E

ety

Guest
Juste Whaouw, cet article est génial. J'me retrouve dedans, j'me suis toujours pensée timide à défaut de vraiment avoir une définition à me donner. La vérité c'est que j'aime ma bulle, j'y suis bien dedans, et je veux pas y laisser rentrer n'importe qui...
Merci pour cet article <3
 

Azelais

Rouh rouh
Merci pour le témoignage, je suis moi-même introvertie en puissance et militante active pour qu'on fiche la paix à chacun :attaque:


Je suis juste un peu perplexe devant la "définition" qui est donnée au début de l'article pour différencier l'introversion de la timidité :

"L’introverti choisit d’être seul quand le timide, poussé par la peur ou l’anxiété, ne peut pas faire autrement que de se tenir à bonne distance des autres. L’un aime passer du temps avec lui-même pour se ressourcer quand l’autre subit son isolement."

Gné? :eh:  L'introversion, ce n'est pas le fait de préférer être seul, mais tout simplement le fait de ne pas exprimer ses états d'âme, ses réflexions sur le sens de la vie ou son avis sur le dernier épisode d'une série en vogue. On peut être introverti et adorer être tout le temps avec des gens, qu'ils soient extravertis ou non, la solitude, c'est juste ... une autre envie, ou un autre besoin, qui varie autant en fonction des personnes ! C'est sans doute courant d'être à la fois introverti et solitaire, mais je n'y vois pas de lien direct : on peut préférer ne pas partager tout ce qui nous passe par la tête et le coeur sans pour autant éviter le contact d'autrui - surtout s'il est tolérant et qu'il supporte très bien notre état d'esprit et notre façon d'être.

Et de même pour la timidité d'ailleurs : je ne le suis plus trop aujourd'hui, mais je l'étais sacrément au moment du collège, et je participais quand même avec énormément de plaisir à toutes les fêtes et petits évènements qui pouvaient survenir dans ma petite vie d'ado trop rougissante pour oser danser en toute sérénité devant les invités d'une boum ! Être timide, ce n'est pas "subir un isolement", c'est tout simplement sentir une barrière par rapport aux autres et ne pas réussir à imiter leurs codes aussi facilement, mais ça n'implique pas forcément de pleurer dans son coin parce qu'on finira forcément seule et dévorée par ses chats :cretin:


Bref, oui à l'éducation pro-introversion, non à la confusion qui fait des introvertis des loups solitaires dignes et transforme les timides en petites choses larmoyantes contemplant de loin la surprise party du siècle  :attaque: (oui, j'aime d'amour ce petit smiley batailleur, je me sens l'âme épique)
 
Dernière édition :
Voici un blog qui relate les réflexions et tribulations d'une introvertie : https://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/
Peut être certaines d'entre vous se reconnaîtront-elles?
 
azelais;4792568 a dit :
Je suis juste un peu perplexe devant la "définition" qui est donnée au début de l'article pour différencier l'introversion de la timidité :

"L’introverti choisit d’être seul quand le timide, poussé par la peur ou l’anxiété, ne peut pas faire autrement que de se tenir à bonne distance des autres. L’un aime passer du temps avec lui-même pour se ressourcer quand l’autre subit son isolement."
Si je peux t'éclairer sur mes propos, c'est avec grand plaisir :)
Je ne dis pas qu'un introverti n'aime pas être avec du monde, ni qu'un timide se laisse mourir dans un coin, pas du tout ! J'essaye juste d'expliquer la différence entre les deux comportements : quand le timide se tient à l'écart (ce qu'il ne fait pas tout le temps, et heureusement) c'est par peur ou par anxiété. L'introverti, quant à lui, ne se met pas à l'écart par peur mais parce qu'il en a envie ou besoin. Bien évidemment, comme pour le timide, il ne le fait pas sans arrêt.
Voili voilou :attaque: spéciale dédicace pour toi...
 

Azelais

Rouh rouh
mad_yumi;4792646 a dit :
azelais;4792568 a dit :
Je suis juste un peu perplexe devant la "définition" qui est donnée au début de l'article pour différencier l'introversion de la timidité :

"L’introverti choisit d’être seul quand le timide, poussé par la peur ou l’anxiété, ne peut pas faire autrement que de se tenir à bonne distance des autres. L’un aime passer du temps avec lui-même pour se ressourcer quand l’autre subit son isolement."
Si je peux t'éclairer sur mes propos, c'est avec grand plaisir :)
Je ne dis pas qu'un introverti n'aime pas être avec du monde, ni qu'un timide se laisse mourir dans un coin, pas du tout ! J'essaye juste d'expliquer la différence entre les deux comportements : quand le timide se tient à l'écart (ce qu'il ne fait pas tout le temps, et heureusement) c'est par peur ou par anxiété. L'introverti, quant à lui, ne se met pas à l'écart par peur mais parce qu'il en a envie ou besoin. Bien évidemment, comme pour le timide, il ne le fait pas sans arrêt.
Voili voilou :attaque: spéciale dédicace pour toi...
Merci pour la précision ! :fleur: En fait, ce qui me faisait réagir surtout, c'était la définition de l'introversion et du timide par le prisme de la solitude, alors que pour moi c'est surtout une question d'expression; mais j'imagine que chacun a également sa propre façon de vivre son introversion, et c'est vrai que même si pour moi aussi, le calme et le "tête à tête avec moi-même" sont essentiels à mon équilibre, j'ai du mal à considérer que l'un implique directement l'autre, même partiellement.
 
gogo-gadgeto;4792249 a dit :
Sinon l'article était sympa à lire a dit :
D'ailleurs, je n'ai pas compris le paragraphe sur les petites filles à l'école maternelle. En quoi le fait qu'elles disent "on veut pas toi, ta robe est moche et toi aussi" a à voir avec l'introversion de la Madmoizelle ? Si quelqu'un peut m'éclairer. :fleur:
je suis complètement d'accord avec toi je trouve même l'article parfois condescendant envers les personnes différentes des introvertis (un comble !), par exemple le passage sur les amis FB, les grosses soirées etc...
Et effectivement quel est le rapport avec les petites filles qui ne veulent pas jouer avec la madz ? J'ai du louper quelque chose ....
Chères madz, étant la madmoizelle de l'article, je vais faire mon possible pour vous éclairer !

Pour commencer avec l'anecdote de la maternelle...j'avoue que l'exemple peut paraître assez confus pour quelqu'un qui ne l'a pas vécu et il mérite quelques explications : si les adultes ont parfois du mal à faire la différence entre introvertis, extravertis et autres timides, les enfants, eux, n'en ont carrément pas conscience. Me traiter de moche et dire la même chose de ma robe était une façon pour ces petites filles de me faire comprendre qu'elles n'aimaient pas la personne que j'étais. (Oui, à trois ans déjà j'étais calme et réservée).

Ensuite, concernant la "rivalité" : pour que l'article soit clair, il fallait que les différentes "catégories" soient bien distinctes. Mais IRL, les choses sont bien évidemment plus compliquées que ça ! Comme je l'explique dans un précédent commentaire, nous avons tous une part d'introversion et d'extraversion en nous. Après, chacun développe plus ou moins l'une ou l'autre, selon sa personnalité, son entourage, son éducation, etc.
Et puis, ayant supporté pendant longtemps le ton condescendant de certaines personnes, j'ai voulu leur répondre de la même façon. Je ne fais en aucun cas la guerre aux extravertis, j'en connais certains que j'apprécie beaucoup et réciproquement. Dans ce texte, je m'adresse surtout à ceux qui, aujourd'hui encore, me disent que je ne suis pas normale (dans le mauvais sens du terme).
Quand aux clichés des amis facebook, des fêtes surpeuplées, etc., comme tous les clichés (justement), ils sont un peu exagérés. Pour moi, c'était surtout une façon d'illustrer le fossé que certaines personnes creusent volontairement entre les différentes "catégories" de gens, et d'insister sur le fait que, si pour certains, mes moments de pause sont déprimants, pour moi, leurs moments de fête sont insupportables. C'est, en quelque sorte, traiter le mal par le mal ;)

Voilà, j'espère que ces précisions vous auront été utiles :free:
 
azelais;4792661 a dit :
mad_yumi;4792646 a dit :
azelais;4792568 a dit :
Je suis juste un peu perplexe devant la "définition" qui est donnée au début de l'article pour différencier l'introversion de la timidité :

"L’introverti choisit d’être seul quand le timide, poussé par la peur ou l’anxiété, ne peut pas faire autrement que de se tenir à bonne distance des autres. L’un aime passer du temps avec lui-même pour se ressourcer quand l’autre subit son isolement."
Si je peux t'éclairer sur mes propos, c'est avec grand plaisir :)
Je ne dis pas qu'un introverti n'aime pas être avec du monde, ni qu'un timide se laisse mourir dans un coin, pas du tout ! J'essaye juste d'expliquer la différence entre les deux comportements : quand le timide se tient à l'écart (ce qu'il ne fait pas tout le temps, et heureusement) c'est par peur ou par anxiété. L'introverti, quant à lui, ne se met pas à l'écart par peur mais parce qu'il en a envie ou besoin. Bien évidemment, comme pour le timide, il ne le fait pas sans arrêt.
Voili voilou :attaque: spéciale dédicace pour toi...
Merci pour la précision ! :fleur: En fait, ce qui me faisait réagir surtout, c'était la définition de l'introversion et du timide par le prisme de la solitude, alors que pour moi c'est surtout une question d'expression; mais j'imagine que chacun a également sa propre façon de vivre son introversion, et c'est vrai que même si pour moi aussi, le calme et le "tête à tête avec moi-même" sont essentiels à mon équilibre, j'ai du mal à considérer que l'un implique directement l'autre, même partiellement.
Oui, voilà, IRL c'est tellement compliqué de démêler tout ça... personnellement, j'ai très mal vécu mon introversion mais je conçois que d'autres puissent s'y épanouir dès leur plus jeune âge, pareil pour la timidité. Tout cela varie selon la personne.
J'ai simplement jugé bon de différencier timidité et introversion via le prisme de la solitude parce que c'est ce qui revient le plus souvent dans les critiques : tu t'isoles ou tu restes souvent seul donc tu es timide.
 
Ah mais juste merci pour cet article !!

Par contre le seul truc où je suis pas forcément "d'accord" c'est sur le tempérament calme des introvertis. Personnellement je suis loin d'être quelqu'un de calme en tout cas :shifty:
 
Dernière édition :
Juste... MERCI pour cet article !

Quand j'étais petite, je me forçais à parler à tout le monde. Même que je suis restée de la maternelle à la troisième dans la même classe avec les mêmes débiles. Et comme on avait une pression énorme des profs, valait mieux se fondre dans le moule pour pas se faire remarquer. (je vous explique pas le cauchemar. 11 ans. Avec les mêmes gens. J'espère ne jamais les recroiser). Je me forçais tout ça pour pas avoir de sales remarques sur le bulletin, car, si je m'étais écoutée, j'aurais plus parlé à personne. (C'étaient des gens assez destructeurs).

Depuis ma vie d'étudiante à la fac, je ne m'emmerde plus : je parle aux gens à qui j'ai envie de parler, si j'ai envie de parler. Fini de se forcer pour rien..
Pas envie d'être sympa avec unetelle que je peux pas encadrer ou faire la discussion avec machin juste parce qu'il est populaire dans la promo. Ne pas ce forcer, c'est le must.
Oui je suis introvertie et je le vis bien. Mes amis se comptent sur les doigts de la main, j'en ai peu, mais ils sont qualitatifs et ça me va très bien comme cela.
C'est pas que j'aime pas les autres ou j'ai peur des autres. Si j'ai pas le coup de foudre amical, je cherche pas à approfondir. Et entre une journée shopping tranquille et une journée shopping avec plein de monde (A veut aller chez tel magasin, B veut qu'on l'accompagne en cabine, C veut manger, au secouuuurs), je préfère, mille fois être toute seule.
C'est mon trait de personnalité, basta ;)
Et être introvertie, c'est clairement pas être timide. Ce sont deux choses qui n'ont rien à voir. Les gens me voient plus comme une grande gueule couillue qui s'assume.

Mon autre cauchemar ? Le monde de l'entreprise, où techniquement il ne fait pas bon d'être introvertie, où faut parler à tout le monde, même les gens sans conversations, ou les gens qui t'emmerdent profondément (souvent pour rien dire, heureusement que la météo existe) sous peine d'être mal vu.
 
Dernière édition :
  • Big up !
Reactions : Solal
Cet article <3

Je n'ai aucun problème à sortir avec beaucoup de monde autour, à prendre la parole en public... Mais ce n'est juste pas ma vie idéale. Et d'ailleurs j'ai toujours des périodes où je préfère être seule dans ma chambre a vaquer à mes propres occupations plutôt que sortir (ça va souvent en cycle, d'ailleurs, comme si j'avais besoin de souffler).
Mais je me "forçais" à ne pas trop le faire, parce que c'est bizarre, parce que je ne veux pas être qualifiée de timide ou de "rabat-joie" parce que je ne veux pas sortir en boite, parce que j'en ai marre qu'on me dise "mais vas-y parle on ne va pas te manger et puis t'es drôle participe à la conversation", alors que je passe autant de bon temps à écouter ce qu'on à dire les autres, qu'à parler moi-même.
Puis j'ai "découvert" la définition de l'adjectif introverti sur Tumblr (haha, ouais) et ça a complètement changé ma manière de me considérer. J'assume tellement mieux mes moments de "repli" depuis.
Cela ne m'empêche pas d'avoir longtemps été timide, voir de l'être encore à certains moments, ou que certains moments de "repli" soient liés à de la dépression. Ce n'est pas incompatible avec le fait d'être introverti. C'est juste différent.

Pour ce qui est du travail, pour l'instant, je n'ai pas eu de soucis. Je fais un travail "de bureau" ce qui signifie que je me retrouve souvent seule dans mon ordinateur. C'est parfait. J'ai de bons rapports avec mes collègues mais j'ai toujours le moyen de m'écarter un peu du bruit et de l'agitation. On m'a même félicitée pour ma "discrétion", comme quoi être toujours au centre de la scène n'est pas le seul moyen d'évoluer professionnellement... j'espère que toutes les Madz ici réussiront à trouver un cadre de travail qui leur convienne, introverti(e)s ou non :bouquet: C'est important que l'on sache accepter chacun comme il est, surtout si la personne fait correctement son boulot.
 
Dernière édition :
  • Big up !
Reactions : Anera
R

ranita

Guest
Merci.
On m'a encore qualifiée de "vieille avant l'heure" il y a 3 jours.
 
Moi je suis timide ET introvertie et j'avoue que généralement comme je reste seule, ça ne me gêne absolument pas. Mais quand à la fac par exemple, je vois tout le monde avoir des potes et tout, parler facilement, là j'avoue que je me sens seule. J'ai l'impression que les gens savent d'instinct que je suis introvertie, timide et tout, et donc m'évite. Mais voilà ça ne me pèse que quand ce sont des gens proches qui me font des remarques "Pourquoi tu ne sors pas?" "Non mais t'es vraiment trop bête viens t'amuser!" oui euh non. Bref, très dur à vivre comme situation, j'ai beaucoup aimé lire l'article (et moi si c'était possible de vivre en ermite je crois que je le ferai :yawn:)
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes