Vos amitiés improbables.

Sujet dans 'Blabla Général' lancé par madmoizelle N, le 20 avril 2010.

  1. madmoizelle N

    madmoizelle N
    Expand Collapse
    Comment qu'c'est ?

    J'ai appris que Daphné Burki échangeait avec un prisonnier qui est devenu son ami.
    Et du coup je me suis dit que ce serait doux de lire des histoires d'amitiés improbables. Il y a toujours un de nos amis qui a l'air d'être une erreur de casting mais non...
     
  2. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    J'ai une amie à moi,qui est la version féminine de sheldon cooper dans TBBT , son rêve c'est être astronome,elle est fan de Stars wars,lit des mangas,son kiff c'est les cours de physique chimie et elle fait ses exercices de maths pour s'amuser,la mode et elle sa fait -100,elle s'habille de la même façon depuis la cinquième(on est en terminale)elle adore son gilet de berget avec de la peau mouton,elle a un sac lourdes qu'elle trimballe partout(tu sais ceux qu'on trouve dans les boutiques de souvenirs) elle est chrétienne pratiquante, niveau gout on est l'opposé moi qui suis plus littéraire,artistique,qui n' a aucunne logique,qui porte les sciences en horreur,qui ne sait pas calculer 65*50 mentalement,qui change trois milles fois de tenue avant d'aller en cours, qui est une athée pur et dur,et bien on est amie.
    Notre amitié étonne,j'ai parfois eu honte lorsqu'on sortait ensemble dans des lieux publiques,les gens ne comprennent pas notre amitié mais moi je l'adore! On a aussi une amie commune qui est aussi spéciale elle est championne de golf, adore le sport(moi qui y est allergique et nulle à chier),elle vient d'une famille de pdg suisses,sa mère fait plein de magouilles pour éviter de payer des impôts,elle est pour la privatisation de l'éducation,elle est sarkosyste, alors que je suis très très à gauche, que je n'ai pas du tout éléver avec une cuillière en argent dans la bouche,que je viens d'une famille de bohèmes comme elle le dit parce que ma mère et mon grand père sont peintres.
    Bref ce topic m'est destiné,je suis la reine des amitiées improbables.
     
  3. Ciel

    Ciel
    Expand Collapse
    Mélancolie

    Eléonore n'est pas l'une de mes amies, elle est une copine on va dire, mais elle est vraiment comme un cheveux sur la soupe. C'est la fille d'un homme qui a des usines de textiles en Inde, elle est très riche, grande et brune, avec des yeux verts. C'est quelqu'un de très maniaque, elle nettoie ses stylos le soir en rentrant chez elle, elle ne veut pas que quelqu'un touche son BlackBerry... Elle est très lunatique, elle peut te dire bonjour le matin et te cracher dessus le soir.
    Mais je crois que cette année, à notre contact elle a commencé à changer. Elle me fait rire. Elle me fait penser à ce que je serais si j'étais née ailleurs.
     
  4. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je dirais... Une fille de ma classe, presque trois ans plus jeune que moi (l'âge de ma "petite" soeur), très douce (là où je cotoie beaucoup de gens nerveux, toujours en mouvement), et surtout : excessivement croyante et pratiquante. Elle a énormément de principes, de valeurs (elle est par exemple totalement opposée à l'avortement, à l'euthanasie, au sexe avant le mariage etc), qui ne cadrent, il faut l'avouer, avec aucune des miennes. Elle me donne la plupart de ses travaux à corriger (elle maîtrise très mal la grammaire et l'orthographe et disons qu'elles obtient les choses à force de travail acharné, ce que chez elle, j'admire (alors qu'habituellement, j'ai tendance à me dire : ouh, je passe mon chemin)).

    Malgré cela, c'est une personne que j'aime énormément, je la vois presque comme une petite soeur. Je ne supporte pas l'idée qu'on la blesse. Elle est la première personne avec une foi pareille a ne pas avoir tenté de me rallier à sa "cause", et à m'accepter sans aucun jugements (je parle devant elle comme devant d'autres, et je pense qu'on n'est en accord sur presque rien). On discute beaucoup. Cette fille est une bulle de douceur.

    Nous n'avions rien en commun, présentée sur le papier je n'aurais pas eu envie de l'approcher, mais voilà.. Je tiens très fort à elle. (et je ne lui ai jamais dit !)
     
  5. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Visuellement, j'ai déjà pas mal d'amitiés improbables ; je fais très BCBG tralali tralala, et j'ai une copine qui sort en New Rock et bracelets à pics dans la rue, un copain qui ne met que des perfectos en cuir customisés et des chaînes dans les passants de ses jeans, un ami qui se ballade en jogging baggy et sac à dos. Les gens nous regardent pas mal dans la rue, ça me fait marrer. Je ne leur ai pas fait passer un test de mode avant de devenir pote avec eux.

    Sinon, ma meilleure amie est définitivement une amitié improbable. Elle est blonde, je suis brune, elle est réservée, moi extravertie, elle est pondérée, je suis impulsive. En plus on s'est rencontrées à une période où elle ne sortait jamais et moi tout le temps, elle avait eu très peu d'histoires, et j'en avais eu beaucoup trop. On a toujours été le duo improbable, mais je pense que je lui ai apporté le grain de folie dont elle avait besoin, et elle m'a tempérée quand j'étais un jeune chien fou :biggrin: On se complète !

    Enfin, mon ex est une amitié improbable dans la mesure où on s'est trèèès mal quittés, et pourtant on est de très bons amis aujourd'hui. Qui plus est (et l'improbable est surtout là), disons que nos humours, nos goûts et surtout nos vues politiques et religieuses divergent dramatiquement. Or, sachant l'importance qu'on accorde tous deux à ce genre de questions, ce n'est vraiment pas rien. Mais on aime bien, il y a de l'ambiance quand on discute, muaha.
     
  6. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je dirais.. un garçon que je considère comme mon meilleur ami aujourd'hui. Ça me fait bizarre d'écrire ça parce-qu'il est resté amoureux de moi très longtemps. D'ailleurs, quelques mois en arrière j'aurais rasée les murs rien que pour l'éviter et puis finalement, il m'a avoué qu'il ne m'aimait plus et on est de suite devenus super amis. Pourtant on a rien en commun ; lui il aime rester chez lui, jouer à WoW, est assez bizarre dans sa manière de parler, se fringue bizarrement, est toujours dépressif.. Ca me dérange pas plus que ça, pour moi qui aime bien le contact avec les autres, à toujours le sourire aux lèvres.. Bref, malgré toutes nos différences, j'ai appris à l'apprécier et je l'aime beaucoup. :smile:
     
  7. Hotch

    Hotch
    Expand Collapse
    Fiancée.

    Ça va faire 19 ans que je vis une amitié improbable avec celle qui est plus qu'une meilleure amie. Je crois que ce qui nous a rapproché c'est sa grande gueule alors que moi j'étais (je suis) plutôt du genre à ne rien dire et laisser les autres se moquer de moi. En un sens elle m'a toujours un peu protégé quand on était en primaire. On s'est perdues de vue (mais jamais oubliées) suite au divorce de ses parents et puis comme une évidence elle est réapparue dans ma vie. Toujours aussi grande gueule et moi toujours aussi timide. Elle sait ce qu'elle veut. Je ne sais pas. Elle s'est mariée (et divorcée). Moi célibataire endurcie. Elle fait sa vie sur Paris. Moi toujours dans la même ville. Je l'admire pour son aisance que je n'ai pas. Du coup je crois que tout ça, depuis 19 ans, ça nous rapproche et ça me conforte dans l'idée que nous deux c'est une évidence même si, si l'on s'étaient rencontrées plus tard, dans d'autres circonstances, peut-être qu'on ne se serait jamais adressé la parole et qu'on n'en serait pas là où on en est aujourd'hui.
     
  8. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Quand j'étais à Londres j'étais amie avec une pop star nord coréenne dont le single répondait au doux nom de "Shake your ass", oh yeah. Il était vraiment à part ce mec, vraiment. C'est marrant parce qu'il continue de m'envoyer des mails avec des "hi love". Il y avait aussi une Botswanaise de 40 ans qui m'a prise sous son aile. On allait shaker notre ass dans la chambre du coréen et je leur apprenais le français. Elle était incroyable cette femme. Elle m'a appelée quelques années après pour m'annoncer qu'elle se mariait avec un anglais. Elle qui faisait des ménages pour financer ses études, loin de sa famille; j'étais sincèrement heureuse pour elle.

    En Italie j'étais tout le temps fourrée avec un pakistanais, très pratiquant, avec un anglais catastrophique mais j'ai appris tellement de choses avec lui. Il m'a initiée aux joies des films Bollywood (les scènes de danse sont extraordinaires), à la cuisine pakistanaise (délicieuse), aux us et coutumes de son pays. Il était généreux mais c'était dingue, jamais j'avais vu ça chez quelqu'un. C'était complètement désintéressé. Y a jamais eu une once de tentative de séduction de sa part. C'était mon petit frère, mon binôme de cours, mon petit protégé.

    L'année dernière j'ai mieux appris à connaitre une copine de promo qu'est un peu mon opposé parfait. Pas très féminine, très roots, s'habille avec plein de couleurs, complètement tarée, incontrôlable dès qu'elle est bourrée. On a pas grand chose en commun mais on s'adore. C'est difficile à expliquer. Elle m'apporte le grain de folie que je n'ai pas toujours.
     
  9. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Une fille que je connais depuis quatre ans, et pour la quatrième année consécutive elle est dans ma classe. Nous sommes différentes tant par notre façon de voir les choses, de les comprendre, que de petits trucs plus futiles comme l'apparence. Elle est très maquillée et rock'n'roll, je suis tout le temps naturelle, sans maquillage, et mon style est très basique. Elle est "précoce", elle a fumé très jeune, est très portée sur le sexe tandis que moi pas du tout, de plus, elle a une aisance folle, elle aime s'amuser, parle facilement aux gens, et si j'aime aussi m'amuser, pas de la même façon qu'elle, et si je peux parler facilement aux gens... en fait, ce sont les autres qui ne veulent pas me parler. On est quand même amies, voir elle m'a toujours considérée comme une de ses meilleure amie et moi aussi, hors-catégorie des autres. Il y a deux ans avec ses meilleures amies avec qui elle traînait tout le temps, il y a eu des histoires très stupides, de jalousie, de rancoeur, mon amie n'a pas fait de très belles choses mais ça ne justifiait pas qu'elle ait été huée, critiquée et méprisée par elles. (et eux) Je l'ai défendu à ces moments-là et face à ces gens et j'ai tenté de leur montrer une façon de voir les choses différemment qu'eux la concevaient, et n'apportait pas que du bien. Je ne l'ai jamais trouvé dégoûtante ou je ne lui ai jamais tourner le dos, et les histoires sont passées et elle est de nouveau redevenue très proche des autres. De mon côté, je n'ai jamais eu de face à face sanglant avec eux, mais je sais qu'ils ne m'appréciaient pas pour ce que j'étais. Elle m'a toujours défendu quand ils se montraient ignobles dans mon dos, mais elle n'a jamais eu le courage de le faire quand ils le faisaient devant moi, mais je ne lui en veux pas du tout, d'ailleurs, je m'en suis très bien sortie seule.

    Ca fait un an qu'on ne fait plus de petites après-midi ensemble, qu'on ne se fait pas la bise le matin, certaines de mes amies pensent que je suis son bouche-trou et de son côté, ils pensent que je suis un peu "l'erreur", l'étrangeté, mais dès qu'on se regarde nos yeux pétillent, on se comprend bien, voir très bien. Je crois que je lui ai apporté la loyauté et la maturité dont elle avait besoin et dont elle a toujours besoin, je lui ai donné confiance en elle quand j'ai compris que son aisance était de façade, parfois, et elle, elle m'a apporté son amitié et sa joie de vivre, et elle a un peu fait fondre ma "glace".
     
  10. Addie_

    Addie_
    Expand Collapse
    Nouvelle vie au soleil :)

    Mon meilleur ami, on s'est connu à 16 ans sur internet et on ne s'est jamais vus!
    On passait (parce que maintenant, la vie nous éloigne malheureusement), trois, quatre heures par jour sur msn. C'est un gros geek, et il fait plein de jeux de rôles, il va jouer dans les prairies avec des épées et tout et tout :)
    Il a un humour génial. Il écrit des nouvelles qu'il publie lui-même. Il a eu une enfance dure, mais maintenant il vit avec sa copine et fait une formation d'animateur radio.

    Je regrette juste qu'on se parle beaucoup moins maintenant.
     
  11. Fleur-Bleue

    Fleur-Bleue
    Expand Collapse

    Alors mon amitié improbable, est une fille que je connais depuis seulement cette année, on est dans la même classe et c'est grâce à ça qu'on c'est rapproché sinon je pense pas que je lui aurai parlé, je l'aurais plutôt évité on va dire.
    Notre style est carrément différent, je suis plus style classique et j'aime bien la mode tandis qu'elle est plus "baba cool",aucun maquillage, elle s'habille genre en t-shirts colorés et informes, sarouels, pantalons un peu militaire (sans les imprimés) pleins de couleurs et pas, dirons nous, "à la mode". Son style de mecs est cheveux long, metalleux ...
    Donc nous sommes totalement à l'opposé l'une de l'autre.
    Au début de l'année elle était toujours avec sa meilleur amie que je ne pourrais jamais remplacé, elles se connaissent depuis la maternelle, ont passé des vacances ensembles etc ...
    Mais je me suis rapproché d'elles et surtout de celle que j'ai décrite.
    Je trouve qu'elle m'a ouvert l'esprit, fait découvrir de nouvelles choses et élargit ma vision du monde.
    Et puis nos caractères sont très proches, un rien la stresse et elle est très impulsive. On peut parlé de tout, de sujet important ou futile.
    Quand se raconte se qu'on pensait de nous au début de l'année, on rigole bien. Pour elle j'était la classé dans les "pouffes" de la classe et moi je la mettait dans le cas des "exclues" de la société sans vie social.
    Maintenant je la considère comme une amie très proche, mais bon on peut s'enguelé parfois parce que nous avons des points de vue différents sur quelques sujets, comme les fringues. On se moque gentillement des habits de l'une de l'autre. Cela montre aussi comment on perçoit la Beauté, ça varie en fonction des individus. Quelque chose que nous trouvons beau nous, quelqu'un d'autre peut le trouvé hideux.
    Quand on sort dans la rue sa doit etre beau à voir, on rigole en disant qu'on est la diversité, vu l'opposition de nos styles et gouts.
    En tout cas j'espère ne pas la perdre de vue !
     
  12. Leopoldinesamère

    Leopoldinesamère
    Expand Collapse
    Feu Leopoldine.

    Elle est aussi extravertie que je suis timide (et encore, avant c'était bien pire!), elle enchaîne les histoires avec les garçons alors que je tombe amoureuse une fois tous les trois ans, elle se lie très facilement avec les gens, peut faire la conversation à un inconnu pendant des heures alors que moi j'ai du mal à aligner trois mots, elle stresse très facilement alors que j'ai plutôt tendance à pas stresser assez, ses amis ne ressemblent pas du tout aux miens, etc etc... Et pourtant, c'est ma meilleure amie depuis que je suis née.

    Quand j'étais au collège, que j'étais encore plus timide, presque associable, habillée n'importe comment,la fille la plus populaire de ma classe, habillée très à la mode, très belle, s'est intéressée à mon humble personne, m'a intégrée à son cercle d'amis. On est devenus très très proches alors qu'on avait vraiment, mais vraiment rien en commun. Elle a vraiment su me redonner confiance en moi, atténuer ma peur des autres, me faire prendre conscience que j'étais une personne à part entière. Notre relation s'est dégradée à l'entrée en seconde, jusqu'à ce qu'on ne se parle plus du tout, mais je lui serai toujours infiniment reconnaissante pour tout ce qu'elle m'a apporté.
     
Chargement...