Commentaires sur « Mon fils de 4 ans a vu sa sœur naître » : Anaïs nous raconte son accouchement à la maison sans assistance

30 Novembre 2014
3 180
223 005
6 354
Je sais pas trop si les personnes qui souhaitent accoucher seules se " forment" un peu à quoi faire si ça passe mal :hesite:
J'ai jamais trop pousser mes recherches parce que vraiment ça m'énerve (doux euphémisme).

Genre le bébé qui crie pas des la naissance ? Ils se forment aux gestes de premiers secours sur un bébé ?
Ou en cas d'hémorragie ?
À passer un appel d'urgences ?
Un plan B de qui s'occupe de l'ainé si jamais la mère doit partir en urgence à l'hôpital ?
Ou alors c'est du yolo total parce que les femmes sont faites pour accoucher et que si tu es bien préparée tout se passe bien ? :lunette:

Perso en tant que sage femme, c'est assez fréquent que mes collègues s'occupent de l'accouchement de leurs amies, mais j'en ai déjà vu perdre totalement leur moyen (alors qu'elles avaient plusieurs années d'expériences), parce que réanimer l'enfant de ta meilleure pote pendant qu'elle fait une hémorragie, quand y'a l'affect en plus c'est clairement pas facile :lunette:

Alors j'imagine un père qui doit effectuer les premiers gestes d'urgences sur son nouveau né, avec sa femme qui vient juste d'accoucher et son ainé de 4ans à côté :lunette:
 
16 Février 2009
2 280
28 961
5 694
Je trouve que les questions sur ce qu'on peut montrer ou pas à un enfant, dépendent beaucoup des cultures et les époques. D'après ce que je lis, les accouchements à la maison étaient la norme en France jusqu'à l'après-guerre. Est-ce que les enfants étaient admis aux côtés de leur mère et assistaient à tout de A à Z, je ne pense pas (ne serait-ce que pour des raisons pratiques), par contre j'imagine que les cris pouvaient leur parvenir, qu'ils percevaient l'agitation et le stress ambiants, peut-être aussi qu'ils apercevaient des choses à travers une porte entre-baillée ou qu'ils voyaient circuler du linge tâché de sang... Consentants ou pas, ils devaient être témoins de l'événement, quelle que soit la tournure que prenaient les choses. Pour ce qui est de la mort @Esquisse rose j'ai une amie malgache qui m'a raconté les rites funéraires chez elle et notamment le fait que les défunts étaient exhumés périodiquement, que les corps étaient exposés et que les enfants pouvaient par exemple les toucher.

Je ne dis pas ça en mode relativisme absolu, "yolo, laissons voir tout et n'importe quoi à nos enfants puisqu'après tout ça se faisait à telle époque", mais je veux juste avancer l'idée que la capacité à assister à certaines scènes ou à participer à certains événements dépend beaucoup du contexte et du système de représentations qu'il y a autour. En France, si la question de montrer le corps d'un défunt à un enfant fait débat, c'est parce qu'on a un certain rapport à la mort et à l'enfance, pas forcément parce que les enfants sont intrinsèquement trop vulnérables pour voir un mort sans en être traumatisés. Tout dépend de ce qu'on leur dit, des croyances dans lesquelles ils baignent, du rapport que l'entourage entretient avec la mort, etc.
 
2 Avril 2020
257
1 241
504
38
En ce qui concerne l'AAD, pour avoir une amie SF : toutes n'ont pas envie de pratiquer l'AAD en fait. Donc si dans un département il n'y a pas cette possibilité, c'est peut-être que personne ne souhaite le pratiquer et on ne va pas les obliger non plus.
Après, c'est sûr qu'on peut choisir d'accoucher dans la forêt au milieu des loups, mais il faut prendre conscience que l'on met sa vie et celle de son bébé en danger.

@Ocytocine.
Je suis d'accord avec toi. J'ai du mal à comprendre comment on peut volontairement choisir d'accoucher sans un.e professionnel.le à ses côtés, qui sera formé.e et préparé.e à toute éventualité !
Il suffit de lire les témoignages d'accouchement express où il y a à peine le temps d'appeler les secours, qui souvent arrivent alors que le bébé est déjà né. La plupart des histoires se terminent bien et je suppose qu'une fois la peur, la pression passées, c'est un souvenir mémorable ! Mais choisir de faire ça volontairement, j'ai du mal.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
5 Décembre 2014
1 563
21 757
4 664
29
@Bloem
Je n'arrive toujours pas à citer, donc je vais retranscrire.

"D'où le parallèle avec l'école : si ça se passe mal, c'est traumatisant"
Non, ça n'a toujours rien à voir et on ne peut toujours pas faire de parallèle. Il n'y a aucune obligation et aucun avantage pour le gamin à assister à l'accouchement, contrairement à l'avantage évident conféré par l'éducation (parce qu'en plus l'école n'est pas obligatoire, seule l'éducation l'est). Je ne vois pas comment on peut justifier de faire assister son enfant de 4 ans à son accouchement seule chez soi sans aucun professionnel de santé, et oui je ne vais pas m'empêcher de le dire. Ce n'est pas être irrespectueuse que de pointer du doigt l'énorme risque que cette Madz a fait prendre à son fils de 4 ans qui n'a rien demandé, pour quoi donc en fait ? A part son envie à elle ?

"Les professionnels de santé n'ont pas voulu l'accoucher à domicile"
"Le discours est paradoxal"
"Il faut développer l'AAD"
"Je n'aime pas qu'on fasse culpabiliser les femmes"
Ah, la sempiternelle rengaine des méchants soignants qui font tout pour être casse-bonbons :lol: Mais qu'est-ce que tu crois ? Qu'ils pourraient faire des AAD en claquant des doigts et qu'ils refusent juste de le faire parce qu'ils sont méchants ?
Déjà, la SF libérale n'a peut-être pas envie de passer sa nuit à gérer un accouchement à domicile. C'est encore son droit, non ? Peut-être aussi qu'il y a peu de SF libérales dans le secteur, et que donc si elle accepte de faire des AAD, elle y passerait beaucoup de nuits, donc elle préfère ne pas en faire. C'est son droit aussi, non ? Enfin, on ne sait pas exactement où habite la Madz. On ne sait pas à quelle distance est la maternité la plus proche, ni quel niveau de maternité c'est. Une recherche rapide m'apprend que dans les Pyrénées-Orientales, où dit habiter la Madz, il n'y a de maternités qu'à Perpignan : peut-être donc que la SF n'a pas envie de prendre sur elle la responsabilité d'un AAD en sachant que la maternité est loin et que le risque de décès mère/enfant en cas de complications est non négligeable. A nouveau, c'est son droit, non ? Vu que la Madz dit elle-même qu'aucune des SF du département n'accepte, c'est potentiellement plus compliqué que "les soignants ne veulent pas le faire et point final" !
Personne ne fait culpabiliser les femmes en l'occurrence là, tu te trompes complètement de combat. Par contre je trouverais ça cool que tu n'essaies pas de faire culpabiliser les soignants en assénant des "yakafokon" manifestement totalement déconnectés de la réalité !

"Les liens entre les membres de la famille sont aussi importants que l'éducation ou la santé"
Oui, et ? En quoi ça nécessite de faire assister un enfant à l'accouchement non supervisé de sa mère ? Ce n'est aucunement vital pour les bons liens entre membres de la famille, hein.
Tu parles d'ailleurs "d'être ensemble dans les premières heures du bébé" : ça non plus, du coup, ça ne nécessite pas que le gamin assiste à l'accouchement. Il peut tout aussi bien rentrer dans la pièce après, une fois que tout est terminé et que tout va bien.

Sinon je vois que tu répètes à une autre Madz que "on n'est pas traumatisé d'avoir assisté à quelque chose en n'étant pas prêt", écoute c'est à croire que tu fais exprès de ne pas comprendre, on tourne en rond, ça j'y ai répondu dans mon post précédent...

Bref, on ne sera clairement pas d'accord là-dessus, surtout que tu as l'air extrêmement sûre de toi dans les choses que tu affirmes mais qui sont malgré tout peut-être fausses ("il ne sera pas traumatisé", "voilà ce qu'il a vu", "c'est la faute des soignants si elle a accouché sans supervision"), donc bon, ce sera tout pour moi, je ne débattrai pas plus sur le sujet avec toi.
 
26 Septembre 2012
7 044
47 322
5 904
D'après ce que je lis, les accouchements à la maison étaient la norme en France jusqu'à l'après-guerre. Est-ce que les enfants étaient admis aux côtés de leur mère et assistaient à tout de A à Z, je ne pense pas (ne serait-ce que pour des raisons pratiques), par contre j'imagine que les cris pouvaient leur parvenir, qu'ils percevaient l'agitation et le stress ambiants, peut-être aussi qu'ils apercevaient des choses à travers une porte entre-baillée ou qu'ils voyaient circuler du linge tâché de sang...
De ce que j'ai pu entendre ou lire, on les envoyait chez une voisine ou une parente, justement pour éviter qu'iels voient un truc bien glauque, ou l'entendent ( genre la mère qui meurt ou autre). Par exemple, si tu lis Marcel Pagnol, il mentionne qu'il allait chez sa tante quand sa mère accouchait.

@Ocytocine. j'ai parcouru le blog et ça parle JAMAIS ( ou du moins j'ai rien vu) des complications potentielles, que ça soit pendant la grossesse ( pré éclampsie), pendant l'accouchement ou après. Par contre, ça répète souvent que l'accouchement est physiologique, que la femme est faite pour accoucher, etc. Donc y'a des chances que ces personnes ne sachent même pas ce qui se passe....

Et je viens de penser, au niveau des potentiels trauma pour un enfant qui assiste: si la mère a une "belle" déchirure, du genre jusqu'à l'anus, je sais pas si iel le vivrait bien...
 
5 Août 2021
699
5 929
554
32
@Esquisse rose De rien! :fleur: J'avais envie de répondre parce-que c'est très intéressant de confronter deux points de vue différents.

J’ai du mal avec le sarcasme, même s’il peut faire passer efficacement un message, il mine un peu l’échange.
Oui c'est vrai que ça plait pas à tout le monde.

Tu peux relire mes messages, à aucun moment je n’ai attaqué personnellement Anaïs. Je la trouve très courageuse d’avoir témoigné, avec force détails et photographies qui plus est.
Je ne parlais pas de tes messages particulièrement c'est plus en rapport avec la quantité des messages mais aussi avec le contenu de certains.
Je sais que, si ça avait été moi la postante, j'aurai très mal vécu de voir tant de messages au sujet de mon enfant de 4 ans et de son très hypothétique traumatisme. Surtout que certain commentaires vont loin, jusqu'à parler d'inceste. (Bon à ce niveau là il s'agit plutôt d'une réaction de rejet total lié à une forme de xénophobie).

Est-ce que tu penses qu’il vaut mieux s’abstenir de débattre quand on rebondit sur un témoignage ?
Non mais c'est vrai qu'on doit faire attention car on s’appuie quand même sur le témoignage personnel d'une personne qui va nous lire. (Et cette remarque s'applique aussi à moi).

J’adorerais avoir le témoignage d’un·e ex-enfant qui s’est retrouvé·e dans cette situation, qu’iel l’ait bien vécu ou non.
Oui ça pourrait être sympa.

PS : pour le POV, je n’ai pas regardé la vidéo car je ne supporte pas les images d’accouchement, mais je te remercie d’avoir rectifié ce dont Ismaël a été potentiellement témoin.
Encore un peu et j'oubliais de mettre les spoils dessus. :dowant:
Disons que, vu la petite taille d'un enfant de 4 ans, la lumière tamisée, l'eau... il a pu distingué les fesses de sa maman. Et ensuite voir une forme apparaitre entre ses jambes. Mais guère plus.

@Mary-Sue
Je, et peut-être d'autres, pense que sa présence n'était pas nécessaire, même pour être présent pour les premières heures du bébé. Ils auraient très bien pu le confier à de la famille proche, qui l'aurait ramené sitôt sa soeur née.
Le choix d'accoucher dans un bâtiment différent de celui de ses autres enfants est un choix. Qu'on n'est pas obligé de prendre.
En plus tout le monde n'a pas de la famille proche. Encore moins de la famille proche capable d'autant d'adaptation.

En ce qui concerne l'AAD, pour avoir une amie SF : toutes n'ont pas envie de pratiquer l'AAD en fait. Donc si dans un département il n'y a pas cette possibilité, c'est peut-être que personne ne souhaite le pratiquer et on ne va pas les obliger non plus.
En fait on part déjà du principe erroné que c'est les SF libérales qui doivent supporter le poids de l'AAD.

Pour être clair: l'AAD devraient être une possibilité supportée par les maternité.
Ce qui le rendrait encore plus sur car il y a aurait un roulement d'équipe plus efficace, un accès au matériel couteux plus simple et un suivi de grossesse fait par la maternité.

La médecine ambulatoire existe et énormément de soins, pourtant bien techniques, sont apportés chaque jour à domicile. Y inclure les soins de l'accouchement n'est pas impossible.

Après, c'est sûr qu'on peut choisir d'accoucher dans la forêt au milieu des loups, mais il faut prendre conscience que l'on met sa vie et celle de son bébé en danger.
Forcément la mère qui ne souhaite pas accoucher à l'hopital est une inconsciente sauvage qui vit au milieu des loups.
Il faut qu'elle reviennent à la raison et qu'elle commence à se comporter un individu civilisé et non comme une bête sauvage.
Trainons là de force à l'hopital. Je sors mon fusil.
(Oui c'est sarcastique. J'en ai marre de lire des jugements de valeur parce-qu'une femme a des exigences concernant les soins apportés à son corps)

@Alpha
Tu t'es énervé juste parce-que tu m'as donné des intensions que je n'ai pas.

Je vais pas revenir inutilement sur tout le message.

Mais rapidemment: je reproche au système de santé d'être mal fait.

Je reproche le fait que les maternités soient trop peu nombreuses et couvrent un secteur trop grand. (En dehors de l'AAD: ça met toutes les femmes qui accouchent en danger. Et si la complication arrive durant les 45min de trajet? La femme se vide de son sang en voiture.)

Je reproche le fait que le système valorise la performance au détriment de la qualité des soins. (Et un soins de qualité est aussi un soins qui est respectueux des choix de la personne)

Je ne nous reproche pas, à nous soignants, de ne pas pouvoir faire l'impossible dans un contexte pourri.

Mais repproché à la mère de ne pas avoir appelé de SF mais une photographe est ridicule. A cause de notre système de santé, aucune SF n'aurait accepté de venir. Ça servait à rien qu'elle appelle.



Pour les jugements sur cette maman je trouve que c'est un manque de tolérance. Dès que quelqu'un donne une éducation différente à ses enfants c'est tout de suite un drame et un flot de peurs non-raisonnées (ici: traumatisme, inceste).
Faut apprendre à tolérer les modes de vie différents.
 
2 Avril 2020
257
1 241
504
38
@Bloem
Je suis entièrement d'accord avec toi concernant l'AAD.
Par ailleurs, tu dis toi même faire preuve de sarcasme dans tes messages, il me semble que je suis autorisée à le faire également. Je n'ai jamais dit de "sortir le fusil" ou qu'il s'agissait d'une "inconsciente sauvage". J'ai été caricaturale et sarcastique, tout comme toi.
Néanmoins, il me semble que prendre la décision d'accoucher sans un.e pro à côté est un risque inconsidéré, et sacrément égoïste. Moi non plus je n'aime pas me faire trifouiller, j'aimerais que la France s'aligne sur certains pays en ce qui concerne l'accouchement (parce que OUI, j'aimerais accoucher dans une piscine dans mon salon), par exemple les Pays-Bas comme l'a expliqué @Destiel Mok´ . Néanmoins, tant que cela n'est pas possible (et je le répète, cela n'est pas la faute des SF), autant faire en sorte d'accoucher dans les conditions les plus sécuritaires pour son enfant et soi même ?

Si il y a le moindre problème, qu'il s'agisse du bébé ou de la mère, qui va gérer ? La photographe ?
Et je réitère, tu te permets d'être sarcastique, accepte que d'autres le soit.

Edit : Tu parles de médecine ambulatoire. Je ne te connais pas, ni ta vie, mais la médecine publique est déjà extrêmement malmenée, il y a énormément de soignants en burn out, voire pire (https://www.concourspluripro.fr/san...ions/suicide-chez-les-professionnels-de-sante TW suicide ; L'article ne parle que des médecins, j'inclus évidemment tous les soignants.). Donc en fait, vu la pression qu'ils se tapent, on peut aussi les laisser tranquille et accepter qu'ils ne soient pas à notre disposition. Moi aussi j'aimerais que chacun de mes soins/actes médicaux se passent dans MES conditions rêvées, mais je suis consciente que je ne suis pas toute seule et que d'autres personnes sont impliquées.
Un AAD, ça demande de grosses assurances, une confiance et une compétence très pointues. ça demande également que la SF soit dispo jour et nuit; A quel moment on demande à quelqu'un de faire ça ?
Les soignants sont comme nous, ils ont le droit à une vie privée et ne sont pas à notre disposition.
On a la chance de vivre dans un pays où l'hôpital est accessible et potentiellement gratuit, certes, ce n'est pas toujours merveilleux, mais il s'agirait de ne pas cracher dans la soupe.
Mettre en danger la vie de son bébé pour un choix égoïste, ça me révolte.

Edit 2 : "Dès que quelqu'un donne une éducation différente à ses enfants c'est tout de suite un drame et un flot de peurs non-raisonnées" : on ne parle pas d'éducation en fait, mais d'un accouchement. C'est complétement différent et vraiment illusoire de penser que ne pas être entouré d'un.e pro pour ce genre d'événement est normal.
Une femme toutes les deux minutes. Continuez à vivre dans votre monde merveilleux, de dire 'fuck la médecine". La réalité, c'est qu'on peut mourir d'un accouchement, tout comme notre bébé. Et que c'est hyper égoïste de décider d'accoucher chez soi sans SF, tout en se disant que les secours arriveront en cas de problème.
 
Dernière édition :
5 Décembre 2014
1 563
21 757
4 664
29
@Bloem
Je me sens obligée de te répondre, franchement.
Si tu n'incrimines pas les pros de santé, alors ne formule pas tes messages en incriminant les pros de santé, ça sera plus clair...
Par ailleurs, tu ne vois vraiment pas où je veux en venir avec la photographe et les priorités ? Le fait est que :

1) La Madz a préféré ignorer les conseils de sa SF et prendre le gros risque d'accoucher seule chez elle sans aucune supervision, potentiellement loin d'une maternité, parce qu'il fallait que ça colle à son projet de grossesse. Projet qui inclut donc une photographe, mais pas une supervision par des professionnels. Oui, je trouve ça complètement lunaire, et je ne vois pas pourquoi je ne devrais pas le dire. Et au vu EN PLUS du site new age/féminin sacré/retraites spirituelles/transphobe que la Madz a cité dans son témoignage comme "préparation à l'accouchement" (passage retiré depuis, je ne sais pas si tu l'avais vu) + discours anti-médecine, je trouve globalement que tout le témoignage va sur une pente glissante qui peut vite mener à des drames. Et je ne me priverai pas de le faire remarquer, histoire que d'autres Madz lisant ce témoignage ne pensent pas que c'est merveilleux d'accoucher à domicile, que la médecine est inutile car l'accouchement c'est naturel voyons, et que le suivi de grossesse c'est s'encombrer pour rien !

2) Que la Madz prenne ce risque pour elle et pour son bébé, ma foi on ne peut rien y faire. Par contre oui, y mêler un gosse de 4 ans, je trouve ça fort dérangeant, et à nouveau je ne vois pas au nom de quoi je devrais ne pas l'exprimer. J'explique et j'argumente ce que je dis, je ne critique pas juste pour critiquer, donc si la Madz ne voulait aucun commentaire négatif sur son accouchement, il fallait peut-être éviter de le faire publier sur un magazine en ligne.
 
2 Avril 2020
257
1 241
504
38
@Alpha
Merci :worthy:

------

Une fois de plus, on ne critique ni l'AAD encadré, ni la Madz.
Mais que le site et elle même choississent de publier ce témoignage sans nuances peut avoir de graves conséquences.
"La médecine c'est nul", si vous voulez, n'empêche qu'il y a des personnes qui font des études pour être SF, gynéco ou ASH, qui sont formées et compétentes en cas de problèmes.
Il s'agirait de remettre l'église au milieu du village.
L'accouchement est l'une des premières causes de mortalité féminine, donc on a aussi le droit d'exprimer nos réserves sur ce genre de témoignages.
 
26 Septembre 2012
7 044
47 322
5 904
En plus arrêtez moi si je dis une sottise... Mais
Je viens d'écouter une vidéo où un youtuber américain qui lit et review des témoignages reddit a eu cette remarque très juste: "on a souvent tendance à se dépeindre de manière plus positive qu'on ne l'a été", notamment en disant un peu ce qui nous arrange. Pourquoi je mentionne ça? Parce que, même si ça ne me regarde nullement et tant mieux, je serais curieuse de savoir pourquoi la sage-femme a refusé l'AAD. Est ce parce qu'elle ne se sent pas les épaules de prendre en charge une potentielle crise toute seule? Parce qu'elle manque d'expérience? Parce que la maternité la plus proche est loin? Parce que lors du suivi de la grossesse elle a détecté un truc potentiellement risqué?
Parce que là on a juste la version "la sage-femme nous refuse son aide alors que tout va bien et nous impose un suivi trop lourd". Bref, la seule soignante pro est représentée comme la méchante.
 
26 Septembre 2012
7 044
47 322
5 904
Et puisque on parle de la photographe... On imagine si y'a une complication, et alors qu'elle vient faire un boulot qui a rien à voir elle se retrouve témoin de la parturiente qui convulse ou se vide de son sang, ou du bébé mort-né? Le traumatisme alors qu'elle fait juste son job?
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes