Faut-il donner ses noter aux élèves qui ne viennent pas en cours ?

6 Juillet 2017
45
681
239
Je me sens vieille en vous lisant et en constatant que vous êtes si nombreuses à prendre des notes sur ordinateur ! De mon temps :vieux: on prenait les notes à la main et la question ne se posait pas de la même manière : prêter son cours demandait plus de manutention (fallait être sûre de le récupérer, ou accompagner la personne faire des photocopies...). En fait, j'ai toujours écrit en pattes de mouche et c'est déjà arrivé qu'une fille me demande mes notes de cours pour y renoncer en les voyant XD
 
12 Septembre 2018
607
7 532
1 464
28
Mais clairement, si je décidais de ne plus rien mettre en ligne ca pénaliserait des gens qui le méritent pas, juste pour punir deux-trois ptits paresseux, et ca n'en vaut vraiment pas la peine. Au final, s'ils sont capables de réussir leur exam ou d'écrire un papier qui a du sens sans jamais être venu, ca a beau ne pas faire de bien à mon ego, ils méritent quand même de réussir.

Je suis le genre d'élève qui peut réussir rien qu'en ayant l'écrit. Dès le CE2 j'ai commencé à lire en cours (livre planqué dans le casier de la table TMTC 8)) car je savais que la version écrite du cours me suffirait à avoir de bons résultats (et clairement, mon seul objectif a toujours été d'avoir de bonnes notes). Et ça peu importe lae prof que j'avais, et j'ai eu des profs qui étaient très intéressant.e.s pendant leurs cours! Mais c'est juste que dans la plupart des cas, les explications à l'oral allaient trop lentement pour moi (ou alors quand je comprenais rien et je préfèrais essayer de comprendre par moi-même avec l'écrit et les corrigés d'exos que de demander à un.e prof de répéter 10000 fois et de ralentir tout le monde) et au final j'ai souvent eu l'impression de perdre mon temps plus qu'autre chose, surtout dans les cours plus scientifiques (du style maths, grammaire/conjugaison, etc où il y a pas vraiment de plus-value à apporter). Car on me forçait à rester assis de 1h à 4H à écouter un cours que j'aurai eu largement le temps d'apprendre durant ce temps si on m'avait filé le cours écrit dès le départ et laissé bosser dans mon coin.

Je comprends que ça ne soit pas agréable en tant que prof, mais c'est vraiment pas personnel. Et puis dans tous les cas, les cours qu'on a, c'est les profs qui les écrivent donc si on a de bons résultats c'est aussi grâce à vous, que l'on assiste sérieusement à vos cours ou non.
 
29 Septembre 2016
459
4 561
314
39
Aprilius one
@Dhuoda Mais tellement ! Lorsque j’étais en DEUG (ce qui existait avant les L1 et L2 :vieux:) les clefs USB venaient d'apparaître dans le commerce, c’était l'accessoire que seul les plus geek (on utilisait pas encore ce mot non plus) possédaient . Quand aux drive et autre drop-box il n’existaient tout simplement pas.
Il fallait prêter physiquement son cours pour que l’autre personne le recopie ou fasse des photocopies.
Si pour les connaissances proches ça ne posait pas de soucis, pour ceux qui ne se pointait que quelques semaines avant les partiels et qu’on ne voyait jamais ailleurs il fallait avoir confiance.
 
10 Août 2008
1 169
5 962
5 174
Ça me rappelle de mauvais souvenirs...
J'ai fait partie de ces personnes des premières rangées a prendre des notes assidûment. Ben ouais, j'avais emprunté 15 000 balles à la banque et ne pouvais pas me permettre de repiquer une année de mon diplôme sup.

J'ai eu le malheur une fois de me retourner pour demander aux glousseuses pile derrière moi de faire un peu moins de bruit car j'arrivais vraiment pas à suivre les cours de politique.
Ça m'a valu (il me semble) un surnom de type "Mme CHHHHT !"
Super.
Non seulement la plupart des autres ne me parlaient pas trop mais en plus ils se foutaient de ma gueule après ça. Autant vous dire que j'ai royalement envoyé bouler une des glousseuses qui m'avait demandé mes cours.
Ma première année a été plutôt difficile avec ça. La Hermione Granger de 25 ans quoi...
Heureusement, la seconde année, les gens ont pu un peu apprendre à me connaître et découvrir que je n'étais absolument pas la coincée du cul que je paraissais être. Ce qui ne m'empêchait pas de refuser de donner mes cours à tous ceux qui avaient trop la gueuldeub' pour venir en cours. Après, j'avais environ 5 ans de plus que la plupart, donc peut-être que j'avais un poil plus de maturité (et de pression pour mon avenir) pour assumer mes flemmes et lendemains de soirées pour assister quand même aux cours.

Et puis... j'étais aussi super gênée quand je filais mes cours à mes amis. J'insistais bien sur le fait que c'était ma vision des choses, et que mes notes ne correspondaient pas forcément pile poil au cours. Je notais ce qui paraissait important et essentiel à mes yeux, ce qui n'étaient pas forcément les choses les plus importantes à retenir... ! (Et puis je prenais mes notes au stylo haha ! pas sur pc...)
 
3 Novembre 2018
1 565
11 078
1 154
@Morpheme Je suis d'accord.

Avoir le cours disponible en ligne fera diminuer le nombre d'étudiant.es qui assistent au cours, que les profs soient bons ou non (par ex les profs qui se contentent de lire leur livre à haute voix). Sans doute davantage pour les mauvais. Mais est-ce aux étudiant.es de "rassurer" leur prof ? En plus, cela peut permettre à certain.es qui n'ont pas de retour sur leur boulot de voir qu'en fait iels sont apprécié.es. Et si non, d'améliorer leur manière de faire.

De toute manière, j'ai l'impression qu'iels le veuillent ou non, les enseignant.es vont devoir faire avec le partage massif de leur cours, au fil des années, avec internet (au moins pour les grandes filières). Autant que la version partagée soit de bonne qualité. Et puis on n'apprenaient pas de la même façon au Moyen âge qu'actuellement, le développement massif des livres imprimés à la période moderne a dû aussi changer les choses, pourquoi internet n'aurait-il aucun impact sur les méthodes d'apprentissage ?

Avoir le cours à disposition permet aussi d'être attentif à 100% lorsque l'enseignant.e parle, et ne pas avoir le problème de "qu'est ce qu'iel a dit ?" "c'était quoi la date citée ?", qui interrompent la réflexion. Et puis c'est aussi l'occasion de pouvoir poser davantage de questions, de consulter le cours en avance pour certain.es.

Edit : orthographe
 
Dernière édition :
S

Seldon

Guest
Quand j'ai fait ma licence par correspondance, j'ai vraiment été dégoutée du "prêt de cours". Les personnes en présentiel ne partageaient pas leurs notes avec les étudiants par correspondance, alors que le prof peut faire des digressions intéressantes et apporter des choses imprévues. Par contre, ils nous demandaient régulièrement de partager les polycopiés/pdfs qu'on recevait (qui sont donc le cours complet du prof). Alors, certes, leur partager ne m'enlevait rien à moi personnellement. Par contre, pour avoir accès à ces polycopiés, du fait de l'enseignement à distance, je payais quand même 200 euros en plus des frais d'inscription, et étrangement, aucun de ces étudiants, qui ne voulait donc pas partager leurs propres cours, n'a proposé de participer financièrement. :lol:
 
23 Mars 2014
20
103
2 889
26
Personnellement je n'ai jamais eu vraiment de problèmes à donner mes cours parce que la plupart des gens qui me les demandent sont toujours dispo quand je leur demande les leurs. Après je suis dans une filière où la plupart des gens sont soient "sérieux" (donc viennent en cours, prennent des notes,ont des raisons de type job ou maladies pour être absents etc...) soient assument leurs responsabilités s'ils sont trop sortis la veille, ils se débrouillent avec les transparents des profs ou les polycopiés.

Je trouve intéressant le débat sur les ressources et leurs disponibilités,parce que je viens d'avoir mes résultats de partiels et j'ai eu une très bonne note (une de mes meilleurs notes du semestre en fait) à un cours où je ne suis quasi jamais allée :ninja:
Le prof ne faisait que lire ses powerpoints et les mettait en ligne après donc je voyais pas vraiment l'intérêt de me lever... J'y ai assisté une ou deux fois parce qu'il a commencé à faire l'appel et qu'on se prenait des avertissements si on était absents, mais clairement j'arrivais pas à suivre même si j'essayais, voir quelqu'un lire pendant une heure c'est assez peu attractif et au final ben j'avais pas vraiment l'air d'en avoir besoin :dunno:

Par contre je me rappelle très clairement d'une prof en 3ème année qui ne voulait pas transmettre ses powerpoints à une élève dyslexique sous prétexte que si l'élève les transmettait plus personne ne viendrait en amphi :clap: J'ai trouvé ça vraiment inadmissible de pénaliser quelqu'un avec des difficultés sous prétexte que deux trois glandeurs pourraient être absents
 
2 Octobre 2014
110
654
2 944
Bonne élève et assidue en cours (parce que sinon j'ai beaucoup de mal à retenir les infos), comme beaucoup je donnais mes cours en fonction de la personne qui demande : les gens un minimum sérieux, pas de souci. A l'école d'orthophonie les stages étaient pas toujours simples à trouver, donc s'il y en a un super intéressant qui tombe sur un cours, ma foi, on était toutes dans la même galère donc y avait un retour d'ascenseur.
Quand j'étais en position de demandeuse, bah... j'étais super embêtée. Déjà parce que lire le cours ne m'aide pas DU TOUT à l'apprendre, et en plus à cause des abréviations, des manières de noter qui sont différentes pour tout le monde. Après, la plupart des profs donnaient leur powerpoint, ça donne déjà une base de travail.

Par contre, un jour, une étudiante chinoise est venue me demander mes notes. Je sais d'expérience à quel point ça peut être compliqué quand on vient de l'étranger, j'ai donc accepté même si je ne la connaissais pas. Elle est revenue toute gênée le lendemain pour me dire qu'elle ne comprenait pas mes abbrévations. Du coup, on s'est posées ensemble pour que je lui explique mes notes. Elle m'a posée plein de questions sur les points qu'elle ne comprenait pas trop. Au final on s'est fixées un rendez-vous toutes les semaines pour regarder mes notes ensemble. Résultat, sans m'en rendre compte, j'ai moi-même approfondi ma propre réflexion, et je me suis appropriée le sujet. Et j'ai CARTONNÉ comme jamais à l'exam.

=> Conclusion, quand on prend le temps d'aider les autres, on s'aide aussi souvent soi-même :fleur:
Au collège et au lycée, j'étais clairement la meilleure élève de mon groupe d'amies. Je ne leur ai jamais donné mes réponses (éventuellement, on ne se cachait pas les copies si on était assises côte à côte), par contre avant le bac, on a fait une séance de révisions des maths, j'en ai plusieurs qui m'ont dit avoir eu une bonne note grâce à moi :) Et moi, ça m'a fait du bien aussi :)
C'est clairement plus productif que de juste filer ses notes de cours, à mon avis :)
 
M

Membre supprimé 226135

Guest
J'ai fait de la phobie scolaire quasiment 10 ans, collège, lycée, fac et sans.notes je n'aurais pas pu poursuivre mes études. Je suis actuellement étudiante mais je ne suis plus phobique scolaire car J'ai pu régler mes soucis.

J'ai pu transmettre mes cours par dropbox, cetait tres important pour moi de participer et de pas être celle qui gratte toujours aux autres. J'echangeais aussi sur messenger. Étant reconnue handicapée psychique, jai pu avoir un preneur de notes de CM et une dispense d'assiduité pour les TD. Avec un suivi psy obligatoire qui m'a vraiment aidée. Même si le médecin de l'Université s'est montré tres con et culpabiisant sur ma phobie scolaire, moi je voulais juste mon papier, j'avais remplis les conditions pour l'avoir, il n'avait pas à me dire de me "sortir les doigts" et "grandir" tout en me parlant de mon poids. Tiercé gagnant.

Bref je suis super reconnaissantes à mes camarades de l'époque, et j'ai tant bien que mal tenté de toujours pouvoi leur etre utile, en m'impliquant sur kes réseaux notamment
 

adita

Dans le game en claquette
27 Décembre 2011
3 367
32 354
5 894
On en parle de ceux qui t'empruntent le cours deux semaines avant le partiel et te le rende la veille ?
Niveau irrespect ça se pose là quand même :lol:

Quand j'ai été malade et absente deux mois (quand je suis revenu c'était marqué sur ma tête en plus la maladie) là y'avait personne pour me les prêter par contre :lol:

En vrai ça m'a jamais dérangé de prêter mais la réciproque a jamais été vraie ça a de quoi rendre amère...
 
26 Avril 2016
181
1 161
2 324
Somewhere in the Whedonverse
Je n'ai jamais eu de problème avec le fait de donner mes notes, comme dit dans l'article, j'ai toujours considéré que cela ne m'enlevait rien à moi, donc aucun souci à partager du moment que la personne pouvait me les rendre rapidement, en les photocopiant tout de suite à la BU, par exemple.
Mais à partir de ma L3, j'ai eu un mini-pc à emmener en cours (ça commençait à apparaître et on était encore peu nombreux à en avoir dans la promo.) Et là, j'ai commencé à avoir des demandes incessantes de personnes qui ne m'avaient jamais parlé une seule fois en trois ans, pas même pour me dire bonjour... Et j'admets que je n'ai pas trouvé ça très agréable. Il y avait notamment dans ma promo un petit groupe d'étudiants assez branchés et hipsters qui restaient entre eux et se comportaient de manière assez hautaine avec les autres. Ils ont soudain découvert que j'étais une personne fréquentable à partir du moment où j'ai eu ce mini-pc et que je pouvais leur rendre service. Alors certes, envoyer un mail avec une pièce-jointe ou transférer un fichier sur une clef, ce n'est vraiment pas grand chose à faire. Mais j'ai tout de même renâclé quelquefois à cause de leur attitude :erf:
 
5 Juillet 2014
244
1 208
1 704
Perso, je prends mes notes sur papier. Donc si quelqu'un veut mon cours, soit il doit m'emprunter les feuilles soit il les prend en photos.
J'ai pas de soucis pour que l'autre les prenne en photo sur le moment, je peux éventuellement le faire moi, mais c'est toujours un peu long (et puis il faut s'assurer que ça reste lisible): je peux le faire ponctuellement. Par contre, j'aime moins qu'on m'emprunte mon cours. Ca va dépendre de quand j'avais prévu de le bosser, et de si je revois la personne bientôt (on a pas tous les mêmes cours).

Ca m'est déjà arrivé d'aider une camarade à reprendre le cours, sachant que je supposais qu'elle l'avait loupé par flemme principalement. Elle a eu une bien meilleure note que moi, j'étais un peu verte :taquin:. Mais bon, ça n'est arrivé qu'une année et avec elle. Si elle me l'avait redemandé une autre fois, j'aurais peut-être râlé.
J'ai pas eu de cas d'abus pour l'emprunt de cours: quelques flemmards ont pu m'en demander mais c'était ponctuel. Sinon, c'est majoritairement des gens malades ou des gens que j'apprécie. Bon, certains de ces derniers sont flemmards, et j'ai un peu grogné au 1er semestre: c'est-à-dire que la transmission de cours se faisait au moment où ça m'arrangeait moi et que j'étais peu arrangeante.

Là, typiquement mardi, un gars de ma promo n'est pas venu parce que le prof est très lent et qu'il craquait un peu, et un autre était malade: absolument aucun souci pour leur passer mes cours.
D'autant plus que je suis maintenant dans une petite promo, donc je considère que c'est aussi de l'entraide: je passe mes cours à Machin, mais je demande à Truc de m'expliquer quelque chose que j'ai pas compris.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes