Je me prostitue pour payer mes études

Statut
La discussion n'est pas ouverte à d'autres réponses
8 Octobre 2006
1 387
1 262
5 154
Paris
LaFlo;2635946 a dit :
Je suis étudiante aussi et j'ai énormément de boulot en dehors du bahut aussi mais bon je trouve que c'est un peu une solution de facilité de se prostituer pour être franche (je vais me faire lyncher mais tanpis j'ai le droit d'avoir un point de vue different...) parce que des petits jobs sont accessibles quand on est étudiantes même si nos horaires sont pas toujours simple à suivre...
Et puis même en vivant correctement il n'y a pas besoin d'avoir énormement d'argent quand on est étudiante... Perso je vis de pas grand chose, j'évites de me payer n'importe quoi , je fais pas de dépenses inutiles... on choisit d'être indépendant que ce soit pour un an, deux ou pour toujours, au début on a pas forcement beaucoup d'argent bein ca fait partie du truc, faut apprendre a se restreindre.

Apres sur que la vie est plus chere a Paris mais bon personne n'est forcé d'allez vivre là bas non plus...

Bref tant mieux si tout ca se passe bien pour la demoizelle mais qu'on vienne pas me dire qu'on peut etre "obligée" de passer par là quand on est étudiante... Quand on veut un peu d'argent bein on trouve un job et on y va apres les cours voila... je trouve ca trop facile de s'allonger pour amasser des sous...

Double-post sorry

Je trouve ton post un peu arrêté, dans le sens ou pour moi tout n'est pas blanc ni noir, et on peut pas comparer sa situation d'étudiant à la sienne.

Alors, déjà, on peut ne pas avoir besoin de beaucoup d'argent quand on est étudiant, mais ça dépend vraiment d'où on vit.
Parce que oui Paris c'est cher, et un loyer à 200€ franchement j'en connais pas. (même pour un placard tu payes au moins 400 €), plus la bouffe (qui coute plus chère à Paris aussi), l’électricité, les taxes, les charges, les assurances, les mutuelles, les transports etc...
De plus, on n'est pas obligé de vivre à Paris, mais tu ne sais pas quelles études elle faisait, peut-être qu'elles n'existent qu'à Paris, donc qu'elle était obligée d'être là.

Enfin, comme cela a été dit, certaines études ne comprennent pas que les heures de cours (de 12h par semaine dans certaines études), d'autres demandent d'assister à plus de 30h de cours par semaine, et de fournir un travail personnel au minimum équivalent, si ce n'est plus.
Certaines études c'est pas juste je vais en cours et le soir je glande, ou je travaille qu'une fois par mois pour un exposé, le reste du temps je suis tranquille, non il faut bosser tout le temps pour y arriver.

Voilà, je trouve que ton discours est trop général et ne prend pas en considération la situation réelle des personnes, parce qu'en pratique ça ne se passe pas vraiment comme tu le dis.
(après, que tu penses que se prostituer est une solution extrême tu as le droit, ce sont justes les arguments que tu avances qui me paraissent peu solides pour le coup ;))
 
20 Septembre 2010
1 326
1 705
5 174
ahah
Pour ma part, je me demande si la demoiselle se prostituait uniquement pour payer ses dettes et manger ou si ça a servi à d'autres plaisirs (ciné, shopping...). Car, pour moi, ça change beaucoup.
Si c'est vraiment pour survivre, ma foi ça me semble moins """immoral""". Tandis que si c'est aussi pour s'offrir des p'tits plus, ben désolée mais ça mérite uniquement le surnom de pute, à mes yeux en tous cas. Maintenant, c'est peut-être pas le cas ;)
Ah purée, j'ai beau savoir que t'aimes troller je ne peux pas m'empêcher de trouver cette remarque minable !
Elle ne va pas passer sa vie à se flageller et à se nourrir de pain sec et d'eau croupie non plus? Ah attends, si si je crois que ce serait mieux ! Il faut expier après tout, déjà qu'elle en chie pas assez pour avoir recours à une solution aussi extrème je pense qu'il est tout a fait nécessaire de se maintenir dans une condition de vie médiocre et de se rouler dans la boue en plus d'y marcher. Super concept !

Sinon je ne pense rien de précis de la prostitution étudiante, quand je vois la condition d'existence de mes copines étudiantes je les plains très sincéremment et j'espère que les choses s'arrangeront (et j'invite sérieusement toutes les filles à se renseigner auprès des syndicats étudiants sur ce qui est possible et proposé, sur les combats à mener, les syndicats c'est pas seulement des mecs qui bloquent vos facs pendant trois mois une année sur deux). J'ai toujours eu du mal à me positionner au sujet de la prostitution, même quand elle est "libremement choisie" il me semble que c'est tout sauf un choix, et seulement la domination d'un être sur un autre grace au pognon. Je trouve ça infâme et regrettable que S. ait du en arriver là, je lui souhaite très sincérement de sortir de ça le plus vite possible, parce qu'on sait que l'attrait de la thune rapidement gagnée est très tenace et addictive.
 
23 Janvier 2008
2 478
1 934
4 984
Je n'ai pas grand chose à dire de plus que les autres filles, je trouve ça incroyable de devoir se prostituer pour payer ses études, pour pouvoir vivre convenablement..

Par contre le titre de l'article me gêne. Je sais que c'est parce qu'il rentre dans une série de témoignages, mais "J'ai testé pour vous me prostituer", ça banalise quand même beaucoup la chose quoi. C'est dommage.
 
27 Août 2009
845
1 750
3 944
Gros-Câlin;2635981 a dit :
Double-post sorry

Je trouve ton post un peu arrêté, dans le sens ou pour moi tout n'est pas blanc ni noir, et on peut pas comparer sa situation d'étudiant à la sienne.

Alors, déjà, on peut ne pas avoir besoin de beaucoup d'argent quand on est étudiant, mais ça dépend vraiment d'où on vit.
Parce que oui Paris c'est cher, et un loyer à 200? franchement j'en connais pas. (même pour un placard tu payes au moins 400 ?), plus la bouffe (qui coute plus chère à Paris aussi), l?électricité, les taxes, les charges, les assurances, les mutuelles, les transports etc...
De plus, on n'est pas obligé de vivre à Paris, mais tu ne sais pas quelles études elle faisait, peut-être qu'elles n'existent qu'à Paris, donc qu'elle était obligée d'être là.

Enfin, comme cela a été dit, certaines études ne comprennent pas que les heures de cours (de 12h par semaine dans certaines études), d'autres demandent d'assister à plus de 30h de cours par semaine, et de fournir un travail personnel au minimum équivalent, si ce n'est plus.
Certaines études c'est pas juste je vais en cours et le soir je glande, ou je travaille qu'une fois par mois pour un exposé, le reste du temps je suis tranquille, non il faut bosser tout le temps pour y arriver.

Voilà, je trouve que ton discours est trop général et ne prend pas en considération la situation réelle des personnes, parce qu'en pratique ça ne se passe pas vraiment comme tu le dis.
(après, que tu penses que se prostituer est une solution extrême tu as le droit, ce sont justes les arguments que tu avances qui me paraissent peu solides pour le coup ;))


J'ai 34 a 36 H de cours par semaine (ca varie selon les emplois du temps) j'ai énormément de boulot à coté (donc merci je sais ce que c'est que des études où la glandouille n'est pas la bienvenue), je montes à cheval en plus et j'ai un petit job a coté... et j'arrives a dégager du temps libre ... et je suis certainement pas la seule a faire ca ... C'est pour ca que je trouve ca facile de "tomber" dans la prostitution alors que quand on est jeune et motivée bein on a d'autres choix... un petit job c'est pas la mort a trouver, certes on est payé au smic horaire mais au moins je penses qu'on se sent bien mieux quand on achète un petit quelque chose avec cet argent qu'avec un argent qu'on a gagné en s'allongeant (c'est bête à dire mais c'est ca hein !) Après chacun fait ce qu'il veut de son corps c'est sur je suis pas la pour juger mais sérieusement ne me dis pas que mon discours ne prend pas en compte la situation réelle puisque moi-meme je vis aujourd'hui cette situation d'étudiante...

Et bon, il me semble que la demoizelle qui a écrit l'article fait ce "job" depuis plus d'un an maintenant ... en un an t'as moyen de trouver un petit job partout hein ... Après c'est sur il faut s'en donner les moyens ... mais là est tout le problème à mon avis.
 
2 Août 2009
72
27
4 699
Paris
taraziegfeld.com
LaFlo;2635946 a dit :
Je suis étudiante aussi et j'ai énormément de boulot en dehors du bahut aussi mais bon je trouve que c'est un peu une solution de facilité de se prostituer pour être franche (je vais me faire lyncher mais tanpis j'ai le droit d'avoir un point de vue different...) parce que des petits jobs sont accessibles quand on est étudiantes même si nos horaires sont pas toujours simple à suivre...
Et puis même en vivant correctement il n'y a pas besoin d'avoir énormement d'argent quand on est étudiante... Perso je vis de pas grand chose, j'évites de me payer n'importe quoi , je fais pas de dépenses inutiles... on choisit d'être indépendant que ce soit pour un an, deux ou pour toujours, au début on a pas forcement beaucoup d'argent bein ca fait partie du truc, faut apprendre a se restreindre.

Apres sur que la vie est plus chere a Paris mais bon personne n'est forcé d'allez vivre là bas non plus...

Bref tant mieux si tout ca se passe bien pour la demoizelle mais qu'on vienne pas me dire qu'on peut etre "obligée" de passer par là quand on est étudiante... Quand on veut un peu d'argent bein on trouve un job et on y va apres les cours voila... je trouve ca trop facile de s'allonger pour amasser des sous...

Je ne suis pas d'accord avec toi, quant à l'emploi du temps. Si tu es à la fac, oui; tu peux t'arranger, tu as des conventions avec ton temps de travail, sinon non. Je sors de MANAA (en gros, prépa arts), j'avais 38h de cours par semaine, la même somme de travail, je dormais 6h par nuit quand j'avais de la chance, et franchement j'aurais été incapable de travailler, sans foirer mon année. Ses parents ne pouvaient pas l'aider, ce qui fait un recours en moins.

Il ne me semble pas l'avoir vu dire Paris ?

Quand bien même, il faut se rendre à l'évidence, et c'est peut-être la sale parisienne que je suis (lapidez moi), mais pour certains domaines, les meilleures écoles, ou certaines écoles spécialisées sont à Paris. Oui, après, il y a de très bonnes écoles ailleurs, je ne le nie pas.

Quoiqu'il en soit, la vie est chère partout.
Je ne sais pas si je le ferai. elle n'a pas eu le choix ici, et franchement, je ne la blame pas. Après, je ne sais pas si je blâmerai une femme qui a le choix. Si c'est un choix personnel, chacun fait ce qu'il veut de ses fesses. Un mec va coucher avec un tas de nanas pour 2 verres de vodka, une nana avec des mecs, sauf qu'ici, il y a le facteur argent qui s'ajoute, au lieu d'alcool. Et de consentement (peut-être même plus que sous l'influence de l'alcool).


en tout cas, bien du courage à cette madZ, pour faire face aux préjugés des autres.

un petit edit :

j'ai une pote qui s'est retrouvée à faire ça, sauf que c'était escort (un tout petit peu plus différent). Et jamais je ne lui ai fermé les bras : elle était célib, elle était au bout du monde, et du rouleau à ce moment là, elle a essayé de trouver des jobs, sans succès. Et là où elle était, c'est pas comme ici, pas de système de dettes. Elle l'a fait en accord avec elle-même, c'est-à-dire, sans jamais accepter des choses qu'elle n'aurait vraiment pas fait dans sa vie privée. Et elle m'avait dit la même chose : en général, beaucoup de parlotte, peu de sexe (oulala, j'ai dit le mot interdit (vous m'excuserez, je suis malade) )
 
23 Janvier 2008
2 478
1 934
4 984
Dodocinelle;2636035 a dit :
Pour moi le titre de l'article est censé être ironique, je ne pense pas que l'auteure ait voulut banaliser la prostitution, loin de là. :) Enfin ce n'est pas du tout l'impression qu'on a en lisant ce qu'elle a écrit.

Non mais là ce n'est pas un choix de l'auteure je pense puisque tous les articles de cette série sont appelés comme ça. Genre "J'ai testé.. travailler à Domac" quoi.
Si c'est perçu avec ironie, pourquoi pas. Mais dans ce cas pour moi, il a un décalage avec l'article.
 
8 Octobre 2006
1 387
1 262
5 154
Paris
LaFlo;2636046 a dit :
Et bon, il me semble que la demoizelle qui a écrit l'article fait ce "job" depuis plus d'un an maintenant ... en un an t'as moyen de trouver un petit job partout hein ... Après c'est sur il faut s'en donner les moyens ... mais là est tout le problème à mon avis.

En l’occurrence, elle était dans une situation de précarité, aucune aide des parents, des dettes à n'en plus finir, interdit bancaire...
Comme on a dit, un petit job au smic pour un étudiant qui a des difficultés mais pas encore de dettes ça peut suffire en se serrant la ceinture, mais quand tu arrives à une situation comme la sienne, je ne crois pas.

Et puis sur la phrase en gras, je trouve que tu y vas fort... tu ne trouves pas quelle se donne les moyens, un moyen extrême même ? Tu crois que les gens se prostituent par plaisir ? Si c'est le cas, c'est bien parce que la vie est de plus en plus chère et qu'un petit salaire misérable au smic (même pas en temps complet en plus) n'est pas du tout suffisant.)
 
6 Août 2010
293
204
1 144
Montréal
Et bien.... Donc si je comprends bien se prostituer pour manger ok, mais si à coté de ça elle s'achète des trucs pour se faire plaisir c'est une pute...
Et il est plus honorable de faire un petit job qui ne permet pas de vivre correctement que de faire le choix de se faire de l'argent en se prostituant.
Je trouve les jugements de valeur assez surprenants, autant pour le coté jugement que pour les valeurs invoquées.

Donc cette demoizelle fait quelquechose qu'elle n'aime pas spécialement, qui lui donne une mauvaise image d'elle même, tout ça pour en vivre et en profiter aussi un peu. Tout en ne se plaignant pas mais en racontant son histoire.

Alors que penser des gens qui font un job qu'ils détestent officiellement, qui leur donnent une mauvaise image d'eux, qui en vivent mais aussi qui se font "plaisir" avec l'argent gagné ? Dans le cas décrit biensur on parle de vendre son corps. Donc vendre son corps est plus grave que vendre son "cerveau" par exemple pour travailler en 3x8 sans réfléchir ? Tout ça pour vivre, mais aussi pouvoir se payer ce qu'on veut, et encore c'est même pas super rentable comme job...

Je ne me suis jamais prostituée, mais j'ai fait des jobs qui ne me plaisaient pas du tout, dans lesquels je ne m'épanouissais pas le moins du monde, quand je rentrais le soir je déprimais à fond. Par contre quand je touchais mon salaire, oui j'en dépensais une partie pour me faire plaisir, quitte à en chier pour avoir cet argent, autant compenser un peu en allant au ciné ou au resto ou je ne sais quoi.

Je ne vois pas ce qu'il y a de mal en ça. c'est mal parce que c'est de l'argent qui vient de la prostitution ? Cette jeune femme a décidé de se prostituer pour se sortir d'une mauvaise passe, et maintenant que le plus dur est fait, peut être que oui une partie lui sert à se faire plaisir. Et alors ? Si une étudiante fait un job de merde pour payer son loyer, et qu'un jour on lui propose une augmentation (pas vitale pour son niveau de vie basique) elle devra refuser car ça lui servirait à se faire plaisir alors qu'à l'origine ce job n'était qu'alimentaire ?

Cette jeune femme a fait un choix pour se sortir d'une situation difficile, et maintenant que c'est fait elle ne devrait en tirer aucun bénéfice ? J'aurai tendance à dire "maintenant que le plus dur est fait, elle a le droit à une compensation", quitte à faire la "pute" comme disent très durement certaines d'entre nous autant en tirer un petit bénéfice. Surtout qu'elle ne cherche pas à nous tirer des larmes, elle nous raconte objectivement sa vie (même qu'elle est partie en vacances avec un de ses clients), je trouve ça honnête de sa part. Et qu'elle se fasse plaisir ou non, qu'elle ait eu éventuellement d'autres options ou non (le débat sur quel type d'études me semble hors sujet en fait) n'est pas la question, elle a fait un choix pour s'en sortir, un choix lucratif sans doute. Et elle nous le raconte, avec l'envers du décor en prime.
 
30 Octobre 2009
1 867
1 804
3 234
Lyon
liloodalas.wordpress.com
Ton témoignage m'a également beaucoup touchée. Mais il a aussi confirmée l'indignation frustrantes qui me tenaille depuis des années : jamais un homme ne songerait à faire l'amour pour combler ses fins de mois. Ou bien si, plus rarement, mais soyons honnêtes : le plus souvent, dans la prostitution, ce sont les femmes au service des hommes. Et on dit que les deux sexes sont égaux....
 
M

Mademoizelle.Nebel

Guest
"Joli" témoignage si je puis dire. J'aime la simplicité, j'aime le fait que ce ne soit pas dans le pathos, que S. ne cherche pas à déblatérer de toute ça pendant 100ans, qu'elle raconte juste.
Je viens mettre mon avis là-dessus, car j'ai lu un livre sur le sujet, un témoignage aussi, et la fille m'avait particulièrement horripilée face à son attitude et à sa manière de raconter. Bon, après elle avait ptet pas eu lchoix à cause de l'éditeur et tout mais bon.
Bref. J'espère qu'S. trouvera un meilleur job un jour mais en tout cas je la trouve très courageuse et j'aime sa manière de raconter, je le redis, sa manière de ne pas considérer ses "clients" comme des pervers, après tout, ce ne sont que des hommes. Par contre, je comprends qu'elle se sente salie, j'espère que ça va un peu mieux maintenant, qu'elle "s'habitue" si je puis dire. Je mets bcp de guillemets, peur de faire des impairs dans cette société où on ne peut parler de rien ouvertement...
 
M

Mademoizelle.Nebel

Guest
Myniloly;2636095 a dit :
Ton témoignage m'a également beaucoup touchée. Mais il a aussi confirmée l'indignation frustrantes qui me tenaille depuis des années : jamais un homme ne songerait à faire l'amour pour combler ses fins de mois. Ou bien si, plus rarement, mais soyons honnêtes : le plus souvent, dans la prostitution, ce sont les femmes au service des hommes. Et on dit que les deux sexes sont égaux....

jamais une femme n'ira payer un homme : en matière de sexe, nous n'avons pas les mêmes besoins et, de plus, les femmes, si elles veulent baiser, pas besoin dpayer, une sortie en boite ou je nsais où, elles trouveront bcp plus facilement... Inégalité, certes, mais dû aux besoin des deux sexes et aux hormones, toussa...
 
17 Décembre 2005
16 332
16 883
8 444
33
Emy.Nona;2636141 a dit :
jamais une femme n'ira payer un homme : en matière de sexe, nous n'avons pas les mêmes besoins et, de plus, les femmes, si elles veulent baiser, pas besoin dpayer, une sortie en boite ou je nsais où, elles trouveront bcp plus facilement... Inégalité, certes, mais dû aux besoin des deux sexes et aux hormones, toussa...

Hum, je ne serais pas aussi radicale. Les hommes "gigolo", "escort boy" existent. Un article de Rue69 qui traite justement ce sujet.
 
Statut
La discussion n'est pas ouverte à d'autres réponses

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes