Je me prostitue pour payer mes études

Statut
La discussion n'est pas ouverte à d'autres réponses
13 Septembre 2010
2 350
1 015
1 424
Dinant
JeanClaudine.;2636002 a dit :
Ah purée, j'ai beau savoir que t'aimes troller je ne peux pas m'empêcher de trouver cette remarque minable !
Elle ne va pas passer sa vie à se flageller et à se nourrir de pain sec et d'eau croupie non plus? Ah attends, si si je crois que ce serait mieux ! Il faut expier après tout, déjà qu'elle en chie pas assez pour avoir recours à une solution aussi extrème je pense qu'il est tout a fait nécessaire de se maintenir dans une condition de vie médiocre et de se rouler dans la boue en plus d'y marcher. Super concept !

Sinon je ne pense rien de précis de la prostitution étudiante, quand je vois la condition d'existence de mes copines étudiantes je les plains très sincéremment et j'espère que les choses s'arrangeront (et j'invite sérieusement toutes les filles à se renseigner auprès des syndicats étudiants sur ce qui est possible et proposé, sur les combats à mener, les syndicats c'est pas seulement des mecs qui bloquent vos facs pendant trois mois une année sur deux). J'ai toujours eu du mal à me positionner au sujet de la prostitution, même quand elle est "libremement choisie" il me semble que c'est tout sauf un choix, et seulement la domination d'un être sur un autre grace au pognon. Je trouve ça infâme et regrettable que S. ait du en arriver là, je lui souhaite très sincérement de sortir de ça le plus vite possible, parce qu'on sait que l'attrait de la thune rapidement gagnée est très tenace et addictive.

Savoir que j'aime troler ? Euh non. Tu remarqueras peut-être que je poste beaucoup moins qu'avant (car j'ai remarqué que souvent, mon opinion était mal prise) et quand je le fais (comme aujourd'hui), c'est que l'article m'intéresse. J'ai avant tout répondu à un commentaire d'une madmoizelle avec laquelle je n'étais pas d'accord.
Puis je suis partie sur d'autres sujets mais je ne me suis pas exprimée à fond sur le fond de l'article puisque d'autres madmoizelles l'ont fait avant moi (de la même façon que je l'aurais fait).

C'est pas pour faire chier ou troler que je mets ce commentaire. Certes, il est peut-être choquant pour certaines mais c'est une opinion et je ne l'évoque pas en me disant "je vais poster un truc bien vache pour jeter une pierre dans la marre". Non. Du tout.
Désolée de ne pas avoir la même opinion sur une question en particulier (pas tout le sujet de la prostitution mais le sujet de prostitution pour survivre ou pour s'acheter des biens ou plaisirs (de luxe dans certains cas)).

Donc oui, j'ai le droit d'émettre une opinion (qui était un peu forte mais pas insultante pour autant) et non, ce n'est pas parce que j'émets une opinion différente que je suis un troll.

Pour ce qui est du fait de dépenser cet argent pour se nourrir ou pour se faire plaisir, je ne considère pas qu'une place de cinéma soit un gros plaisir (c'est l'exemple que j'ai donné pour faire vite).
Disons que dans "pute", je classe plutôt les filles qui se prostituent pour se payer des affaires de luxe, des choses inutiles et dont on n'a pas franchement besoin pour survivre. Tout ça, c'était aussi pour répondre à la madmoizelle qui disait que certaines filles allaient envier le statut de la demoiselle qui se prostitue pour payer ses factures.

Donc voilà, j'ai sans doute pas été assez explicite quant à mon idée. Pour autant, ce que tu dis (la façon dont t'interprètes ce que j'ai écrit) est clairement exagérée. Tu devrais savoir qu'évidemment, j'entends pas qu'elle doit vivre dans une cage à poules et manger les restes des poubelles !

Merci de ne pas interpréter ce que je dis et de ne pas juger mon commentaire comme si j'étais une pauvre conne qui n'a rien compris à la vie. A ce que je sache, le forum est fait pour débattre et réagir à l'article et pas pour qu'une personne ait le dernier mot sur l'autre.
 
29 Janvier 2011
0
321
0
tgtr
Emy.Nona;2636141 a dit :
jamais une femme n'ira payer un homme : en matière de sexe, nous n'avons pas les mêmes besoins et, de plus, les femmes, si elles veulent baiser, pas besoin dpayer, une sortie en boite ou je nsais où, elles trouveront bcp plus facilement... Inégalité, certes, mais dû aux besoin des deux sexes et aux hormones, toussa...

Tous les hommes n'ont pas une libido sur-développé et toutes les femmes n'associent pas systématiquement sexe et sentiments. Ce que tu dis ce sont des clichés sexistes.

La prostitution masculine est peut-être plus rare (avec des clients de toutes les orientations sexuelles) mais je pense surtout qu'on en parle beaucoup moins et qu'elle est plus "taboue" que la prostitution féminine.
Dans une société qui survalorise le physique de la femme au détriment du reste de sa personne, cela ne m'étonne pas qu'il paraisse plus évident pour beaucoup de gens qu'une femme se prostitue et ne soit jamais cliente de ce type de relation.

Edit: @Leech m'a devancé.
 

Kib

23 Septembre 2010
14
8
1 054
Durham
Personnellement cet article me rend toute triste. Ca met face à la réalité du monde qui nous entoure. Ca me fait triste qu'une fille qui dit qu'elle voulait attendre le bon, doive en arriver là.
Quand on a plus rien à vendre on se vend soi-même. Marx y verrait sans doute le comble de l'aliénation, mais je vais pas dériver dans ces eaux-là.
Une fois les dettes remboursées, n'est-il pas possible de s'arrêter là? De sauver le reste, se reconstruire? Il y a probablement une spirale, on veut mettre un peu d'argent de côté en continuant, puis toujours plus, et on a du mal à s'en sortir, à dire non à autant d'argent pour trouver un autre job, tellement moins lucratif.
Je pense que même quand c'est "choisi" (enfin, dans la mesure où la situation financière ne laisse pas beaucoup d'alternatives, le choix est réduit), il y a une grosse atteinte à la dignité, à l'image que l'on a de soi, ce qui a un impact sur toutes les choses que l'on vit et la façon dont on se projette dans le futur. Ca doit être très pesant de vivre avec un secret comme celui là.
Je souhaite de tout coeur que tu t'en sortes. Que le fait d'en parler ne sera pas une incitation pour d'autres à opter pour ce moyen là de se faire de l'argent, mais qu'au contraire ça attirera l'attention sur la situation inacceptable dans laquelle beaucoup sont plongées, que ça encourage à agir contre ces situations de précarité (je suis une grande utopiste, sûrement, mais je crois que tout le monde ne s'en fout pas, qu'il y a des mains qui se tendent) que ça permettra aussi d'être une mise en garde.
Courage, il y a des moyens, des assistantes sociales, des organisations comme le secours catholique, qui peuvent parfois aider quand les poches sont vides. Au besoin, c'est possible pour certaines de mettre les études en pause une année, histoire de travailler et de mettre des sous de côté pour la suite. Pour moi, préserver sa personne et sa dignité humaine c'est une priorité absolue ; mais tout le monde n'a pas la même vision des choses, et je les respecte.
Bref, courage, ce témoignage m'a émue, a ravivé mon envie de m'engager pour la cause des femmes. J'espère de tout coeur que tu t'en sortiras rapidement.
 
27 Juillet 2011
2
2
654
Avion
D'abord je voudrais dire que je trouve que cette mademoizelle a beaucoup de courage pour oser témoigner de quelque chose d'aussi tabou, même si c'est anonyme.
Cependant je pense qu'appliquer le principe de l' "offre et de la demande" ici n'est pas approprié. Ce n'est pas une table qu'on vend ici, c'est son propre corps. Le respect du corps est censé être fondamental mais j'ai l'impression que ce n'est plus si important de nos jours. Le sexe s'est banalisé, c'est un peu comme aller au supermarché que de coucher avec quelqu'un de nos jours. A la base, n'a-t-on pas des relations sexuelles avec une personne que l'on aime ? Ne dis-t-on pas "faire l'amour" ? J'ai peut-être une vision naïve des choses et je comprend que les temps sont durs et certaines personnes ont beaucoup de difficultés, mais c'est ma vision des choses. Je pense qu'on a toujours le choix dans la vie.
Enfin bon, je ne la juge pas du tout. Elle a fait un choix et c'est loin d'être le plus facile. Je souhaite sincèrement que cette mademoizelle puisse sortir de tout ça et mener la vie qu'elle souhaite et être heureuse. :)
 
5 Octobre 2010
93
51
1 094
Rouen
Merci pour cet article plein de pudeur et de retenue. On est loin des clichés comme tu le dis si bien au début, que ce soit concernant l'image de la "prostituée" ou des "clients". Finalement, c'est de la compagnie, de la tendresse et de l'écoute que ces hommes cherchent.
J'admire ton courage, parce que je me retrouve dans ce portrait de la fille pour qui le sexe est un passage compliqué et qui n'arrive pas à sauter le pas pour des relations d'un soir. J'imagine combien ça a été difficile-c'est difficile-de vivre ça avec des inconnus.
Je me pose simplement une question, est-ce qu'il n'y a pas une sorte de dépendance, affective pour eux, financière (et aussi affective peut-être) pour toi qui rendra vos relations difficiles à rompre le jour où tu en auras les moyens ? Car ce sont des hommes dont tu ne partages pas que l'intimité sexuelle, mais aussi le quotidien. Et pour toi un salaire conséquent difficile à laisser tomber.
Bon courage pour la suite de tes études, j'espère que tu en sortiras vite, maintenant que tu as pu rembourser tes dettes. Mais surtout je te souhaite de renouer avec ta famille, je crois que c'est le plus important.
 
M

Mademoizelle.Nebel

Guest
Ramya;2636170 a dit :
Tous les hommes n'ont pas une libido sur-développé et toutes les femmes n'associent pas systématiquement sexe et sentiments. Ce que tu dis ce sont des clichés sexistes.

La prostitution masculine est peut-être plus rare (avec des clients de toutes les orientations sexuelles) mais je pense surtout qu'on en parle beaucoup moins et qu'elle est plus "taboue" que la prostitution féminine.
Dans une société qui survalorise le physique de la femme au détriment du reste de sa personne, cela ne m'étonne pas qu'il paraisse plus évident pour beaucoup de gens qu'une femme se prostitue et ne soit jamais cliente de ce type de relation.

Edit: @Leech m'a devancé.
Alors, si tu as bien lu, j'ai bien expliquer qu'une femme peut aussi vouloir du sexe sans sentiments et qu'elles n'auront pas besoin de payer... ce n'est pas du tout une question de clichés, ni même une critique, c'est une question homonale, de testosterone pour etre precise. Ainsi, les hommes en ont majoritairement naturellement plus quel es femems et c'es tcequi fait que leur besoin en matière de sexe est plus fréquent et plus "à combler" -je ne sais comment dire plus^^- mais la femme a aussi de la testo, même si c'est en quantité moidnre, mais je le redis, elel trouveratoujours des homemes pour la combler...
En ce qui concerne els autres orientations sexuelles : les hommes n'ont pas l'air (de ce que jesais) de se payer entre eux e c'est assez logique, ils ont les mêmes besoins... je ne sais si tu me suis ou pas^^
 
A

AnonymousUser

Guest
AimlessLight;2636269 a dit :
D'abord je voudrais dire que je trouve que cette mademoizelle a beaucoup de courage pour oser témoigner de quelque chose d'aussi tabou, même si c'est anonyme.
Cependant je pense qu'appliquer le principe de l' "offre et de la demande" ici n'est pas approprié. Ce n'est pas une table qu'on vend ici, c'est son propre corps. Le respect du corps est censé être fondamental mais j'ai l'impression que ce n'est plus si important de nos jours. Le sexe s'est banalisé, c'est un peu comme aller au supermarché que de coucher avec quelqu'un de nos jours. A la base, n'a-t-on pas des relations sexuelles avec une personne que l'on aime ? Ne dis-t-on pas "faire l'amour" ? J'ai peut-être une vision naïve des choses et je comprend que les temps sont durs et certaines personnes ont beaucoup de difficultés, mais c'est ma vision des choses. Je pense qu'on a toujours le choix dans la vie.
Enfin bon, je ne la juge pas du tout. Elle a fait un choix et c'est loin d'être le plus facile. Je souhaite sincèrement que cette mademoizelle puisse sortir de tout ça et mener la vie qu'elle souhaite et être heureuse. :)

J'ai juste bigupé jusque là sur ce témoignage fort bien écrit et intéressant mais là je me permet une petite remarque.
Le respect de notre corps , c'est nous seuls qui le décidont , on ne devrait pas suivre une valeur imposé par la société (et bizarrement beaucoup plus pour les femmes). Si tu as envie de coucher avec des inconnus régulièrement ou si tu as besoin d'avoir des sentiments pour coucher avec une personne , très bien mais ça devrait être un choix , pas quelque chose qu'on s'impose.
De plus , je vais peut être faire une comparaison hasardeuse j'espère que personne va me tomber dessus mais franchement les mecs de Jackass c'est pas un peu "des putes" ? Se faire mal physiquement , mettre sa vie en danger, boire du sperme du cheval contre de l'argent et coucher contre de l'argent quelle est la différence au fond ? C'est peut être parce que la prostitution touche au sexe et que c'est quelque chose d'encore "tabou" mais les deux pratiques sont un rapport particulier au corps. Perso , je pense que je préférerai me prostituer que de faire des bétises à la jackass (mais bon ça c'est un débat un peu naze du genre " tu préfère avoir un tête en mousaka ou un bras en moins" ...)
 
27 Juillet 2011
2
2
654
Avion
Ah non, désolée, à la base on a des relations sexuelles pour se reproduire et perpétuer l'espèce. C'est pour cela qu'on dit "copuler" et "s'accoupler".

A chaque fois que tu couches avec quelqu'un c'est pour faire un gosse toi ? x) Je crois pas que ce soit le cas, pour personne presque. Tu en as juste envie (après oui tu peux avoir envie de sexe sans pour autant aimer la personne je te l'accorde.).

J'ai juste bigupé jusque là sur ce témoignage fort bien écrit et intéressant mais là je me permet une petite remarque.
Le respect de notre corps , c'est nous seuls qui le décidont , on ne devrait pas suivre une valeur imposé par la société (et bizarrement beaucoup plus pour les femmes). Si tu as envie de coucher avec des inconnus régulièrement ou si tu as besoin d'avoir des sentiments pour coucher avec une personne , très bien mais ça devrait être un choix , pas quelque chose qu'on s'impose.
De plus , je vais peut être faire une comparaison hasardeuse j'espère que personne va me tomber dessus mais franchement les mecs de Jackass c'est pas un peu "des putes" ? Se faire mal physiquement , mettre sa vie en danger, boire du sperme du cheval contre de l'argent et coucher contre de l'argent quelle est la différence au fond ? C'est peut être parce que la prostitution touche au sexe et que c'est quelque chose d'encore "tabou" mais les deux pratiques sont un rapport particulier au corps. Perso , je pense que je préférerai me prostituer que de faire des bétises à la jackass (mais bon ça c'est un débat un peu naze du genre " tu préfère avoir un tête en mousaka ou un bras en moins" ...)

"Respecter son corps" pour n'importe quoi : le sexe, se scarifier etc. (ce que fait Jackass rentre aussi là dedans mais ce n'est pas le sujet du post donc bon). Mais c'est subjectif en effet. Je voulais juste donner mon avis mais chacun pense et fait ce qu'il veut. :)
 
5 Mai 2011
1 784
921
1 174
Angouleme
Bon déjà, j'ai été très très agréablement surprise par cet article. J'avoue que j'avais un peu la trouille en cliquant sur un titre aussi raccoleur, de me retrouver face à un truc qui envoie du pathos et de l'apitoiement par kilotonnes. Et finalement j'ai lu un texte bien écrit, et qui sans faire l'apologie de la prostitution ne tombe pas non plus dans des plaintes en surnombre façon "pauvre de moi". Juste un témoignage qui décrivait le plus objectivement possible une situation, ses causes et ses conséquences. Bref, merci.

Ensuite, j'ai pas lu tout les commentaires par ce que vu le nombre, je me suis faite un peu submerger, mais je rejoins l'avis de @Shield quand elle dit qu'au final, la prostitution n'est qu'un échange de biens matériel contre service, chose qui lorsqu'elle est librement consentie ne peut être un mal.
Alors oui, pour certaines filles cela peut-être un dernier recours quand tout à mal tourné, pour d'autre une simple façon de se faire de l'argent avec "peu" d'heures de travail, tout dépend du rapport que l'on entretient avec son corps et sa chatte (histoire de parler crûment. J'aime bien parler crûment).

Cela dit, je trouve le débat "nan mais elle pourrait trouver un job ou s'en sortir autrement" complétement stérile. Si c'est cette alternative qu'elle à choisi, nous n'avons pas, il me semble, à en juger (d'autant que trouver un job "socialement acceptable" par les temps qui courent, c'est loin d'être facile)
J'ai du mal avec les jugements de valeur de type "il y à d'autres moyens", "c'est la solution de facilité" " si c'est que pour survivre ok mais si elle se paie le restau avec c'est une pute"...C'est SA solution, point.

Après, il est evident que tout est une question de choix, et qu'un choix pris quand on y est acculé ne peut être aussi satisfaisant qu'un truc pleinement consenti...mais parfois c'est une alternative parmi d'autres.
 
27 Décembre 2010
933
699
854
Saint-Quentin
Et bien moi je remercie mille fois cette madmoiZelle qui nous a pondu cet article. Parce que de nombreuses fois je me suis posé des questions sur le sujet, et je trouve que c'est vraiment sympa et surtout courageux d'en parler.
Je suis admirative de cette madmoiZelle. Oui admirative. Car elle a réussi à se démerder toute seule (sans ses parents et en région parisienne !), même si ce fut difficile. Moi à sa place j'aurais probablement abandonné mes études et le reste et aurait fini je sais pas comment...
 
6 Août 2010
293
204
1 144
Montréal
ça va ? tout le monde va bien ? On arrête de se facher ? <3

En même temps le forum c'est fait pour échanger des idées hein, bah disons que ça échange vivement sur certains sujets, comme souvent. Et plus particulièrement sur certains sujets comme :
  • La femme est elle faible et est ce qu'on lui impose des choses ? Bon dans le cas présent, qu'on soit d'accord ou non, la demoiselle a "choisi" cette option, elle a vu une annonce et a pris la décision (dans le contexte décrit certes). Elle a de plus choisi de "diversifier sa clientèle". Je vois en elle quelqu'un qui s'est mis des objectifs, comme se sortir de la mouise et améliorer son niveau de vie, et qui a choisi un moyen d'y arriver, même si il y a des points négatifs. Elle a fait ses propres choix. Je ne la vois pas comme faible, au contraire.D'ailleurs elle ne pleurniche pas, elle ne charge pas les hommes comme sources de son malheur. Je ne vois pas pourquoi on s'en chargerait à sa place, justement sa place on y est pas !
  • Le corps est il sacré ? Et bien ça dépend de chacune. Certaines préféreront "avilir" pour un temps leur corps pour atteindre leur but. Et y survivront très bien. D'autres non. Mais n'est ce pas non plus une liberté personnelle que de choisir où sont nos limites ? Je trouve ça très difficile à juger, et me demande surtout si il est nécessaire de juger.
  • Le contexte compte t'il ? Si elle a rien à manger certaines décisions sont acceptables, dans un autre contexte non ça ne l'est pas... Elle fait de dures études, elle a pas le temps pour autre chose, et donc ? Cela sous entendrait qu'une personne qui vit de ça (je veux dire ne survit plus mais en vit) mais qui a du temps libre à coté pour éventuellement autre chose aurait moins de valeur qu'une personne qui fait ça pour se dépanner financièrement ?
Si dans la balance des plus et des moins cette jeune femme s'y retrouve, qu'elle ne le vit pas mal au point d'arrêter... est ce que ce qui lui fait le plus mal ne serait pas l'image que la société a des personnes comme elles ? Elle a une certaine affection pour ses clients, elle les a "choisi" en quelque sorte, visiblement ils ont certaines attentions pour elle, elle dit ne pas manquer d'affection..

On est prêt à accepter beaucoup de choses au nom du modernisme, on reconnait enfin les différentes images de l'amour comme l'homosexualité, le polyamour, on reconnait que le mariage n'est pas si sacré que ça puisqu'on peut divorcer comme on veut. On accepte allègrement de vendre nos idées et nos réflexions à notre employeur pour pas grand chose à la fin du mois. Mais on a encore un problème à accepter que certain(e)s choisissent de vendre leur corps, en plaçant certaines choses au dessus, comme le confort, la sécurité etc...
 
Je trouve cette situation angoissante. D'ailleurs il y a cette pensée amère qui m'est restée en ayant fini de lire cet article: c'est un peu comme si on remplaçait un problème financier par un problème d'ordre moral...

Bien qu'elle ait pu identifier sa priorité, elle seule sait ce qu'elle ressent (ou peut-être pas encore), et j'espère sincèrement que ce sentiment ne la détruira pas.
 
Statut
La discussion n'est pas ouverte à d'autres réponses

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes