Un élu FN alsacien condamné pour injures raciales

Sujet dans 'L'actu en France' lancé par Denis, le 14 avril 2011.

  1. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    Patrick Binder, conseiller régional, patron du Front national en Alsace, a été condamné aujourd'hui à Mulhouse (Haut-Rhin) à trois mois de prison avec sursis et 5 000 euros d'amende pour injure et provocation à la haine raciale en raison de commentaires ? dont il n'était pas l'auteur ? postés en 2010 sur son blog.

    L'auteur des commentaires, Philippe Ganon, a pour sa part été condamné à 1 500 euros d'amende, dont 1 000 avec sursis, pour propos racistes et antisémites visants un élu socialiste, Pierre Freyburger ("Il est ashkénaze et a la double nationalité juif-rose"... "sa place est en Israël pas en Alsace, car il est ashkénaze...") ainsi que la CGT.

    MM. Binder et Ganon ont également été condamnés solidairement à verser au titre de dommages-intérêts un euro symbolique à M. Freyburger, 1 500 euros à la Licra et SOS Racisme, et 2 000 euros à la CGT.

    Patrick Binder dénonce un "procès politique" et assure qu'il va faire appel. "Cette décision n'est pas une décision de justice, elle va encore faire grimper le FN. Je vais diffuser cette décision et les gens se rendront compte que c'est dégueulasse" a-t-il dit.

    Au cours du procès, il avait tout au plus reconnu une "erreur matérielle" car la charte de son blog mentionnait un contrôle préalable des commentaires qui, dans la pratique, n'existait pas au moment des faits. Christine Schlumberger, la magistrate qui présidait l'audience, lui a fait remarquer que le retrait des commentaires n'est intervenu que tardivement... en juillet 2010, soit trois mois après avoir été rédigés !

    Cette affaire permet à Me Robert Cahn, avocat de la Licra, de rappeler que "le responsable du site est pénalement responsable de ce dernier et (qu') il doit donc en assumer pénalement les dérives..."
     
Chargement...