Je viens de tomber sur des représentations artistiques de cette maladie sur Instagram, alors oui ça existe et vu les 4000 likes de la photo je dois pas être seule au monde mais c'est aussi rassurant de voir ce type d'oeuvre qu'extrêmement difficile. Pas facile d'accepter que ce soit sur nous que ce soit tomber tout de même et dur de comprendre comment trouver la bonne méthode pour guerir.
 
Oh je ne savais même pas que ça portait un nom. J'ai de grosses tendances à être comme ça (pareil, l'aiguille à coudre, le moindre truc qui va satisfaire l'envie de retirer un vilain truc) mais moi je fais surtout souffrir mes doigts et mes ongles. On se sent comme "hypnotisée" par notre activité, et on continue obsessionnellement quitte à se faire mal ou à saigner. Le pire c'est qu'on ressent un sentiment de satisfaction. Je compte plus les fois ou j'ai trop récuré les peaux de mes doigts et mes ongles avec n'importe quel objet un peu coupant et ou j'avais tellement mal que je pensais faire des abcès. Mais je continue. Après personnellement je ne vois pas ça comme une souffrance mais quand je reviens "à la normale" j'ai honte de mes mains et je me dit que quand même, ca fait pas très propre. J'arrête 1 semaine et ces saloperies de cuticules repoussent de plus belle donc... ah les névroses..
 
  • Big up !
Reactions : zazouyeah
Pareil, j ai souffert de ce trouble pendant presque 10 ans (visage cuisse et decolleté). Je passais environ 1h30 tous les soirs à m inspecter et me massacrer. Il m est souvent arrivé d annuler des soirées à cause de l état de mon visage. Bref tout ça est rentré dans l ordre quand j ai eu ma fille : je n avais tout simpletement plus le temps de faire ça et ma peau n a plus aucune imperfection depuis. Il m arrive parfois de retomber dans mes travers quand j ai un coup de stress mais ça ne dure pas. Courage à toutes celles qui passent par la, c est vraiment dur à vivre et isolant, mais on peut tous s en sortir.
 
Ah les TOC ... moi c'est la traque du poil sur le menton, lèvre supérieure avec la pince à épiler, inlassablement, même sans miroir. Je touche mon visage, je sens un truc qui dépasse, et hophophop je pécho ma pince pour retirer cet vilain truc. Après, je continue machinalement, à l'aveugle, ça me détend... Le souci c'est que parfois, ça induit des boutons. :stare:, même en désinfectant après. Là du coup je passe mes doigts sur le menton, j'en "sens" un, ça m’énerve, mais j'ai pas de pince à portée de main. :yawn:
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes