Féminisme abolitionniste et réflexions sur le "coût caché" du sexe tarifié

Tu as raison.

emmerde celles qui excusent les fachos
16 Septembre 2021
868
5 417
404
@Nanouchette
Je suis d'accord mais désolée, je ne trouve pas l'exemple des bourses ou du plafonnement des loyers pertinents pour aider spécifiquement à la sortie de la prostitution. Ce n'est pas que je suis contre, tellement pas, c'est que ça appartient à autre chose. Des logements réquisitionnés pour les prostituées, ce serait plus jouable comme avancée (j'avais donné l'exemple de ce qui se fait dans la prise en charge la plus efficace pour les drogués au crack).
Ceci dit, me joindre à une grande manif féministe anticapitaliste et voter pour le parti qui nous rapprocherait de l'idéal décrit, je suis pour. Juste, pas sur l'angle abolitionniste précisément (on essaye de monter un collectif pour faire du lobbying à la base. On est obligée de cibler pour être efficace).

Édit: je suis d'accord avec ce que tu dis des feminicides mais plutôt, si j'étais à l'Elysée, que parler plafonnement des loyers, j'axerais sur les logements de sauvegarde (CHU) et sur un quota de réserve pour quand les femmes peuvent être autonomies (au moins psychologiquement car des fois, il faut du temps et le CHU peut être une étape nécessaire).

Le plafonnement des loyers, j'axerais dessus si j'étais sur la thématique étudiante ou familles précaires (plus large que le thème abordé ici ou que les feminicides même si les problèmes systémiques s'entrenourrisent).
 
Dernière édition :
17 Décembre 2021
252
3 730
144
@Aesma Je suis d'accord avec la plupart des mesures que tu estimerais nécessaire, ce sont pour beaucoup des combats de longue date de la gauche, même si certains semblent l'avoir un peu oublié (la régularisation des sans-papiers était une demande claire à la fin des années 90, par exemple, au point que le gouvernement Jospin avait dû essuyer des reproches de n'être pas allé jusqu'au bout...qui pourrait imaginer ça aujourd'hui, malheureusement...). Ce sont pour la plupart des mesures contre la précarité, qui seraient bénéfiques à la majorité de la population et aux travailleurs pauvres en particulier. J'imagine que c'est pour cela que @Tu as raison. dit ne pas voir le rapport parfois, parce que ce ne sont pas des questions propres à la prostitution, mais je suis d'accord avec toi qu'une véritable disparition de la prostitution est illusoire sans de sérieuses aides sociales. Je parlais de revenu de base ou de salaire universel dans un de mes premiers posts, mais je pense que rien qu'un RSA accessible dès 18ans serait déjà un bon début.

Pour moi, la question de l'abolition de la prostitution peut et doit s'aborder par les deux bouts : la précarité qui pousse dans la prostitution d'un côté, et le sexisme qui mène à en être client. La pénalisation des clients intervient pour ce deuxième aspect. Il faut qu'il soit clair qu'il est socialement inacceptable de payer pour des faveurs sexuelles. Il faut que de moins en moins d'hommes pensent que c'est une bonne idée. Que de moins en moins de jeunes se disent (à tort) que ce serait de l'argent facile.
Je trouve particulièrement choquant ce passage de la personne que tu cites :
Mais sincèrement, si les métiers du s*xe sont tournés vers les sexualités masculine, c'est pas parce qu'on veut pas de client.e.s meufs et queer. C'est qu'il n'y en pas.
Tu sais comment faire pour changer le monde ça y est ?
Je me doute bien que ce ne sont pas les prostituées qui décident de ne servir que des hommes, parce que je ne pense de toute manière pas qu'elles aient tellement le choix de leurs clients. C'est de l'aveuglement ou de la mauvaise foi de prétendre que le fait les clients de la prostitution sont en écrasante majorité des hommes ne relèverait pas du sexisme. Ah, ça alors, les femmes sont en majorité les exploitées, et les hommes les exploiteurs, mais ça doit être une pure coïncidence. La solution selon elle serait donc...d'inciter les femmes à se joindre à l'exploitation ? Les clients sont des hommes parce qu'ils ont intégré que le sexe était un droit, voire un dû, qu'ils pouvaient utiliser leur privilège économique pour obtenir des actes sexuels précis sans se fouler, qu'ils avaient droit à des rapports égoïstes entièrement centrés autour d'eux et de leurs envies.
Il n'y a quasiment pas de clientes, non pas parce que les femmes sont coincées ou que sais-je, mais parce que c'est le sexisme qui est à l'œuvre.

Ensuite, je ne comprends pas cette éternelle accusation de détester les personnes prostituées.
J'ai longtemps cru que j'étais abolo, la prostitution bouh c'est pas bien. Et puis je me suis renseignée, et puis j'ai découvert qu'une connaissance pour qui j'avais beaucoup d'admiration était TDS.
Les mesures abolos ne protègent personne, sauf une morale blanche bourgeoise. Une culture hétérosexuelle de la honte du sexe et de la haine des corps.
Despentes disait "les putes sont les seules prolottes pour lesquelles les bourgeoises s'inquiètent", puis elle a bien raison.
Pour les abolos, les p*tes sont le summum de l'anti-féminisme, des traîtres à la botte du machisme.
C'est juste faux ? Les collectifs contre la prostitution contiennent énormément d'anciennes prostituées, déjà. Honnêtement, si détestation il y a, il y a plus une détestation (plutôt justifiée à mes yeux) du client que des prostituées. Et puis on peut être contre une pratique, la juger contraire à l'éthique, sans détester les personnes concernées. Est-ce que tu crois que les gens qui sont contre le travail des enfants détestent les enfants et veulent qu'eux et leurs familles n'aient aucun moyen de subsistance ? :lunette: Genre haha, ces salauds d'enfants, traîtres à la botte du capitalisme qui veulent bosser à l'usine pour nourrir leurs frères et sœurs.
Idem pour cette idée que ce serait une histoire de blanches bourgeoises...spoiler, les femmes pauvres et/ou racisées n'ont pas plus envie de se prostituer que le commun des mortels.
 

Tu as raison.

emmerde celles qui excusent les fachos
16 Septembre 2021
868
5 417
404
@Budgies
Tu penses que ce serait plus facile d'obtenir le revenu universel pour tous qu'un budget Centre d'hébergement de sortie?
J'ai un gros gros doute. Le prix n'est pas le même du tout. Les réformes à engager non plus :hesite: .
Pour le reste, tu as compris ce que je voulais dire. Ça semble évident que la lutte doit être globale (et ce ne sont pas les dernières conneries sorties sur la suppression du chômage ou de la fac presque gratuite qui peuvent faire dire le contraire) mais j'ai quand l'impression que la spécialisation est nécessaire même si elle s'inscrit dans un même grand ensemble.
 
17 Décembre 2021
252
3 730
144
@Budgies
Tu penses que ce serait plus facile d'obtenir le revenu universel pour tous qu'un budget Centre d'hébergement de sortie?
J'ai un gros gros doute. Le prix n'est pas le même du tout. Les réformes à engager non plus :hesite: .
Pour le reste, tu as compris ce que je voulais dire. Ça semble évident que la lutte doit être globale (et ce ne sont pas les dernières conneries sorties sur la suppression du chômage ou de la fac presque gratuite qui peuvent faire dire le contraire) mais j'ai quand l'impression que la spécialisation est nécessaire même si elle s'inscrit dans un même grand ensemble.
Ah non, je ne pense pas du tout. Disons que l'aide à la sortie, c'est primordiale, mais si on pouvait éviter l'entrée tout court, je ne vois pas d'autres solutions.
 
  • Big up !
Réactions : Tu as raison.
17 Décembre 2021
252
3 730
144
Quelques associations supplémentaires :
des bourgeoises blanches de Colombie
des bourgeoises blanches d'Afrique du Sud
des bourgeoises blanches du Népal
des bourgeoises blanches de Nouvelle Zélande
des bourgeoises blanches de plein de pays différents
des bourgeoises blanches indiennes
des bourgeoises blanches libanaises
des bourgeoises blanches du Malawi

La lutte contre la prostitution a toujours fait partie du féminisme et a toujours une grande place à l'international. C'est juste un féminisme normal. Les courants pro-"travail du sexe" avec des gens qui clament haut et fort que la prostitution c'est génial et c'est féministe sont une exception.
 

Tu as raison.

emmerde celles qui excusent les fachos
16 Septembre 2021
868
5 417
404
Ah non, je ne pense pas du tout. Disons que l'aide à la sortie, c'est primordiale, mais si on pouvait éviter l'entrée tout court, je ne vois pas d'autres solutions.
Ça pourrait faire l'objet d'une autre discussion mais on peut imaginer une société sans revenu universel et une équité de traitement.
:d


Pour en revenir à la prostitution, pour moi (je dis pour moi car ce n'est pas un truc que je vois comme universel et je trouve au contraire qu'on y gagne à s'occuper de différents buts), je préfère me concentrer sur les aides concrètes à la sortie. Sans ça, pas d'abolition possible. C'est que ça me paraît plus atteignable qu'une refonte totale du système :hesite:
Je crois vraiment qu'on peut obtenir des trucs.

Sinon, j'essaye de mettre un jour dès que possible le post d'intro mais pas sûr que je revienne sur le forum ensuite. Je ne sais pas comment on peut passer la main ensuite :hesite:
 
M

Membre supprimé 360594

Guest
Ça pourrait faire l'objet d'une autre discussion mais on peut imaginer une société sans revenu universel et une équité de traitement.
:d


Pour en revenir à la prostitution, pour moi (je dis pour moi car ce n'est pas un truc que je vois comme universel et je trouve au contraire qu'on y gagne à s'occuper de différents buts), je préfère me concentrer sur les aides concrètes à la sortie. Sans ça, pas d'abolition possible. C'est que ça me paraît plus atteignable qu'une refonte totale du système :hesite:
Je crois vraiment qu'on peut obtenir des trucs.

Sinon, j'essaye de mettre un jour dès que possible le post d'intro mais pas sûr que je revienne sur le forum ensuite. Je ne sais pas comment on peut passer la main ensuite :hesite:
J'ajouterai la prévention concrète à l'aide à la sortie. Le thème de la prostitution n'est quasiment jamais abordé en milieu scolaire et universitaire alors que les jeunes filles / femmes sont les plus susceptibles d'être entraînées là-dedans. Briser le tabou permettrait de les mettre en garde sur les dangers d'une telle activité.
 

Tu as raison.

emmerde celles qui excusent les fachos
16 Septembre 2021
868
5 417
404
@Nanouchette
Oui, ça pourrait être abordé dans des ateliers dédiés aux violences sexuelles et sexistes.
Ça me fait penser qu'il y a des choses à voir sur l'ASE. Les gamines fuguent pour se prostituer, les proxénètes attendent limite en face des logements. Là , pour le coup, c'est une réforme structurelle qui est nécessaire.
 
8 Septembre 2010
175
10 698
5 674
Concernant le STRASS :
1642507096986.png
Je ne comprends pas ce Tweet ? Désolée si ça n'a pas sa place ici, je ne trouve pas d'autres topic pour parler de la prostitution (et qui n'encense pas le STRASS au passage).

1642507160329.png
La réponse du STRASS à la vidéo de Mediapart... ça me laisse songeuse, là également.

1642507333073.png
 
17 Décembre 2021
252
3 730
144
Ah bah oui, c'est bien connu, le fascisme, c'est quand on ne peut plus regarder de porno. :yawn: Il me semble que leur tweet fait justement référence à l'émission de Mediapart que j'ai posté à la page précédente, je trouve ça d'autant plus gonflé de leur part que je rappelle que les invités de l'émission sont deux AVOCATS qui ne sont pas simples militants anti-prostitution/porno, mais qui interviennent là parce qu'ils représentent actuellement plusieurs femmes qui ont tourné dans des vidéos pornos. Des anciennes "travailleuses du sexe" qu'un véritable syndicat se devrait de soutenir contre des "employeurs" abusifs ! Ces femmes défendent leur droit à leur intégrité physique, à ne pas être violées, à ne pas être mises dans des situations qu'elles n'ont pas acceptées, à contrôler leur image sur Internet...et un "syndicat" reproche de donner la parole à leurs avocats ?

Je n'avais pas vu ce dernier message @Roonie , je venais sur le topic notamment pour apporter quelques liens d'articles et traductions d'extraits de témoignages d'acteur.ices porno (ou ancien.nes acteur.ices), mais je trouve qu'il complète extrêmement bien ce que je venais poster. "Soyez délinquant, devenez client"...quel syndicat se pose du côté des exploiteurs ? J'adorerais voir un syndicat agricole en mode "Vous aussi, allez chercher des sans-papiers pour ramasser vos fraises". :lunette: Les témoignages sur le milieu du porno regorgent de récits de blessures physiques, de pratiques douteuses, de pratiques dangereuses, de non-respect des personnes impliquées... Un véritable syndicat militerait pour que des "travailleurs" ne soient pas exposés à cela. Sauf que concernant le porno et la prostitution, c'est impensable d'imaginer, par exemple, aucun contact direct avec des fluides corporels sans protection. Si c'est métier comme un autre, quel autre métier non seulement accepte, mais requiert cela ?

Mes sources sont malheureusement en anglais, j'ai plus de mal à trouver en français en dehors d'articles sur les récentes enquêtes du Monde, mais je tâcherais d'en trouver éventuellement. Cela dit, avec Internet, les consommateurs de porno regardent probablement des vidéos de pays étrangers, en le sachant ou non, et ce qu'il se passe ailleurs n'est donc pas moins important.

Je commence avec un article de Men's Health, magazine pour hommes, sur des anecdotes "folles" d'acteur.ices, avec donc un angle qui se veut rigolo, bien plus que dénonciateur, et illustré de photo érotiques des personnes qui témoignent. Je répète : ce n'est pas un article pour dénoncer ce qui est raconté, ces récits sont supposés être fun. Spoiler : y'a pourtant rien de drôle.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Hormis ce qui est sous spoiler, et des histoires de pets, il y a ce témoignage que j'ai trouvé particulièrement édifiant, celui d'un acteur nommé Derrick Pierce :
"Une fois, ma partenaire utilisait une éponge parce qu'elle avait ses règles [...], au bout de dix, douze minutes, je m'étais complètement écorché la peau du pénis. [...] Mais le pire c'est qu'après avoir réalisé à quel point je m'étais fait mal, je devais quand même terminer et éjaculer, je devais quand même me masturber jusqu'à l'orgasme. J'avais les larmes aux yeux en essayant désespérément d'en finir avec la torture que je m'infligeais avec ma main. On a fini par avoir la scène d'éjaculation, mais j'étais hors d'état pendant une semaine."
On a donc un employé blessé sur son lieu de travail, blessé par ce qu'on lui demande de faire, qui n'a ni protection contre le sang de sa partenaire qui a ses règles ni protection contre sa protection hygiénique en éponge (partenaire qui n'a donc j'imagine pas de protection contre les fluides du gars non plus), ET ON LUI DEMANDE DE CONTINUER. Le mec a littéralement besoin d'un arrêt de travail d'une semaine après ça. Et c'est considéré comme normal ? Une anecdote marrante ? Si c'est un travail comme un autre, qu'est-ce que c'est que ces conditions de travail ?!
Il raconte également une autre "anecdote" édifiante :
"Une fois, j'étais super malade, mais ça n'a commencé à devenir gênant qu'une fois déjà sur le tournage. J'ai demandé à un assistant de me donner quelque chose pour aider, il me dit que pas de problème, il a du DayQuil [médicament pour les états grippaux]. En fait, c'était du NyQuil [même famille de médicaments, mais déconseillé pendant la journée car cause de la somnolence]. Au bout de la moitié de la scène à tourner, je m'endormais. Pour la scène d'éjaculation finale, le cameraman n'a pas arrêté de devoir me secouer parce que je piquais du nez en me masturbant."
Donc le gars signale qu'il se sent pas bien, on lui file un médicament, qui s'avère être un autre médicament (et vu les enquêtes fréquentes sur le fait que nombre d'acteur.ices sont sous l'influence de drogue dans les tournages, j'avoue que c'est difficile ne pas se poser la question de l'innocence de l'erreur...). Déjà, on aurait peut-être pu lui dire de rentrer chez lui et remettre ça plus tard, rouler des pelles à tes collègues quand t'as la grippe, c'est rarement conseillé. :shifty: Il pense prendre un médicament prévisible, réagit de manière imprévisible (s'ils pensaient tous qu'il avait pris le médicament prévu, n'est-ce pas un peu inquiétant qu'il s'endorme subitement ?), s'endort au cours d'actes sexuels et...personne n'arrête ? On le réveille à plusieurs reprises pour continuer. Où est le respect du consentement ? Il est littéralement en train de piquer du nez à cause d'un médicament ingéré par erreur. Il n'est pas en état de consentir. Et même en dehors de cette question du consentement, sur le plan du travail : ton employé est shooté au point de s'endormir à son poste, et ça inquiète personne ???
Anecdote super fun, donc. :lunette:

Je continue avec le témoignage de l'ancienne actrice porno Lana Rhoades, qui n'a exercé cette activité que pendant huit mois mais en est malgré tout traumatisée. Elle raconte notamment avoir voulu être actrice porno depuis l'âge de 12ans, mais n'avoir réalisé qu'au dernier moment que cela impliquait de réels rapports sexuels, être arrivée en ne voulant des scènes qu'avec des femmes ce qu'on lui a refusé, avoir été poussée à des actes qu'elle ne voulait pas. Elle décrit son ancienne carrière comme "une condamnation à vie", que c'est difficile d'avancer après.
L'article comprends pas mal de citation d'un podcast auquel elle a participé, dont :
"Ils se fichent des filles, ils ne se préoccupent que de plaire aux producteurs et aux agences. Ce sont des hommes de 40 ans, 60 ans, qui sont dans l'industrie depuis 20 ou 30 ans, ils savent comment manipuler les choses dans l'esprit de filles de 18 ou 20 ans pour les pousser à faire ce qu'ils veulent."
"Techniquement, je n'ai jamais dit "non". La jeune fille que j'étais voulait satisfaire tout le monde et que mon agent soit content. [...] Je pouvais avoir l'impression de mourir à l'intérieur pendant un acte, mais faire un sourire et dire "merci pour le boulot, tout le monde !"."
"J'ai des amis qui se sont tellement fait étranglées qu'elles ont perdu connaissance pendant une scène. Il se passe des trucs qui peuvent abîmer le corps de quelqu'un pour le restant de ses jours."


L'actrice Adriana Chechik rapporte avoir des problèmes de cou, un nerf coincé et deux vertèbres déplacées du fait de rapports violents pour des tournages ...et continuer de tourner malgré ses blessures, parfois contre l'avis de son médecin, parce que "il faut bien"...
Vanessa Belmond, qui milite maintenant contre la pornographie, raconte avoir contracté de multiples infections sexuellement transmissibles, avoir eu besoin d'antidouleurs pour supporter certaines tournages, avoir subi des déchirures anales et vaginales et des blessures à la gorge.

Mais sinon, c'est un travail comme un autre, nous dit-on...
Et oui, il y des milieux professionnels qui connaissent beaucoup d'accidents, le fait est que la plupart des hommes ne masturbent pas sur des vidéos d'agriculteurs qui tombent sous leur tracteur, alors que pour rédiger ce post j'ai dû reformuler quinze fois mes requêtes Google et faire le tri parmi des tonnes de liens de vidéos pornos qui sont publiées avec les mots-clés "blessure", "accident" et "traumatisme". Aux dernières nouvelles, les patrons d'usines ne se font pas du blé en publiant les vidéos d'accidents du travail de leur employés.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes