AVS, AESH, et compagnie...

26 Mai 2016
31
90
674
25
@Chawan Déjà merci beaucoup pour ta réponse ! :)

Alors bon, ok pour le retard (J'ai vérifié, sur la plage horaire où elle arrive généralement en retard, elle est en cours juste avant, mais la connaissant, j'ai du mal à imaginer qu'elle parle avec le prof', mais mettons), mais pour ce qui est du téléphone, je veux bien, mais je sais quand même reconnaître les gestes et la posture de quelqu'un qui fait passer le temps avec son téléphone.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Pour le moment de toute façon on en reste à l'idée de base : lui parler avec ma collègue de maths, ma tutrice et les autres AVS dès lundi midi. En espérant quand même que ça arrange les choses, parce que j'ai beau être redescendue depuis vendredi, je sais pas trop comment je peux faire cours naturellement et en "confiance" de moi-même en ayant le sentiment d'être jugée.

Et du coup j'me demandais, quels "conseils" je peux éventuellement lui donner par rapport à l'aide qu'elle peut apporter aux élèves (en français en particulier) ? Parce que les autres AVS m'ont rapporté qu'elle se sentait parfois perdue et qu'elle a pas été formée comme les autres. Mais moi, je ne suis que stagiaire et j'avoue que tout ce qui est troubles dys et compagnie... bah j'y connais rien. Du coup moi-même je saurais pas dire quels sont les besoins particuliers de mes élèves (enfin si, y'a UN truc : LE CLASSEUR. 'Faut qu'elle les aide à tenir le classeur.) ... Peut-être les aider à s'approprier d'autres méthodes d'apprentissage des leçons (pour la grammaire), comme les cartes mentales ?
 
15 Janvier 2012
18
14
1 564
Lyon
Coucou,
Je viens moi aussi apporter mon petit grain de sel.

@LSDumb merci pour ton message c'est toujours intéressant d'avoir le ressenti d'un prof !

Par contre je ne suis pas d'accord sur un petit point que tu as cité. Quand tu dis "Outre le fait qu'elle ne recadre pas ses élèves (ce qui fait partie de son boulot)" ça me fait un peu bondir car, non, ce n'est pas notre rôle à proprement parlé. Et j'en ai discuté aujourd'hui avec des collègues pour pouvoir répondre sans trop me tromper et eux aussi pensent que ce n'est pas notre job de recadrer l'élève (après bien sûr qu'on le fait un minimum, je développerais plus bas). Après ça dépend quel type d'handicap a l'élève. Mais l'AVS est d'abord présente pour aider à l'autonomie de l'élève, et pour l'aider à la réalisation de tâches scolaires (prendre un cours, réviser, organiser ses affaires, devoirs, contrôles ...). Certains professeurs (pour rappel je bosse en lycée) ont tendance à déléguer le comportement de l'élève à son AVS sous prétexte qu'il a un AVS. Du coup il ne s'en occupe plus vraiment, s'il bavarde c'est à l'AVS de sévir, s'il se retourne c'est à l'AVS de le faire se retourner etc.
Sauf que non. De base, on est ce qui répare le handicap. Pas prof ou gendarme. Si l'élève a un comportement inadapté en cours c'est au prof de punir, de réprimander bref, comme à un autre élève et de ne pas attendre que ce soit l'AVS.
J'ai un élève dys un peu turbulent (son soupçonne un TDAH), et bien que je lui demande parfois de bien se tenir, de ne pas bavarder pendant l'heure entière, il ne m'écoute pas plus que ça et je le comprends totalement vu que c'est pas mon rôle à la base. Il le sait. Moi je dis toujours à ses professeurs "S'il vous dérange pendant le cours, surtout faites comme si je n'étais pas là, punition, exclusion, colle ... Ce n'est pas car je suis à côté qu'il n'est pas comme les autres". Et généralement ça passe beaucoup mieux, il est beaucoup plus sage et plus attentif quand le professeur ne délègue pas son autorité sur moi (par peur ou par facilité).
Après si on parle de TDA/H, c'est aussi très difficile à canaliser et toutes les remarques possibles et imaginables de l'AVS ne serviront à rien, la seule option sera que l'AVS et l'élève sortent de la classe afin d'aller courir et se dépenser 5 minutes dans la cour.

Nous (les AVS) en lycée on a le téléphone sur la table. Comme l'a dit @Chawan on s'en sert pour beaucoup de choses.
On arrive aussi régulièrement en retard en cours car (pardon) on a aucun compte à rendre au professeur, il doit surveiller le retard des élèves mais pas le notre. Moi je me sers des débuts de cours (appel, discipline ...) qui durent 10 minutes pour finir mon café, faire le point avec la CPE, discuter avec d'autres profs. Après un petit pardon, un petit regard et une grande discrétion quand on s'installe c'est presque obligatoire.
Je me permets aussi de sortir de cours si j'ai un appel de l'infirmière pendant l'heure, si j'ai une photocopie à aller faire et je n'en informe pas le professeur, je sors discrètement, je fais mes affaires et je reviens, toujours sur la pointe des pieds en dérangeant le moins possible...
C'est pour cela aussi, qu'à chaque début d'année je m'attribue la place juste devant la porte, comme ça je n'ai pas à traverser la salle entière (et passer devant le projecteur (du vécu)) pour sortir, presque on ne me remarque pas, on entend juste la porte se fermer.

Sinon effectivement l'AVS n'a pas à faire la discipline de la classe à ta place. Il faut en parler avec elle et si le problème persiste, aller "taper" chez les supérieurs pour qu'elle subisse une petite remise à niveau.
Après, (toujours vécu de lycée) c'est parfois bien d'avoir un AVS dans la classe pour la discipline. Il m'est arrivé (ainsi qu'à mes collègues) de faire face à des situations où l'on a du intervenir. Parfois les élèves se liguent contre le professeur et il est indispensable qu'un autre adulte vienne dire "stop". En collège ça doit être plus soft, mais j'ai déjà assisté à la folie d'un élève qui balance sa table (oui oui) sur le professeur (la table a volé au travers de la salle) et tous les élèves se mettaient à faire des cris d'animaux pour que le professeur et l'élève en question se battent. Le professeur était bien content que ma collègue et moi soyons là pour faire redescendre la pression de la classe pendant qu'elle gérait l'élève !

@Chawan Moi aussi je m’ennuie tellement que pendant les cours d'un de mes élèves je joue sur mon téléphone (accord du professeur), j'apporte des bouquins, et quand je suis en forme je fais des fiches de révision pour le Bac de l'autre élève. Je ne fais clairement plus rien, le professeur me dit même qu'il n'y a plus de raison que je vienne à ce cours, mais impossible de prendre une autre heure sur la semaine, donc je suis OBLIGE d'y assister.
 
  • Big up !
Reactions : LSDumb
26 Mai 2016
31
90
674
25
(EDIT : bon j'arrive pas à te mentionner, j'espère que tu verras quand même ce message :sweatdrop:)

Je me permets de te répondre, mais déjà j'te remercie pour ton message, de même c'est toujours intéressant d'avoir le point de vue des AVS et cie :happy: (surtout pour moi qui n'y connais vraiment pas grand'chose...). Alors, très clairement, je ne demande pas à l'AVS de faire de la discipline à ma place. Par contre, le gamin dont elle s'occupe a effectivement un TDA bien corsé, d'où le fait qu'on (moi, ma tutrice et les autres AVS) considère que, dans ce cas précis, ça fait quand même partie de ses tâches de lui dire de se reconcentrer, bien que je le fasse moi-même. (Non puis faut le dire, il faut qu'elle le fasse ne serait-ce que parce que sinon je passe en tout facilement quinze minutes sur une heure à lui dire de se concentrer, de noter sur sa feuille, d'écouter, de se retourner, de ne pas regarder par la fenêtre... Et bon je comprends tout à fait ses difficultés mais j'ai pas que lui à gérer en fait.)
(D'ailleurs, sérieusement, les faire sortir pour courir ou un truc du genre, c'est "légal" ? 'Fin on a le droit de faire ça ? Parce que peut-être ça pourrait effectivement lui faire du bien...)

Autrement, on est bien d'accord que l'AVS a aucun compte à rendre au prof'. Par contre, et pour en avoir discuté avec les AVS et les collègues profs, on est toutes d'accord là-dessus : dans l'établissement, toute figure adulte fait office de modèle pour les élèves. Tout ce que les élèves n'ont pas le droit de faire, les adultes n'ont pas le droit de le faire non plus, et surtout pas devant les élèves. D'ailleurs, justement le lundi après ses retards, y'a un élève (un habitué des retards) qu'est venu me voir en fin d'heure pour me dire, texto : "Pourquoi l'AVjsaispasquoi de M. et R. elle a le droit d'arriver en retard et pas nous ?" J'aurais pu lui répondre que, "parce que c'est une grande personne", mais en fait ç'aurait été pourri comme excuse. Chez-nous tout le monde suit les mêmes règles, c'est tout. Et ça me paraît très bien comme ça, le statut d'adulte n'a pas à octroyer des privilèges par rapport aux "jeunes". (Non puis en plus, débarquer au moment où les élèves se mettent au travail ou commencent à se mettre dedans, bah c'est perturbant pour les élèves et ça l'est même pour moi.)

Et bon, encore une fois j'imagine que ça dépend de l'établissement, mais il m'a été confirmé par l'équipe des AVS que... bah on entre et sort pas d'une classe comme dans un moulin, si on a un truc à faire on dit au prof' qu'on va faire telle chose et on y va.

'Fin après j'ai vraiment l'impression que ça dépend des profs, des équipes, des établissements, aussi tout simplement de si on se trouve dans un collège ou lycée... Ce qui rend à la fois la chose intéressante et complexe, puisqu'à moins de rester dans un même établissement il faut se réadapter les uns aux autres :).

Sinon (et après je m'arrête, parce que c'est un pavé...), le truc c'est que j'ai justement vécu des situations comme ça en début d'année, où j'avais vraiment l'impression que la classe partait en vendetta contre moi, mais alors étrangement à ce moment-là on l'entendait pas... Et bien sûr, c'est au moment où j'ai quand même repris assez de contrôle sur eux pour ne plus avoir ce genre de situation, qu'elle se trouvait soudainement dérangée. C'était quand même paradoxal.

MAIS, de toute façon, après une longue discussion encadrée par ma tutrice et les autres AVS, on a pu bien s'expliquer, chacune a pu clairement définir son rôle et ce qu'elle attend de l'autre, on s'est bien mises d'accord sur les règles à respecter etc. Donc a priori on va repartir dans une bonne direction, ce qui me réjouit en particulier pour les gamins qui en ont besoin. :paillettes:
 
15 Janvier 2012
18
14
1 564
Lyon
:hello:

Alors effectivement elle aurait pu te soutenir cette fois où tu sentais la classe entière contre toi et non pas quand tu maîtrises à peu près la classe.
Il est clair que la façon dont tu en parles (retards pour "rien", téléphone/textos...) elle n'a pas l'air des plus sérieuses non plus, et peut-être qu'elle a un peu de mal aussi avec ce statut de l'entre 2, comme on l'appelle avec mes collègues. On est un adulte mais dans une stature d'élève (sur une chaise face au prof à écouter le cours) et parfois c'est difficile de savoir quand on intervient et quand on laisse le professeur gérer. Mais dans mon cas c'est un lycée dans une zone assez compliquée, beaucoup de violences, d'agressions entre élèves mais aussi d'élève à professeur, donc c'est bien différent que l'ambiance peut-être un peu plus scolaire et cool d'un collège. Ici on intervient beaucoup.

Pour ce qui est de sortir avec l'élève bien sûr que c'est autorisé. Quand j'ai passé mon entretien d'AVS, la dame m'a posée la question mot pour mot "Si vous êtes avec un élève atteint de TDA/H et qu'il perturbe le cours (élèves + professeur), et que vous n'arrivez pas à le garder en place et le faire se calmer, que faites-vous ?". J'avais répondu que je sortais avec l'élève dans la cour ou le couloir pour le faire se défouler, courir un peu. Et la dame était ravie de ma réponse et m'avait félicitée car personne ne lui répondait ça et que c'était la réponse qu'elle attendait, car avec un TDA/H tu peux pas juste le forcer à rester assis et à se calmer, il faut qu'il évacue, qu'il se défoule et le sortir c'est le seul moyen de ne pas déranger la classe.
Après il faut avant en avertir le professeur selon le niveau (plus l'enfant est jeune, plus tu dois prévenir du monde), la/le directeur/trice si l'enfant est en maternelle ou primaire.
Je vois souvent ma collègue dans la cour avec son élève lui faire faire quelques longueurs et des étirements lorsque je suis en cours. Mais en lycée tu demandes la permission à personne. Juste en début d'année tu préviens les profs du handicap et qu'il faudra sûrement sortir parfois pendant le cours.
C'est là que ça diffère d'un collège où je peux comprendre qu'ils sont à un âge où ils ont besoin de repères et que les adultes doivent suivre les règles qu'on leur impose à eux. Bien sûr cela semble complètement logique.
Mais voilà encore une fois en lycée ... c'est bien différent. Les élèves sont quand même matures et je peux t'assurer qu'on ne dérange absolument personne quand on sort de classe.
Pour l'anecdote, une fois le professeur distribue une feuille où tout était écris petit et ça avait un peu bougé à la photocopie, les lignes n'étaient pas très droites. J'ai pris la feuille et je suis sortie sans rien dire pour aller imprimer cette feuille au format A3 pour faciliter la lecture à mon élève multi dys. Je reviens en cours, j'ouvre la porte, je m’assois et mon élève qui me dit "ah mais tu étais partie ?" :rire:
Aussi, avec une collègue parfois à la récré on traîne un peu à la machine à café, et quand on rentre dans la salle, le professeur arrête son cours et dit à la classe "Attention avec moi, 3, 2 , 1 ..." et là lui et les élèves "BRAVO LES AVS" et ils applaudissent. J'avoue là c'est la honte. :red::red: :rire:

Mais voilà clairement je pense que lycée/collège c'est pas comparable.

Après pour le coup de sortir dans la cour, ça vaudrait peut-être d'en parler à l'AVS et qu'elle demande si votre collège l'autorise (normalement oui car c'est ce qui est conseillé si on a ce type d'élèves à gérer). Bien sûr c'est 5 minutes hein, on ne parle pas d'aller donner un cours de sport particulier à l'élève pendant une demie heure :P

Contente que vous ayez pu discuter en tout cas, et tu as raison, le plus important dans l'histoire ce sont les gamins:top:
 
15 Janvier 2012
18
14
1 564
Lyon
Bonjour à tous,

Voilà voilà, ma première rentrée en tant qu'AESH arrive (et quelle rentrée) !
L'élève que j'accompagnais depuis la seconde a eu son bac avec mention bien et a obtenue une place dans une prépa, ça fait vraiment chaud au cœur et ça me fait bizarre d'imaginer cette nouvelle année à venir sans elle.
J'accompagne toujours le garçon dys pour son année de terminale (je l'ai lui aussi depuis la seconde) mais comme il est en refus d'AVS ce n'est pas pareil. Mais ses épreuves anticipées s'étant bien passées (pas de points de retard), j'espère qu'il aura pris confiance en moi.

On m'a affecté un nouvel élève, un jeune autiste qui entre en seconde et que j'ai hâte de rencontrer.
Et cerise sur le gâteau, j'ai reçu un ordre de mission hier, je vais louper les deux premiers jours de la rentrée de mes 2 élèves pour accompagner une jeune fille pour les épreuves du bac qu'elle n'a pas pu passer à la session de juin. Le retour au travail va être assez intense du coup !

Je vous souhaite à tous une très bonne rentrée ainsi qu'une année de réussite pour vous et les enfants que vous accompagnez.

A bientôt !
 
4 Juillet 2014
72
295
1 634
Bonjour,

J'ai envoyé ma candidature comme AESH sur le site dédié pour l'année à venir. Je n'ai jamais travaillé dans ce milieu, et c'est même ma première expérience professionnelle (si je suis recontactée bien entendu). J'aurai aimé savoir s'il y avait quelques notion que je devais commencer à rechercher, ou me renseigner sur certains handicaps, sachant que j'ai une famille dyslexique, je connais à peu près les difficultés et fonctionnements des dys- , et que mes parents travaillent auprès d'élèves en difficultés ou handicapés (donc je peux leur envoyer un SOS si jamais et j'ai appris quelques trucs dans nos conversations).

Je viens de mettre sur pause mes études après mon M1, donc je crois avoir un niveau d'étude suffisant pour aider les élèves mais j'ai quand même peur de me retrouver aussi perdu qu'eux (mine de rien, même mes années lycée ça date pas mal :ko: )

Merci d'avance :puppyeyes:
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes