Commentaires sur Isabelle, 11 295 € à deux : « J’ai une mauvaise tendance à investir dans l’immobilier »

25 Mars 2021
290
4 417
504
44
Ce témoignage est l'illustration parfaite de : plus on a d'argent, plus c'est facile d'en gagner.
Pour son immobilier qui "s'auto-finance", c'est typiquement ça : tu achètes, tu loues, et le loyer te permet de rembourser ton emprunt. Donc techniquement, sur le coup tu ne paies ni ne gagnes rien, mais au bout d'un moment, une fois remboursé, tu as une rente magique. Tu m'étonnes que le banquier l'invite à renouveler l'expérience ;), au passage il se fait de jolis bénéfices liés aux intérêts des emprunts. Il doit être absolument ravi de la stratégie de sa cliente.
Typiquement Isabelle va finir rentière et n'aura jamais à s'inquiéter pour une quelconque retraite (tant mieux pour elle).
Ça questionne vraiment le capitalisme, l'argent ne vient pas de nulle part et pendant qu'il y a en a qui mettent en location plusieurs biens (je crois que la plupart des proprios en France sont multi-propriétaires), d'autres galèrent à acheter leur résidence principale.

Quelques chiffres sur le sujet :
La propriété des logements en location est très concentrée : les ménages propriétaires d’au moins 5 logements représentent 3,5 % des ménages, mais détiennent 50 % des logements en location possédés par des particuliers. Ces ménages possèdent à eux seuls 37 % des logements situés dans le centre des grandes villes, contre 24 % sur l’ensemble du territoire.

Source : https://www.insee.fr/fr/statistiques/5432517?sommaire=5435421

(Par ailleurs : ce n'est pas dans ce témoignage, mais j'ai déjà lu que l'argent "travaillait". Non, l'argent ne travaille pas, tout ce qui ramène de l'argent "magique" ça vient de gens qui travaillent et dont le bénéfice de ce travail sert à enrichir d'autres gens. Cas typique : les placements immobiliers - si ça rapporte, c'est parce qu'il y a des gens qui paient des loyers et qu'ils paient plus que ce que coûte l'appartement - , les dividendes, ...)
Je précise que je n'ai rien contre la Madz, mais j'ai quelque chose contre le système en général qui permet à des gens d'amasser de l'argent à l'infini, et à d'autres de rester toute leur vie dans la galère (les deux faces du capitalisme, en fait).
 
30 Septembre 2022
31
147
79
Il ya aussi une epargne issue des revenus de mon mari et les gros travaux sont finances sur le stock d'épargne historique
Ah une épargne commune!! Génial! Merci d’avoir pris le temps de répondre. Bravo pour l’état de vos finances.
 
Dernière édition :
22 Mars 2009
13
205
4 704
Ça me fait un peu (très ?) mal de lire que la personne s'estime mal payée.
Fonction publique + doctorat (bac +8 donc) + expérience : 7 750€/mois net
De mon côté : fonction publique + Master (bac +5) + expérience : 1730€/mois net.
C'était à Paris et j'avais 30 ans à l'époque (donc pas le même âge que la témoignante, certes mais pas 20 ans d'écart non plus).

Et je trouve ça assez cocasse de lire "c'est un choix de vie assumé" : j'imagine que ça veut dire qu'elle pourrait gagner encore plus dans le privé et que c'est donc en effet un vrai choix mais quand même... Cela me semble un choix "facile" finalement, qui n'engage pas vraiment de sacrifices ou de compromis (car a-t'elle besoin de gagner plus ? Qui a besoin de gagner plus d'argent que ça en fait !?).
Après, comme cela a été déjà (bien) exprimé ici, tout le monde voit les choses à travers son prisme. Perso, je dis également que c'est un choix de travailler dans l'associatif et le public et j'ai le sentiment de voir clairement les limites de cela (c'est-à-dire gagner moins de 1800€ net + avoir peu d'avantages dans le cadre du taff). Peut-être que d'autres, qui bossent dans le social et gagnent un SMIC, me trouverait un peu gonflée de parader avec "mon choix" et mon "sens de l'utilité publique".
 
2 Novembre 2023
23
109
14
ça me pertube franchement qu'avec un tel niveau de salaire, le budget alimentation pour 4 ne soit pas plus élevé... Isabelle* indique à un moment qu'elle a arrêté d'acheter du bio pour retourner chez Grand Frais (enseigne très très chère en général, en tous cas pour les quelques Grand Frais que j'ai fréquenté), son boucher et Carrefour.


J'aimerais bien comprendre ce raisonnement :happy:. Les produits ménagers écologiques c'est cool, mais pourquoi se désintéresser de la nourriture bio ? Est-ce qu'elle est tombée sur des produits qui ne l'ont pas convaincue en termes de qualité (c'est comme partout, il y a du bon et du moins bon et des enseignes qui gèrent mieux leurs stocks et la fraicheur des produits) ?
Un manque de dispo ou de praticité ? Mais il y a quand même pas mal de maraichèr.e.s bio en IdF donc ça ne doit pas manquer de produits AB.
Vu le niveau de salaire et le niveau de vie, je ne peux pas entendre l'argument que le coût de la vie est trop cher et qu'on ne peut plus consommer bio comme avant (alors que l'inflation a été moins forte sur les produits bio que sur les autres produits alimentaires...).
Mes enfants ne sont pas de gros mangeurs. Ils aiment à 80 % fruits et legumes. Et en dehors de mon amoureux nous ne mangeons pas de viande. J'ai arrêté le tout bio à cause mon mari, il trouvait que j'en faisais trop et que cela me fatiguait je passais le wk à faire ça aller à l'épicerie bio pour fruits et légumes, chez le fromager et à la boucherie. Je ne fréquentais quasiment pas les grandes surfaces. Ensuite je fabriquais les gâteaux, biscuits et produits ménagers et lavais les couches. Sur ces conseils j'ai appris à rationaliser mes déplacements et ne courre plus partout. Je pars donc chez grand frais et parfois à carrefour. Je fabrique les produits ménagers mais là aussi il achète à cote l'industriel. Je vais bientôt aussi arrêter cela
 
Dernière édition :
2 Novembre 2023
23
109
14
Je trouve ça super de pouvoir mettre ses enfants à l'abri et je ne cache pas que j'aimerais bien avoir autant d'argent que toi (que vous? ) pcq ça rend beaucoup plus relax sur à peu près tout (fin peut-être pas sur l'avenir de la planète. Au bout d'un moment, l'argent n'achète pas l'oxygène).
Ce qui m'ennuie présentement, c'est que le système des donations aux enfants est organisé de telle façon qu'il échappe pas mal aux impôts.

Si en plus les donations sont organisées pour éviter la succession, c'est deux fois les impôts qui échappent à l'état et donc à la collectivité. Et donc aux services publics qui bénéficient à tous.te.x.s.

J'ai réfléchi avant de poster ce commentaire pcq en général, à ce niveau de revenu, on fait de l'optimisation fiscale et c'est parfaitement assumé de ne penser qu'à soi mais je me suis dit que les préjugés, ce n'est pas terrible et que peut-être tu payes les impôts que tu dois réellement et qu'alors, ça valait la peine d'évoquer le sujet.
Quand j'ai payé les biens, j'ai payé des frais de notaire dont une grosse part à l'état, j'ai payé jusqu'à l'année dernière une taxe d'habitation en plus de la taxe foncière, je paie des taxes foncières, un impôt sur le revenu non négligeable alors je ne pense pas vraiment ne pas participer à la collectivité. Il est normal que j'optimise mes revenus ce n'est pas illégal. Et organiser sa succession de son vivant c'est préparer sa transmission sereinement. Et non pas laisser à ses enfants la difficile mission de regler des frais de succession
 
2 Novembre 2023
23
109
14
Comme dit plus haut, je pense que cela doit être relativement facile de bien gérer son budget quand on a ce type de revenus.
Je doute qu'elle ait à se poser la question de l'impact sur son budget sur les services qu'elle paie (ménage et jardinier par exemple), sur les loisirs payés à ses enfants, sur ses "petits plaisir" (sa voiture par exemple), et ses nombreux voyages.
Quand on a autant de marge, on peut certes se " féliciter" de pas tout dépenser en objets et en fringues, mais ce n'est pas non plus extraordinaire.

Certaines choses me font un peu (beaucoup) souffler, comme la phrase "j'ai des bien immobiliers qui s'auto financent tous seuls" (ah ? C'est donc ça l'argent magique), vouloir acheter une résidence secondaire (avec les arguments avancés par une autre madz), la volonté d'acheter encore plus de biens immo , et la conscience écologique inexistante (nombreux voyages en avion et achat de viande en quantité apparemment qui sont, il me semble les pires choses à faire à l'échelle individuelle au niveau de l'écologie. )

Et puis ouais, avec des revenus aussi important, personnellement, je ferai des dons (d'ailleurs j'en fais en touchant moins de 20% de son salaire).

Je trouve que ce témoignage illustre bien une certaine façon de vivre et de penser dans notre société, qui me fatigue ou me désespère, je ne sais pas trop.
J'ai un autre paradigme, celui de prendre des risques, gérer les biens les travaux afin de loger des personnes. Nous sommes dans le cas d'un marché où il y a une offre et une demande et le marché se charge de réguler. En réalité je dépense au moins 2500 euros par année par appartement mais je ne m'en plains car mon objectif est ailleurs. Et je n'ai pas voulu polluer ce temoignage en mélangeant ma comptabilité personnelle et celle relevant de l'immobilier. J'ai donc neutralisé dépenses et recettes de ce versant. Je fais des dons à ma famille qui est dans le besoin. Celle - ci vit à l'étranger et je ne vois pas pourquoi je n'irai pas les voir en prenant l'avion et les transports. Grand bien vous fasse si les votres vivent à deux pas.
 

Raccoon_Jesus

It's not you, it's me. I have standards
27 Janvier 2014
2 919
107 471
6 614
Ces enfants là seront choyé.es!!! S'iels ne réussissent pas dans la vie, ce sera la marche de la honte :rire: :rire: J'espère qu'ils auront une grosse taxe sur leur héritage parce que ce sera du pain béni pour eux
J'avoue que j'ai un peu de mal à comprendre ce que tu veux dire dans la 2ème partie de ton message. :ninja:
En fait, ton message me trouble parce que moi qui arrive très bien à déceler le sacarme, là j'ai un gros doute. Dans la 1ère partie, tu sembles adhérer à l'éducation des enfants mais la 2ème partie me fait grandement douter. Pourquoi être taxé sur son héritage serait une bonne chose ?
 
2 Novembre 2023
23
109
14
Ce témoignage est l'illustration parfaite de : plus on a d'argent, plus c'est facile d'en gagner.
Pour son immobilier qui "s'auto-finance", c'est typiquement ça : tu achètes, tu loues, et le loyer te permet de rembourser ton emprunt. Donc techniquement, sur le coup tu ne paies ni ne gagnes rien, mais au bout d'un moment, une fois remboursé, tu as une rente magique. Tu m'étonnes que le banquier l'invite à renouveler l'expérience ;), au passage il se fait de jolis bénéfices liés aux intérêts des emprunts. Il doit être absolument ravi de la stratégie de sa cliente.
Typiquement Isabelle va finir rentière et n'aura jamais à s'inquiéter pour une quelconque retraite (tant mieux pour elle).
Ça questionne vraiment le capitalisme, l'argent ne vient pas de nulle part et pendant qu'il y a en a qui mettent en location plusieurs biens (je crois que la plupart des proprios en France sont multi-propriétaires), d'autres galèrent à acheter leur résidence principale.

Quelques chiffres sur le sujet :
La propriété des logements en location est très concentrée : les ménages propriétaires d’au moins 5 logements représentent 3,5 % des ménages, mais détiennent 50 % des logements en location possédés par des particuliers. Ces ménages possèdent à eux seuls 37 % des logements situés dans le centre des grandes villes, contre 24 % sur l’ensemble du territoire.

Source : https://www.insee.fr/fr/statistiques/5432517?sommaire=5435421

(Par ailleurs : ce n'est pas dans ce témoignage, mais j'ai déjà lu que l'argent "travaillait". Non, l'argent ne travaille pas, tout ce qui ramène de l'argent "magique" ça vient de gens qui travaillent et dont le bénéfice de ce travail sert à enrichir d'autres gens. Cas typique : les placements immobiliers - si ça rapporte, c'est parce qu'il y a des gens qui paient des loyers et qu'ils paient plus que ce que coûte l'appartement - , les dividendes, ...)
Je précise que je n'ai rien contre la Madz, mais j'ai quelque chose contre le système en général qui permet à des gens d'amasser de l'argent à l'infini, et à d'autres de rester toute leur vie dans la galère (les deux faces du capitalisme, en fait).
Je tiens à souligner que je suis arrivée en France uniquement avec mes deux valises remplies de nourriture en attendant de voir venir et de vêtements. Comme indiqué dans l'article je me suis faite toute seule à la seule force de ma volonté. Je n'ai pas véritablement voulu indiquer les dépenses et recettes mais en réalité chaque année j'en mets au moins 2500 euros de ma poche pour financer les dépenses le loyer ne couvrant pas tous. Mais comme mon objectif est de m'assurer que mes enfants feront de bonnes études s'il le souhaite pour moi c'est un détail
 
30 Septembre 2022
31
147
79
Je trouve ça super de pouvoir mettre ses enfants à l'abri et je ne cache pas que j'aimerais bien avoir autant d'argent que toi (que vous? ) pcq ça rend beaucoup plus relax sur à peu près tout (fin peut-être pas sur l'avenir de la planète. Au bout d'un moment, l'argent n'achète pas l'oxygène).
Ce qui m'ennuie présentement, c'est que le système des donations aux enfants est organisé de telle façon qu'il échappe pas mal aux impôts.

Si en plus les donations sont organisées pour éviter la succession, c'est deux fois les impôts qui échappent à l'état et donc à la collectivité. Et donc aux services publics qui bénéficient à tous.te.x.s.

J'ai réfléchi avant de poster ce commentaire pcq en général, à ce niveau de revenu, on fait de l'optimisation fiscale et c'est parfaitement assumé de ne penser qu'à soi mais je me suis dit que les préjugés, ce n'est pas terrible et que peut-être tu payes les impôts que tu dois réellement et qu'alors, ça valait la peine d'évoquer le sujet.
Je pense que ce n’est pas vrai de dire que l’argent échappe deux fois aux impôts. Avant toute accumulation d’argent issu de revenus imposables, l’état prends sa part ( prélèvements à la source ou rattrapage plus tard), ensuite les donations et l’optimisation fiscale c’est quelque chose de légale donc c’est plus du ressort des législateurs que des citoyens qui les utilisent. Par ailleurs les donations sont encadrées avec des sommes définies. Dans de nombreux pays du monde les donations et héritages ne sont pas imposables.
 
2 Novembre 2023
23
109
14
Ça me fait un peu (très ?) mal de lire que la personne s'estime mal payée.
Fonction publique + doctorat (bac +8 donc) + expérience : 7 750€/mois net
De mon côté : fonction publique + Master (bac +5) + expérience : 1730€/mois net.
C'était à Paris et j'avais 30 ans à l'époque (donc pas le même âge que la témoignante, certes mais pas 20 ans d'écart non plus).

Et je trouve ça assez cocasse de lire "c'est un choix de vie assumé" : j'imagine que ça veut dire qu'elle pourrait gagner encore plus dans le privé et que c'est donc en effet un vrai choix mais quand même... Cela me semble un choix "facile" finalement, qui n'engage pas vraiment de sacrifices ou de compromis (car a-t'elle besoin de gagner plus ? Qui a besoin de gagner plus d'argent que ça en fait !?).
Après, comme cela a été déjà (bien) exprimé ici, tout le monde voit les choses à travers son prisme. Perso, je dis également que c'est un choix de travailler dans l'associatif et le public et j'ai le sentiment de voir clairement les limites de cela (c'est-à-dire gagner moins de 1800€ net + avoir peu d'avantages dans le cadre du taff). Peut-être que d'autres, qui bossent dans le social et gagnent un SMIC, me trouverait un peu gonflée de parader avec "mon choix" et mon "sens de l'utilité publique".
Les doctorats financiers s'arrachent comme des petits pains. J'ai énormément de chasseurs de tête à mes trousses, c'est pourquoi j'ai dit que j'assumais car je peux aller où bon me semble. Après j'avais décidé de progresser et de valoriser mes diplômes. J'ai réussi tous les concours et rapidement et j'ai vite atteint le plus corps. Là je cherche à changer de corps pour en intégrer un qui soit encore plus interessant. Ce qui est liée assez fortement à la remuneration.
 
2 Novembre 2023
23
109
14
Je trouve intéressant qu'Isabelle attribue sa facilité à gérer son budget à "une absence d'envies et de besoins". À ce niveau de revenus, c'est sûr que les besoins vont être tellement facilement couverts, qu'on ne les remarque même plus (600€ de bouffe par mois, sur plus de 11'000€, c'est sûr que ça n'est pas grand chose), et quand aux envies, je pense qu'on les remarque moins aussi quand on peut les assouvir sans devoir se poser la question deux fois, mais au vu du budget voyage et du fait qu'elle considère acheter une nouvelle voiture "un petit plaisir""mérité", je n'ai pas l'impression à la lecture du témoignage qu'il y a tant une absence d'envies, qu'une absence de limites financières vis-à-vis de ces envies.

Ça m'a fait un petit peu réfléchir, parce qu'avec mon copain on a aussi tendance à penser qu'on gère bien notre argent parce qu'on est pas de grands consommateurs et qu'on a envie et besoin de peu de choses, et c'est vrai qu'en fonction des gens autour de nous à qui on se compare, ça donne l'impression d'être le cas, et c'est vrai qu'on n'a pas beaucoup d'envies concernant des objets matériels. Mais quand on regarde nos dépenses loisirs/plaisir à la fin du mois, c'est une autre histoire (à une échelle très différente de celle d'Isabelle, hein, son emprunt immobilier étant aux alentours de mon salaire), et on a clairement eu les moyens d'aller au resto, s'acheter un jeu vidéo, aller à un concert, prendre un cours de chant, bref des trucs immatériels, mais qui clairement relèvent des envies et du plaisir, mais auxquels on ne réfléchit pas des masses, parce qu'on peut se le permettre. Et c'est marrant, quand je m'achète des pâtisseries à 5 balles après un night shift, ou que je me commande une pizza, je me dis la même chose qu'Isabelle, "c'est un petit plaisir mérité" parce que j'ai bossé dur. Alors que bon, la cleaner qui a bossé le même shift de nuit que moi à l'hôpital, mais gagne la moitié de mon salaire, elle peut malheureusement pas faire la même, et si elle a moins d'argent à la fin du mois, c'est pas qu'elle a plus d'envies ou gère moins bien, c'est juste qu'elle est hyper mal payée.
Bref, tout ça pour dire que j'ai l'impression que ce témoignage illustre pas mal la manière dont, en matière d'argent, quoi qu'on gagne, on a un peu tendance à s'auto-féliciter quand les choses se passent bien, c'est parce qu'on travaille dur et est super raisonnable dans nos dépenses, alors qu'en fait, passé un certain stade, c'est juste qu'on a de la chance d'être dans un taff où on nous paie plus que d'autres, basé sur des critères pas du tout méritoires quand on on commence à gratter un peu..
Comment ça la chance ? Je suis arrivée en France avec mes 2 valises. J'ai travaillé et continue de travailler. Il n'y a aucune chance. Peut - etre celle de pouvoir vite apprendre, savoir s'adapter, comprendre les codes et anticiper. Sinon j'ai travaillé j'ai motivé mon mari
 
30 Septembre 2022
31
147
79
Comme dit plus haut, je pense que cela doit être relativement facile de bien gérer son budget quand on a ce type de revenus.
Niveau de revenu et capacité de gestion ne riment pas forcément… le nombre d’américains gagnant plus de 100k ou 200k par an et qui vivent au jour le jour est impressionnant.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes