Commentaires sur Isabelle, 11 295 € à deux : « J’ai une mauvaise tendance à investir dans l’immobilier »

18 Avril 2023
112
700
154
Le père a mon conjoint en tant que haut fonctionnaire au ministère des finances devait être dans les 10 000€ mensuel. Voir même plus. Et oui ça aide énormément, surtout pour les enfants. Mon conjoint n'a jamais eu à travailler pendant ses études et a ainsi pu se mettre à 100% dedans. Il est ingénieur.
Mais le souci est que la ou il travaille il'est mal payé seulement 2200€ net, ce qui est peu quand on est issu de la meilleure école d'ingénieur.
Malgré tout il a bénéficié d'un soutien que je n'ai jamais eu. Pour mes parents faire des études ça sert à rien fallait pas en parler. Être indépendant encore moins. J'ai fait une fac de droit par défaut car j avais aucun soutien financier et c'était la seule étude gratuite de ma ville. Et faire du pro a l'époque c'était mal vu. Bref j'ai du bosser pendant mes études et du coup j'ai redoublé.
J'ai tout raté malgré mon bac+3. Je galère je suis au chômage car j'ai rien à vendre. Vraiment quand on est seule tout se ferme.
 
M

Membre supprimé 370517

Guest
@IsabelleC Tout d'abord je tiens à te remercier pour ton témoignage, et à te féliciter, tout comme je félicite chaque personne qui assume un métier + l'éducation d'enfants.
Mettre ses enfants à l'abri du besoin, notamment pour le futur, est l'objectif de tous les parents. Vous semblez y arriver, c'est génial pour vous et je souhaite le meilleur à vos enfants.
Si tu gagnes aussi bien ta vie, j'imagine que c'est parce que tu bosses bien et que tes compétences sont valorisées. On peut expliquer cela par des privilèges, certainement, mais il faut rendre à César(ia) ce qui lui appartient. Good job, bel exemple de réussite.
C'est aussi assez sympa, comme dit précédemment, de constater qu'une femme gagne plus que son conjoint. Disons que ça renverse un peu les codes traditionnels, et ça fait du bien (même si ça ne suffit pas totalement à renverser la dynamique de pouvoir, je suppose).

S'il y a des commentaires qui grincent des dents (et je me mets avec parce-que j'ai big uppé), c'est probablement parce qu'on est beaucoup à se serrer plus ou moins la ceinture. Il y a de l'envie comme une réelle volonté de meilleure répartition des richesses.
Ton témoignage a toute sa place dans cette rubrique, et heureusement. Mais voilà, les réactions me semblent inévitables.
À titre personnel je suis professeur au collège. J'aime mon métier, mon salaire est correct sans être mirobolant. J'ai un mari et deux enfants. Je peine à éduquer mes petits avec la patience à laquelle ils ont droit. Je peine à me consacrer à mon travail de façon qualitative. Mon mari gagne moins que moi. Nous ne sommes pas nécessiteux, mais en région parisienne c'est limite limite. La prestation accueil jeunes enfants et, l'an dernier, le CMG, étaient les bienvenus. Je traque un peu les aides pour les fonctionnaires de l'État, bienvenues aussi.
Je fais partie des privilégiés car mes parents ont très bien gagné leur vie et nous ont aidé à devenir propriétaires grâce à une donation. Sans eux, nous galèrerions beaucoup plus.

Je suis donc entre deux : trop privilégiée pour râler contre l'héritage sans en avoir honte. Pas assez riche pour ne pas être envieuse des plus riches que moi.

Donc je te dis bravo. Mais effectivement, se questionner et accepter ses propres privilèges est important, pour tout le monde.
Bonne continuation à toi.
 
22 Novembre 2005
560
4 476
4 864
J'ai un autre paradigme, celui de prendre des risques, gérer les biens les travaux afin de loger des personnes. Nous sommes dans le cas d'un marché où il y a une offre et une demande et le marché se charge de réguler. En réalité je dépense au moins 2500 euros par année par appartement mais je ne m'en plains car mon objectif est ailleurs. Et je n'ai pas voulu polluer ce temoignage en mélangeant ma comptabilité personnelle et celle relevant de l'immobilier. J'ai donc neutralisé dépenses et recettes de ce versant. Je fais des dons à ma famille qui est dans le besoin. Celle - ci vit à l'étranger et je ne vois pas pourquoi je n'irai pas les voir en prenant l'avion et les transports. Grand bien vous fasse si les votres vivent à deux pas.

Le marché qui se régule tout seul, après les appartements qui s'autonfinancent. Bon.
(pardon, mais ça fait beaucoup)

On a bien compris que tu étais une transfuge de classe, qui peut donc clamer à tout va que tu as du mérite, que tout s'est fait par le seul fait de ton travail et ta motivation.

Et que tu prends des risques en investissant dans l'immobilier...
Une madz à expliqué plus haut le petit "soucis" des multi propriétaires.
Bien sûr qu'il y a une demande, vu que la plupart des gens n'ont plus les moyens d'accéder à la propriété, et les riches en profitent pour s'enrichir d'avantage.
Mais bon, ce n'est pas ton problème, tu es du bon côté.

Vivement qu'on plafonne les propriétés privés (t'inquiète pas pour toi, ça n'arrivera jamais)

Pour les transports, c'est pas tant ne pas aller voir ta famille, mais dans ce que tu décris, j'ai l'impression qu'il y a plus que ça (le Canada, Londres, New York pour l'anniversaire d'un enfant de 5 ans).

Si tu vois pas le problème avec le fait d'avoir un bilan carbone éclaté, les problèmes d'écologie ne doivent pas trop te parler, ça ne fait pas partie de tes soucis (pour l'instant)
 
Dernière édition :
M

Membre supprimé 372447

Guest
Quand j'ai payé les biens, j'ai payé des frais de notaire dont une grosse part à l'état,
Ce qui relève de la fiscalité dans ce qu'on appelle communément "frais de notaire" ce sont les droits de mutation à titre onéreux (DMTO), dont l'essentiel va en fait aux départements (70%) et aux communes (30%). Seul un tout petit résidu va à l'état
https://www.fipeco.fr/fiche/Les-impôts-locaux

j'ai payé jusqu'à l'année dernière une taxe d'habitation en plus de la taxe foncière, je paie des taxes foncières, un impôt sur le revenu non négligeable alors je ne pense pas vraiment ne pas participer à la collectivité.
Là on ne parle pas de la même chose, ce ne sont pas des taxes qui servent à redistribuer le revenu ou le patrimoine des riches vers les pauvres, celles-là tout le monde les paye (les locataires payent la taxe foncière indirectement via les loyers. La taxe d'habitation a été supprimée y compris pour les ménages les plus riches depuis le 1er janvier https://www.economie.gouv.fr/particuliers/taxe-habitation )

Il est normal que j'optimise mes revenus ce n'est pas illégal. Et organiser sa succession de son vivant c'est préparer sa transmission sereinement. Et non pas laisser à ses enfants la difficile mission de regler des frais de succession
Illégal non, mais immoral oui ?
Surtout pour tout ce qui est héritage et donation : "vous vous êtes donné la peine de naître, et rien de plus".
C'est un débat de savoir si quiconque mérite de gagner 7000€/mois.
C'est encore un autre débat de savoir si les enfants méritent d'hériter.
Dans le capitalisme, la concentration du patrimoine fait que des non-héritiers payent structurellement des loyers aux héritiers. Personnellement je trouve cela fondamentalement injuste.

J'ai un autre paradigme, celui de prendre des risques, gérer les biens les travaux afin de loger des personnes.
Peut-on parler de risque à ce niveau de patrimoine, à ce niveau de pénurie de logements (facile de trouver des locataires) et avec probablement une assurance emprunteur ? :shifty:

Nous sommes dans le cas d'un marché où il y a une offre et une demande et le marché se charge de réguler.
Il est de notoriété commune que le marché de l'immobilier est imparfait.
Sur l'aspect construction : les promoteurs immobiliers forment un oligopole, les maires sont structurellement malthusiens sur les permis de construire, et on vient d'adopter une loi "zéro artificialisation nette".
Sur l'aspect crédit : il y a un rationnement des prêts du fait de l'asymétrie d'information (la banque ne prête pas à des potentiels acquéreurs pourtant en réalité solvables). Pour sortir du jargon économique et résumer en parlant comme une personne normale : "on ne prête qu'aux riches" :cretin:

Résultat : pendant que certains seront locataires toute leur vie, d'autres amassent des logements à foison.

En tant qu'économiste professionnelle, j'affirme qu'en 2023 en France le marché immobilier est dysfonctionnel, et qu'il est inexact de dire qu'il régule harmonieusement l'offre et la demande.
 
30 Septembre 2022
31
147
79
(car a-t'elle besoin de gagner plus ? Qui a besoin de gagner plus d'argent que ça en fait !?).
Une personne immigrée, venant d’un pays pauvre avec une famille hyper nombreuse (famille pas que nucléaire) et qui sollicite régulièrement des aides : pension des parents, éducation des frères ou demi frères, frais de santé des oncles et des tantes et j’en passe. Les gens ont des vies et des circonstances tellement différentes qu’il est important d’éviter de faire des comparaisons…
 
Dernière édition :
  • Big up !
Réactions : Jordane78
29 Avril 2022
367
1 373
294
@Sealure Je ne sait pas si c'est à ça qu'Isabelle* fait allusion mais je trouve que c'est un risque de louer un appartement dans le sens où un propriétaire ne peut pas faire grand chose face à un locataire qui ne paye pas son loyer, met l'appart en ruine et n'est pas solvable. Il y a toujours le risque de tomber sur le mauvais locataire.
 
2 Novembre 2023
23
109
14
Le marché qui se régule tout seul, après les appartements qui s'autonfinancent. Bon.
(pardon, mais ça fait beaucoup)

On a bien compris que tu étais une transfuge de classe, qui peut donc clamer à tout va que tu as du mérite, que tout s'est fait part le seul fait de ton travail et ta motivation.

Et que tu prends des risques en investissant dans l'immobilier...
Une madz à expliquer plus haut le petit "soucis" des multi Propriétaires.
Bien sûr qu'il y a une demande, vu que la plupart des gens n'ont plus les moyens d'accéder à la propriété, et les riches en profitent pour s'enrichir d'avantage.
Mais bon, ce n'est pas ton problème, tu es du bon côté

Vivement qu'on plafonne les propriétés privés (t'inquiète pas pour toi, ça n'arrivera jamais)

Pour les transports, c'est pas tant ne pas aller voir ta famille, mais dans ce que tu décris, j'ai l'impression qu'il y a plus que ça (le Canada, Londres, New York pour l'anniversaire d'un enfant de 5 ans).

Si tu vois pas le problème avec le fait d'avoir un bilan carbone éclaté, les problèmes d'écologie ne doivent pas trop te parler, ça ne fait pas partie de tes soucis (pour l'instant)
Je ne clame pas. J'explique que je ne suis pas rentière. Je suis issue de la bourgeoisie intellectuelle sans le sou puisque mon père avait eu le bon goût de dilapider la fortune familiale en nous expliquant que la seule façon et la plus heureuse d’hériter était de faire des études. Tu sais pour moi ce n'est pas même accumuler qui m’intéresse c'est l'investissement en lui même qui me plait. Certaines personnes s'amusent et ont la passion des vêtements, moi mes passions sont ailleurs et la France n'est pas mon seul terrain de jeux. Et comme je t'ai bien expliqué les biens ne s'autofinancent pas véritablement mais l'objectif n'était pas ici d'en faire une comptabilité, si tu ne me crois pas lance toi donc, achète un seul juste pour expérimenter je pense que ta conscience te permettra d'acheter un seul tu n'auras pas le sentiment de spolier les pauvres locataires en quête frenetique d'un logement. Tu verras si c'est si facile. Je te salue !
 
22 Novembre 2005
560
4 476
4 864
@IsabelleC Enfin tu ne parles pas que d'un seul logement en ce qui te concerne.
J'ai pas de soucis avec les propriétaires qui ont un voir deux logements, c'est l'accumulation entre les mains d'une minorité le soucis. (même si c'est pas l'accumulation qui t'intéresse, dans les faits, c'est ce que c' est)

Je suis une pauvre locataire en quête frénétique d'un logement, mais je n'y ait pas accès (donc la quête frénétique est somme toute relative). Et je n'y aurais probablement jamais accès vu les garanties demandées par les banques. Alors que toi, ton banquier te pousse à en acquérir d'avantage.

Même pour la location, mon dossier est refusé partout, parce que les bailleurs prennent des GLI qui sont ultra discriminatoires.
Je ne suis pas sur le bail de mes appartements. (alors que financièrement, je suis loin d'être la plus à plaindre)
Je crois que c'est un risque plus grand que celui d'investir dans l'immobilier.

Tant pis, j'essayerai un autre jeu que celui d'essayer d'acheter un bien pour me loger. (comme celui de rembourser les emprunts des proprios)
 
Dernière édition :
30 Janvier 2009
5 117
18 753
6 144
34
Lille
A la limite dans la multi propriété, ce qui serait éthique serait d'acheter tout un immeuble, de tout bien rénover et d'ensuite avoir un partenariat avec une association pour mettre à disposition les logements contre un loyer très peu élevé (genre qui correspond aux montants des APL).
Si le logement est bien isolé, les factures d'électricité seront peu élevées, il ne restera que l'eau (qui n'est pas chère non plus), ce que les locataires pourront se permettre.

Ca pourrait être l'asso qui s'occupe du choix des locataires, en fonction des niveaux de priorité et dès que les locataires sont relancés dans la vie, ils pourraient laisser leur place à d'autres.
 
M

Membre supprimé 372447

Guest
@Sealure Je ne sait pas si c'est à ça qu'Isabelle* fait allusion mais je trouve que c'est un risque de louer un appartement dans le sens où un propriétaire ne peut pas faire grand chose face à un locataire qui ne paye pas son loyer, met l'appart en ruine et n'est pas solvable. Il y a toujours le risque de tomber sur le mauvais locataire.
Pardon j'ai dit "assurance emprunteur", je voulais dire assurance loyers impayés. ça existe.
Je veux bien que les proprios y laissent quelques plumes dans les (rares) pires cas, mais de base si on a de quoi acheter de multiples logements on ne risque pas de se retrouver à la rue.

Dsl perso j'ai même pas d'apport pour m'endetter et acheter une résidence principale, cet été mon proprio a menacé de ne pas me renouveler mon bail si je refusais la hausse de loyer au plafond légal (indice de référence des loyers).
Au pire je me retrouve sans logement.
Alors bon j'ai toujours un peu de mal à pleurer dans les chaumières sur les courageux multi-propriétaires qui "prennent d'immenses risques" :cretin:

Par ailleurs si on privatise les profits (loyer après paiement du crédit, plus-value à la revente, etc), c'est normal de privatiser les pertes éventuelles qui vont avec ; de là à parler de risque pour les multi-propriétaires il y a un pas que je ne franchirai pas :shifty:
Et j'ai bien dit "parler de risque à ce niveau-là de patrimoine" ;)
J'en ai un peu marre d'entendre des nantis se gargariser sur les "risques" qu'iels prennent. Le fond de ma pensée c'est que c'est juste un discours qui sert à justifier des inégalités autrement injustifiables.
Je trouve ça plus "risqué" d'être un étudiant logé au CROUS dans le 93 et qui peut se faire virer pour les jeux olympiques (par exemple)

Je suis issue de la bourgeoisie intellectuelle sans le sou puisque mon père avait eu le bon goût de dilapider la fortune familiale
Ah mais alors, la famille était sans le sou, ou il y avait une fortune familiale ? :cretin:
 
2 Novembre 2023
23
109
14
Ce qui relève de la fiscalité dans ce qu'on appelle communément "frais de notaire" ce sont les droits de mutation à titre onéreux (DMTO), dont l'essentiel va en fait aux départements (70%) et aux communes (30%). Seul un tout petit résidu va à l'état
https://www.fipeco.fr/fiche/Les-impôts-locaux


Là on ne parle pas de la même chose, ce ne sont pas des taxes qui servent à redistribuer le revenu ou le patrimoine des riches vers les pauvres, celles-là tout le monde les paye (les locataires payent la taxe foncière indirectement via les loyers. La taxe d'habitation a été supprimée y compris pour les ménages les plus riches depuis le 1er janvier https://www.economie.gouv.fr/particuliers/taxe-habitation )


Illégal non, mais immoral oui ?
Surtout pour tout ce qui est héritage et donation : "vous vous êtes donné la peine de naître, et rien de plus".
C'est un débat de savoir si quiconque mérite de gagner 7000€/mois.
C'est encore un autre débat de savoir si les enfants méritent d'hériter.
Dans le capitalisme, la concentration du patrimoine fait que des non-héritiers payent structurellement des loyers aux héritiers. Personnellement je trouve cela fondamentalement injuste.


Peut-on parler de risque à ce niveau de patrimoine, à ce niveau de pénurie de logements (facile de trouver des locataires) et avec probablement une assurance emprunteur ? :shifty:


Il est de notoriété commune que le marché de l'immobilier est imparfait.
Sur l'aspect construction : les promoteurs immobiliers forment un oligopole, les maires sont structurellement malthusiens sur les permis de construire, et on vient d'adopter une loi "zéro artificialisation nette".
Sur l'aspect crédit : il y a un rationnement des prêts du fait de l'asymétrie d'information (la banque ne prête pas à des potentiels acquéreurs pourtant en réalité solvables). Pour sortir du jargon économique et résumer en parlant comme une personne normale : "on ne prête qu'aux riches" :cretin:

Résultat : pendant que certains seront locataires toute leur vie, d'autres amassent des logements à foison.

En tant qu'économiste professionnelle, j'affirme qu'en 2023 en France le marché immobilier est dysfonctionnel, et qu'il est inexact de dire qu'il régule harmoniLeusement l'offre et la

@IsabelleC Enfin tu ne parles pas que d'un seul logement en ce qui te concerne.
J'ai pas de soucis avec les propriétaires qui ont un voir deux logements, c'est l'accumulation entre les mains d'une minorité le soucis. (même si c'est pas l'accumulation qui t'intéresse, dans les faits, c'est ce que c' est)

Je suis une pauvre locataire en quête frénétique d'un logement, mais je n'y ait pas accès (donc la quête frénétique est somme toute relative). Et je n'y aurais probablement jamais accès vu les garanties demandées par les banques. Alors que toi, ton banquier te pousse à en acquérir d'avantage.

Même pour la location, mon dossier est refusé partout, parce que les bailleurs prennent des GLI qui sont ultra discriminatoires.
Je ne suis pas sur le bail de mes appartements. (alors que financièrement, je suis loin d'être la plus à plaindre)
Je crois que c'est un risque plus grand que celui d'investir dans l'immobilier.

Tant pis, j'essayerai un autre jeu que celui d'essayer d'acheter un bien pour me loger. (comme celui de rembourser les emprunts des proprios)
J'ai acheté mon premier bien à 22 ans qui valait des clopinettes. J'ai commencé très tôt par jeu. J'en accumule mais je ne vois pas en quoi j’empêche qui que ce soit de faire de même en fait. Après tout ce n'est pas moi le banquier qui accepte ou non de donner les crédits. Je ne vois pas en quoi je suis responsable de la difficulté à se loger, de mon point de vue je contribue plutot en mettant à disposition des logements au prix du marché qui est bel et bien fixé par le marché et non par moi même si on est sur un marché imparfait. Et la plupart du temps ce prix de marché ne couvre pas la totalité des dépenses engagées.
Je suis bien sur navrée pour toi et je ne sais pas quoi te dire je compatis. Si tu habitais dans les parages je te louerai volontiers car moi je ne prends pas d'assurance. Je demande un garant uniquement par politesse pour voir comment le candidat réagi mais mes locataires je les choisis au feeling et vérifie simplement la fiche d’impôt ( il yen a tellement qui sont fausses !). Je ne me permettrai pas de te donner les leçons sur comment tu peux faire ni sur comment j'ai fait je ne te sens pas disposé. Je ne peux que te souhaiter du courage mon cher ou ma chère.
 
16 Février 2009
2 251
28 702
5 694
@Sealure Je ne sait pas si c'est à ça qu'Isabelle* fait allusion mais je trouve que c'est un risque de louer un appartement dans le sens où un propriétaire ne peut pas faire grand chose face à un locataire qui ne paye pas son loyer, met l'appart en ruine et n'est pas solvable. Il y a toujours le risque de tomber sur le mauvais locataire.

Autant je peux comprendre que quelqu'un qui loue un bien immobilier pour compléter des petits revenus ou s'assurer une retraite correcte soit regardant sur les locataires. Quand ta survie financière dépend en grande partie d'un revenu locatif, oui il y a une prise de risque. Par contre quand tu es multipropriétaire et que tu appartiens aux 3.5% des Français qui détiennent 50% du parc immobilier, là je trouve que ta responsabilité a minima, c'est de ne pas mettre encore plus les autres dans la merde. Tu compliques déjà l'accès à la propriété en captant une partie des biens, donc si en plus tu les mets sur Abnb ou que tu ne loues qu'à des gens en CDI qui gagnent au moins 3000€, tu contribues à enfoncer encore un peu plus les 96,5% de gens moins bien lotis que toi. La ritournelle des pôôôvres propriétaires qui prennent tous les risques en prenant des locataires et qui font du ouin ouin, en mode "on est si mal protégés par la loi :crying: " ça commence à bien faire. Vus les chiffres, le profil type du multipropriétaire en France, c'est pas le petit couple de retraités qui a épargné toute sa vie pour s'assurer une rente locative. C'est plutôt des gens du type de la Madz qui témoigne et dont les emprunts immobiliers se "remboursent tout seuls", donc qui ont a priori les reins solides. Je ne suis pas en train de dire qu'il faudrait louer les yeux fermés à n'importe qui au risque de voir son appartement saccagé, par contre ça serait bien d'être un peu plus humain que les assurances loyers impayés, un peu plus conscient des difficultés de logement en particulier dans les grandes villes, de lutter à sa petite échelle, contre les dynamiques de gentrification qui relèguent les plus pauvres en périphérie. En bref, d'appliquer l'idée "qu'un grand pouvoir s'accompagne de grandes responsabilités"

(après je ne me fais pas trop d'illusions hein, c'est pas la peine de compter sur les bonnes volontés individuelles pour réguler les choses, la seule solution c'est d'imposer des règles pour limiter la cupidité des gens)
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes