Je suis en colère

Je suis en colère parce que dans le super système de sécurité sociale de mon pays, on peut toucher de l'argent sans se sortir les doigts du fion, tandis que parce que j'ai repris des études, toutes les aides m'on été refusées. Les services impliqués ont été clairs: si j'arrête les études, je touche du fric tous les mois. Bref c'est faire la "tanguy" ou laisser tomber ma passion.
 
Je ne suis pas en colère. Je suis bouffée par la haine, en fait.
Je t'aime et je te hais tout à la fois.
Je te hais d'avoir pris toutes tes affaires, et d'être partie comme ça, de ne m'avoir avertie qu'avec un pauvre sms, de m'avoir laissée sans nouvelles. De m'avoir sciemment brisée et de t'être cachée derrière des excuses, de n'avoir regardé que ce que tu ressentais et d'avoir nié ton comportement, nié ma douleur.
Je te hais parce que tu n'es pas foutue de faire un pas vers moi, que ça fait trois semaines et un jour que je n'ai plus de nouvelles, que tu as tout gâché putain... Et que je sais que tu ne reviendras pas vers moi, que tu estimeras que c'est moi la fautive, alors que non, c'est toi.

Je te hais putain.
Et le pire c'est que je t'aime. Aussi.
 
fiou, la liste est longue.

Je dirais d'abord que je suis en colère contre ma maternelle, qui a eu le même syndrome qu'on les gens qui achètent des chatons et les abandonnes une fois adulte. qui malgré le soutien de la famille, ces dimanches gris où on la voyait à l’hôpital, n'a pas sû se battre et s'est laissé emporté dans la facilité : qu'on l'entretienne. je suis en colère qu'elle se soit renfermée dans une dimension où le seul moyen de communiquer avec - quand bien même on a commencé par discuter de manière neutre et diplomate- est d'hausser la voix et de répéter dix fois la même chose. je suis en colère contre elle, après tout ce que mon père a fait pour elle, après toute notre patience, notre soutien, même pendant notre période d'adolescence, même si nous aussi on a eu une dépression , qu'on était malade, fatigué, pas forcément dans une période stable, qu'elle n'ait eu aucune reconnaissance et que lorsqu'on n'est pas d'accord avec elle, c'est parce qu'on est des méchants. qu'elle n'assume pas l'éducation de son dernier fils, au point d'avoir faillit l'empoisonné plusieurs fois en ne regardant pas l'état de ce qu'elle cuisinait; qu'elle se dit victime et qu'elle vient raconter " en douce" que nous sommes une famille cruelle et égoïste. ça fait 13 ans que c'est comme ça, tous les jours et je ne sais pas comment je fais pour conserver mon calme ou que je n'ai pas une boule au ventre à force de retenir ce sentiment négatif.

Je suis en colère contre tous ces médecins, qui se disent des bons hommes / bonnes femmes et qui profitent de la faiblesse de chacun pour les droguer de médicaments à en faire des zombies, pour gagner par derrière des jolis billets et qui se sente victime quand on les place devant la justice. j'aimerais bien un jour leur faire consommer toutes les boites que ma mère a eu, pour leur faire subir tous les effets secondaires et voir leur belle vie se dégrader. je ne sais même pas comment ils peuvent dormir sur leurs deux oreilles.

Je suis en colère contre moi même, j'ai toujours l'impression d'être une trop bonne trop conne. Je suis quelqu'un de trop gentil, trop entousiaste, même si j'ai mon caractère, je ne vois pas ce qui est de mal de rendre service aux gens, de les écouter et puis le simple fait de partager des passions communes, mais généralement, au bout d'un moment, beaucoup de ces personnes que j'ai apprécié, auxquels j'ai tendu une main, que je me suis attachée, qui étaient des amis, révèlent leur véritable facette et vous flanque une baffe mémorable. Je suis en colère, parce que ce n'est pas la première fois que je me fais avoir et que j'ai l'impression qu'il faut être une connasse pour se faire respecter. Je suis en colère d'avoir apporté ma confiance en des gens qui en ont abusé et qu'ils disent que c'est uniquement moi qui ait un problème et qui suit fautive. par contre, qui ne remettent pas en doute d'avoir pris un proche pour une bonne poire. Par moment, je me demande si je ne devrais plus faire confiance en qui que ce soit autre que moi même, même si, je trouve cela trop radical. en fait, je suis en colère, sur le fait, que j'ai aidé ces personnes qui allaient mal ( même quand moi je n'avais pas le moral), souvent dépressive, souvent manquaient de confiance et qu'après, ils sont devenus si opposé à ce que j'ai connu et ne m'ont jamais dit " merci".

Je suis en colère aussi, que l'on m'ait reproché d'avoir eu " trop confiance en moi et d'être quelqu'un d'autoritaire" , d'avoir confondu ma bonne humeur, mon épanouissement à de l'autorité du troisième reich. Alors, que même si je ne suis pas ultra expressive du visage , je me pose beaucoup de question et je fais en sorte dans des projets communs que chacun ait sa part, son petit truc qu'il/elle souhaitait. Je n'aime pas qu'un timide reste dans l'ombre, alors qu'il peut avoir une idée de génie. Le monde de l'art, c'est pas le plus délicat, c'est pas le plus facile avec cette " concurrence", cette jalousie et ces cassages de sucre dans le dos; mais parce que je suis une fille avec un poil de personnalité et un poil de caractère leader, quand personne ne se prononce; on m'a caricaturé comme une mauvaise élève. Pourtant, certains collègues plus sévères ont eu leur année. En fait, je ne comprends pas , si on me faisait se reproche, si les enseignants l'ont remarqué, pourquoi ils n'ont pas été tout simplement me voir pour en parler? je fais si peur que ça, avec mes 1m55? je suis un monstre? une bête de sang? je ne pense pas, pour m'être entendu avec la majorité des élèves avec qui j'ai travaillé. et qu'eux même ont été étonné par ce jugement. Et puis, quand on m'a corrigé mes morphologies, est ce que j'ai rétorqué qu'il avait faux? j'ai appris des choses, comme tout le monde. j'ai encaissé des critiques, même si par moment c'est difficiles. Mais en aucun cas, je n'ai eu le souvenir d'avoir été horrible et d'avoir forcé quelqu'un à choisir mes designs.

et comme beaucoup, ce sentiment m'aide beaucoup dans mes illustrations. même si j'aimerais bien dessiné de bonne humeur plus souvent.
 
Je suis en colère contre mon proprio.
Je vis dans le sud est et ayant eu quelques intempéries, j'ai eu des infiltrations dans le plafond qui ont donné naissance à de jolies moisissures... de plus je n'ai plus qu'un chauffage sur deux qui fonctionne et mon proprio trop occupé à faire autre chose, ne réagi pas rapidement. Je crois que depuis le mois de février dernier je n'ai eu que des merdes dans cet appart et ça a été réparé avec deux bouts de ficelle. Ce soir avec mon chéri nous avons du déplacer le lit afin de ne pas dormir sous les jolis champignons qui ornent le plafond.
Aussi vous me direz "mais t'as qu'à déménager ! " mais malheureusement je ne peux pas me le permettre en ce moment, du coup ben je subi comme une andouille !
Voilà donc je suis en colère contre mon abruti de propriétaire !!
 
Je suis en colère. Contre ma tante qui monte notre famille contre nous, et notamment ma grand mère. Je suis en colère contre le temps qui va me faire perdre bientôt mon autre grand-mère que j'aime tellement.

Je suis en colère contre ce IL qui ne me voit pas, alors que j'ai été là pour lui. Et qu'il ne me soutient même pas lorsque ça va mal, faute de temps à m'accorder.

Je suis en colère contre ces gens qui ne m'ont pas soutenu lorsque j'ai dit tout haut ce qu'ils crachaient en secret, qui m'ont laissé seule dans cet amphi. (Mais merci, j'ai rencontré des gens bien) Je suis en colère contre ces gens qui viennent me voir après 2 mois d'absence à m'ignorer. Je suis en colère contre ce mec qui a foutu la merde dans notre groupe. Je suis en colère de sa provocation perpétuelle.

Je suis en colère contre ces gens qui m'ont harcelé et maltraité. Je suis en colère contre cette prof de français qui a forcé son CPE de mari de me laisser dans cette classe où j'ai vécu l'enfer. Je suis en colère contre ces gens à cause de qui j'ai des suées froides dans la rue. Je suis en colère contre mes amies qui m'ont dit qu'elles ne seraient pas toujours là pour moi. Je suis en colère contre cette fille qui a dragué le mec qui me plaisait alors qu'elle était au courant. Je suis en colère parce qu'après 3 ans de fac je n'arrive pas à avoir des relations stables avec les gens. Je suis en colère contre ma famille qui me rappelle tout le temps que je suis seule.

Je suis en colère contre les gens qui reniflent à la BU et en cours dans mon oreille.

Et Je suis en colère contre moi parce que j'ai trop fait cuire mes pâtes et contre ma mémoire parce que je n'arrive pas à retenir ma plaidoirie d'anglais ! Voilà. FLUTE et BILBOQUET.
 
Je suis en colère contre mon ex, qui, après bilan, se révélait être toxique pour moi.
Je suis en colère contre lui, contre moi, envers le fait que j'ai cru tout ce qu'il m'a raconté, tout ce qu'il m'a promis, que ce n'était que du vent, d'avoir mis les deux pieds dans ses mensonges de "je veux que l'on communique dans notre relation", pour finalement ne jamais m'avoir avoué que ça faisait quelques semaines que ça n'allait pas de son côté, pour finalement me larguer aux portes de nos 1 an de relation.

En colère contre moi aussi, de continuer de penser parfois à lui, de m'imaginer parfois ce que ça aurait pu donner s'il était resté, et de m'interdire de pouvoir sentir à nouveau un sentiment de bonheur, de plénitude et de sérénité m'envahir à nouveau

Je suis en colère contre moi-même de ne pas savoir avancer, de ne pas oser aborder le garçon qui me plait et qui me fais sentir comme si j'étais à mes premiers émois (à 25 ans quand même ...)

Je suis en colère contre mon ex parce qu'en partant, il a pris une partie de moi, une partie de ce que j'étais, de mes projets, de mes rêves, de mes aspirations et de ma foi en la gente masculine, en colère contre lui pour avoir cru au fait qu'il n'était pas comme les autres et que lui ne me ferai pas de mal, qu'il savait ce que j'avais déjà vécu et qu'avec lui, tout ça, c'était fini ...

Je suis en colère contre moi de pleurer encore pour cette histoire, 3 mois après que tout se soit terminé ...

Je suis aussi en colère contre mon boulot de ne pas me faire signer un CDD qui dure plus d'un mois et qui ne me permet pas de faire de projet pour pouvoir mettre un pied devant l'autre ... mais un pied volontaire et assuré et pas tâter le chemin du bout des orteils avant d'avancer!

(Que c'est brouillon, mais que c'est bon de pouvoir mettre des mots là-dessus!)
 
  • Big up !
Reactions : Initial Plus Là
Je suis fatiguée de devoir me battre constamment contre cette colère. De devoir m'excuser quand j'ai été un peu trop vive ou agressive dans une discussion.
Ce que je vais dire n'apporte pas grand-chose mais lire cette phrase m'a fait du bien. Je m'y retrouve tellement. Je suis aussi en colère continuellement, énervée contre tout et tout le monde, contre ce monde sexiste, destructeur, obsédé par l'argent et le pouvoir, et contre mon impuissance face à cela. Je passe mon temps à ravaler ma colère ou à m'excuser ou à me sentir coupable quand je l'ai laissée sortir. Elle pourrait être tellement belle et simple, la vie.

(Et en même temps, je me dis que je l'aime cette colère (même si je devrais pas), c'est elle qui me tient debout, me maintient en vie, combattante. Sans elle je me serais déjà effondrée.)
 
Dernière édition :
Je suis super en colère contre mes médecins qui ont fini par faire plus de mal que de bien ces gros bâtards de millionnaires à la con de meeeeeeeeerde ! "On ouvre ? - Bafoui, hein, j'ai envie d'aller à hawaii ! Et puis tant pis, si on se foire, elle en a deux des pieds ! "

(pardon pour les médecins, je généralise pas, hein, je me défoule juste)


Et merde à la SNCF qui me fait choisir entre manger ou rentrer chez moi pour noel.
 
[HASHTAG]#FirstWorlProblems[/HASHTAG]

Je suis en putain de colère parce que je viens juste de répondre à une annonce sans grand espoir et la bim la personne me réponds du tact o tac.
Mais, depuis environs 10 minutes plus rien !!!
Je sais pas ce que j'ai fait de mal, on communiquais par courriel du coup j'me dis je me suis sûrement mal exprimer (en anglais)...

Déjà que j'avais passé une mauvais journée et que j'ai vraiment besoin de changer d'appart, sa réponse m'avait redonné espoir.

Ben enfait, non...

J'vais exploser !

:bomb:
 
  • Big up !
Reactions : Initial Plus Là
Je suis en colère contre mes parents qui trouvent TOUJOURS le moyen de me reprocher quelque chose (cf spoiler).

Je suis en colère d'être aussi égoïste à m'apitoyer comme ça sur mon sort alors qu'il y a tellement de gens dans des situations 100 fois pires !

Je suis en colère d'avoir envie de pleurer quand quelque chose me fout la rage.

Courage les filles ! :fleur: Soutien à vous toutes <3

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
Dernière édition :

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes