Je vais peut-être me faire jeter des bacs de tomates entiers, mais plus j'y réfléchis, plus je me dis que, dans le cas des personnalités citées dans l'article, ce n'est peut-être pas tant leur réussite qui "excite" les médias et les trolls, mais le fait qu'elles aient une image très lisse, très propre sur elles, qui peut facilement agacer. Traquer la faille et la railler sur la place publique, c'est une façon de dire "regardez, c'est une simple mortelle, elle fait caca comme nous tous !". Attention, je n'ai jamais dit que c'était une bonne chose, ou que ça devrait continuer. J'essaye juste de comprendre le phénomène dont traite l'article. (...)
Il doit y avoir pénurie de tomates. En tout cas je suis complètement d'accord avec ton analyse :taquin:

Je constate aussi que les femmes médiatisées se font davantage basher que les hommes médiatisées (on va dire à "bourde" égale et pour des hommes du même secteur type présentatrice vs. présentateur). Mais pour moi ce n'était pas "parce que ce sont des femmes" ou "parce que ce sont des femmes qui ont réussi". En tout cas ce n'était pas aussi direct que ça et je n'arrivais pas à mettre une explication là dessus. Mais c'est exactement ce que tu décris : cet acharnement à vouloir détruire l'image très lisse de perfection de ces femmes... Un idéal que les hommes n'ont pas à subir donc ils ne cherchent pas à être parfaits donc ils se font moins basher ; paradoxal et cqfd

Comme d'hab les causes sont sûrement ancrées profondément. Injonction à la perfection pour les filles tout en traitant d'hypocrite celles qui y parviennent (en apparence). Expressions dénigrantes type "être miss parfaite" "madame je-sais-tout" "être une princesse" (dans le mauvais sens du terme alors qu'être un prince charmant n'a jamais de sens péjoratif...) Et en même temps, difficile d'être une femme authentique avec ses défauts... Il faut se blinder un peu pour résister aux pressions des "tu pourrais être plus belle/drôle/polie/inspirante :stare:

D'ailleurs dans la réponse d'Enjoy Phoenix à la *<3*polémique cannelle*<3*, le passage où elle dit "je m'efforce vraiment de faire plaisir à tout le monde" me fait un peu de peine. à mon avis le noeud du problème est là. C'est juste pas tenable de vouloir renvoyer une image de perfection à tout le monde.
(Je précise que ce n'est pas un critique adressée à ces femmes "très lisses", qui ne font que jouer le rôle des médias et rentrer dans le moule qu'on leur propose. Chacune fait comme elle peut)
ça peut avoir ses avantages au début (quand tous les médias disent que tu es "une fille formidable" "un modèle que tout le monde veut suivre"...) et puis après il y a le revers de médaille.
 
Enora c'est encore autre chose je trouve.
Jouer la non langue de bois quitte a se caricaturer, quitte a se nier au nom du buzz et surtout son mepris de ceux qui ont reussi ça peut agacer.
La renvoyer a son sexe me semble etre une erreur dans son cas...
 

Azelais

You owe me a waffle.
Je me trompe peut-être mais c'est pas du tout ce que je comprends de la plupart des commentaires que j'ai lu ici ? J'ai plutôt l'impression qu'une majorité est d'accord avec l'article, ou au pire quelques-uns pensent qu'on peut être critique sans virer au bashing.

Internet a bien tendance à emballer les gens dans un mouvement de "hate" général... C'est très étrange cet effet boule de neige. Puis les autres médias suivent. On a l'impression que les réactions se multiplient et créent des tendances.
Pour ce qui est du fait qu'il s'agisse plutôt de jeunes femmes, à vrai dire je ne sais pas quoi en penser.
Mais c'est vrai, j'ai souvent vu que les gens qui regardent Touche pas à mon poste détestent Enora Malagré, et ça ressemble à une forme de sexisme genre "c'est une meuf et elle l'ouvre trop". Chaque faux pas est une occasion pour la basher, c'est hallucinant ! Il y a une époque, quand cette émission venait de sortir, j'avais consulté Twitter; à chaque émission il y avait des tonnes de commentaires contre elle. Dont certains bien réducteurs qui la sexualisaient.

@Arzak : Tu confondais peut-être avec le groupe Phoenix ? :rire:
Oui, je parlais plutôt du côté "arrêtez d'autant la défendre/de faire de l'angélisme, elle a quand même des torts" de plusieurs commentaires : le fait d'avoir des torts (qui peuvent à juste titre être critiqués, et ça semble être justifié pour cette personne) n'excuse pas le harcèlement (je sais que ce n'est pas ce qu'on dit les gens ici, j'en profite juste pour le redire), et donc c'est normal que cet article ne se focalise pas sur ses erreurs, mais davantage sur l'aspect très problématique de l'"""intérêt""" que lui porte tout ce beau monde.

Ce que tu dis avec l'effet boule de neige, je le trouve d'autant plus vrai qu'en fait, une bonne partie des contributions à ce genre de phénomènes se fait sur un ton pseudo-neutre : il y en a quelques uns qui sortent les griffes bien fort et vont faire des critiques très violentes, et le reste qui va simplement se contenter de "citer" tout ça, avec une attitude soit-disant neutre ("nous on vous raconte juste ce qui s'est dit tel jour à tel endroit hein"), mais qui non seulement est malgré tout souvent agrémentée de petits commentaires qui laissent bien comprendre que "allez quand même ils ont raison hein", mais qui en plus va permettre à plein de gens de minimiser l'effet ("ben non, ya que truc et machin qui ont été méchants avec elle, les autres l'ont juste rapporté"; oui, mais quand 150 personnes rapportent les dires de truc et machin sans les condamner, voire en les encourageant, ça prend une véritable ampleur qui peut avoir des conséquences assez destructrices pour la personne qui en est la cible...)
 
Ben oui mais les nuances extrêmement précises dont tu parles, elles se développent aussi avec l'usage qu'on fait de la langue : typiquement, "to bash" ne veut pas dire à la base (dans sa définition du dictionnaire quoi) s'en prendre violemment et répétitivement à quelqu'un, c'est seulement "frapper fort" ou "cogner quelqu'un", flanquer une raclée quoi; cette notion d'extrême violence en cascade et surtout de récurrence, elle est venue parce qu'à de nombreuses reprises, ce mot a été employé sur les Internets pour décrire le harcèlement propre à ce média qui s'y développait.... Et si dans le même temps en France, à chaque fois, on avait dit "lyncher" (qui est quand même assez costaud niveau évocation de la violence, lui aussi) au lieu de reprendre le mot "bash", eh bien "lyncher" aurait exactement la même nuance aujourd'hui :dunno: Je ne sais plus quelle Madz en parlait ici, mais la substitution n'est pas toujours la meilleure solution, surtout quand ça s'applique pour un concept qui n'est pas vraiment propre à une autre culture et donc une autre langue (typiquement, traduire "Beijing" en "Pékin", je trouve ça débile, il n'y a pas "d'équivalent" dans notre langue, respectons la langue d'origine; mais ici en l'occurrence, cette notion n'est depuis le début pas plus propre à la culture anglo-saxonne qu'à la nôtre, et je trouve dommage qu'on n'ait pas fait l'effort systématique de le traduire dès le début).

Sinon pour le sujet premier de l'article... En fait je suis un peu perplexe à le lecture de plusieurs commentaires : je n'ai vu nulle part dans l'article une défense extrême de cette youtubeuse (que je n'ai jamais regardée, je n'ai donc pas d'avis sur la question), il est même mentionné plusieurs fois que oui, elle s'y est mal pris et a commis plusieurs erreurs. C'est un article sur le harcèlement, et le contexte ne change rien au fait que ça reste une attitude abjecte et extrêmement violente. Dans un article sur le harcèlement d'une gamine à l'école, je ne pense pas qu'on aurait autant de "en même temps, elle n'est pas non plus un ange hein, il faut dire qu'elle les provoque un peu avec ses manières nunuches et les bêtises qu'elle dit quand elle parle, la façon dont elle se prend au sérieux" (je ne dis pas que c'est texto ce qui a été dit ici, hein; mais ça tourne globalement autour de cette idée).
Cette personne fait des erreurs, ça a été dit et redit. La question n'est pas de savoir si oui ou non elle est parfaite (puisque d'ailleurs on y a déjà répondu : non elle ne l'est pas) et mérite d'être critiquée, c'est de savoir si elle mérite d'être harcelée de la sorte non seulement par des anonymes, mais également par des journalistes, qui non seulement jouissent d'une certaine aura et d'une certaine influence sur leur public (et vont donc fortement contribuer à répandre ce phénomène de haine), mais qui en plus représentent "l'establishment" des médias et ont donc, pour beaucoup, une vraie crédibilité qui légitime leurs propos, aussi violents soit-ils.
Cet article n'a pas pour but de dire "bouh, arrêtez d'être méchant, c'est méchant d'être méchant", il interroge un système qui est prêt à tirer avec acharnement sur tout ce qui bouge (surtout si ça possède un vagin et une certaine notoriété) tout en commentant avec une voix/plume grave et solennelle les terribles dérives de notre époque où le harcèlement guette tout le monde, derrière les tables de classe comme les open space, ohlalalala pfiou heureusement qu'on vous met en garde hein, il y a vraiment des gens mauvais parmi nous. Quand en plus une bonne partie de ces mêmes personnes se paye le luxe de faire des bourdes largement aussi graves, voire plus si on considère leur fameux statut de "journaliste légitime", oui, ça mérite vraiment un article qui dénonce le problème (même si c'est un "article de plus" et que Libé, Slate ou je ne sais qui d'autre encore en ont sûrement déjà fait aussi; le harcèlement se fonde sur la récurrence des insultes, ceux qui le combattent ont intérêt multiplier les discours s'ils veulent se faire entendre au milieu de tout ça.) Et celles qui trouvent que la réflexion devrait aller plus loin, questionner les vraies raisons de cette haine ou approfondir la question des devoirs/responsabilités du journalisme et ceux des youtubeurs par exemple, ont raison; mais d'une part, c'est aussi à ça que servent les commentaires ici, à faire avancer le débat, et d'autre part je pense qu'on peut aussi faire confiance à @Clemence Bodoc pour que ce sujet ne passe pas à la trappe et qu'un ou plusieurs articles suivent peut-être sur cette lancée (pas seulement sur le sort d'EnjoyPhenix, mais sur le sujet du harcèlement médiatique et de la violence qu'il représente, violence qui paraît être niée par une immense majorité parce que "après tout elle a cherché à s'exposer, voilà ce qui arrive", "c'est bon, c'était pour rigoler, faut se détendre, nous on est juste des humoristes hein" ou encore "elle n'a pas sa place ici, c'est pas du harcèlement c'est juste qu'il faut lui remettre les yeux en face des trous").


(et comme d'habitude j'ai écrit un pavé là où je comptais mettre seulement quelques lignes. Damned :lol: )
Un big up ne suffisait pas, merci :fleur:

Concernant l'usage du terme « hate » : j'ai refusé le terme « lyncher », pour ses origines... Je n'ai pas eu d'autre inspiration, et non effectivement, ce n'est pas « juste » la traduction de « haine », c'est tout un phénomène. On avait parlé de hate reading sur madmoiZelle, deux ans plus tard, les gens ne se limitent plus au hate reading, ils sont à l'étape supérieure, ils expriment et répandent leur haine publiquement.

Sinon, pour en revenir au sujet de l'article, je n'ai pas vraiment cherché à comprendre pourquoi on hate autant les gens qui réussissent, et pourquoi précisément les femmes (je suis assez d'accord avec l'analyse de @Gingermind sur l'image lisse des femmes comme facteur aggravant du moindre écart de conduite).

Ce qui m'interpelle, ce sont les réactions des gens, et l'absence de réaction des gens. Qu'est-ce qui justifie d'aller insulter quelqu'un ? À quoi ça mène ? Je veux dire, même pour Rémi Gaillard, je ne comprends pas l'intérêt d'aller le traiter d'immonde connard ou je ne sais quoi. Ça ne va convaincre personne. Et encore, dans son cas, j'arrive à comprendre d'où ça vient, je comprends qu'on puisse être extrêmement en colère devant certaines de ses vidéos (puisque moi-même, hein, ça me fout les boules).

Mais avec Mélanie Laurent, Marion Cotillard, EnjoyPhoenix, et même Maitena Biraben : mais qu'est-ce qui nous autorise à user d'une telle violence ? Dans quel cas c'est acceptable de s'acharner contre quelqu'un, de participer à son humiliation publique ?

Qu'on critique l'éthique de Maitena, qu'on critique l'interview d'Enora, qu'on critique le manque de rigueur d'Enjoy, ok, pas de problème. Mais il y a une sacrée différence entre critiquer et insulter, entre s'indigner et basher, entre se faire entendre et harceler... C'est ça que j'interroge, que je dénonce. Je ne comprends pas qu'on puisse s'autoriser ce genre de comportement, et je le comprend(rai)s encore moins au sein d'une communauté comme madmoiZelle, où nous sommes particulièrement sensibilisées à la violence de ce genre de comportements.
 
Dernière édition :
Je suis mitigée.
Je trouve que l'article ne creuse pas très profondément la question à vrai dire.
Il y a eu beaucoup de commentaires intéressants donc je ne vais rien dire de très nouveau ou éclairant, mais personnellement, je trouve que, si le lynchage est excessif, injuste, et doit être usant pour elle, et même si je la plains sincèrement, je trouve cependant qu'elle a extrêmement mal géré la "crise", ou plutôt qu'elle a mal rattrapé sa bourde, ce qui est très différent (car la bourde est de son fait, or ce n'est pas le cas de la crise).
Après l'histoire des brownies brûlés (qui déjà comportait un danger réel, foutre le feu c'est quand même pas rien, elle est suivie à la lettre par des personnes qui ont en elle une très grande confiance), elle avait eu une réaction que j'ai trouvée super :

De l'autodérision, c'était vraiment parfait.

Mais que très peu de temps après elle refasse une autre bourde, ça se complique. Ça donne l'impression qu'elle n'a pas appris de son erreur précédente (même si ça arrive de se planter deux fois d'affilée). Du coup, alors qu'elle devrait en quelque sorte être encore plus désolée, elle sort le discours "il y a plus grave, des enfants meurent de faim en Afrique"... non, juste non :facepalm:.
Je trouve ça hyper bizarre que l'article la soutienne sur ce point alors que c'est vraiment le degré zéro de l'argument. ça me rappelle les gens qui répondent aux féministes "ouais y'a des combats plus importants, en Inde la situation des femmes c'est horrible elles se font violer" (comme si le viol n'existait pas en France) => discours que vous démontez justement sur MadmoiZelle, à juste titre. Du coup, ici, où sont passés vos réflexes ? Que vous la défendiez ok, c'est même tout à votre honneur, mais dans ce cas-là sachez aussi pointer ce qui ne va pas. Or là ça ne va pas. Pas du tout.

Elle se rattrape un peu dans son TwitLong, heureusement :
Je veux bien prendre la faute sur moi, sans problème, c'est de ma faute si certaines jeunes filles se sont brulées, c'est de ma faute de ne pas avoir fait de mise en garde, je le conçois, et dans ce cas là je fais également mon mea culpa.
Elle a aussi bien raison de se défendre contre l'acharnement des médias :
Que des sites internet racontent ma vie ou la commentent dans les moindres détails, ça ne me plaisait pas beaucoup, mais que des journaux d'informations se servent de leur notoriété pour enfoncer les gens, ça ne me fait pas rire.
Mais sincèrement, je trouve dans ce même TwitLonger certains propos assez gênants :
dans ma tête il est clair qu'on test un masque sur sa peau avant de se l'appliquer entièrement. Et si on sens que ça brûle, on le retire non ? Il s'agirait d'avoir aussi un peu de bon sens il me semble !
Sur le principe, elle a absolument raison, il faut faire gaffe etc. Sauf que :
1) elle est suivie par des gens très jeunes. Mais bon ok, elle n'est pas responsable de son public
2) les précautions d'emploi, c'est la base de tout conseil lié à la santé. Elle ne devrait pas y faire exception.
3) c'est un moyen de détourner l'attention et de reporter la faute sur ses abonnés. Pas terrible pour des excuses.

En fait, elle fait de fausses excuses, en un sens. Et je suis étonnée que MadmoiZelle, qui avait partagé cette excellente vidéo "How to apologize" (qui contient d'excellents enseignements dépassant largement les enjeux du racisme), ne voie pas le problème dans la réaction d'EnjoyPhoenix.
 
En fait, elle fait de fausses excuses, en un sens. Et je suis étonnée que MadmoiZelle, qui avait partagé cette excellente vidéo "How to apologize" (qui contient d'excellents enseignements dépassant largement les enjeux du racisme), ne voie pas le problème dans la réaction d'EnjoyPhoenix.
Mais parce qu'elle n'a pas tenu de propos oppressifs. Elle a proposé une recette de masque pour visage à la cannelle. Recette qui avait déjà été publié sur l'Internet, y compris par des magazines qui aujourd'hui, se joignent joyeusement au bashing. :dunno:
 
Mais parce qu'elle n'a pas tenu de propos oppressifs. Elle a proposé une recette de masque pour visage à la cannelle. Recette qui avait déjà été publié sur l'Internet, y compris par des magazines qui aujourd'hui, se joignent joyeusement au bashing. :dunno:
J'aurais dû préciser que, de la vidéo, je voulais surtout retenir le "mode d'emploi" des excuses. Pour moi, ça devrait être valable partout, le fait de ne pas dire "désolée si" ou "désolée mais" ; or c'est malheureusement ce qu'elle fait.

Bien sûr, elle n'a pas tenu de propos oppressifs, et c'est très bien !
Et je suis d'accord avec l'hypocrisie des journaux qui ont partagé cette recette l'exemple de Madame Figaro est affligeant ; globalement ce magazine est bien souvent affligeant...)

Mais tout comme eux n'ont pas à la lyncher, elle n'a pas à, mine de rien, reporter la faute sur ceux qui ont suivi sa recette, si ? Permets-moi de trouver plus que maladroite cette ligne de défense.

Je précise au cas où que je ne dis vraiment pas tout ça pour m'acharner. Honnêtement, elle me fait de la peine. Elle est jeune et très exposée, ça doit être difficile pour elle, et je pense qu'elle apprendra de tout ça et gagnera en prudence.
Simplement je trouve l'article un peu partial en quelque sorte (et la comparaison avec Marion Cotillard et Mélanie Laurent me conforte dans cette idée).

-----
edit alors que même Madame Figaro a su présenter des excuses, et de meilleures pour le coup (même si je continue à ne pas aimer ce magazine :lalala:) :
http://madame.lefigaro.fr/beaute/enjoyphoenix-tutos-beaute-des-youtubeuses-sont-ils-dangereux-211015-98989
 
Arrêtons d'être des hater!
Arrêtons de dire du mal de Navo qui est un chic type!
Soyons tous Charlie!
Blablabla.
Madmoizelle est un site qui se dit féminin, féministe quand ça l'arrange (mais pas trop car faut pas déconner non plus), super dans le ton du parti politique au pouvoir (exception pour l'article sur "on peut être féministe et être de droite", article très drôle au demeurant) Enfin bref y'a quelque chose ici que je n'aime pas ici et qui revient souvent.

C'est faire la leçon aux lecteurs et lectrices, pour qu'ils se tiennent "mieux" en société "idéale" (oui car l'univers mademoiselle est une utopie, tout le monde n'a pas envie de cupcakes vegan ou ne rêve pas de devenir une licorne), et tout le temps du côté des femmes, même si ces femmes sont à la solde du patronariat et de l'impérialisme yankee!

Et c'est toujours Clémence Bodoc qui défend ça (Je Suis Charlie, Navo-love et Leave EnjoyPhoenix Aloooone). A chaque fois que je tombe sur des articles de sa plume, c'est toujours pour faire culpabiliser les gens de ne pas penser comme il faut.

Alors ok y'a des gens, qui lisent et commentent des articles, tout en étant pas très conscient de l'importance du consentement, ou qui pensent qu'introduire des objets dans le vagin de sa petite soeur est un acte tout à fait anodin (défendons la fâme jusqu'au bout (Lena Dunham, ici).

C'est tout le temps ça ici et c'est fatigant. EnjoyPhoenix se fait des ovaires en or, tant mieux, pourquoi lui fait-on autant de pub ici?
Pourquoi dire que son livre est génial, en faire la promo, pourquoi, pourquoi, pourquoi, pourquoi utiliser un badbuzz pour faire un article ici et rappeler que c'est une FÂME avant tout, et que c'est pas bien, de pas l'aimer...???

Genre, je l'aime pas, c'est la vie, hein. Je ne pense pas à elle matin midi et soir, je me fiche de son livre, de sa réussite, des tas de gens, femmes comprises, réussissent, pourquoi s'arrêter sur son cas? Parce que c'est une youtubeuse? Parce que surfer sur les buzz et badbuzz c'est ça, Madmoizelle?

Elle a du fric, elle se fait du fric, elle s'en fiche, ce badbuzz ne va pas l'enterrer. Et je vais pas commencer à la kiffer pour l'enrichir. Arrêtons de défendre les gens juste par pitié, ou pour se donner bonne conscience. Je vais pas perdre mon temps à défendre une meuf qui se fait des thunes de dingue à la seconde. Nan. Et personne ne devrait se sentir obligé à la faire.

Le titre aurait par exemple dû être "Et si on pouvait arrêter..." "Nous devrions peut-être arrêter" et pas "Arrêtons de".... par exemple.
 
J'approuve complètement le contenu de l'article. Meme si je n'apprécie pas particulièrement le travail EnjoyPhoenix, ou Marion Cotillard ou Mélanie Laurent, je trouve que ça va quand même très loin. Surtout pour EnjoyPhoenix.
Autant je trouve normal qu'on souligne quand elle fait des bourdes, autant les moqueries mesquines et cet acharnement va vraiment trop loin pour une gamine qui commence sa carrière. Je pense que dans n'importe quel autre boulot on serait vachement plus conciliant envers une débutante....

Par contre je me pose vraiment des questions sur le titre de l'article...
Je ne suis pas convaincue que les hommes célèbres soient plus à l'abri des critiques. Y a qu'à voir l'acharnement sur Nicolas Cage ou Nickelback, c'est devenu complètement viral. Norman et Cyprien s'en prennent aussi plein la tronche. Après je lis moyennement la presse people, mais j'ai l'impression que tout le monde en prend pour son grade, surtout à l'ère d'internet et des réseaux sociaux où les gens sont prêts à tout pour faire le buzz et attirer des lecteurs/followers. C'est tellement plus facile de critiquer les autres...
 
Je ne vais rien dire de nouveau, étant tout à fait d'accord avec l'article et les message de ceux qui le défendent.
J'aimerais néanmoins comprendre pourquoi enjoyphoenix devrait présenter des excuses :dunno:

Elle n'a absolument rien fait de mal. Elle a seulement présenter un masque qu'elle aime bien. Et oui certaines personnes y sont allergiques, mais j'ai envie de dire que c'est le cas pour tout. Des YouTubeuses présentent tous les jours des ral, des crèmes, des fars etc... Dans ceux là aussi ils y a des composants allergènes pour certains. Et c'est le cas pour absolument tout dans la vie. La nourriture, les médicaments, les tissus etc... Et pour autant personne ne bash les grandes marques.

Ils y a des millions de vidéos YouTube de recettes de cuisine par ex et pourtant il n'y a pas de commentaires disant que cette recette est dangereuse parce que tel ingrédients présent pourrai être dangereux pour certaines personnes. C'est pareil pour les vidéos de petits chiens, personne ne dit non plus que certains peuvent être dangereux et qu'il faudrait donc des excuses de la part du posteur de la vidéo du chiot :dunno:

Enfin je sais pas je trouve cela bizarre quand même. Et quant à dire que certains de ses spectateurs sont jeunes et donc il faut faire attention, je trouve ça grave de baser les connaissances des visionneuses sur leur âge : certaines filles de 15ans en savent plus question beauté que des femmes de 40ans. On a tous un savoir différents. Et encore une fois notre degré influençable n'a aussi rien à voir avec l'âge :stare:;)
 
Dernière édition :

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes