@LoveSalander Le problème c'est que quand on se sent concerné, on n'a pas envie de minimiser.
Ce n'est pas irrespectueux de dire qu'en achetant une brique de lait, on paye quelqu'un qui passe le couteau sur la gorge d'un veau de quelques mois, qui n'a jamais goûter le lait de sa mère, a passé des semaines dans une cage sans pouvoir bouger. C'est juste un fait, il n'y a pas de mots assez dur pour exprimer la souffrance et la détresse derrière ça.
Et on peut faire ce descriptif de toute production animale. Le mythe de la petite ferme des animaux heureux jusqu'à leur doux abattage, ça n'existe pas, la logique économique est bien trop écrasante pour ça.

Donc oui y a des commentaires durs, mais malheureusement ce n'est pas parce que c'est cruel que ça n'existe pas.

Personnellement j'essaye d'être modérée, parce que de mon côté j'ai l'impression que de décrire la froide réalité comme elle est crée plutôt un sentiment de rejet (comme toi tu en as un à la lecture de certains com), plutôt que de faire avancer les mentalités.
Mais je comprend très bien qu'on parle de génocide, un peu moins qu'on parle de viol (parce qu'on ne force pas un taureau sur une vache, c'est que de l'artificiel, c'est un peu différent, sans être plus moral hein), mais je comprend ces mots durs, parce que derrière les petites sensibilités individuelles blessées par ces mots... ce sont des MILLIONS d'animaux exécutés chaque jours pour le plaisir gustatif. Nausée.
 
@Amarantine ton fils me fait penser à ma copine Claire qui est végétarienne. Je crois que pour elle aussi, la véritable prise de conscience s'est faite quand elle avait autour de 5-6 ans. Elle est la seule de sa famille à ne plus manger de viande (ils sont 6). Elle m'a dit que pour elle, c'était Bambi qui lui avait fait un choc.
Tout le monde à tendance à se moquer d'elle quand elle explique comment c'est venu. Moi au contraire, je trouve ca beau qu'à cet age, on puisse avoir de vraie conviction et s'y tenir, malgré les années, la pression de l'entourage (je pense à sa grand-mère qui n'appréciait pas que ses parents acceptent de ne plus lui faire de la viande).
Du coup, j'avoue que les repas chez elle, c'est assez "gargantuesque". Il y a au moins 2 voir 3 plats principaux sur la table parce qu'elle est végé, sa soeur et un de ses frères sont intolérants au lactose (mais pas aux même produits, sinon ca serait pas drôle).

Quand j'ai pu manger avec elles, on fesait pas mal de tartes ou cakes à base de légumes vraiment sympa.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
Hum certes il faudrait que je réduise ma consommation en viande, pour l'instant je n'ai pas réussi pour différentes raisons, notamment une amie qui a décidé de faire un régime à base de "rien", elle a perdu 40 kilos en quelques mois mais du coup j'étais très inquiète pour elle et elle acceptait de manger avec moi le soir (son seul et unique repas de la journée) du coup je nous faisais de la viande ou des œufs (à sa demande) avec des légumes, elle aime beaucoup la viande mais je voulais pas non plus qu'elle bascule dans le régime protéiné, une aberration ces régimes. Enfin bref j’essayais de cadrer un peu et de lui faire plaisir pour qu'elle mange, des protéines mais des légumes aussi... son "régime" était anarchique (et l'est toujours mais je la vois plus en ce moment).

Et mes études et des problèmes de familles me pompant tout mon temps je n'ai pas cherché plus que ça à changer mes habitudes par manque de temps et pour des raisons pratiques (cuisine commune en cité u, prière de ne pas monopoliser les 3 plaques chauffantes de l'étage)
Même si il faut réduire je ne pense pas arrêter, j'adore la charcuterie, vraiment.
Et pour moi il faut manger de tout mais c'est comme de tout avec modération.

Je pense également que chacun est plus sensible à telle ou telle cause...
Personnellement la surpêche me dérange beaucoup plus que la situation dans les abattoirs, je ne mange presque pas de poisson.
Pour moi la surpêche met beaucoup plus en danger la planète que les élevages. Les filets traînants détruisent des bancs de posidonies, un m² de ces algues produit plus de O² que un m² de forêt amazonienne. De plus ce sont des refuges pour les poissons et pour se reproduire et grandir. Ces fonds mis à mal sont parfois colonisé par des algues parasites qui n'aide au renouvellement de l'O² et accélère le réchauffement.
Le poisson est aussi parfois pêcher par des gens dans des pays pauvres maintenus en esclavage alors que dans les abattoirs européens normalement les gens n'y sont pas réduits en esclavage.
Après oui j'essaie d'être locavor (soutenons nos agriculteurs français/européens), d'acheter bio, la soie j'évite, ces pauvres bombix qui se font ébouillanter...
Il y a aussi des industries du végétale qui pollue vraiment beaucoup comme le coton et ses demandes faramineuses en eau (j'ai acheté des cotons démaquillants réutilisables lavables en machine pour en consommer moins)

Et comme l'a dit je ne sais plus qui dire juste qu'on est végétariens et laisser les gens se poser des questions c'est bien mieux que de se faire faire la morale ou sauter à la gorge... Ce qui a tendance à nous braquer sur nos positions.
Perso j'ai une toque en fourrure que je porte l'hiver, elle me vient de feu mon arrière-grand-mère, c'est un souvenir d'elle j'y tiens beaucoup. Et une fois je confirmais à une amie dans les couloirs de la fac que c'était de la vraie, je me suis fait agressée par un groupe de filles qui m'ont entendue et qui passait par là. Non je ne soutiens pas le commerce de la fourrure b*rdel, j'ai hérité d'une toque en fourrure, non je ne l'ai pas brulé et oui je la porte au lieu de la laisser moisir dans mon placard. Si ces personnes avaient pris le temps de me parler au lieu de m'agresser... du coup sans soutenir le commerce de la fourrure j'ai une mauvaise image des militants...

Pour moi c'est chacun en s'adaptant et en faisant des efforts sur tel ou tel point (poisson, soie, coton dans mon cas), d'autres la viande ou le lait qu'on arrivera à un équilibre. Reste plus qu'à convaincre tout le monde de faire un effort sur quelque chose (ou plusieurs).

En conclusion de ce post qui part dans tous les sens et n'est sûrement pas clair: notre consommation est un bâton plein de merde et on ne sait pas par quel bout l’attraper.
 
C'est un article très éclairant, merci @Clemence Bodoc ! Je ne connais personne dans mon entourage qui est vegan mais je ne comprends pas les gens qui jugent les choix de vie des autres. Par contre, comme une Madz au dessus, je trouve certains commentaires très violents vis à vis des gens qui font le choix de continuer de manger de la viande... Je ne me permettrai jamais de juger quelqu'un qui fait le choix de ne pas en manger, alors lire "meurtrier" et "violeur", ça va un peu loin. On ne dit pas d'un lion que c'est un meurtrier parce qu'il va égorger une girafe (je sais c'est stupide comme comparaison mais j'ai que ça qui me vient en tête XD).
Ce n'est pas parce que l'on mange de la viande ou boit du lait qu'on ne fait pas forcément attention aux conditions de vie des animaux. Les œufs que je mange sont souvent fermiers et bios, les poules gambadent gaiement dans la basse cour, etc etc.

Le respect de chacun marche dans les deux sens :fleur:
 
Wow.
J'étais heureuse qu'on parle du veganisme mais cet article me dépasse, je n'ai même pas de mots pour dire à quel point je suis déçue.
Certes il n'est question que du point de vue de l'auteur mais j'ai l'impression que certaines choses sont dites de manière à ne pas offenser ou faire culpabiliser les carnistes alors qu'il s'agit d'une simple vérité.
Je ne sais même pas par où commencer tellement cet article est à 20 000 lieues de ce que je pense, de mon éthique, de ma conscience et de mon mode de vie.
Immense déception donc.
J'ai ressenti exactement la même chose. Je trouve que l'article donne une vision très "libérale" du véganisme qui me paraît quand même être basiquement né du refus du spécisme et plus simplement de toute exploitation des animaux, et non motivé par l'écologie avant tout. L'écologie est évidemment un argument supplémentaire en faveur d'un mode de vie vegan mais elle supplante ici la question animale qui malgré quelques allusions ça et là est assez écartée avec aussi l'idée comme dit Jagger, qu'il ne doit pas "offenser" parce qu'en gros chacun fait ce qui lui fait plaisir. Si l'écologie est une question capitale à l'heure actuelle, je ne comprends pas pourquoi on parle de véganisme à propos d'un choix de consommation motivé avant tout par des raisons écologiques ? :dunno:
 
@MayuraTama je comprends ce que tu dis, mais je t'assure que même Bio, même fermier, la souffrance est là. C'est "moins pire", mais quand on est renseigné et sensible à ce sujet ça reste de l'ordre de l’inacceptable. Parce que les poussins mâles de lignées pondeuses, qu'ils soient bio ou pas, n'ont quand même aucune valeur économique et doivent être pulvérisés.
Parce que le lait, même bio, fait que l'on doit arracher le veau de sa mère dans les premiers jours pour ne pas qu'il boive le précieux liquide. Et si c'est un mâle, sa seule valeur est dans la viande, dommage petit. Si tu avais été une vache, on t'aurait gardé quelques années "bio" pour t'arracher un veau par an avant de te tuer (avec ou sans étourdissement, selon où tu tombes) comme les autres.

Tout ça, tout ce process, toute cette logique de l'argent, n'a absolument rien à voir avec la vie sauvage, rien à voir avec la chasse de survie du lion. On est des animaux qui ont cette capacité de prendre du recul et d'acquérir une vraie conscience du monde, le lion mâle peut tuer des lionceaux pour assurer sa propre pérennité, et s'imposer par la force à la femelle. Du coup l'infanticide et le viol serait ok parce que naturel ?? :dunno:

Donc voilà, le respect oui, je ne vais pas me mettre à insulter mes amis omni. Par contre je sais qu'absolument aucun d'entre eux ne serait capable de tuer un poulet. Mais payer quelqu'un pour le faire, ça c'est ok. Donc je les respecte, je n'agresse personne... mais je n'ai aucun problème à pointer cette hypocrisie :neutral:
 
@Tzig0ne Non je ne suis pas assez bête pour penser que les aliments qu'on trouve en grande surface proviennent de la petite ferme du coin. Le problème c'est que c'est la société qui est pourrie jusqu'à l'os et ce que tu applique pour les animaux tu peux l'appliquer partout. Le problème c'est que si tu refuses tout ce que la société de consommation t'offre, tu peux aller vivre dans les bois. La maison dans laquelle je vis a surement été bâtie en partie par des ouvriers sous payé, les chaussures et les habits sont fait par des personnes plus que sous payées voir des enfants, l'ordinateur, le smartphone avec lequel on écrit nos messages sur le forum = made in china, la liste est longue. Donc ouais ce monde est merdique a bien des égards, ça te dégoûte ok mais comme je l'ai dis on peut en parler sans taper sur les autres.
 
M

Membre supprimé 176891

Guest
Pour les Madz omnivores qui se poseraient des questions, pensent à réduire leur consommation etc... Je pense aussi à @LoveSalander qui avait l'impression de se voir traitée de meurtrière violeuse.
Venez sur la VPVA, le premier post est super bien fait (<3 @TheRealTryphon) et regorge de liens qui explique les différentes problématiques derrière l'industrie de l'exploitation animale (sur la question du lait et des oeufs par exemple).

Et parce qu'on ne fait pas que pleurer et se taper la tête contre un mur, vous trouverez aussi nos sites de recettes préférés (poke @The Weasel. qui se demandait comment on arrivait à manger varié). Et si vous toujours motivées, on a eu un débat sur la question du vocabulaire (parler de meurtre et de viol justement) autour de la page 130.

C'est tout pour moi :fleur:

Edit : @LoveSalander Mais du coup ta position c'est "puisque cette société est pourrie autant ne rien faire" ? Je grossis le trait mais c'est l'impression que j'ai en lisant ton message.
 
En lisant certains commentaires, je grince des dents.
C'est fou comme, dès qu'on a une conviction, un engagement quelconque, les autres qui ne sont pas dans cette démarche prennent un malin plaisir à montrer du doigt vos incohérences ("Ohlala elle ne mange pas de viande mais elle a un sac en cuir, cette débile" ; "elle se la joue écolo mais elle bouffe des mangues qui ont voyagé en avion, pfff"). C'est pratique, remarquez, pendant qu'on cherche la petite bête chez les autres, on ne réfléchit pas trop à nos propres habitudes. Et j'ai remarqué que les personnes qui adoptaient une attitude très critique vis-à-vis des végéta*iens, locavores, etc., les "je sais tout" très renseignés qui eux savent ce qu'est la véritable écologie, la véritable compassion animale, étaient souvent des gens... qui ne font rien. Qui pour rien au monde ne changeraient leurs petites habitudes.
Je sais que certains végéta*iens sont relous. Oui, il y en a qui se sentent dans l'obligation d'"éduquer" les autres, qui sont pontifiants, culpabilisants. Mais en vérité, sortis des internets, c'est un très petit nombre de personnes. Les trois quarts des végéta*iens vivent leur vie tranquillement sans faire suer le monde, et paient pour une poignée de gens un peu hard dans leur propos. Se sentent, du coup, obligés de prendre un milliard de pincettes, comme (c'est mon impression), Clémence dans cet article.
Mais c'est quelque part inévitable : à partir du moment où tu changes ta façon de manger, notamment par "éthique", ton comportement, même s'il ne s'accompagne d'aucun discours, est une remise en cause de la façon de manger des autres.
Bien sûr, je suis végane parce que j'ai la conviction que c'est mieux! Sinon, pourquoi m'enquiquinerais-je à me marginaliser pour rien? Bien sûr, qu'à partir du moment que tu as des convictions sur un comportement, tu aurais envie, dans l'absolu, que tout le monde pense comme toi! Il faut arrêter d'être hypocrite.

Pour autant, je ne fais aucune remarque aux carnistes qui m'entourent. AUCUNE. Mais alors moi, qu'est-ce que je me prends dans la tête! Je suis épiée, littéralement. Un jour, on m'a sorti "Tu manges peut-être pas de viande, mais alors tu picoles, hein! C'est pas bien sain!". Mais... Qui a dit que j'étais végane parce que je voulais manger "sain"? Et quand bien même, si j'ai envie de m'enfiler des frites bien grasses avec une demi bouteille de pinard, qu'est ce que ça peut bien faire? Pourquoi mon comportement alimentaire sortant de l'ordinaire semble donner à tout le monde l'impression d'être légitime pour le commenter, le critiquer, l'analyser?
Je le dis et le redis : mon végétarisme n'est pas une invitation à commenter le contenu de mon assiette!
Ok, certains végé' sont "ostentatoires", surtout au tout début. Parce que ça n'est pas forcément une démarche facile, on peut être mis en difficulté, et donc au début se raccrocher à un certain idéal, ou du moins une idéologie - peut-être de façon un peut trop "bruyante", ok - ça aide.Mais c'est exactement pareil pour un type qui va se mettre à l'exercice, ou au régime, et va un peu bassiner tout le monde avec ça. Sauf que, dans ces cas de figure, les autres vont être généralement biiieennn plus tolérants qu'avec une personne essayant d'adopter un régime végétarien. Pourquoi?
Pour moi, l'intolérance vis-à-vis des végétariens est symptomatique de personnes qui ne se sentent pas à l'aise dans leur façon de consommer. Quand tu es si convaincu que ton alimentation te correspond, si à l'aise avec ton éthique, ben tu ne prends pas mal les façons de faire différentes des autres. Tu t'en fous, tout simplement.

Et oh, tant que j'y suis, pour ceux qui se permettent de dire que "les végétariens, passe encore, mais ces extrêmistes de végétaliens, ils sont vraiment chiants"... Tant de tolérance et d'ouverture sur le monde me laisse pantoise. J'imagine que c'est pareil pour tout ce qui sort trop visiblement de la norme? Les musulmanes, passe encore, mais faut pas qu'elles portent le voile? Les homos, passe encore, mais faut pas qu'ils défilent sur des chars? C'est quoi les critères du "passe encore" vis-à-vis des différences des autres, on peut m'expliquer?

(oui oui, je suis un peu exaspérée) (ah, ces végéta*iens extrêmistes, ils s'excitent tout le temps, quelle plaie! )
 
Merci @Léona B. , ça me rassure, et ça me donne espoir :)
J'ai bien l'intention de persévérer. Mais c'est drôle, si on m'avait dit il y a qques années qu'un jour je songerai sérieusement à arrêter la viande, je ne l'aurais pas cru. Aujourd'hui c'est une démarche qui me semble tellement logique au contraire !
Et puis je n'arrive plus non plus à comprendre mon raisonnement antérieur, comment j'avais fait pour décider de ne pas manger de cheval (parce que je suis cavalière), de ne pas manger de lapin (parce que j'ai un lapin), et continuer à apprécier manger du boeuf? Ça me parait insensé maintenant.
Je n'ai pas de problème à réduire considérablement ma consommation de viande en fait, surtout quand je mange seule (je ne mange déjà presque plus de viande seule), le problème c'est surtout lors des repas de groupe (amis, famille...) où ce n'est pas moi qui cuisine, et où ce n'est pas tellement dans mes habitudes de faire la difficile et de refuser une partie du plat.
Enfin, je crois qu'il faut surtout que je commence à en parler à mes proches, ça aiderait déjà pas mal.
 
c'est dommage, je trouve cet article très très confus :sad: j attends du coup un autre article sur le sujet sur ce que mangent ou non (concretement) les veganes; vegetaliens et vegetariens :lunette:
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes