5 ans après la loi de pénalisation des clients de la prostitution, « le constat est accablant »

13 Janvier 2011
4 133
35 812
5 664
Ou alors je te conseille d'appliquer tes propres principes et d'aller sur-le-champ procurer des relations sexuelles aux femmes âgées en maison de retraite, qui n'ont pas forcément accès au sexe non plus. Et bien sûr on te culpabilisera si tu ne le fais pas, parce que comment oses-tu les priver de "l'activité la plus plaisante qui soit" ?
Ou alors directement aux hommes, tout simplement.

C'est "drôle" de voir que bizarrement, les personnes (hommes comme femmes) qui "dénoncent" la misère sexuelle des hommes enchaînent rarement les fellations auprès des hommes qui tiennent le mur et abordent plus ou moins poliment les femmes qui passent, et ne matchent pas l'intégralité des hommes de leur ville sur Tinder en se rendant disponible pour enchaîner les relations sexuelles avec eux (on peut remplacer "Tinder" par "association de personnes en situation de handicap", et globalement auprès de toute homme identifié comme en manque de sexe "contre son gré").

Exiger la disponibilité sexuelle des unes pour les autres, mais sans se proposer soi-même volontaire (pourtant ça doit pouvoir se faire, quand on s'apitoie autant sur la misère sexuelle, enchaîner les passes gratuites à visée humanitaire envers ces hommes, quelque soit son genre), je trouve le concept très amusant (et surtout très hypocrite).
 
16 Novembre 2016
472
6 496
1 014
Paris
@Lady Stardust Mais c'est vrai ça !

Si la "misère sexuelle" est un tel problème et qu'ils ont un "vrai besoin" de relations sexuelles avec un "contact humain" et une "pénétration", ben qu'ils règlent le problème entre eux :cretin: ça rentre tout à fait dans leurs critères du coup...
Ah pardon, c'est un "besoin sexuel" qui ne concerne que les corps considérés socialement comme féminins (et attirants selon les hommes cis) ? Eh bien, ça devient drôlement spécifique tout ça ! Bizarre bizarre :hesite:
 
14 Avril 2021
12
8
4
On ne les "prive" de rien, puisqu'ils n'y ont aucun droit et qu'on ne leur doit absolument rien. Pourquoi les femmes auraient-elles la moindre responsabilité ou la moindre culpabilité à avoir à ce sujet ? Ca ne nous concerne tout simplement pas, et on s'en fout... D'où on irait louer nos chattes pour contenter des désirs masculins ? Pourquoi on ferait une chose pareille si on n'en a pas envie, en fait ?
Incroyable comme les bitards pensent que le monde tourne autour d'eux.

Ou alors je te conseille d'appliquer tes propres principes et d'aller sur-le-champ procurer des relations sexuelles aux femmes âgées en maison de retraite, qui n'ont pas forcément accès au sexe non plus. Et bien sûr on te culpabilisera si tu ne le fais pas, parce que comment oses-tu les priver de "l'activité la plus plaisante qui soit" ?
Je ne peux pas, je n'ai pas de pénis. À moins que ces dames aiment les vulves.

Je ne dis pas que les femmes ont une responsabilité de satisfaire qui que ce soit.

Mais que la prostitution, l'escorting et l'assistanat sexuel ne doivent pas être bannis.
 
21 Février 2014
486
3 206
2 574
Ce serait un "argument" recevable si la prostitution relevait d'un choix libre et éclairé... Ce qui n'est clairement pas le cas.
Sans même parler des réseaux (de + en + importants), qui tiennent plus de la traite des êtres humains que de la prostitution en tant que tel, combien de femmes font ça parce que 1) on leur a appris depuis toutes petites qu'elles ne peuvent gagner de l'argent qu'en utilisant leur corps ; 2) elles sont dans la merde financièrement ? Je ne vois pas où est l'autonomie là-dedans. Faut arrêter avec le mythe de la prostituée/escort glamour qui adore le sexe, trie ses clients sur le volet et s'achète des Louboutin avec tout l'argent qu'elle gagne, ça n'est qu'une infime, infime proportion parmi tout le reste.
Bon perso je veux commencer par dire que j'adhère pas du tout au mythe de la prostitution glamour hein. Je sais pas si c'est en réponse à mon message que tu dis ça, mais je voulais juste mettre ça au clair :)
(Et je précise juste au cas où histoire que ça soit écrit noir sur blanc: je suis bien entendu +++ pour lutter contre l'exploitation et la prostitution des mineures et si il était hyper clair que la loi française actuelle permettait ça, ou que l'abolitionnisme permettait ça, je serais hyper ravie et hyper pour dans une optique de protection des plus vulnérables, mais vu que ça n'a pas l'air d'être le cas, je me dis qu'il faudrait trouver un autre truc qui fonctionne, et tant qu'à faire pas pénaliser celles et ceux qui aimeraient faire ça)

Mais je pense que la question de l'autonomie est justement importante parce que la question du choix libre et éclairé se pose pour tous les choix qu'on fait en fait. Pour prendre un exemple qui se joue aussi autour du corps de la femme, il y a par exemple la césarienne par choix, sans indication médicale. On pourrait très bien se demander si dans notre société c'est un choix éclairé parce que 1) on a appris aux femmes depuis toutes petites que l'accouchement est une horreur au point de créer une phobie chez certaines 2) on est dans une société qui est à fond derrière la médicalisation. Des millions de femmes décident tous les ans de subir une chirurgie abdominale majeure, qui comporte des risques et après laquelle on leur donnera un dixième du suivi qu'on reçoit normalement après une opération de cette envergure, et on pourrait tout autant se demander si c'est vraiment un choix libre et éclairé dans notre société. Pourtant c'est un choix qu'on laisse aux femmes, justement au nom de l'autonomie qu'elles doivent avoir sur leurs corps. L'autonomie c'est avoir le choix au sein du cadre dans lequel on se trouve, avec notre vision du monde et nos contraintes et pas toutes les femmes à qui on a appris qu'elles ne peuvent gagner de thune qu'avec leur corps et qui sont dans la merde financièrement ne vont devenir prostituées, et pas toutes les prostituées ne sont des femmes dans la merde financièrement à qui on a appris qu'elles ne peuvent gagner d'argent qu'avec leurs corps.

Je suis assez d'accord avec @Ivy. pour dire qu'on peut respecter l'autonomie de quelqu'un ET avoir un regard critique, mais ça me semble du coup important de respecter cette autonomie en premier lieu quand même. Je suis hyper pour expliquer/faire de la prévention autour de ces questions, déconstruire tout ce qu'il y a à déconstruire sur les questions de sexe, de thunes et de relations hommes-femmes, mais je ne suis pas pour décider à la place des autres parce qu'on pense qu'on sait mieux qu'elles.
 
23 Octobre 2019
894
10 460
944
34
Région parisienne
@Lykiria Pour répondre de manière aussi lapidaire que tes assertions : Oui et oui

Ce n'est pas parceque c'est plaisant que c'est vital et à partir du moment où ce n'est pas vital et en plus que ça implique d’empiéter d'une manière ou d'une autre sur la volonté d'un autre individu, il devient complètement aberrant de considérer ça comme un quelconque droit même si c'est très triste pour les "perdants de la loterie".

J'ajouterai que si tu veux vraiment participer à ce débat, ça serait bien de mettre plus que deux phrases un lien et une capture d'écran sans plus étayer ton propos.
On est pas tous et toutes à l'aise à l'écrit et sur téléphone on peut être tenté de faire court, mais bon, le débat ne porte pas non plus quelle est la couleur la plus seyante de débardeur cet automne...
Si tu n'as pas le temps de faire une réponse un minimum construite, je te suggère d'attendre plutôt que de ne pas assez en dire.

Que tu ne sois pas abolitionniste ça peut se comprendre, il y a tout un tas d'arguments qui vont dans ce sens et moi même je suis mi-figue mi-raisin sur le sujet, mais justement, ce serait bien de développer un peu non ?

Typiquement, à mon sens, pénaliser des personnes qui sont déjà en majorité en grande difficulté, je ne sais pas si c'est super pertinent, sachant que c'est pas demain la veille que les TDS effectueront ce métier uniquement par choix. Quand aux pistes de réflexion sur ce qu'il faudrait faire, il me semble que prendre des décisions pour lutter contre la prostitution sans consulter les principaux concernés, c'est juste manquer du pragmatisme le plus élémentaire.

Enfin, puisque tu as gentiment donné le lien vers le wiki sur l'assistanat sexuel je me permets de te remettre le paragraphe expliquant les "contre". Pour le reste je pense que mes VDD ont largement explicité en quoi ton point de vue avait ses limites.

"Le Collectif lutte et handicaps pour l'égalité et l'émancipation considère que l'assistance sexuelle constitue une solution simpliste n'allant pas dans le sens de l'autonomisation des personnes en situation de handicap, s'inscrivant dans une logique économique libérale qui fait de la sexualité un service commercial, d'après une vision judéo-chrétienne qui place la personne handicapée en objet de charité. Il estime que la sexualité devrait être libre et non marchande, impliquer de la réciprocité dans le désir et un échange égalitaire, ne pouvant exister ni dans le rapport marchand ni dans le rapport caritatif[8].

L'assistance sexuelle conforterait également une vision dégradée des rapports entre la personne handicapée et sa propre sexualité, conduisant à se définir comme asexué et impuissant, ou indigne d'être aimé au-delà du handicap, ainsi que la vie en milieu fermé limitant la possibilité d'interactions et de rencontres, ainsi qu'une vision de l'assistant sexuel « à mi-chemin entre le prostitué et le bienfaiteur »[8].

Le CLHEE dénonce le risque que l'assistance sexuelle devienne l'unique solution proposée au problème de la sexualité des personnes handicapées, et propose d'autres solutions, comme « abolir la ségrégation sociale et spatiale que subissent les personnes handicapées », en s’engageant dans la désinstitutionnalisation, et favoriser l’éducation sexuelle dès le plus jeune âge, notamment pour les personnes handicapées elles-mêmes[8]."
 
14 Avril 2021
12
8
4
@Lady Stardust Mais c'est vrai ça !

Si la "misère sexuelle" est un tel problème et qu'ils ont un "vrai besoin" de relations sexuelles avec un "contact humain" et une "pénétration", ben qu'ils règlent le problème entre eux :cretin: ça rentre tout à fait dans leurs critères du coup...
Ah pardon, c'est un "besoin sexuel" qui ne concerne que les corps considérés socialement comme féminins (et attirants selon les hommes cis) ? Eh bien, ça devient drôlement spécifique tout ça ! Bizarre bizarre :hesite:
L'orientation sexuelle ne se choisit pas, l'aurais-tu oublié ? On ne peut pas demander aux hommes hétéros de devenir homos pour "régler le problème", tout comme on ne peut pas demander aux hommes, femmes et autres peu attirants de devenir asexuels.

On peut les y aider en les castrant s'il le faut
La castration n'entraine pas qu'une baisse de libido, mais aussi une perte de capital osseux, des troubles de l'humeur et j'en passe.
 
16 Novembre 2016
472
6 496
1 014
Paris
Je ne peux pas, je n'ai pas de pénis. À moins que ces dames aiment les vulves.

Je ne dis pas que les femmes ont une responsabilité de satisfaire qui que ce soit.

Mais que la prostitution, l'escorting et l'assistanat sexuel ne doivent pas être bannis.

Cause toujours, le troll mascu.

Alors si les femmes n'ont aucune responsabilité à satisfaire qui que ce soit, pourquoi utilises-tu une rhétorique culpabilisante du genre "priver les hommes d'une activité si plaisante" ? Et pourquoi parles-tu de "droit au sexe" ? Garantir un accès au sexe ne peut s'envisager que si des femmes sont disposées à le faire, or on ne peut pas prédire leur consentement pour avoir des relations avec telle ou telle personne.

Je ne suis pas sûre qu'on ait dit cela non plus, tout dépend ce qu'on entend par "bannis". Ne pas légaliser oui, en revanche abolir totalement c'est plus discutable surtout dans l'immédiat (parce qu'il faut bien trouver une solution pour les TDs qui exercent). Le fait de ne pas criminaliser les TDs me paraît normal, ces personnes ne commettent pas de crime. Par contre encourager et libéraliser la prostitution semble très problématique, c'est ce qui revient dans la discussion.
Et éduquer les "clients" au respect du consentement et du désir des personnes prostituées, c'est une clé de l'égalité hommes-femmes aussi. Le problème c'est que si on fait ça et qu'on y arrive vraiment, je ne suis pas sûre que les personnes prostituées aient encore beaucoup de clients, justement :cretin: c'est bien pour ça que je pense que ce système est intrinsèquement problématique.

Par rapport à ton autre message : oui, je pense que l'orientation sexuelle ne se choisit pas. Mais au final tu n'as jamais dit que les relations sexuelles que tu vois comme des "droits" devaient être satisfaisantes ni correspondre à ton idéal d'attraction sexuelle...
Ou alors là cela commence à faire beaucoup en termes de "droit au sexe" --> "je veux une garantie d'avoir une relation sexuelle avec une personne correspondant à mon orientation sexuelle et mes critères d'attirance physique".
Tu ne vois pas l'absurdité du truc ? On ne peut tout simplement pas garantir une telle chose sans chier sur le consentement de l'un ou l'autre parti. Mais ça visiblement ce n'est pas ton principal souci, et c'est bien là le problème.
Les hommes revendiquent un "droit" à baiser avec les femmes qui leur plaisent en invoquant des arguments fallacieux. Les femmes revendiquent simplement un droit à disposer de leurs corps en toute liberté (et à ce que les types mentionnés ci-dessus leur foutent la paix, dans tous les sens du terme). CQFD
 
23 Août 2020
63
452
64
On peut avoir des opinions peu raccord avec le féminisme en général sans troller ou épouser la cause masculiniste. J'adhère pas du tout à la vision de @Lykiria ici exposée, néanmoins elle n'insulte pas les membres du forum. Peut-être que la solution la plus sage serait de ne pas répondre à des messages qui provoquent en vous une désapprobation si forte que vous en devenez insultants.

Perso, j'ai d'avantage envie de signaler les messages insultants qu'autre chose...
 
14 Avril 2021
12
8
4
Le plus vieux métier du monde ne disparaîtra pas. Si il disparaît, les affamé.e.s ne regarderont pas les privilégié.e.s s’empiffrer sans réagir. Surtout qu'on souhaite interdire l'accès à la partie masculine de ces exclu.e.s à un substitut de qualité (les sex dolls) arguant que ça en ferait des violeurs potentiels. Dans ce cas, les pratiquant.e.s d'airsoft et de paintball sont des tueurs de masse, les pilotes sont des chauffards...
 
16 Novembre 2016
472
6 496
1 014
Paris
On peut avoir des opinions peu raccord avec le féminisme en général sans troller ou épouser la cause masculiniste. J'adhère pas du tout à la vision de @Lykiria ici exposée, néanmoins elle n'insulte pas les membres du forum. Peut-être que la solution la plus sage serait de ne pas répondre à des messages qui provoquent en vous une désapprobation si forte que vous en devenez insultants.

Perso, j'ai d'avantage envie de signaler les messages insultants qu'autre chose...
Je pense que tu dis cela parce que tu es relativement nouvelle sur ce forum et que tu n'as pas l'habitude des trolls comme certain.e.s, mais je peux te dire qu'on les reconnaît vite et que leurs procédés sont toujours les mêmes. Les raids sont monnaie courante sur Madz.
En aucun cas je me permettrais d'insulter un.e membre de ce forum, mais là ce n'est PAS un.e membre du forum et il n'a aucun droit d'être ici. Garanti à 100% que c'est un mec cis, et il y a de grandes chances qu'il vienne d'un site débile genre JVC. Il n'y a qu'à voir sa façon de parler, ses messages ultra douteux (que sur des sujets polémiques) et sa date d'inscription (très récente). Je viens de voir d'ailleurs qu'il a limité l'accès à son profil, mais j'avais eu le temps de le checker avant donc je n'ai pas le moindre doute sur ce fait.
Pas pour rien d'ailleurs que d'autres membres du forum l'ont signalé comme troll, il va vite se faire dégager.

Maintenant si tu as envie de signaler le message où je l'ai traité de connard, fais-toi plaiz. Je te garantis qu'il rigolera bien derrière son clavier en voyant que des féministes se déchirent entre elles.
Mais j'assume à 100% ce que j'ai dit et je te rappelle quand même un petit truc : le mec se permet de nous parler d'un droit au sexe et de considérer que les femmes privent les hommes de sexe en ne se mettant pas à leur disposition. Ils nous considèrent comme des fucking vagins sur pattes, et ça c'est mille fois plus violent que tous les "connards" du monde. Les mecs comme ça, s'ils le pouvaient, ils rouvriraient les bordels pour se faire des virées "entre couilles" et noter les meufs sur 10 après. Ils se foutraient bien de savoir si la personne en face d'eux a choisi son activité ou si elle s'enfile des antidépresseurs pour tenir le coup. Ils ne pensent qu'à tirer leur coup.
C'est ça qu'il faut garder à l'esprit, et je suis sûre que je n'exagère pas une seule seconde en disant ça. Eux voudraient que les femmes soient des objets sexuels à leur disposition, nous ne faisons que les insulter (bien légèrement à mon avis).
Maintenant à toi de voir, perso je ne retirerai pas mon message et j'espère bien que tout le monde ici le comprend.
 
25 Février 2014
3 389
27 287
3 374
Nantes
Quand je vois les chiffres sur le nombre de prostituée qui ont vécu des agressions sexuelles et/ou physique et qui ont développé des PTSD (suite à ces violences ou à la prostitution), je me demande parfois si la prostitution ne peut pas être une forme d'"""auto-mutilation"""?

Pour les chiffres :

Résumé :
"Cent trente personnes travaillant comme prostituées à San Francisco ont été interrogées sur l'ampleur de la violence dans leur vie et sur les symptômes du syndrome de stress post-traumatique (SSPT). Cinquante-sept pour cent ont déclaré avoir été agressées sexuellement dans leur enfance et 49 % ont déclaré avoir été agressées physiquement dans leur enfance. En tant qu'adultes prostitués, 82% avaient été agressés physiquement ; 83% avaient été menacés avec une arme ; 68% avaient été violés alors qu'ils travaillaient comme prostitués ; et 84% ont déclaré être actuellement ou avoir été sans abri. Nous avons différencié les types de violence subie au cours de la vie : agression sexuelle pendant l'enfance, violence physique pendant l'enfance, viol dans le cadre de la prostitution et autres agressions physiques (sans viol) dans le cadre de la prostitution. La gravité du TSPT a été significativement associée au nombre total de types de violence subie au cours de la vie (r = 0,21, p = 0,02) ; à la violence physique subie pendant l'enfance (t = 2,97, p = 0,004) ; au viol dans la prostitution adulte (t de Student = 2,77, p = 0,01) ; et au nombre total de viols dans la prostitution (chi carré de Kruskal-Wallace = 13,51, p = 0,01). Sur les 130 personnes interrogées, 68 % répondaient aux critères du DSM III-R pour un diagnostic de TSPT. Quatre-vingt-huit pour cent de ces personnes ont déclaré vouloir quitter la prostitution et ont décrit ce dont elles avaient besoin pour s'en sortir."

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Sinon, pour rester sur le sujet des PTSD, je ne sais pas trop les solutions qui puissent être apporté, mais la prostitution en l'état est un énorme facteur de violence envers les femmes :

Extrait :
Des études antérieures sur la prostitution ont montré que les prostituées ont une prévalence élevée de SSPT. Soixante-huit pour cent de 827 prostituées dans neuf pays répondaient aux critères du diagnostic à vie du SSPT.3 La gravité des symptômes du SSPT chez les participantes à l'étude susmentionnée se situait dans la même fourchette que celle des anciens combattants en quête de traitement,20,21 des femmes battues dans des refuges protecteurs,22,23 des victimes de viol,24 et des réfugiés.25 Une étude réalisée en Corée a révélé que 81 % des femmes ayant des antécédents de prostitution présentaient des symptômes du SSPT,14 et des recherches ont suggéré que les prostituées pourraient avoir de nombreux facteurs de risque de développer le SSPT. Des expériences d'abus sexuels sur des enfants sont fréquemment signalées parmi les prostituées. En outre, la violence liée à la prostitution et les agressions sexuelles d'adultes sont courantes5,26.


Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Franchement, quand je lis ça, ma solution serait plutôt de couper des couilles
 
Dernière édition :

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes