paris au 01 42 76 58 01 au plus tard le mardi 2 juillet.
     
  7. MissNormandie75

    MissNormandie75
    Expand Collapse
    Accrochée a son ordi

    Paroles : Tryo - Toi Et Moi

    Ce matin, 3000 licenciés, grève des sapeurs pompiers,
    Embouteillage et pollution pour paris agglomération.
    Ce matin, l?Abbé Pierre est mort, on l?enterre sur TF1,
    2 clochards retrouvés morts près du canal St Martin.
    Ce matin, le CAC va de l?avant, 2 soldats de moins pour l?occident,
    10 civiles de tués à Bagdad dans les bras sanglants des Giads.

    Toi et moi, dans tout ça, on n?apparait pas,
    On se contente d?être là, on s?aime et puis voilà on s?aime.

    Ce matin, menace de grippe aviaire, trop de fascisme en Baviaire,
    L?Iran travaille au nucléaire et Areva squatte le Niger.
    Ce matin, rapport sur le climat, il ne survivrait que les rats,
    Fonte des glaces en Alaska et grosses chaleurs en Angola.

    Toi et moi, dans tout ça, on n?apparait pas,
    On se contente d?être là, on s?aime et puis voilà on s?aime.
    Toi et moi dans le temps, au milieu de nos enfants,
    Plus personne, plus de gens,
    Plus de vent, on s?aime
    Ce matin

    Ce matin, pendaison de Saddam, l?ONU crie au scandale,
    Le Tibet se meurt sous les balles, d?une Chine qui fait son capital.

    Toi et moi, dans tout ça, on n?apparait pas,
    On se contente d?être là, on s?aime et puis voilà on s?aime.
    Toi et moi dans le temps, au milieu de nos enfants,
    Plus personne, tourte.org plus de gens,
    Plus de vent, on s?aime

    Ce matin, il fait presque beau, ça tombe bien je me suis levé tôt
    Avec le coq et les oiseaux sans journaux et sans météo.
    Ce matin, j?attaque un autre jour,
    Avec toi mon amour cette journée durera toujours
    On n?en fera jamais le tour

    Toi et moi, dans tout ça, on n?apparait pas,
    On se contente d?être là, on s?aime et puis voilà on s?aime.
    Toi et moi dans le temps, au milieu de nos enfants,
    Plus personne, plus de gens,
    Plus de vent, on s?aime.

    fr.youtube.com/watch?v=gQEmoZBq9y0&feature=related

     
  8. MissNormandie75

    MissNormandie75
    Expand Collapse
    Accrochée a son ordi

    Bonjour tout le monde !


    M.Barroso, interdisez le bois illégal en Europe !

    L?exploitation forestière illégale détruit les forêts primaires, les plus anciennes de la planète, et accélère les changements climatiques.

    Le 23 juillet, la Commission européenne doit décider si l?Europe sera dotée à l?avenir d?une proposition de réglementation pour lutter contre l?exploitation forestière illégale.

    La pression du public est indispensable pour inciter la Commission à protéger les forêts et le climat.

    Dès aujourd?hui, écrivez au Président Barroso pour garantir un vote positif le 23 juillet.

    http://www.greenpeace.org/france/g [...] -m-barroso
     
  9. MissNormandie75

    MissNormandie75
    Expand Collapse
    Accrochée a son ordi

    Sur France 2 aujourd'hui, "Vu du ciel" de 13h30 à 15h25.

    Documentaire de Pascal Plisson, Xavier Lefebvre.

    "La Terre n'appartient pas à l'Homme, c'est l'Homme qui appartient à la Terre." Un état des lieux de l'impact de l'Homme sur la nature en forme de tour d'horizon du pire et du meilleur.
     
  10. MissNormandie75

    MissNormandie75
    Expand Collapse
    Accrochée a son ordi

    Les produits d?entretien écologiques ont encore du chemin à faire


    On discute beaucoup à l?heure actuelle sur l?engagement écologique de chacun dans les tâches du quotidien. Dans ce contexte, une enquête IFOP, publiée le 10 juillet dernier, s?est intéressée à la position des Français face à l?impact environnemental des produits d?entretien ménagers et aux diverses alternatives dont nous disposons. Réalisée pour Rainett, marque de produits d?entretien écologiques, cette étude a prospecté auprès de 1 000 personnes âgées de 15 ans et plus.

    Si les produits d?entretien identifiables comme écologiques sont encore majoritairement dédaignés, 82 % des personnes interrogées affirment pourtant être conscientes que les produits standard présentent des risques pour la santé du consommateur.
    Outre leur inquiétude quant à leur nocivité pour l?homme, 93 % admettent que les produits classiques sont néfastes à l?environnement et à la nature.
    Interrogés sur les raisons de cette toxicité, 54 % estiment connaître les composants affectant l?environnement et/ou la santé. Mais, sur ce pourcentage, 47 % reconnaissent ne les connaître que « vaguement ».

    Pour tenter d?expliciter la contradiction entre la faible part à l?achat des produits écologiques et la défaveur grandissante associée aux produits d?entretien standard, les différents intervenants ont été questionnés sur les raisons d?un tel décalage. Pour 48 % des personnes interviewées, le frein majeur repose sur l?idée que les produits respectueux de l?environnement sont plus coûteux que leurs équivalents classiques.
    Au second plan des motifs invoqués, viennent la « difficulté de modifier ses habitudes de consommation
    (12 %), une carence en information de l?étiquetage sur les « impacts environnementaux directs » (12 %) et la difficulté de localiser les lieux de distribution des produits ménagers verts. Seuls 10 % arguent avoir des doutes sur l?efficacité de ces produits alternatifs.

    Pour remédier à cet état de fait et convertir les consommateurs à l?utilisation de produits « propres », 24 % déclarent qu?ils se laisseraient convaincre par la présence d?un label environnement. Témoignant du flou qui règne encore sur les certifications écologiques, 16 % se contenteraient des simples mentions « écologique » ou « bon pour l?environnement ». L?emballage ne constituant pas le seul support d?information, 15 % privilégient la recommandation de proches et le bouche-à-oreille, et 13 % conditionnent leurs achats en fonction de la confiance portée à la marque. Enfin, 11 % se disent sensibles aux conseils rendus par des experts dans tous types de médias confondus et une minorité de 7 % voient en la mise en place d?un partenariat avec une ONG reconnue une garantie de qualité environnementale.

    Faire un geste pour l?environnement, c?est une chose, mais encore faut-il que les consommateurs y trouvent leur intérêt. Et là encore, en théorie, la balance penche en faveur des articles écologiques. Ainsi, 84 % de la population interrogée pensent que ces derniers sont d?une efficacité égale aux gammes classiques. Sur ces 84 %, 6 % surenchérissent en déclarant que la version verte des produits d?entretien est plus performante que son équivalente standard.

    Si la prise de conscience est un bon pas en avant, il est temps désormais de la concrétiser dans la pratique.
    A l?heure actuelle, les produits d?entretien ménagers classiques continuent à polluer les sols et les multiples voies d?eau. En créant des mélanges chimiques, ils nuisent au bon fonctionnement des stations d?épuration. Le WWF estime ainsi que 50 % de ces agents échappent aux usines de retraitement pour aller se disperser dans les cours d?eau adjacents.

    Cécile Cassier

    http://www.univers-nature.com/inf/inf_actualite1.cgi?id=3279 »
     
  11. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Merci pour toutes ces informations :)
     
  12. MissNormandie75

    MissNormandie75
    Expand Collapse
    Accrochée a son ordi

    De rien. J'aime partager ces informations qu'il me semble important de savoir. :wink:


    Greenpeace poursuit un cargo transportant des substances dangereuses dans les
    bouches de Bonifacio


    France ? Bonifacio, le 31 juillet - Après avoir posé une banderole hier sur la citadelle de Bonifacio, aujourd'hui, vers 11 heures, des activistes de Greenpeace à bord de zodiacs ont déployé une banderole "Stop cargos dangereux" le long du Hyundai Supreme. Ce cargo transitait dans les bouches de Bonifacio en transportant environ 560 tonnes de substances dangereuses de catégorie 8 et 9, degrés de dangerosité les plus élevés de la classification établie par l'OMI (Organisation Maritime Internationale). Le navire battant pavillon panaméen avait préalablement déclaré sa cargaison aux sémaphores de Pertusato et de la Madallena, les autorités françaises et italiennes en charge de la surveillance du trafic maritime, au moment d'entrer par l'ouest dans le détroit des Bouches de Bonifacio.

    Depuis trois jours, l'Arctic Sunrise, l'un des trois navires de Greenpeace, était présent dans les Bouches de Bonifacio pour demander l'interdiction du passage de tous les cargos dangereux dans ce détroit international. Dès que le Hyundai Supreme a déclaré par radio sa cargaison aux autorités maritimes, les activistes de Greenpeace lui ont demandé de confirmer qu'il transportait bien des matières dangereuses. Face au refus du navire, l'équipage de l'Arctic Sunrise a mis à l'eau deux zodiacs et fait décoller son hélicoptère pour aller à la rencontre du porte-conteneur transportant des cargaisons dangereuses. Les activistes ont alors déployé les banderoles le long du Hyundai Supreme et l'ont escorté jusqu'à la sortie du détroit.
    Le navire contenait des substances dangereuses pour l'environnement, dont certaines classés 8 (produits ammoniaqués) et 9 (dérivés d'éthanol), degrés de dangerosité les plus élevés dans la classification internationale en vigueur pour les matières transitant par mer.

    Dans les Bouches de Bonifacio, situées entre la Corse et la Sardaigne, 3 000 navires transitent chaque année dont 300 transportant des cargaisons dangereuses. Face au risque d'accident, les gouvernements français et italien ont décidé dès 1993 d'entamer un processus de protection du site, notamment en interdisant le passage des navires transportant des cargaisons dangereuses battant pavillon français et italien. Greenpeace demande que cette interdiction soit étendue à l'ensemble des cargos dangereux quelque soit leur pavillon.

    « La question n'est pas de savoir s'il existe un risque d'accident mais quand il se produira, déclare Stéphan Beaucher, responsable de la campagne Océans. Les autorités doivent dès maintenant agir pour protéger ce site exceptionnel menacé par le trafic maritime. Un naufrage dans les Bouches de Bonifacio conduirait à une véritable catastrophe écologique pour la Méditerranée mais aussi pour l'économie locale qui dépend majoritairement du tourisme. Ce risque est d'autant plus grand que des navires battant pavillon français et italien continuent de transiter dans ce détroit malgré l'interdiction prise par leur gouvernement ».

    Les gouvernements français et italien doivent présenter à l'OMI (Organisation maritime internationale), seule autorisée à réguler le trafic maritime dans les détroits internationaux, une proposition afin que soit créée une PSSA (Particulartly Sensitive Sea Area) dans les bouches de Bonifacio, l'outil indispensable pour mettre en place des mesures qui permettraient une protection effective de la zone en terme de la navigation.
    Cette interdiction généralisée doit intervenir comme préalable à la création du parc marin transnational corso sarde, dont le processus est en panne depuis une dizaine d'année. « Jean-Louis Borloo, le ministre français de l'environnement doit se saisir de ce dossier fondamental pour la protection de la Méditerranée », ajoute Stéphan Beaucher.
     
Chargement...