Commentaires sur Mon mec ne veut pas que je me fasse tatouer, je fais quoi ?

9 Janvier 2018
810
6 291
1 054
32
À titre d'exemple un peu difficile, et qui soulève de nombreux sujets et aspects sociétaux, il y a l'IVG (pour rester dans le "mon corps mon choix").
C'est un droit fondamental et précieux, mais j'ai le sentiment diffus que ce droit est souvent détourné de sa vocation première (donner aux femmes le CHOIX) et instrumentalisé par les hommes à leur avantage.
Ainsi, de nombreux mecs se permettent de faire pression sur leur copine pour qu'elle interrompe sa grossesse, lorsque celle-ci survient de façon non-désirée. J'ai l'impression que nombre de femmes ont recours à l'IVG à contre-coeur parce-qu'elles savent qu'elles ne seront pas soutenues. Alors certes, au final si elles font le choix c'est que c'est impossible pour elles de poursuivre la grossesse, mais est-ce que ce choix qui s'opère sur leur corps et leur vie future est réellement LE LEUR ? Les hommes passent, les désirs de maternité non-réalisés peuvent rester.
De plus, ce ne sont pas ces hommes-là qui prennent des médicaments et se retrouvent avec saignements et douleurs éventuelles pendant plusieurs jours.
On parle rarement de cet aspect-là de l'IVG, mais c'est aussi un lieu où des hommes exercent des pressions sur le corps des femmes, dans un sens comme dans un autre (contrainte à l'avortement ou contrainte à garder la grossesse).
Facile après pour eux de s'en laver les mains et de ne pas s'exprimer sur le sujet : ils n'en ont rien à foutre, le geste chirurgical ou médicamenteux ne les impacte pas directement.
Alors, certes, la question les concerne car ils risquent de devenir géniteurs sans le vouloir mais hé les gars, vous n'avez qu'à pousser pour que la contraception masculine soit démocratisée ! (Encore un lieu où les hommes contraignent indirectement les femmes dans leurs choix corporels, qui prend la pilule ou se fait poser un DIU par plaisir ?). Si tu veux pas d'enfants t'as qu'à porter un slip chauffant pour neutraliser tes spermatos, et tu laisses mes ovules vivre leur vie si je le veux.

Mon point de vue n'est pas forcément hyper répandu et j'ai conscience qu'il y a plein de "mais", mais pourquoi ne pas voir les choses sous cet aspect-là aussi ?

Ici je ne parle donc pas des femmes qui font délibérément le choix de l'IVG POUR ELLES, car elles ne veulent aucunement d'une grossesse; je parle de celles qui font ce choix en prenant en compte celui de leur entourage et qui se retrouvent coincées.

Donc voilà, in fine notre corps nous appartient mais j'aimerais tellement, tellement que PERSONNE n'ait de droit de regard sur ce qu'on en fait, et que nos choix ne nous discriminent pas.
D'où ma réaction épidermique sur le sujet.
 
28 Avril 2015
2 150
15 039
3 154
@Sophie L

Ça me parait étrange de ne pas prendre en compte le choix du conjoint sur le fait d’avoir un enfant ou non :hesite:
Pour moi si par erreur il y a grossesse, ça me paraît logique de choisir à 2, on voudrait avoir cet enfant ou non puisque je rappelle quand même qu’un enfant ce n’est pas juste une grossesse mais bien un mini humain dont il faut s’occuper pendant des années et des années. Donc à moins que le projet soit de s’en occuper 100% seule, ça me paraît logique de se renseigner si l’autre géniteur est prêt à s’occuper pendant 18 ans voire plus d’un autre humain.
 

Illyria

Cat Loveuse
31 Janvier 2015
3 757
23 343
3 374
@PetitePaille Que le conjoint soit ok ou non, il me paraît moi totalement normal que la décision finale revienne à la personne qui porte l'enfant, indépendamment de l'avis des autres. On ne peut pas imposer une grossesse ou une IVG à quelqu'un parce qu'on est en partie concerné, ça a trop d'impact sur la vie de la personne enceinte et surtout sur son corps.
 
28 Avril 2015
2 150
15 039
3 154
@Illyria @Cococinulle

Le choix final revient à la mère oui.
Maintenant j’avais l’impression que le propos auquel j’ai répondu revenait un peu à dire que c’était 100% à la mère de décider et qu’on s’en foutait totalement de l’avis du mec. Et je suis plutôt en désaccord avec ça dans le sens où ça me semble logique d’en discuter et de savoir les volontés de tout un chacun.
Dans une relation saine, j’estime que c’est normal d’écouter un minimum le souhait de l’autre surtout pour un truc aussi important qu’avoir un enfant.
Après comme je l’ai dit si le but c’est de l’élever seule, c’est différent mais si l’idée c’est de rester avec le mec en question, forcer la main à qqn, ça marche rarement surtout pour être truc qui impacte autant la vie de qqn.
 
18 Septembre 2017
1 508
11 424
1 664
Après comme je l’ai dit si le but c’est de l’élever seule, c’est différent mais si l’idée c’est de rester avec le mec en question, forcer la main à qqn, ça marche rarement surtout pour être truc qui impacte autant la vie de qqn.

Du coup, ça marche dans les deux sens :dunno:
Forcer la main à sa copine/femme pour qu'elle avorte, ça n'est pas meilleur pour la relation.
Qu'il y ait discussion, c'est essentiel.
Mais si l'un.e veut l'enfant et pas l'autre, le choix final appartient à la femme, parce qu'elle sera la plus impactée par n'importe laquelle des décisions.

Si elle ne veut pas l'enfant et le garde malgré tout : elle va subir 9 mois de grossesse et un accouchement + de la culpabilité éventuelle de ne pas aimer cet enfant et/ou de l'abandonner (+ le jugement de la société).
Si elle veut l'enfant et ne le garde pas, elle va subir une IVG + l'éventuelle détresse psychologique qui peut suivre.
 

Illyria

Cat Loveuse
31 Janvier 2015
3 757
23 343
3 374
@PetitePaille C'est effectivement à 100% à la personne enceinte de décider et c'est normal puisque c'est elle qui va porter l'enfant et/ou avorter et donc il s'agit de son corps. C'est le principe même du droit à l'IVG.
Maintenant, ça ne veut pas dire qu'elle n'en discutera pas avec le co-responsable de la situation.
Dans une relation saine, la discussion va de soi je pense: tu en parles, tu envisages. Mais je pense aussi que dans une relation saine, la personne co-responsable de la situation de grossesse devrait naturellement laisser le choix à la personne enceinte sans l'influencer car à la fin, ça reste la personne enceinte qui vit ou l'avortement ou la grossesse et l'accouchement.
Je suis en couple depuis + de 13 ans avec la même personne. Si demain je tombe enceinte, il est évident que je vais en parler avec mon conjoint. Par contre, quel que soit son avis sur la question, il est évident aussi que ce sera à moi que reviendra la décision finale et qu'elle sera basée à 100% (ou pas loin) sur mon ressenti sur la question.

Dans tous les cas, la personne la plus impactée par la décision, c'est la personne enceinte, il est donc normal que sa décision ne soit pas conditionnée à l'avis de quelqu'un d'autre.
 
9 Janvier 2018
810
6 291
1 054
32
@Sophie L

Ça me parait étrange de ne pas prendre en compte le choix du conjoint sur le fait d’avoir un enfant ou non :hesite:
Pour moi si par erreur il y a grossesse, ça me paraît logique de choisir à 2, on voudrait avoir cet enfant ou non puisque je rappelle quand même qu’un enfant ce n’est pas juste une grossesse mais bien un mini humain dont il faut s’occuper pendant des années et des années. Donc à moins que le projet soit de s’en occuper 100% seule, ça me paraît logique de se renseigner si l’autre géniteur est prêt à s’occuper pendant 18 ans voire plus d’un autre humain.
Pourquoi on ne prendrait pas le point de vue inverse : un homme qui se dirait "si j'impose un avortement à ma compagne, je risque de la perdre"? ou "si je fuis mes responsabilités de père, je la perds"?
Parce-que
1. ce sont les hommes qui détiennent le pouvoir dans le couple, les rapports de négociation sont souvent à leur avantage, preuve qu'ils s'impliquent moins émotionnellement (les femmes peuvent faire le choix de l'IVG pour ne pas les perdre),
2. tout le monde semble partir du principe que si une grossesse non-désirée survient c'est de sa faute à elle, alors que la contraception pourrait être partagée entre les deux partenaires,
3. on a tendance à penser que si la femme n'avorte pas, bah faut pas qu'elle s'étonne de devoir élever son enfant seule. Comme si c'était un acte facile et anodin pour celles qui ressentent une ambivalence.

Zéro pouvoir des mecs sur notre corps.
On devrait être nos seules références :avorter si c'est mon choix et mon choix seul.

Je finis sur cet aparté, le sujet de départ étant un simple tatouage.
 
28 Avril 2015
2 150
15 039
3 154
@Sophie L

Sauf qu’ici je n’ai pas parlé « d’imposer », j’ai dit qu’il me semblait normal dans un couple sain d’en discuter et qu’un enfant mine de rien ça bouleverse totalement ta vie donc ça me paraît logique d’essayer de se concerter un minimum.
Au final que la « faute » soit du côté du mec ou de la fille peu importe, mais c’est quand même important dans une optique de vivre à deux que les 2 soient sur la même longueur d’onde à ce niveau là.

@Illyria

Mais je vois pas comment on pourrait ne pas influencer en fait. Ne pas forcer ok mais ne pas influencer…
À partir du moment où le mec dit clairement qu’il ne voudra pas élever l’enfant, qu’il n’en veut pas, forcément que ça influence ta volonté de poursuivre ta grossesse ou non :hesite:

Édit

@Cococinulle

De toute façon à partir du moment où l’une veut à tout prix garder l’enfant et l’autre non, je pense que quoiqu’il se passe la relation ne durera pas et chacun tracera sa route de son côté.
 
Dernière édition :
9 Février 2015
4 542
60 619
3 904
Je suis d'accord avec toi @PetitePaille. J'ai toujours eu du mal avec cette idée beaucoup défendue que c'est la personne enceinte seule qui décide si elle garde l'enfant ou non. Pour moi défendre cette idée ça revient à désolidariser complètement l'homme de la grossesse et de sa paternité : "je porte l'enfant je décide de tout", alors que dans une relation de couple saine l'homme peut tout à fait partager la grossesse sans la porter (je me souviens d'une discussion avec une femme qui m'expliquait que son mari avait arrêté de boire et fumer pour l'accompagner pleinement pendant la gestation).

Alors évidemment un tel discours ça ouvre la porte à l'extrême opposé qui voudrait que les hommes puissent pousser une femme à avorter ou au contraire le lui interdire.
Mais je crois que toi comme moi nous parlons de discussion et non pas d'imposer quoi que ce soit.

Dans les faits, évidemment que si une personne enceinte veut garder l'enfant qu'elle porte, personne ne peut la contraindre à ne pas le faire, en revanche c'est dommage que ça ne résulte pas d'une discussion qui peut, comme tu le dis, influer sur l'issue !

Edit : et si l'idée c'est de faire un enfant seul.e et pas à deux dans ce cas évidemment je comprends qu'aucune discussion ne soit nécessaire !
 
7 Septembre 2011
5 729
72 635
6 644
Paris
Pour la question de l'avortement, je suis un peu partagée car dans mon esprit le fait indiscutable (selon moi) du Mon corps mon choix, affronte un autre principe indiscutable (pour moi, je pense que mon opinion est controversée) qui est de ne pas imposer une grossesse à qui n'en veut pas, qu'iel soit concerné dans son corps par la grossesse ou non.

En fait pour moi c'est opposer des principes théoriques certes totalement valables, auxquels j'adhère personnellement du type "il avait qu'à faire attention", "c'est pas son corps", "ce n'est pas lui qui porte" à une réalité plus nuancée qui est que du coup, même si le mec est 100 % coupable de pas avoir su gérer sa capotte ou de vouloir tirer son coup alors même que le risque zéro n'existe pas et on le sait, bah il se retrouve quand même avec une grossesse et un enfant à venir qui est une punition et une conséquence tellement énorme par rapport à la crétinerie initiale.

Après là je vais vraiment rentrer dans un jugement de valeur et une vision de l'IVG qui n'est probablement pas partagée par tous, mais pour moi si l'IVG n'est pas anodin, qu'il va impliquer des douleurs, que la charge de la contraception qui retombe toujours sur les personnes avec des uterus et que c'est c'est injuste, pour moi tout ça ça reste "moins pire" (à mes yeux toujours) que d'imposer un enfant à quelqu'un qui n'en veut pas (et tout ce que ça va impliquer pour l'enfant au niveau de son histoire). Selon moi dans une situation comme celle là, le dernier mot devrait revenir à la personne qui n'en veut pas, que ce soit la personne qui porte ou qui sperme.

Et par ne pas en vouloir je veux dire ne pas en vouloir catégoriquement, pour moi la narration change totalement si l'un des deux dit : moi je ne veux pas me lancer la dedans mais toi fais ce que tu veux, tant que tu me demandes rien / tant que tu te débrouilles / tant que tu respectes ci ou ça. La ça veut dire que la venue au monde est cautionnée par les deux même si le contrat n'est pas traditionnel et qu'un parent l'élèvera seul ou avec quelqu'un d'autre. Un peu comme un don de sperme. Le gamin qui va venir au monde ne connaitra pas son deuxième parent biologique mais son arrivée aura été validée par ses deux géniteurs, il aura été "'désiré" et "accepté". Pour l'enfant je trouve que ça change tout.
 
Dernière édition :

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes