Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.

Querencia

tournesol de tes mort
Sinon, ça serait assez chouette de ne pas oublier que beaucoup de personnes trans sont quand même concerné.e.s, femme comme homme trans, et ça serait fort sympa de ne pas ENCORE les invisibiliser quand iels tentent juste de vivre dans un monde où les TERF existent sans que ça pose problème.

Donc si on pouvait juste ne pas débattre sur la nécessité du terme "personnes avec ses règles, c'est une problématique de femme, et c'est normal", ça serait fort sympathique et surtout, ça éviterait aux personnes trans qui s'aventureraient dans le sujet de ne pas être choqué.e.s/mal à l'aise et encore une fois invisibilisé.e.s.

Evidemment <3 sur toutes les personnes trans qui découvrent tout ça :jv:
 
C'est vrai que les personnes transgenres subissent pas le sexisme ni la précarité menstruelle ni le tabou des règles ni l'exclusion sociale qui en découle. . . Et en fait si ça fait parti du sujet.
Je n'ai absolument pas dit que les hommes trans ne subissaient pas la précarité menstruelle.

Si ils la subissent c'est parce que c'est lié à l'oppression des hommes sur les femmes, c'est une problématique sexiste et c'est une problématique qui n'existerait probablement pas si c'était pas un sujet "de femmes".
Si la majorité des hommes avaient leurs règles je pense qu'on aurait jamais eu de tabous à propos de ce sujet.

Les règles c'est une problématique des personnes avec un utérus. Les tabous sur les règles c'est plus large que ça et c'est un problématique lié aux femmes et à leur statut dans la société.

Sur ces sujets spécifiques des tabous et de la précarité ça renvoie vraiment au sexisme et à la domination masculine, et donc aux femmes comme groupe social.
 

Iphise

Serdaigle écrivaine rêveuse
Personnellement, je dirais chacun son avis. J'ai une mère raciste et homophobe, est-ce que je vais la renier parce qu'elle est raciste et homophobe? Bon, mauvais exemple, je l'ai renié. XD
Je pense que c'est parce que JKR est célèbre qu'on en fait tout une histoire. Je ne dis pas que ce n'est pas important ce qu'elle dit mais je préfère me concentrer sur des choses dont je suis sûr de pouvoir changer comme les avis de mon entourage, les manifestations féministes, aider les victimes d'agressions sexuels(je fais partie d'un groupe de soutien), aider les enfants battus. Plutôt que d'essayer de changer les idées d'une personne célèbre, qui habite loin et dont je suis une inconnue dans sa vie. En plus, comme dit ma grand-mère "les personnes âgés, c'est trop tard de leur changer les idées parce que plus on devient vieux, plus on est obtus".
La question est: est-ce que je vais arrêter de vivre et perdre de l'énergie à essayer de changer les idées d'une personne sachant que mon message va se perdre parmi tous les milliers de messages d'inconnus que cette personne reçoit chaque jour et que cette personne ne lis même pas ? Ou est-ce que je vais mettre mon énergie a aider mon entourage, des gens que je peux toucher et dont je peux parler face à face? Perso, j'ai choisi.
 

Patate dorée

Merci de ne pas me citer !
@Kettricken

Tu sais personnellement qu'on ne parle pas de toutes les femmes mais est-ce le cas de tout le monde ? C'est très peu probable. Dans ce cas-là, autant faire davantage preuve de précisions :hesite:. Je n'ai pas compris la réflexion politique derrière les tweets de J.K Rowling, notamment sur celui des règles, je vois surtout du sarcasme de mauvais goût et de la transphobie gratuite. Disons qu'expliciter ses propos s'ils avaient eu une dimension politique aurait été bienvenue. J'ose espérer que son discours aurait été plus argumenté si elle avait dénoncé la précarité menstruelle (par exemple).
L'argument du "on ne peut plus rien dire" (ici ne plus pouvoir dire que les règles sont une problématique de femmes) me laisse plus que songeuse. Au delà du fait de la faible probabilité d'une telle occurrence, je constate surtout l'importance visiblement de se sentir inclus.e dans la langue pour pouvoir exprimer ses revendications. En toute logique, il me semble curieux de reprocher aux personnes trans ce point-là tout en étant favorable à en faire autant pour les femmes. :hesite:

Alors, je suis INTJ donc plutôt une "big-picture person" apparemment (j'aurais été plus partagée à titre personnel mais pourquoi pas ?) et je me sens effectivement tout autant incluse dans le terme "femme" que dans l'expression "personne avec un utérus". Dans la mesure où "personne avec un utérus" inclut plus de monde, j'ai du mal à voir ce que ça m'enlève à titre personnel. :hesite:
Dans ces débats-là, j'avoue ne pas être fan du "diviser pour régner" que je perçois. J'ai du mal à voir en quoi c'est incompatible de défendre les femmes cis et les hommes/femmes trans. Après, je n'y connais pas grand chose en politique/féminisme mais il me semble que les personnes trans sont aussi victimes de sexisme :hesite:

@Mymy bravo pour cet article qui est un très bon résumé de ce que j'ai pu essayer de comprendre en suivant de loin sans compte Twitter

Edit @Nastja je mentionne sur le principe pour dire que j'ai été intriguée par ton message sur "big-picture" vs "detail-oriented" du coup je suis allée creuser un peu !
 
Dernière édition :

Khyra

Her royal highness the holy raccoon
J'avoue que je ne comprends pas en quoi de dire "les personnes réglées" diluent les problématiques féministes comme la précarité menstruelle. Un homme trans qui a ses règles doit toujours acheter des protections, non ?
Un peu plus d'explication serait le bienvenue. ^^
 

Querencia

tournesol de tes mort
Je pense que c'est parce que JKR est célèbre qu'on en fait tout une histoire.
Euh. Le problème réside principalement dans le fait qu'elle a une commu absolument immense (plus d'un million de personnes) et que c'est donc un million de personnes, pas forcément déconstruites sur le sujet, qui sont influencées par ses propos à une plus ou moins moindre échelle.
Donc si, c'est problématique, surtout quand énormément de personnes sont surprises à chaque fois d'apprendre qu'elle est transphobe parce qu'iels ne s'étaient jamais posé.e.s la question en voyant les tweets en question.
Donc oui, quand une femme a CE POIDS politique, c'est important d'en parler et de faire prendre conscience aux gens à quel point elle ne doit plus être écoutée.
 

Mymy Haegel

Rédac chef de madmoiZelle
Équipe madmoiZelle
Sinon, ça serait assez chouette de ne pas oublier que beaucoup de personnes trans sont quand même concerné.e.s, femme comme homme trans, et ça serait fort sympa de ne pas ENCORE les invisibiliser quand iels tentent juste de vivre dans un monde où les TERF existent sans que ça pose problème.

Donc si on pouvait juste ne pas débattre sur la nécessité du terme "personnes avec ses règles, c'est une problématique de femme, et c'est normal", ça serait fort sympathique et surtout, ça éviterait aux personnes trans qui s'aventureraient dans le sujet de ne pas être choqué.e.s/mal à l'aise et encore une fois invisibilisé.e.s.

Evidemment <3 sur toutes les personnes trans qui découvrent tout ça :jv:
Bah... non, on ne va pas ne pas débattre d'un des sujets évoqués dans l'article, c'est quand même une question intéressante et qui est au coeur du propos :hesite:

Tant que les précautions sont prises comme ça l'est ici, le débat est permis. Je n'aime pas trop ce côté : ne débattons pas de ça. Si, débattons, avec respect et bienveillance. Il n'y a pas de sujet tabou ici.
 
@seapunk
C'est plus pour aller plus vite et que chacun doit essayer de comprendre le message de fond et ne pas s'attarder sur le sens de chaque mot.

Le message global c'est : règles en temps de COVID = problème
Femme, homme ou autre, le problème de fond est le même.

Après vu que les questions d'identités sont au cœur des débats depuis les années 2010 je pense qu'on devrait finalement ne plus mentionner aucun être humain (ni en sujet ni en objet) et parler en tournures de phrases qui mettent en avant le problème :

Creating a more equal post-COVID-19 world for people who menstruate
deviendrait :
Creating a more equal post-COVID-19 world for period management ou period protection access (ou quelque chose du genre).
Supprimer le sujet pour que personne ne dise : "ah mais j'ai pas été inclus" ou "oui mais ça invisibilise X ou Y"

Mais bon après ça dépersonnalise pas mal les combats, on ne sait plus trop qui est visé, on parle juste du problème et on dit : "si vous vous reconnaissez dans telle problématique, cochez la case".

Au lieu de parler de "femmes moins payées que les hommes" on parlerait de "sexisme des salaires".
Au lieu de parler de "femmes victimes de violences conjugales" on dirait "les violences conjugales ont augmenté..." "les violences conjugales devenant le sujet ou l'objet de la phrase" etc.
 

Moufff

Illustratrice Moufff/Lesgribouillis
Je suis perplexe, avec beaucoup de recul, je pense qu'elle ne veut pas dire ce qu'elle dit, mais qu'elle veut faire comprendre (alors pourquoi elle insiste ? C'est son choix.) que dans un monde où elle accepte certaines choses, elle décide aussi de pas aller si loin.
C'est à dire "que tout le monde fasse ce qu'il veut, mais de mon coté, quand je dis femme, je parle du sexe."

A un moment de l'article (mymy) tu écris "Elle doit confondre sexe et genre" mais justement je pense qu'elle ne parle que de sexe (et elle le répète) et pas de genre. Je suis pas sure qu'elle confonde, je pense qu'au contraire elle dit "moi je suis plutot du genre à me fier au sexe, et si vous avez des genres dans vos têtes différents, ok, mais moi je ne m'embarrase pas de ça."
Et ça je peux le comprendre quand en plus on fait parti de l'ancienne génération.
Elle a des propos limites pour certains qui vont le prendre mal, mais de feeling, elle a pas l'air transphobe.

Par contre la question est : Quel intérêt de la tweet ?
 
Je n'ai absolument pas dit que les hommes trans ne subissaient pas la précarité menstruelle.

Si ils la subissent c'est parce que c'est lié à l'oppression des hommes sur les femmes, c'est une problématique sexiste et c'est une problématique qui n'existerait probablement pas si c'était pas un sujet "de femmes".
Si la majorité des hommes avaient leurs règles je pense qu'on aurait jamais eu de tabous à propos de ce sujet.

Les règles c'est une problématique des personnes avec un utérus. Les tabous sur les règles c'est plus large que ça et c'est un problématique lié aux femmes et à leur statut dans la société.

Sur ces sujets spécifiques des tabous et de la précarité ça renvoie vraiment au sexisme et à la domination masculine, et donc aux femmes comme groupe social.
Et t’entends quoi par « femme comme groupe social »? Les femmes cis?
Bien sûr que les règles sont un tabou et renvoit à la précarité mais je pense qu’être un homme trans et avoir ses règles c’est aussi tabou et aussi précaire. Ça renvoie aussi à leur statut dans la société. Donc je vois vraiment pas pourquoi certains ne veulent pas inclure ces personnes là dans ce sujet. En fait, je ne comprends pas pourquoi certains veulent EXCLURE ces personnes là de ce sujet.
 
Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes