Veille permanente racisme, xénophobie...

Sujet dans 'Veilles permanentes' lancé par katnissvsw, le 18 novembre 2012.

  1. Aspiole

    Aspiole
    Expand Collapse
    Da ba dee da ba daa

    Elle ne veut pas subir le racisme pour être légitime d'en parler (ce que, comme toi, je ne comprendrais vraiment pas). Elle veut qu'on reconnaisse sa légitimité à en parler parce qu'elle le subit. C'est-à-dire qu'on reconnaisse que ce qu'elle vit au quotidien n'est pas normal et dépend des comportements racistes de d'autres personnes. La nuance est dans le lien de cause à effet : c'est parce qu'elle est victime qu'elle veut qu'on lui reconnaisse son statut de victime, pas l'inverse.
    Et elle a également dit que ce qu'elle vivait était moins pire que nous, les racisés.

    Je vais pas m'étendre là-dessus, ce n'est pas très agréable comme exercice. Quelques souvenirs en vrac tout de même :
    Quotidiennement, ça pouvait être des remarques sur mes capacités, physiques comme intellectuelles, sur une objectivation, une négation de mon individualité... Un exemple avec cette fois où, dans mon quartier, des jeunes de mon âge s'amusaient à faire la course. Quand j'ai voulu jouer avec eux, on m'a dit que je ne saurais jamais courir parce que je suis blanche. Handicapée. Pas assez noire pour qu'on se fatigue à m'affronter. J'étais très souvent dehors (puis je suis restée cloîtrée chez moi à partir d'un moment), mon père n'avait pas le temps de s'occuper de moi. Les autres jeunes me rappelaient tout le temps ma couleur "pas assez noire". J'en avais assez qu'on me dise que j'étais incomplète. Qu'on s'étonne que je puisse aimer des "trucs de noirs", les pratiquer. Qu'on me pose des questions sur ce "merdeux qui a sali sa lignée en baisant un blanc".
    Du harcèlement moral aussi. Et plus ponctuellement, c'était physique. Je peux citer cette fois où, petite fille (je devais avoir neuf ans, souvenir bien gravé dans mon esprit d'enfant), un groupe de voisins m'a attrapée sur le chemin de l'école. Ils m'ont projeté au sol, mis la tête dans une crotte de chien, frotté le visage contre elle, maintenu la face dedans en mettant leurs pieds sur mon crâne... et dit que mon déguisement de noire n'était pas au point, qu'il fallait noircir tout ça. Que je salissais leur couleur...
    Paroxysme quand une bande de mon bled a voulu me gang-bangder pour voir si j'étais quand même baisable pour une fausse black. Et ma chatte, elle sent la petite blanche ou la noire ? J'ai réussi à m'échapper. Ils m'ont poursuivi. Je m'étais enfermée sur le toit de l'immeuble, j'y ai passé des heures en espérant qu'ils n'enfonceraient pas la porte, qu'ils ne serait pas derrière non plus. J'avais quinze ans.
    Et je ne veux pas en dire plus, je me rends compte que ça ne va pas aller si je continue. Désolée, je ne peux pas continuer sur les exemples.

    Je pense que j'étais très clairement vue comme un "être humain considéré comme intrinsèquement inférieur". Voire pas comme un être humain du tout. Ce n'était pas juste qu'on ne m'aimait pas pour ma différence, non. Et ça me met un peu mal à l'aise de devoir me justifier quand cette considération venait des noirs, alors qu'on ne me demanderait pas l'inverse venant des blancs (même si j'entends que c'est plus fréquent dans un sens que dans l'autre). Ca fait très "Elle est racisée, donc elle ne peut pas penser ça, mais elle peut penser ça, blabla", c'est stigmatisant. Ca sous-entend (peut-être involontairement) que tu connais tous les racisés et la façon dont ils pensent tous pour affirmer qu'un racisé ne peut pas avoir une pensée raciste. C'est dérangeant.

    Pour finir, je suis d'accord sur les distinctions à apporter suivant les intentions des personnes qui t'agressent. Et j'ai aussi conscience que le racisme inscrit plus en profondeur et ne se résume pas à un "sale noire", tes paroles sont très vraies à ce propos. C'est une dépersonnalisation de l'individu.

    Il y a eu quiproquo puisqu'elle a remercié @Anna Stesia aussi :
    Donc elle n'étais pas trop noire pour ça.
    D'autant qu'elle ne te remercie pas sur ce que tu dis, mais sur la manière dont tu le dis (et il n'y aurait pas lieu de le faire envers les personnes qui ont dit les mêmes choses mais d'un manière qui ne lui plaisait pas, couleur de peau ou pas). Valoriser un comportement n'est pas raciste, elle n'avait d'ailleurs aucun moyen de savoir que tu étais blanche et pas les autres personnes qu'elle n'a pas remercié. D'ailleurs, un forum peut effacer les couleurs visuellement, ce qui fait qu'on va plus facilement juger les gens, à première vue, pour ce qu'ils disent et non pour leur ethnie (s'ils ne l'affichent pas). Donc c'est assez HS de lui parler de ça là (IRL, ça aurait pu être plus pertinent, puisque c'est en effet quelque chose qui agit dans nos vies).

    Et si tu me permets, le "Jamais assez blanche" ne me plaît pas trop... Certes, les oppressions que l'on subit peuvent avoir des incidences sur notre comportement (notamment dans l'implication et l'émotivité que l'on va avoir par rapport au sujet abordé). Mais pas d'une façon systématique non plus, cela dépendra de tout le monde... Alors à part dire qu'aucun noir ne recevra de remerciement parce qu'aucun n'est capable de civilité (??????) parce qu'ils réagissent tous de la même manière par rapport au racisme (???), ça me semble assez déplacé.

    @Ana-Esperanza Non mais meuf, t'as vu comment tu parles aux gens ? Merci pour ton "gentil" message où tu ne prends pas la peine de répondre à ce que je dis par manque d'intérêt. Moi aussi, je ne vais pas me saouler à te répondre.

    @Yuliia Alors, @Jeannedarkh n'a pas parlé de racisme anti-blanc au départ, elle a parlé de racisme anti-arabe subi par une personne non racisée. Ce n'était pas maladroit, c'était légitime de se tourner vers ce topic dans ce cas.

    Ensuite, je suis plus proche de la vision d'@123pourquoi que de la tienne en ce qui concerne les catégorisations de racismes. Pourtant, je suis racisée, je suis métisse. Alors bon, si on ne peut pas venir expliquer ce qu'est le racisme à une racisée, on va avoir un problème parce qu'on n'a pas la même idée sur la question. Je pense que tout est sujet à discussion.
    D'autant que là le racisme subi par les racisés n'est pas remis en question (encore heureux !), il est seulement dit qu'il peut arriver qu'un blanc en subisse également (mais différemment), donc en soi, c'est toi qui viens expliquer aux blancs ce qu'est leur "racisme" (ou un mot qui conviendra mieux) et pas l'inverse (si on suit ta logique).

    Je suis victime de racisme. Anti-noir comme anti-blanc. Je trouve malaisant que je ne puisse pas parler de ces deux formes d'oppression sur un sujet qui se nomme "Veille permanente racisme xénophobie" sans distinction de races. Très clairement, je vois des similitudes entre ces deux formes d'oppression, je les VIS de manière très proche, malgré les différences. D'un côté comme de l'autre, on ne m'a pas considérée comme un être vivant mais comme un prototype. D'un côté comme de l'autre, je n'ai pas de communauté qui m'accepte, je n'ai pas de pays où je me sente chez moi (j'ai beau aller au Sénégal depuis ma naissance, y avoir mes marques, mon cercle, on m'y rejette pour mes origines françaises, ma peau trop palote... Et c'était pareil en France, dans le quartier où j'ai grandi.).

    À mon sens, petite incohérence également... Pour toi, quelqu'un vivant du white passing est quand même victime du racisme, même si c'est occasionnel (CV, etc.). Je suis d'accord. Mais alors pourquoi ça ne compte pas pour @Jeannedarkh, elle aussi victime de racisme occasionnellement, sous prétexte qu'elle n'a pas les origines qu'il faut ? Elle a même dit qu'il y avait des fois où on ne la croyait pas quand elle disait ne pas être kabyle :
    Donc elle ne peut pas toujours se contenter de rétablir la vérité pour y échapper.


    J'entends que ça n'intéresse pas tout le monde. Mais un forum est aussi fait pour que les conversations se croisent, s'entrelacent. Si on n'a pas envie de réagir à une forme de racisme exprimée, qu'on se taise, on est pas obligé d'intervenir sur ce propos, on peut parler d'autre choses. C'est mieux que de dire "c'est pas du racisme, t'es indécente de parler de situations de souffrance que tu as vécu" ou "j'ai vécu pire, donc tes problèmes, je m'en ballec, casse-toi de mon topic", alors qu'on pourrait juste profiter du lieu pour réagir sur les autres interventions.

    Quand bien même on n'a pas vécu le racisme de la même façon, pourquoi éjecter des personnes de cette définition plutôt que d'élargir cette dernière pour que tout le monde puisse s'exprimer sur le propos ? Le mieux, ce serait de créer un autre terme pour ces gens hors catégorie, ça froisserait moins de gens, en soulagerait d'autres et permettrait de ne pas mélanger des phénomènes distincts. Mais visiblement on préfère dire "ça n'existe pas" plutôt que "nommons-le autrement", et je trouve ça dommage...

    N'oublions pas d'être bienveillantes les unes avec les autres, de nous soutenir dans nos luttes individuelles, pas de nous enfoncer.
     
    Praeterae, Kand'x, Einstein456 et 15 autres ont BigUpé ce message.
  2. Eclise

    Eclise
    Expand Collapse
    so let us not talk falsely now, the hour's getting late

    #7514 Eclise, 15 mai 2018
    Dernière édition: 15 mai 2018
    Eclaireur, Schmutz, severuspotter et 6 autres ont BigUpé ce message.
  3. Jeannedarkh

    Jeannedarkh
    Expand Collapse
    Est-ce que les échanges éphémères laisseront des traces indélébiles ?

    @Aspiole 1000 merci, je souscris à 100% aux propos dans ton message à mon sujet :fleur: Tu es vraiment une crème de prendre ainsi ma défense, alors que tu aurais bien des raisons de ne pas le faire !
    Et, si tu le permets, je t'envoie tout mon soutien. Tu livres là des souvenirs vraiment horribles de ton passé...

    @Eclise je ne savais pas que tu étais blanche. J'aurais pu répondre la même chose à tout membre un tant soit peu diplomate. Et en effet, comme on te l'a précisé, j'ai remercié aussi d'autres membres. Par ailleurs, j'en profite : je remercie également les membres qui sont intervenus depuis aussi, j'ai pas mis de Big Up partout car parfois certains passages soulèvent selon ma sensibilité des questions (que je ne poserai pas) mais c'est cool la lecture de posts non agressifs.

    @Ana-Esperanza "Le système oppressif lui fait du mal ? Je vois aucune preuve. J'attends."
    Bon là je te trouve quand même un petit chouïa agressive hein ^^ Alors déjà je n'ai rien à prouver. Ni à toi, ni à personne en fait. J'ai communiqué des éléments personnels, je ne vais pas lister chaque événement perso lié à ce sujet. Donc je vais t'en relater un en détail puis voilà. Je le fais d'ailleurs en ayant cette crainte que tu m'expliques encore pourquoi et comment je pouvais m'extraire à tout instant de cela, mais j'ai aussi espoir que peut-être tu comprennes un peu mieux.
    Il y avait cette prof qui prenait plaisir à me dire dés qu'elle pouvait m'isoler que je puais et m'habillais mal, normal pour une
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
    Tous les élèves faisaient de même, et parfois elle m'humiliait devant et avec eux. Par contre, les injures sur ma prétendue origine, elle le faisait toujours en privé.
    Je lui dirais donc qu'elle m'a fait beaucoup de bien. Et en un sens d'ailleurs c'est le cas, je crois à ce proverbe "ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort". Cela n'engage que moi, mais c'est ainsi que je décide de vivre tout les événements qui ont pu m'atteindre négativement. Bien évidemment ces agressions basées sur des préjugés à caractère racistes (pour eux donc, puisque j'ai bien compris que je ne pouvais me prétendre victime de racisme, je ne le savais pas jusqu'à lors) j'aurai préféré de ne pas les vivre, mais c'est ainsi. Je choisis donc de les intégrer comme un élément qui me rend plus forte, plus sensible, plus éveillée, plus ferme aussi.

    Et je l'ai dit, j'ai lu en partie la VP (au moins les 200 dernières pages) avant de poster afin justement de voir si je trouvais réponse à ma question. Lu/vu/écouté les différentes ressources postées ici, dont celles sur le racisme anti-blanc. J'exprimais donc juste ce désaccord sur les notions abordées (les définitions littérale et sociologique d'un même terme) qui me semblent justement contraire à ce que j'ai pu comprendre. Le racisme anti-blanc est venu dans les conversations : j'ai heurté la sensibilité de certain.e.s ici ce faisant. Pour ça je vous demande pardon, car ce n'était pas le but de ma démarche.
    Je souhaitais simplement savoir si le phénomène dont je parlais avait pu être traité (études, débats, articles de presse...) à la connaissance de certain.e.s madz en le postant sur la VP xéno. Je voyais pas forcément où ailleurs le poster. Je ne souhaite pas non plus m'approprier le ressenti de genTes racisé.e.s, c'est bien pourquoi je l'ai manifesté dés mon 1er message.

    Bref, @touXes : merci de ne plus me mentionner sur cette veille à l'avenir SVP. J'ai obtenu des éléments de réponse à ma question. Et pour ça je vous remercie, sincèrement ! Je continuerai à chercher, et si un jour je trouvais quoique ce soit d'intéressant à ce sujet, si vous m'y autorisez, je viendrais le partager ici (je ne vois pas où ailleurs sur ces forums il serait pertinent de le faire).
    Et je ré-itère mes excuses d'avoir troublé certaines personnes ici, ce n'était pas le but de ma démarche.

    Bonne continuation à touXes sur cette veille.
     
    AFRO INSOLENTE, Aqua, Elliana et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  4. Ana-Esperanza

    Ana-Esperanza
    Expand Collapse
    Nope.

    @Jeannedarkh J'ai pas dit que tu avais pas souffert. Je suis désolée de ce que tu as pu vivre, être ostracisé.e est très dur et détruit des vies.
    Ça en reste pas un événement systémique et je pense que pour beaucoup de personnes sur la veille, on a envie de parler de politique, de prendre les choses en main, et c'est pour ça qu'on parle de faits politiques. Et quand on craque et qu'on raconte nos anecdotes, c'est pour des raisons personnelles, mais c'est toujours pour mettre en résonance nos expériences et savoir qu'on n'est pas seul.e.s sur terre. C'est aussi ce qui t'a motivée à venir ici nous poser ta question. Mais on n'a pas de réponse politique à apporter qui ménage ton égo.

    Je maintiens que c'est pas le système oppressif raciste qui t'a fait souffrir. Je regrette qu'on vive dans un monde où on peut terroriser un enfant (ou un non-enfant). On est d'accord qu'un monde comme ça c'est un monde de merde. Et je suis désolée que ce soit un monde de merde pour quiconque.

    (Je t'ai mentionnée. Parce que je vois pas comment j'aurais pu te répondre sans ça.)



    Aux copaines de la VPRX, je fais une pause, les yeux rivés sur mes paroles, ça ne me convient pas, l'impossibilité de montrer une émotion négative sans être pointée du doigt par la blanchisserie, ça ne me convient pas, l'exposition de mes émotions les plus douloureuses à la merci de ceux qui les exploitent, ça ne me convient pas.
     
    littlecassy, Jeannedarkh, Shadeluna et 7 autres ont BigUpé ce message.
  5. Anna Stesia

    Anna Stesia
    Expand Collapse

    Je rejoins @Ana-Esperanza le whitesplanning et les blancs parlant aux blancs, ce n'est pas ce que j'espérais d'une veille permanente racisme. Ayez au moins la décence d'en changer le nom, chaque discussion ici est initiée par un blanc cherchant à se faire rassurer par d'autres blancs (pas par nous, nous on est pas assez pédagogues).

    Bonne route, ne laissez personne vous dire qui vous êtes. Et n'oubliez pas, c'est juste un fauteuil plus grand.
     
    fanycaps, Ploue, littlecassy et 12 autres ont BigUpé ce message.
  6. schizophrenia

    schizophrenia
    Expand Collapse
    J'ai fait cette saison dans cette boîte crânienne

    Peut être qu'il faudrait faire deux espaces ? Un qui relève plus de la veille, de l'espace de discussion et un véritable espace safe qui serait reservé aux concerné.e.s de la même manière que celui des childfree ?
     
  7. Eclise

    Eclise
    Expand Collapse
    so let us not talk falsely now, the hour's getting late

    @schizophrenia je crois que c'est un peu pour ça qu'avait été créé toute la lignée des "Questions pas si con". Il y a plusieurs topics là bas qui me paraissent plus adaptés que cette veille pour questionner (allez on va dire maladroitement mais avec envie de comprendre) des concepts militants et politiques. Notamment sur le "racisme anti-blanc", le concept d'allié, l'appropriation culturelle, et d'autres que je connais moins.
    http://forums.madmoizelle.com/forums/questions-pas-si-cons.12202/
     
    Ploue, Alonso, Eleïa et 6 autres ont BigUpé ce message.
  8. Allitché

    Allitché
    Expand Collapse
    All the Women in my Family Sing

    Pour faire simple, le racisme tue. Parce que comme @Little Moi-Même il y a toute la non-considération de l'individualité, la non-humanité, c'est facile de tuer les gens dans ce cas. Parce que le racisme, c'est un continuum, une pyramide où tout en haut on tue les gens. Mais pour y arriver, ça vient pas du jour au lendemain évidemment. En bas, y toutes les choses pas importantes qui sont des blagues et font rire (bon moi non plus j'ai rien compris à pourquoi se découvrir des origines d'un autre continent serait drôle :hesite:).
    [​IMG]

    Et bien sûr que c'est subtil, bien sûr que la seule vision n'entre en fait pas en ligne de compte. Cette tribune d'une opératrice des secours le rappelle encore à quel point les biais racistes tuent. Pourtant tout s'est passé au téléphone. Ce qui est entré en ligne de compte? Le nom de famille. Parce que c'est le langage corporel qui a joué un rôle, dans sa façon de s'exprimer. Et non on ne s'exprime pas de la même façon selon l'âge, le genre, la classe, le rapport à la langue locale... et l'entitlement. Quand on vient au monde avec des privilèges, on ne s'exprime pas de la même façon que quand on nous dit qu'il faut mériter ces droits.
    Le racisme, le sexisme et l'âgisme ont conduit à la mort de Naomi Musenga en décembre dernier, mais on préfère éviter toutes ces dimensions-là. Les tensions raciales, c'est pas réservé aux US hein, ça se passe chez nous aussi.
    https://www.bondyblog.fr/opinions/t...ciste-cest-passer-a-cote-du-fond-du-probleme/
     
    Nebullulaby, Ploue, Maia Chawwah et 13 autres ont BigUpé ce message.
  9. Eclise

    Eclise
    Expand Collapse
    so let us not talk falsely now, the hour's getting late

    Une vidéo de BBC News Afrique sur Maria Dasylva et le travail de coaching qu'elle entreprend pour aider les femmes racisées à survivre dans des environnements de travail racistes, via son agence Nkali.


    Si vous pouvez vous le permettre, un lien Paypal permet de financer les formations des personnes n'ayant pas les moyens de se payer des cours de coaching : https://www.paypal.me/NKALIWORKS
     
    fanycaps, Ploue, littlecassy et 6 autres ont BigUpé ce message.
  10. Flowercream-

    Flowercream-
    Expand Collapse
    Who can be safe from death?

    Du coup, est-ce que les métisses "white passing", comme moi, sont légitimes à s'exprimer sur cette veille? Il y avait une VP métissage je crois mais elle n'est plus active...
    Mon identité de métisse n'est pas forcément aisée à vivre pour moi, et j'aimerais bien pouvoir en parler.
     
    Kand'x, Aspiole et severuspotter ont BigUpé ce message.
  11. Cépamoi

    Cépamoi
    Expand Collapse
    Chuiplulà

    @Flowercream-
    Je n'ai pas de validité particulière mais je me permets d'intervenir à titre personnel parce qu'il semble qu'on a deux traits communs.
    Je crois que ce n'est pas ici que nous devrions échanger, tout simplement parce que si nos problématiques sont légitimes, nous ne subissons pas le racisme ou alors, ce n'est pas nous qui sommes visées mais nos proches racisés par exemple, à travers nous. C'est très différent de ce qui est raconté sur cette veille qui n'évoque pas uniquement le ressenti individuel.
    Être white passing, c'est bénéficier de privilèges.
    Cependant, nous avons souvent des histoires familiales compliquées, des problématiques spécifiques au quotidien. Il y a donc toute légitimité, à mon avis, pour un nouveau topic.
    Ca présente deux avantages: pouvoir échanger et réfléchir sur nos vécus ET ne pas invisibiliser les personnes qui subissent tout le temps le racisme. En parler ici risque, je crois, de donner une espèce de foire aux cochons où tout le monde risque de prendre cher, sauf la personne qui va claquer une énormité.

    Édit:
    Je vois que tu évoques une autre veille. Pourquoi ne la réactives tu pas?
     
    Ploue et severuspotter ont BigUpé.
  12. littlecassy

    littlecassy
    Expand Collapse

    Est-ce qu'IRL vous pouvez échanger avec d'autres personnes racisées sur le racisme ? :hesite:
    A force de traîner sur les forums, j'ai l'impression que tous les racisés sont unis sur la question du racisme et des discriminations : "On en a gros !". Mais je m'en rends compte qu'IRL, le peu de racisés que je connais s'en fiche/ minimise *presque* comme les blancs.
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
    J'ai l'impression que peu de gens racisés ont envie de s'attaquer au problème. Ils préfèrent rester dans leur bulle de confort. Je comprends le désir de se protéger mais c'est tellement frustrant de ne pas pouvoir se soutenir entre nous et d'avoir à toujours ravaler ses sentiments. On n'avancera jamais si nous même nous voilons la face.
     
    Ploue, CaraNougat, Shadeluna et 11 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...
Sujets similaires
  1. Matouh
    Réponses :
    59
    Affichages:
    6694
  2. Alicia89
    Réponses :
    780
    Affichages:
    83199
  3. Hocolat
    Réponses :
    17
    Affichages:
    5410
  4. Néron
    Réponses :
    6122
    Affichages:
    810825
  5. Dyspnée
    Réponses :
    7520
    Affichages:
    985082