Alors, bravo tout d'abord à cette Madmoizelle : écrire cet article a sans doute été très difficile, cela a du lui demander énormément de courage.
Ensuite, j'ai vécu une épreuve similaire il y a quelques années, et je voudrais apporter quelques conseils à cette Madmoizelle :

Je pense qu'il est important que tu portes plainte, vraiment, pour toi. Mais il est vrai que c'est très difficile. Tu le dis, tu te sens honteuse. Et tu sembles toujours sous le choc de ce qui t'est arrivé. Et puis, les réactions et les questions des fonctionnaires de police au moment de ton dépôt de plainte pourraient être, elles aussi, difficiles à supporter (trop peu d'entre eux sont formés à ces situations).
Je pense que ton sentiment de honte (et tes questions sur la longueur de ta jupe ou le fait d'avoir suivi cet homme) est la réaction que toute femme agressée a toujours. A tort, vraiment. Le coupable, celui qui a un problème et qui a eu un comportement inapproprié (!), c'est lui, et uniquement lui ! Mais je pense que ça tu le sais, c'est juste que c'est plus fort que toi, de te sentir honteuse.
D'expérience, je sais que le chemin pour comprendre et ressentir cela, que le coupable c'est lui, ce n'est pas nous, est long, et difficile. Ça prend beaucoup de temps, et il vaut mieux pour cela être entourée (apparemment de ce côté là, si j'ai bien compris, ça va) et accompagnée. D'où mon premier conseil : peut être devrais-tu aller parler de ce qui t'est arrivé à quelqu'un d'extérieur (psychologue, psychothérapeute...), qui t'écoute et qui puisse t'aider (car formé pour ça) à dépasser cet évènement, le choc, et toutes les peurs que tu as à présent. Cet accompagnement pourra également t'aider à te rendre compte, peu à peu, que ce n'est pas à toi d'avoir honte.
Ensuite, le deuxième conseil que je te donnerais, ce serait de prendre contact avec une association de victimes de violences. Le gouvernement a mis en place un site : http://www.stop-violences-femmes.gouv.fr/
Va voir, il y a une liste de toutes les asso par régions, et des conseils juridiques etc. Tu pourras comme cela entrer en contact avec des personnes qui, là-encore, pourront te soutenir dans cette épreuve. Elles pourront t'écouter, répondre à tes questions, à tes peurs peut être. Et SURTOUT, elles ont l'habitude de ce genre d'agressions, elles pourront t'expliquer le déroulement du dépôt de plainte si tu le souhaites, ce que la police te demandera etc. Elles pourront vraiment te soutenir dans cette action qui, encore une fois, n'est vraiment pas facile.
Elles t'expliqueront que tu as un certain temps pour déposer plainte. Tu peux utiliser tout ce temps, pour prendre des contacts, te remettre du choc si tu en as besoin, devenir un peu plus solide si tu te sens trop fragile, etc. Tu peux même décider aujourd'hui de ne rien faire, et puis changer d'avis dans quelques temps et finalement entamer une procédure.

Je te dis tout ça car il y a quinze ans (le temps passe vite) j'ai subi plusieurs agressions sexuelles que je n'ai jamais dénoncées. Je n'en avais même jamais parlé avant il y a peu de temps. Alors, je ne dis pas, je n'ai pas arrêté de vivre, j'ai fait plein de trucs pendant ces quinze ans, des études, plusieurs amoureux, etc. Mais elles reviennent quand même me hanter régulièrement. C'est pour cela que vraiment, je te conseillerais d'en parler, d'abord, autour de toi et à des pros (pour dépasser cette histoire, faire qu'un jour ce soir derrière), et ensuite, si tu te sens le courage, de déposer plainte (encore une fois, si tu es entourée et soutenue, car c'est dur). Et tout ça, fais le d'abord pour toi, parce que tu mérites de te sentir mieux.

Voilà, je crois que je t'ai dis l'essentiel. Je te souhaite plein de courage pour le moment, et plein de bonheur pour la suite. Tu verras, peu à peu, on se remet et le soleil revient :o)

Gros bisous
 
Témoignage bouleversant qui m'a fait frémir.Je te souhaite de tout coeur de te remettre de cette agression.Je plussoie l'idée de porter plainte qui pourrait peut être te soulager en partie et éventuellement permettre que cet individu ne puisse pas réitérer cet acte criminel.
Je crois que pour se sortir de cela il ne faut pas hésiter à en parler à un professionnel de santé,essayer de ne pas s'enfermer dans la peur.Je t'envoie tout mon soutien et te souhaite beaucoup de courage :fleur:
 
Fichtre, il faut vraiment que j'arrête de lire ce genre de témoignage, déjà que je suis naturellement flippée...
Vraiment il faut que tu portes plainte, surtout si tu es capable de retrouver l'adresse/les reconnaître. Tu pourras peut être éviter qu'il fasse de nouvelles victimes, et je pense que tu serais vraiment rassurée si il se faisait prendre. Même si tu n'as pas de preuves, je suppose qu'il peut être surveillé.
Il existe certes des imbéciles dans les gendarmeries, mais tu peux aussi tomber sur quelqu'un de sympa et compréhensif (Un jour, un gendarme super sympa est resté 10mins avec moi au téléphone pour un simple vol de portefeuille, c'est dire).
Donc fait toi accompagner par un proche, en qui tu as confiance, et qui pourra te soutenir lors de la déposition.

Bref, courage ! Et si cette histoire donne suite, j'espère que tu nous donnera des nouvelles.
 
[font='Helvetica Neue', Helvetica, Arial, sans-serif]Je souhaite énormément de courage (je sais ce n'est pas original) à la Madz qui a vécu cela et je ne peux que la comprendre. Moi aussi j'ai vécu une chose semblable, plus une agression sexuelle à proprement parlé qu'une tentative de viol,  donc peut être pas aussi brutale qu'ici, mais je sais combien le choc est immense et la détresse importante.
Contrairement à toi je n'étais pas en soirée, on était dimanche il était 22H et je rejoignais une copine sur Paris, j'étais habillée à l'arrache vraiment pas de quoi attiser quoi que ce soit (comme quoi robe raz la fouf ou pas il n'y a pas de différence de comportement chez ce genre d'individus), je suis monté dans un wagon du RER sans m'apercevoir que j'étais seule dedans.
A la station suivante un jeune homme est monté, il avait l'air tout a fait normal, le pire c'est qu'au début en le voyant je me suis même dit qu'il était charmant !
Il s'est assis sur une place à côté de la mienne et le train est reparti pour 10 min sans arrêt jusqu'à Paris.
10 min ça paraît court mais pourtant je n'ai jamais trouvé le temps aussi long.
L'homme a commencé à se masturber à côté de moi, d'un coup j'ai été comme pétrifiée, je ne pouvais plus bouger, j'aurai voulu courir j'en aurais été incapable je crois. Puis il a commencé à tourner autour de moi, toujours le sexe dans la main, à se coller à moi etc …
La station d'après approchant il s'est rapproché de plus en plus se collant bien près de moi et me murmurant des choses pas très agréables … Une fois arrivée je suis sorti du train au courant mais il m'a couru après et m'a suivi ainsi pendant un bon moment, sur le coup j'ai vraiment eu l'impression d'être dans un film d'horreur, il me criait "je vais t'avoir, je vais t'attraper". Le pire c'est que les personnes devant qui on passait ne s'interrogeaient pas sur la situation, ne réagissaient pas alors que je criais aussi à mon tour. Ce n'est qu'au bout d'un moment alors que je croyais l'avoir semé et que je m'écroulais en larme, qu'un couple est venu vers moi et m'a pris sous son aile. Je les remercie encore aujourd'hui car ils ont tenu à me raccompagner jusqu'à l'appartement de ma copine. Je pense que sans eux, il aurait pu m'arriver pire sachant que mon agresseur était toujours non loin de moi.

Le lendemain je suis allé porter plainte car il était inconcevable pour moi de laisser ces faits de côté et de continuer comme si de rien n'était.
Ce n'a pas été facile, les policiers manquent souvent un peu de tact et leurs questions sont assez brutes et froides mais au moins il existe une trace de mon agression, j'ai décrit mon agresseur, j'ai agit.
Alors certes, ils ne l'ont évidemment pas retrouvé mais sachant que l'agression à eu lieu dans le train, les éléments d'identification étaient minces. Toi tu sais où habite ton agresseur ou du moins si ce n'est pas chez lui tu sais où habite une personne potentiellement susceptible de le connaître. Vas porter plainte, agit, ne laisse pas ce qu'il t'a fait sans conséquences. Comme l'ont dit d'autres madmoizelles, il se peut qu'il ait déjà agit ou qu'il soit amené à le refaire. Je sais que ce n'est pas une démarche simple mais surtout n'ait pas honte.
Tu n'as pas à avoir honte, tu ne devrais même pas penser et si ? Alors certes si tu n'étais pas monté chez lui, si tu n'avais pas mis de robe etc tu n'aurais peut être pas vécu cela mais justement il n'est absolument pas normal qu'on doive s'adapter à ces comportements, qu'on doive s'interdire des choses normales en soit pour ne pas attiser le diable… Bien sûr c'est un peu utopique ce que je dis et comme l'a dit une mademoiselle "mieux vaut prévenir que guérir" mais rien ne justifie un viol.[/font]
 
Bon courage à la Madz qui a subi tout ça !

Comme beaucoup d'autres Mademoizelles, le comportement du "pote" du violeur m'a particulèrement choquée.. Etre capable de fermer les yeux comme ça, sans même dissuader le violeur d'arrêter, c'est tellement lâche !

Porter plainte me parait également être la meilleure solution.
Même si les procédures sont compliquées, et que l'écoute n'est pas toujours au rendez vous, cette madz pourrait regretter de ne pas l'avoir fait. D'autant plus qu'elle connait l'adresse de son agresseur, un vrai avantage pour elle !
 
Comme toutes les autres Madz, je te soutient, je te conseille d'aller porter plainte, si t'en sent capable bien sûr, car il y a parfois une honte à avouer cette agression, un sujet honteux depuis des siècles...
Désolée pour le manque de recul parce que ça me révolte à chaque fois, mais je dis merde à ce foutu slut-shaming, encore plus si il est perpétré par nos "sœurs"!!
Merde aussi à notre impuissance face à ces agressions, sexuelles ou non, que nous subissons toutes au moins une fois dans notre vie .
A quand une vraie répression? A quand des moyens de défense? Je suis désolée, mais je suis pour des cours d'auto défense, pour des matraques électriques (j'ai peut être trop lu millénium?!?) pour inspirer un minimum de respect, malheureusement par la peur, mais par le seul moyen de bien faire comprendre ce qu'est un "non"
Bien sur ça n'enlève par le traumatisme de l'agression en elle-même mais ça pourrait peut être éviter que les choses n’aillent trop loin et se sentir plus forte.
Je suis ptet à côté de la plaque, mais bon ce n'est qu'un point de vue.
 
Déjà je tenais à t'apporter tout mon soutien, ensuite je te conseille d'aller porter plainte..

1) pour toi: car personne n'a le droit de toucher à ton corps, il est à toi et toute personne qui ne te respecte pas mérite d'être puni. Tu es une battante tu dois te défendre. et aussi pour peut être tourner la page.
2) pour une autre: cet homme est visiblement quelqu'un de dangereux et tu éviteras peut être à une autre fille plus faible et moins chanceuse que toi qu'il commette l'irréparable.
3) pour ne pas avoir le regret que beaucoup de victimes ont par la suite

Tu devrais porter plainte juste pour donner un signal d'alarme à ce mec et qu'il réflechisse un peu à ce qu'il a fait, qu'il comprenne qu'il est dangereux et que ses actes ne sont pas sans conséquences. N'oublie pas que tu peux porter plainte contre l'autre **** pour sa non assistance.
En tout cas bon rétablissement, je n'ai jamais été dans une telle situation mais je n'ose imaginer comment tu dois te sentir.. Je te souhaite toute la force possible :)
 
kar0la;3879985 a dit :
Si les quelques jours sont passées ca ne sert plus à rien d'aller porter plainte.

Les flics s'en foutent.

Mon voisin m'a menace avec un couteau j'avais peur je ne suis pas aller ,au bout de deux semaines je me suis decidee, ils ont meme pas pris la plainte.

Bande d'en*****
En ce qui concerne ta situation, malheureusement tu l'as un peu cherché
Je suis plus que choquée par ce post... J'arrive pas à croire qu'il soit sérieux...

A la madmoizelle qui a écrit cet article : ne laisse jamais personne te dire que tu as cherché cette situation. Tu n'as absolument pas à te sentir coupable. Tu as le droit de dire non, de changer d'avis, de vouloir plaire, danser, t'habiller comme tu veux, ce qui n'est pas normal c'est qu'une personne te force à faire quelque chose, et qu'apparemment il prend plaisir à te voir dans cette détresse.

Il faut que tu arrives à comprendre qu'il n'est absolument pas plus fort que toi : il est vulnérable. Il ne va pas te faire de mal, il n'a que les mots, l'intimidation, pour éviter que ses victimes parlent (car il y a beaucoup de chances que tu n'aies pas été la seule).
Quand te sentiras prête, je te conseille vivement d'aller porter plainte avec ta maman ou quelqu'un de proche, pour empêcher cette personne de faire du mal à nouveau. Et puis surtout pour toi,  pour que ce qu'il a tenté de te faire soit reconnu. Car visiblement son ami "parti faire les courses" a l'air de totalement banaliser la chose également. Qui sait il a peut être déjà un casier? Peut être son profil va t-il correspondre à d'autres plaintes?

Et ça n'est pas parce que tu avais bu que cela change quoi que ce soit, ici tu es la victime pas la coupable. Ne t'en fais pas nous sommes et seront beaucoup à te soutenir.

Moi-même ainsi que ma meilleure amie nous sommes fait aggressées par un homme d'une cinquantaine d'années, après avoir réussi à fuir. Même si ça n'a pas été simple il a fallu passer par la case commissariat et aujourd'hui je ne le regrette pas car cela a aboutit.

Je suis de tout coeur avec toi, et même si c'est dur au début, ne t'empêche pas de vivre ! Restes entourés de tes amis, fais en sorte qu'il y ait toujours l'un d'eux avec toi. On ne peut pas te blâmer pour avoir fais confiance à un inconnu, ça veut dire que tu crois en l'humain, ne t'interdit pas ça mais reste sur tes gardes!
 
Je ne ferai pas très original non plus : Non tu n'y es pour rien, et je t'apporte tout mon soutien. J'en ai eu envie de vomir en lisant ton message, tellement ce mec et son coloc me dégoûtent.

En revanche, je prends des pincettes et n'y vois pas du tout quelque chose de donneur de leçon, mais je pense qu'il est vraiment vraiment vraiment important et urgent de porter plainte. Déjà plus tu attends, moins ce sera pris en compte (même si dans la loi, on te dit que tu as X temps pour y aller), et plus ça te hantera.

Vu son comportement (et celui de son coloc), ce n'est ni sa première fois, ni sa dernière. Il a peut-être déjà un dossier long comme le bras, il a peut être déjà eu des condamnations, et peut-être que depuis toi, il a agressé plusieurs filles. Et/ou prévoit de le faire. Elles n'ont peut-être pas eu, et n'auront sûrement pas ta "chance" de s'enfuir à temps. Et le jour où il se fera coincer et passera devant un juge, il ne pourra pas dire que c'était un malentendu, car il y aura aussi ta plainte dans le dossier, peut-être même d'autres, et ça prouvera que c'est un récidiviste. Peut-être aussi que son coloc balancera, peut-être que s'il se trouve face à un policier il prendra conscience de certaines choses et défendra "la prochaine".
Peut-être que ça ne servira à rien, mais au moins tu seras allée au bout du truc, tu ne te demanderas plus "et si j'avais porté plainte ? et s'il en agresse d'autres ?".

Désolée si je suis lourde, je ne veux pas te donner mauvaise conscience et je sais à quel point c'est dur d'aller porter plainte, mais fais-le.
 
J'ai vécu à l'envers ce témoignage sans sa dimension tragique : un mec est venu chez moi pour qu'on s'envoie en l'air et finalement il n'en avait plus envie, j'ai été très vexée et en colère mais je ne l'ai ni frappé ni menacé.
et ce n'est pas parce qu'il m'avait allumé toute la soirée qu'il méritait d'être violé ou battu.
alors ton "tu l'as bien cherché" tu te le mets où je pense (et si tu dis une horreur pareille c'est que tu as vécu une situation similaire mais que tu pense que c'est normal, toute mon amitié et mon soutient)
 
Je ne te jette pas la pierre @kar0la car malhereusement c'est toute la société qui pense comme toi.

Les filles doivent faire attention, les filles ne doivent pas se promener seule la nuit, les filles doivent éviter certain(e)s endroits/tenues.

Je me rappellerais toute ma vie d'un repas agité chez moi. Le jour où ma mère m'a expliqué que toute ma vie je devrai faire attention parce que je suis une fille. Même ADULTE je ne pourrai pas me promener où je veux, quand je veux car... Je suis une fille. Ce jour-là est née en moi une colère que je ne soupçonnais pas ! NON !!! Je ne veux pas être une victime, une proie. J'ai le droit de me ballader dans un parking en jupe à 2h du mat' ! C'est pas à moi à faire attention, c'est à eux de contrôler leurs pulsions !

Ma mère était en colère de ma réaction. Ça lui fait peur de savoir que je pense comme ça, surtout qu'elle est peureuse. Moi ce qui me fait peur c'est de voir comment pense la société. Alors non, je ne me ballade pas en jupe dans les parkings la nuit (deja parce qu'il y a plus fun comme activité) mais je refuse d'être une proie, une potentielle victime.
 
Dernière édition :

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes