Je suis tout à faire d'accord avec cet article. Ce que les gens ont parfois du mal à comprendre c'est que je ne ressens pas le besoin de parler quand il y a un silence, on m'a déjà reproché d'être silencieuse et de rester dans mon coin lors de discussions à plusieurs et j'ai beau leur dire que je ne parle pas parce que je n'ai pas forcément quelque chose à dire mais que j'écoute.

Je connais certaines personnes qui parlent pour ne rien dire pour meubler et moi je ne sais pas faire ça, c'est au dessus de mes forces. Et j'adore faire des trucs seule genre aller au cinéma toute seule. Bref, merci pour ce témoignage, on se sent moins seule !
 
tardigrade;4791546 a dit :
Je relance l'idée : @Hawley, tu crois qu'un topic pour les introverties (dans vie quotidienne ou problèmes de filles, je sais pas) pourrait prendre ? Je pense que ça pourrait nous faire du bien d'en causer.
Carrément ! Lance-le si tu veux, si tu hésites d'où le mettre je pense que Vie Quotidienne ce serait pas mal :d
 
Bonjour à toutes et à tous !

Je suis l'auteur de ce témoignage et je tiens tout d'abord à vous remercier pour tous vos adorables commentaires :)
J'ai ressenti le besoin d'écrire cet article pour évacuer un peu la pression et, au final, je me rend compte que je suis loin d'être toute seule !

Pour répondre à la question qui me semble revenir le plus souvent : personne n'est 100% introverti ou 100% extraverti. C'est beaucoup plus compliqué que ça. Les deux traits de caractères sont présents en chacun de nous et chaque individu les développe différemment.
Voilà pourquoi certains ont beaucoup de mal à se situer entre les deux : c'est peut-être que, tout simplement, vous avez réussi à trouver le parfait équilibre entre ces deux "humeurs"... Si vous souhaitez en savoir d'avantage sur le sujet, je vous conseille le livre que je cite, ou ceux que j'ai vu passer au fil des commentaires. Par contre, ne vous fiez pas aux définitions qu'on trouve sur internet ! Elles sont beaucoup trop succinctes et ne laissent aucune place aux nuances.

Enfin, il est vrai que j'ai peut-être exagéré certains points ou que je passe parfois pour une pleurnicheuse persécutée : bah désolée, mais c'est comme ça que je l'ai vécu. Ne perdez pas de vue que, pour la plupart, ce sont des souvenirs d'enfance...et quand on est un enfant, on perçoit les choses beaucoup plus violemment qu'à l'âge adulte ;)  Mais aujourd'hui, je suis une grande fille, et j'assume pleinement ce trait de caractère !
 
J'ai crée le topic ! Rendez-vous ici pour parler d'introversion !  :happy:

Je me permets de taguer @Hawley (parce qu'elle est orchestreuse et puis voilà, ça lui apprendra à être sympa :lunette:), @Samburu, @Fizzgig, @Jessie. , @Bear , @Nine_Seventeen, @Sarah Miler parce que vos big-ups me laissent penser que ça peut vous intéresser ! Si c'est pas le cas, désolée du big-up sauvage.
Et puis @Mad_Yumi, ça t'intéressera peut-être aussi !

:hello:


Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
lolikea;4791889 a dit :
Mon premier post ici yeeeaaaah ! (depuis le temps que je lis Madmoizelle fallait que je fasse savoir ce que je pense de ces articles)

Comme beaucoup le pense cet article fais du bien car c'est un trait de caractère pas du tout considérer dans la société, les travaux en groupe au collège/lycée, le travail d'équipe au travail sont pas fait pour nous (je n'ai pas d'expérience pro mais en cherchant un job je me suis demandé si le monde du travail était fait pour moi à cause de ça)

Dans la société, la timidité ok c'est normal beaucoup de gens le sont et les codes pour la gérer sont connus, personnellement encore ce moment je ne sais pas vraiment comment gérer mon introversion.

Et en plus d'être introvertie, je suis hypersensible, un vrai calvaire pendant mes années collège/lycée et toujours compliquer à gérer car j'arrive à parler facilement à des inconnus mais l'étape ami ou pote pour faire des soirées est souvent un obstacle infranchissable et évidemment ma confiance en moi en prend un sale coup.
L'autre problème c'est que je ne suis pas solitaire, j'aime être entourée de monde, les grandes villes, les soirées mais aussi qu'on me laisse tranquille, j'aime observer les gens sans forcement ressentir le besoin de leur parler. Mais du coup j'ai peur de ce que les gens pensent de moi et je panique à cause de mon hypersensibilité et au final je me retrouve souvent seule même lorsque j'en ai pas envie.

Je n'ai pas lu tous les commentaire mais je me suis reconnue aussi dans le peu que j'ai lu, comme les personnes qui ne savais pas qu'elles étaient introverties (rien que ça prouve qu'il y a un problème)
 c'est bien de parler de ce genre de chose, après avoir lu cette articles et commentaires peut-être qu'après avec le recul je pourrai assumer et dire à tout le monde que je suis introvertie sans honte.

Pour finir j'ai une question pour les introvertis, comment réagissez-vous aux réseaux sociaux, car physiquement on est seuls et pourtant le monde des réseaux sociaux veut que tout le monde connaisse notre vie tout le temps et dans l'immédiat que l'on soit tout le temps connectés avec tout le monde.
Déjà bienvenue :gnih:

J'ai l'impression que tu cristallises énormément cette hypersensibilité sur le regard des autres, tu as peur qu'ils te rejettent ou t'humilient ? Avec le temps, j'ai appris qu'il fallait mieux être soi, que quand tu es toi les gens t'acceptent beaucoup mieux que lorsque tu te mets une pression pour leur plaire ou dans le but d'être intégrée. Tu es telle que tu es et c'est comme ça que c'est le mieux. Je comprends cette pression que tu te mets, je l'ai eu trèèèès longtemps, mais le jour où j'ai lâché cette peur ça a été vraiment bénéfique. Tes amitiés deviennent plus sincères, tu rencontres des gens qui sont sur la même longueur d'onde (vu qu'il y a une ouverture) et surtout, tu vis la vie que tu as envie de mener plus facilement (donc si tu as envie d'être seule tu l'es et si tu ne le veux pas, tu peux socialiser l'esprit tranquille). D'une certaine façon, tu apprends à te respecter et comme tu te respectes, on te respecte.

En fait, ta question m'a bien faite réfléchir, l'article aussi. Je n'avais pas compris en quoi les autres me fatiguaient, enfin pourquoi cette énergie se vidait à leur contact. J'ai plus l'impression que c'est parce que je m'investis beaucoup dans les rapports sociaux, intellectuellement déjà (j'aime comprendre, poser des questions, l'exactitude, enfin je ne suis pas coupée de mes émotions du tout (au contraire) mais comme je n'arrive pas à les gérer j'ai besoin de comprendre celles des autres et des miennes pour que tout redevienne simple) mais aussi affectivement. Quand c'est du "small talk" ça me gave donc je passe outre ou j'essaie d'approfondir le truc (ce qu'on me reproche souvent) :erf: Si c'est un débat, que ça touche à mes valeurs ou à quelqu'un qui compte pour moi, j'y mets beaucoup d'énergie (je pense quand même savoir parler posément et ouvertement hein :yawn:) et ça m'épuise. S'il y a un peu de bruit autour, j'ai une sensation d'étouffement, je me sens pompée, déversée et vidée à la fois. Donc les forums et réseaux sociaux, j'aime bien (le combo relations sociales, et tranquillité sonore/physique) mais le contexte peut être épuisant. Et j'en dis peu sur mon quotidien, même presque rien et si des gens qui racontent qu'ils ont mangé une pomme pensent que ma vie est chiante, tant pis pour eux. Les conversations qu'ils lancent ne m'intéresse pas, et s'ils se permettent de juger autant qu'ils se tiennent loin des miennes.
Et toi, tu vis ça comment ?
 
Sinon l'article était sympa à lire a dit :
D'ailleurs, je n'ai pas compris le paragraphe sur les petites filles à l'école maternelle. En quoi le fait qu'elles disent "on veut pas toi, ta robe est moche et toi aussi" a à voir avec l'introversion de la Madmoizelle ? Si quelqu'un peut m'éclairer. :fleur:
je suis complètement d'accord avec toi je trouve même l'article parfois condescendant envers les personnes différentes des introvertis (un comble !), par exemple le passage sur les amis FB, les grosses soirées etc...
Et effectivement quel est le rapport avec les petites filles qui ne veulent pas jouer avec la madz ? J'ai du louper quelque chose ....
 
En même temps ça me paraît normal d'alterner sorties et moments seule à buller, de privilégier un cercles d'amis restreint mais fidèle et de ne pas collectionner les "amis" sur Facebook. Et aussi de se manger des remarques sur tel ou tel truc, surtout pendant l'adolescence parce que quand même y en a certains c'est des veaux. Je connais peu de gens 100% extravertis qui ont toujours besoin de gigoter avec d'autres gens. Et pour moi quelqu'un de vraiment introverti n'aime pas sortir du tout, j'ai un copain comme ça qui a horreur des fêtes et qui ne vient que pour nous faire plaisir et éviter qu'on fasse des bêtises (mais il fait d'autres trucs à côté donc on peut pas vraiment parler d'introversion). Bref cette madmoizelle me semble juste être une personne normale!
 
L

louloute-la-loutre

Guest
Merci :fleur:
Tu as enfin pu mettre des mots sur ce que je pensais incompréhensible!
J'me sens bcp mieux mnt <3
 
super article, ça fait plaisir de voir qu'on est pas bizarres, asociales ou pas normales mais juste nous, perso je suis introvertie et timide (c'est-à-dire que j'ai beaucoup de mal à aller vers les autres, me retrouver au milieu de beaucoup de personnes, parler à des inconnus (es) et en même temps, j'aime cette solitude, ça ne me dérange pas et d'ailleurs, je la recherche souvent), sauf qu'aux yeux de tout le monde, je suis juste une sauvage coincé; petite, entendre cela me faisait énormément souffrir, surtout de la part de mes amis (es), car non seulement je me rendais compte qu'au fond personne ne me connaissait, mais qu'en plus personne n'essayer de me comprendre ou au moins de m'accepter comme je suis en revanche tout le monde se croit toujours obliger de me forcer à sortir, "allez viens t'amuser, y a pleins de gens, tu pourras faire connaissance !" non... déjà je n'ose pas, je ne sais jamais quoi dire à de total inconnus et si moi je suis capable de rester de longues minutes sans parler (mais en écoutant les autres et en profitant de chaque instant) ce n'est pas le cas des autres et au final je me retrouve seule dans mon coin comme une conne à regarder les autres vivre et interagir et en me demandant ce qui cloche chez moi, j'ai passé toute mon enfance et mon adolescence à le faire, maintenant ça suffit; d'un côté je pense que ça m'a était très utile d'être une solitaire, car je ne me suis jamais sentie à ma place, j'ai toujours étais rejetée par.... ben par tout le monde en fait et ce dès la maternelle; je n'ai eu que 4 amis (es) en tout, donc même s'il m'est plusieurs fois arriver de souffrir de cette solitude, je n'en ai pas "autant" souffert qu'une personne "sociable", et qui aime la vie en groupe, ça aurait était vraiment horrible sinon...
 
Merci pour cet article ! Malheureusement, les gens ne sont pas forcément enclins à écouter nos explications comme quoi les interactions sociales nous bouffent de l'énergie et que l'on a besoin de calme et de solitude pour se ressourcer... Pour mes collègues de travail par exemple, je reste une personne "anormale" (j'ai eu droit à cette réflexion en pleine face) parce qu'une fois ma journée terminée, j'ai vu suffisamment de monde à mon goût pour n'avoir envie que de rentrer chez moi et être peinard, ou que j'aime passer des week-ends toute seule sans sortir. C'est fou comme cela peut déranger, et fatigant d'avoir à se justifier...
 
sara-miller;4792221 a dit :
Déjà bienvenue :gnih:

J'ai l'impression que tu cristallises énormément cette hypersensibilité sur le regard des autres, tu as peur qu'ils te rejettent ou t'humilient ? Avec le temps, j'ai appris qu'il fallait mieux être soi, que quand tu es toi les gens t'acceptent beaucoup mieux que lorsque tu te mets une pression pour leur plaire ou dans le but d'être intégrée. Tu es telle que tu es et c'est comme ça que c'est le mieux. Je comprends cette pression que tu te mets, je l'ai eu trèèèès longtemps, mais le jour où j'ai lâché cette peur ça a été vraiment bénéfique. Tes amitiés deviennent plus sincères, tu rencontres des gens qui sont sur la même longueur d'onde (vu qu'il y a une ouverture) et surtout, tu vis la vie que tu as envie de mener plus facilement (donc si tu as envie d'être seule tu l'es et si tu ne le veux pas, tu peux socialiser l'esprit tranquille). D'une certaine façon, tu apprends à te respecter et comme tu te respectes, on te respecte.

En fait, ta question m'a bien faite réfléchir, l'article aussi. Je n'avais pas compris en quoi les autres me fatiguaient, enfin pourquoi cette énergie se vidait à leur contact. J'ai plus l'impression que c'est parce que je m'investis beaucoup dans les rapports sociaux, intellectuellement déjà (j'aime comprendre, poser des questions, l'exactitude, enfin je ne suis pas coupée de mes émotions du tout (au contraire) mais comme je n'arrive pas à les gérer j'ai besoin de comprendre celles des autres et des miennes pour que tout redevienne simple) mais aussi affectivement. Quand c'est du "small talk" ça me gave donc je passe outre ou j'essaie d'approfondir le truc (ce qu'on me reproche souvent) :erf: Si c'est un débat, que ça touche à mes valeurs ou à quelqu'un qui compte pour moi, j'y mets beaucoup d'énergie (je pense quand même savoir parler posément et ouvertement hein :yawn:) et ça m'épuise. S'il y a un peu de bruit autour, j'ai une sensation d'étouffement, je me sens pompée, déversée et vidée à la fois. Donc les forums et réseaux sociaux, j'aime bien (le combo relations sociales, et tranquillité sonore/physique) mais le contexte peut être épuisant. Et j'en dis peu sur mon quotidien, même presque rien et si des gens qui racontent qu'ils ont mangé une pomme pensent que ma vie est chiante, tant pis pour eux. Les conversations qu'ils lancent ne m'intéresse pas, et s'ils se permettent de juger autant qu'ils se tiennent loin des miennes.
Et toi, tu vis ça comment ?
Pour mon hypersenbilité c'est pas le sujet mais je travaille pour la contrôler du mieux que je peux. Disons que je ne rencontre pas non plus les bonnes personnes.

Merci pour ta réponse, si je comprend bien tu vis un peu les réseaux sociaux comme dans la vraie vie, dans un comité restreint et sans parler de tout et de rien.
Je connais des personnes qui passent leur vie sur snapchat, twitter, facebook. Moi ça me fatiguerai, je supporte pas l'idée d'être toujours connecté, ce serait comme être tout le temps dehors à devoir discuter.
 facebook me suffit amplement (pour regarder les derniers article de Madmoizelle) et j'ai remarqué que je réagis comme en vrai, je lis la vie des gens mais n'y prend pas part.
 
@Gentle lily
Effectivement, c'est un peu une impasse là :erf:


@Lolikea
C'était effectivement pas le sujet :) Je ne voulais pas être intrusive. Bon courage dans ton cheminement :bouquet:

En fait, je passe beaucoup de temps sur les réseaux sociaux :red: J'ai juste un cercle restreint avec qui je communique (parce que je ne peux pas les voir souvent, c'est un moyen comme d'autres même si ça ne vaut pas une discussion IRL), je n'ai juste pas la politique de Facebook et je n'ai pas envie d'étaler mes activités de toutes façons donc je ne donne pas de détails, même en MP je ne dis pas tout ce que j'ai à dire. C'est un épuisement dû à mon introversion et un choix aussi du à mon désamour des small talk mais aussi pour d'autres raisons qui n'ont rien à faire dans ce topic :ninja: Par contre, je te suis dans l'absence d'interaction dans les statuts, déjà souvent parce que je m'en fous que Truc et Bidule aient été au resto et aussi parce cet étalage me met mal à l'aise en plus de porter assez souvent certaines personnes au ridicule. Parfois, leurs statuts sont même attendus comme des running gags par les autres :facepalm:
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes