Espace de discussion et de compréhension CF-parents et parents-CF

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
4 163
55 303
6 414
Ce qui m'amène aux propos de @Kettricken je ne pense pas que ne pas avoir d'enfants empêche se se soucier des autres, de l'état de la planète, parce que sinon les parents seraient tous des écolos convaincus, ce qui est loin d'être le cas.
Ah mais j'ai explicitement dit que je ne pensais pas ça.
Mais dans mon cas, je sais que l'angoisse était différente et moindre quand je n'avais pas d'enfants. Et je pense que la différence se serait accentué avec l'age. Quand tu as 60 ans et qu'on te dit que la planète sera difficilement viable dans 40 ans, tu n'es pas super concerné même si tu es triste/attéré/révolté.
Alors que moi, y a des moments où je ne dors pas la nuit parce que j'ai peur pour l'avenir de mon fils. Moi je me dis que j'ai déjà eu 40 ans sur une planète viable, j'ai déjà vécu pas mal, je suis relativement en sécurité. Mais lui...
J'ai sincèrement l'impression que si j'avais 60 ans sans enfant, je me dirais "tant pis, j'ai fait ce que j'ai pu, c'est une tragédie mais tant pis, je ne peux pas gacher mes dernières années de bonne santé en me rendant malade. Profitons de ce qu'on peut" (une fois encore, je ne parle pas de profiter en surconsommant etc... juste de regarder la beauté de la nature sans penser à sa disparition)
Alors que je ne pourrai plus jamais avoir ce détachement
Mais c'est un ressenti très perso
 
5 Avril 2012
55
1 123
4 804
Marseille
@Théodora- Un autre truc que je ne connaitrais pas du fait que je ne serai jamais dans la position de quelqu'un qui SAIT qu'il n'aura jamais d'enfant (surtout quand l'âge d'en avoir est passé) : l'impression que même si la situation mondiale est très triste, je n'ai pas personnellement besoin de me tracasser de ce qui arrivera dans 70 ans

Attention, je ne dis pas que tous les CF se tapent de l'état du monde, au contraire.
Mais je suis convaincue que si je n'avais pas d'enfants, je serai moins angoissée par la situation (je l'étais moins avant d'être parent).
Et qu'avec l'âge viendrait une sorte de détachement un peu triste. Je serais désolée de l'état du monde, peut-être que je serais inquiète pour mon filleul ou mes neveux/nièces, mais je m'autoriserai à me détacher.
Toujours faire de mon mieux, mais me dire que moi j'aurais été majoritairement épargnée, et que donc je peux aussi profiter (de manière écolo, je parle pas de faire des voyages en avion ou autre) de la beauté qui reste dans le monde avant de le quitter

Je pense qu'on ne peut pas à la fois dire qu'avoir des enfants est quelque chose de si transformateur, et dire que ne pas en avoir n'impacte pas
Et je pense qu'il faut faire une énorme différence entre ne pas avoir d'enfant dans la vingtaine/trentaine, et ne pas en avoir plus tard, quand on SAIT que la fenêtre pour en avoir est fermée

Ce qu'on peut faire matériellement sans enfant, effectrivement je l'ai expérimenté une bonne partie de ma vie adulte. Et je pense sincèrement que si je n'avais pas eu d'enfant, je n'aurai pas fait les choses très différemment. La seule chose est que si j'avais enfin eu une idée de reconversion, je l'aurais peut-être suivie plus facilement. Et j'aurais peut-être pas acheté de maison.
Mazis à mon avis, la différence principale serait psychologique. Ni toi ni moi (ni la plupart des gens ici) ne savons ce que c'est d'avoir 50 ans et de ne pas avoir d'enfants. De vivre cette fin de vie pour soi sans devoir se soucier de ce que fais la génération d'après. Sans avoir cette tension que eux aussi s'en sorte.
Je ne peux que l'imaginer, mais je pense que c'est très différent
Et que peut-être aussi ça laisse plus d'espace pour d'autres choses. Peut-être plus le temps pour faire évoluer son couple si on le veut, ou d'accueillir de nouvelles personnes dans sa vie (perso, j'ai plus le temps d'ajouter de nouveaux amis)
Pouvoir aussi peut-être plus prendre son temps
J'en sais rien, j'imagine
Mais autant je sais ce que c'est d'avoir 30 ans sans enfant, autant je pense pouvoir imaginer ce que c'est d'avoir 40 ans sans enfant, autant je suis convainue que je ne sais pas ce que c'est d'en avoir 50-60 et de ne pas avoir d'enfant
Pour le coup je suis d’accord avec tout ton post.
Il me semble simplement exagéré et politiquement correct de prétendre que l’ampleur de ce que l’on apprend de nouveau, la facette que l’on découvre de la marche du monde, est équivalente dans les deux choix, de parler de « moitié du monde » qui nous est inconnue quand on n’est pas CF.
 

Anechka

Fiodorophage
28 Janvier 2021
545
7 110
754
@Kettricken Oui effectivement on est dans le ressenti. Pas du tout dans la description d'une généralité je pense. Il y a des parents anxieux, des parents oklm et pareil chez les CF. Sachant que ton anxiété en tant que parent est sûrement liée aux connaissances et convictions que tu avais déjà avant d'avoir des enfants ?
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Après l'anxiété c'est difficile à mesurer de toute façon... Mais en tout cas ce serait complètement illusoire de penser que les parents font plus gaffe à la planète que les autres :yawn: (mais j'imagine que ce n'est pas ce que tu penses).
 
28 Juin 2011
1 081
10 349
5 664
Ah mais j'ai explicitement dit que je ne pensais pas ça.
Mais dans mon cas, je sais que l'angoisse était différente et moindre quand je n'avais pas d'enfants. Et je pense que la différence se serait accentué avec l'age. Quand tu as 60 ans et qu'on te dit que la planète sera difficilement viable dans 40 ans, tu n'es pas super concerné même si tu es triste/attéré/révolté.
Alors que moi, y a des moments où je ne dors pas la nuit parce que j'ai peur pour l'avenir de mon fils. Moi je me dis que j'ai déjà eu 40 ans sur une planète viable, j'ai déjà vécu pas mal, je suis relativement en sécurité. Mais lui...
J'ai sincèrement l'impression que si j'avais 60 ans sans enfant, je me dirais "tant pis, j'ai fait ce que j'ai pu, c'est une tragédie mais tant pis, je ne peux pas gacher mes dernières années de bonne santé en me rendant malade. Profitons de ce qu'on peut" (une fois encore, je ne parle pas de profiter en surconsommant etc... juste de regarder la beauté de la nature sans penser à sa disparition)
Alors que je ne pourrai plus jamais avoir ce détachement
Mais c'est un ressenti très perso

Mais justement, ma comparaison servait à montrer que si l'on peut se soucier du sort de personnes avec qui on a rien en lien, qui vivent dans un endroit totalement différent pourquoi on ne serait pas capable de le faire pour les futures générations lorsqu'on sera plus âgé? Personnellement, j'ai vécu en tant que CF une période d'angoisses terribles par rapport à la dégradation de notre planète et ce qui m'a permis de m'en sortir ce n'est pas de me dire boarf, je ne serai plus là dans 50 ans mais de réaliser que ce n'est pas en vivant dans l'angoisse que cela va changer la situation. Et de manière plus générale, pour beaucoup de mes inquiétudes, j'essaie d'agir de la même façon, l'angoisse ne vas pas changer ce qui m'inquiète, cela va juste me rendre moins capable d'agir dessus si je suis prostrée. Et c'est aussi un peu de ce qui est ressorti de mes lectures sur l'éco-anxiété.
 

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
4 163
55 303
6 414
Mais justement, ma comparaison servait à montrer que si l'on peut se soucier du sort de personnes avec qui on a rien en lien, qui vivent dans un endroit totalement différent pourquoi on ne serait pas capable de le faire pour les futures générations lorsqu'on sera plus âgé?
Mon expérience perso est que ça n'est pas du tout pareil. Ca va être compliqué à expliquer mais bien sur qu'on peut se soucier de gens qu'on ne connait pas. Bien sur que des personnes âgées sans enfant peuvent être angoissée pour les générations futures
Mais l'angoisse que je ressens à l'idée que mon fils puisse avoir de vrais problèmes n'a rien à avoir avec ça. C'est comme si c'était un danger vital qui ME menaçait. C'est juste quelque chose d'impossible à rationnaliser.
Je suis en empathie avec les gens de Gaza, ça me révolte. J'ai déjà pleuré pour des souffrances dans le monde qui ne me concernait pas. Mais là, c'est tout mon corps qui se met en état d'alerte max comme si j'étais en situation de danger mortel immédiat.

Maintenant, il n'a que 5 ans et je ne mettrais pas ma main à couper que je ressentirai les choses de la même manière quand il sera adulte.
Si il devient lui-même CF, qu'il atteint l'âge adulte et est relativement "protégé" peut-être que je pourrai vivre ce "détachement" de fin de vie que j'imagine.

@Anechka 100% d'accord qu'il ya des CF écolos et des parents qui s'en tapent. Si tous les parents devenaient écolos convaincus, on ne serait pas dans cette merde
Je parle juste de mon expé et de cette impression peut-être fausse que les personnes de 60-70 ans sans enfants peuvent vivre les soucis du monde avec plus de sérénité
(mais hélas aucun senior ici pour nous le confirmer/infirmer hélas)
 
5 Avril 2012
55
1 123
4 804
Marseille
@Kaeloolagrenouille
J’ai beaucoup apprécié ton post, et je suis convaincue par toutes les nuances que tu amènes.
Peut-être que mon agacement face à la binarité des discours sur la parentalité (notamment le fait qu’elle est souvent présentée comme un sacerdoce jusqu’à la mort) me conduit à forcer le trait. Je ne pense pas du tout, en effet, que la parentalité soit une simple parenthèse sans effet sur le reste de la vie une fois que les enfants sont plus autonomes ou qu’ils ont coupé le cordon. Mais je ne pense pas non plus que les parents soient des gens qui renoncent irrévocablement à leurs passions, qu’ils ne peuvent plus accomplir autre chose dans leur vie, et que l’épanouissement individuel ne soit plus possible. Mais ton post préservaient ces nuances mieux que je ne le fais :fleur:

A vrai dire, c’est un sujet qui me tient assez à coeur… dans l’éducation que je donne à mes enfants :cretin: (parce que j’ai eu le contre-exemple de ma mère qui s’est complètement fondu dans sa maternité et c’est problématique à bien des égards, la façon dont elle a vieilli à partir de la quarantaine, désœuvrée et suspendue à ses enfants pourtant autonomes, est assez tristoune). J’aime par exemple beaucoup lire et dessiner, il m’importe TRES FORT de faire comprendre à mes enfants (encore petits) que j’ai besoin de cultiver cet espace, que c’est mon jardin à moi, qu’ils doivent le respecter et… cultiver le leur. Faire respecter cette barrière est fondamental pour ma santé mentale, même si aujourd’hui ça reste symbolique parce qu’ils sont en bas âge et qu’ils ont effectivement beaucoup besoin de moi (je ne prétends pas que je suis une femme libre parce que je dessine des pâquerettes le dimanche devant mes enfants m’voyez, mais je veille déjà à leur envoyer le message ostensible que moi aussi, individuellement, je fais des choses pour moi). Je n’ai pas du tout envie que mes enfants aient la sensation que ma vie leur est dédiée et que tout mon rapport au monde se joue à travers eux. Et dans le fond je pense que c’est aussi un cadeau que je leur fais que de cultiver farouchement mon individualité, mes envies et mes passions : mon épanouissement n’est pas suspendue à leurs choix, à leurs réussites et à leurs échecs. Enfant, j’ai senti très fort à quel point ma mère se définissait par rapport à nous, et je pense que ça a inhibé, ou en tous les cas compliqué, pas mal de mes élans ainsi que la découverte de qui j’étais, moi, indépendamment de ce que mes parents pouvaient penser ou souhaiter.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes