binjoo;4791638 a dit :
Pour celles qui "ne se sentent pas comme les autres" :
La répartition introversion/extraversion se fait à 50/50, donc vous êtes à priori comme 50% de la population sur cette préférence là :cretin:
Tiens, j'avais entendu 70%/30% :) Quoiqu'il en soit, on est nombreux et il n'y a aucun mal à aimer avoir la paix
 
J'ai toujours été cataloguée comme timide et effacée alors que j'ai toujours été entourée sauf que je ne parlais que quand c'était réellement nécessaire.
 Il y a très peut de temps que j'ai compris qu'en faite je suis introvertie.
Outre le fait que petite j'avais l'habitude d'être seule et que l'on m'oubliait dans mon coin (parfois littéralement merci papa, merci maman :hello:) qu'en grandissant je ne parlais pas beaucoup sauf quand on me prenait vraiment pour un jambon. Et maintenant en temps qu'adultes on me dit que je suis froide et distante avec mes collègues parce que je ne vais pas tout de suite vers eux. Ce qui bien sur met en doute mes capacités professionnelle sinon c'est pas drôle :goth:
C'est si difficile d'accepter que l'on ne fonctionne pas tous de la même façon et que le ""je parle de tout et rien mais surtout de rien pour le plaisir de  montrer que je suis la ""n'est pas innée chez tout le monde?
J'aime mon mode de fonctionnement: j'écoute, j'observe et je parle après (bon ok parfois je mords aussi mais c'est plus rare :cretin:).
 
@Gentle lily
Et comme ton copain sait comment tu es, il ne peut pas proposer aux potes de se voir ailleurs que chez vous ? Comme ça, toi tu peux rester tranquille et que chacun profite au mieux du temps passer ensemble.
J'avais lu le témoignage d'un homme introverti. Il disait qu'il partait plus tôt des soirées, quand il avait besoin de revenir à son calme intérieur, qu'il avait expliqué aux gens son fonctionnement et que ça permettait à chacun d'être "mieux". Je n'ai pas gardé le lien par contre, désolée :shifty:

J'ai eu une éducation très "Tais toi, on t'a bien élevée", du coup j'ai toujours tendance à me forcer à accepter les moments où les autres s'imposent à moi ou à un moment où j'avais besoin d'être tranquille avec des personnes en particulier et donc où un tiers est mal venu. Du coup, c'est un peu "silence radio" un temps puis retour et il y a des gens dont ça m'a un peu éloignée, la distance se crée et ça me saoule d'aller proposer de sortir (surtout que dans mon coin, personne ne vient). Nos deux façons d'agir ne sont visiblement pas les bonnes, dans les deux cas un éloignement arrive parfois, que ce soit tranché ou à petits pas. Je ne sais pas s'il y a une recette magique, peut-être que c'est lié à notre nature, simplement.
 
Comme une Madz, je suis timide mais aussi introvertie. Je n'aime pas les fêtes où personne ne se connaît, les fêtes entre amis sont cent fois meilleures !

J'ai besoin parfois de ne voir personne, le ciné en solitaire ne me gêne pas, ni les expos ni les balades. Après en faire en amoureux ou entre amis, je dis pas non !

J'ai aussi besoin d'adaptation, je ne suis pas pareille avec mes amis avec qui je parais totalement extravertie, mais je suis juste en confiance. A mon précédent job, je suis sortie de ma coquille au bout de quelques mois, un peu par timidité, mais aussi parce que je n'avais pas besoin de parler, raconter ma vie, ...

Merci de cet article !
 
"À trois ans déjà, je savais que quelque chose n’allait pas."
C'est dommage que l'article commence sur ça alors que tout le long tu tentes de nous expliquer que ce n'est pas anormal d'être comme ça. Ce que j'approuve totalement d'ailleurs, étant moi-même introvertie. Quand on me disait timide je rectifiais toujours avec "réservée", je trouve le terme plus approprié. En public j'observe beaucoup, interagis peu mais il m'arrive de me forcer en faisant comme tout le monde, parler de tout et de rien naturellement, mais dans ma tête j'entends une petite voix qui me dit "pfff tous ces mots pour rien...". Et en fin de journée je suis épuisée, comme si j'avais tout donné dans un effort surhumain, alors que j'ai juste vu et conversé avec des gens :rire:
Je le vis plutôt bien et les quelques fois où on s'est moqué de mes habitudes de "vieille fille", je réponds en souriant "tout le monde ne peut pas être parfait comme toi"

C'est ça que je trouve aussi dommage, c'est que j'ai l'impression qu'on attache beaucoup d'importance aux moqueries et réflexions de gamins et que l'on se construit autour de ça. Alors que bon, ce sont des gamins, on était nous-même gamin, pourquoi ça marque à ce point ?
 
jessie-2;4791627 a dit :
Alors que je sois pas au top sur des tas de trucs, je veux bien l'entendre et le croire, mais qu'est-ce que mon caractère et ma façon de fonctionner avec les collègues (et je dis bien collègues parce qu'avec les patients c'est un autre sujet, ya une grosse part de relationnel importante et qui rentre dans les compétences) a à voir là dedans tant que je fais mon boulot ? 
Aaah mais ça, c'est parce que la société fonctionne sur le modèle extraverti ! C'est hyper frustrant pour nous, on nous piétine sans arrêt et ça peut même affecter notre vie professionnelle et la façon dont on est perçus par notre hiérarchie. J'espère que tu trouveras une parade pour te mêler un peu plus aux autres sans que ça te pompe trop. Je me souviens d'une hospitalisation pendant laquelle j'observais les infirmières, leur façon de bosser entre elles, comment elles agissaient, etc. Ouais, beaucoup de small talk, faut être disponibles à la fois pour les patients mais aussi pour les collègues, et elles avaient jamais vraiment l'air d'avoir la paix au final.

Dans mon dernier boulot, on s'étonnait que je préfère rester seule à midi pour manger devant mon pc alors que tout le monde allait à la cantine de la boîte. Euh... Entre le calme intégral d'un étage totalement vide et le bordel sans nom d'un réfectoire bondé où tu dois parler super fort tout en mangeant... Donc oui, tous les midis je mangeais seule et c'était trop bien, surtout quand la collègue assise en face de toi te parle non stop du matin au soir. J'avais mon petit truc à emporter, ma musique, et je surfais, ou j'écrivais, ou je lisais tranquillou. Mais du coup, on t'intègre moins, t'es pas dans les petites discussions, tu rates des bruits de couloir parfois importants (oui, c'est paradoxal) mais qui ne se disent qu'entre ceux qui traînent régulièrement ensemble (les grosses boîtes c'est l'enfer pour ça).

Heureusement, j'ai jamais été jugée strictement sur mon comportement lié à mon introversion mais c'est aussi parce que depuis le temps, j'ai appris à avoir un personnage plus social, plus "avenant". Avant, je faisais peur (on me l'a dit à l'université... lol) maintenant, et pour avoir bossé dans la communication, je sais comment agir pour faire valoir ma présence dans une situation sociale. Enfin, si ça m'intéresse et que ça en vaut le coup. Mais ça reste très fatiguant, et chaque moment dans la journée où on peut se retrouver avec soi-même... quel bonheur...

J'avoue aussi que si j'ai monté ma boîte et que je bosse chez moi c'est en grande partie "à cause" de mon introversion. Plus ça va et plus j'ai du mal à avoir affaire aux gens. J'adore sortir de temps en temps, marcher dans les rues, croiser des gens, faire quelques magasins, mais il faut que ce soit rare et que je contrôle quand, combien de temps, que j'aie un but précis, etc. Y'a pas longtemps, j'ai bossé sur un festival pendant 2 jours. Je courais partout, y'avait un monde fou, c'était extrême pour moi. Eh bien après ça, j'étais bien contente de pas avoir à rempiler sur un boulot en bureau. Je suis restée chez moi à récupérer de ces deux jours, et parfois, récupérer peut prendre plusieurs jours pendant lesquels je ne veux voir personne (même si je suis en coloc, mais c'est avec ma soeur qui est comme moi et notre relation nous permet de vivre H24 ensemble sans que notre présence ne soit gênante).

Pour info, en Amérique, Susan Cain (auteure de Quiet: The Power of Introverts, traduits en français "La force des discrets", je crois) essaie de mettre en place des choses pour les introvertis, notamment en entreprise. Et c'est en train de prendre, très doucement mais elle rencontre des gens. Je rêve d'une chose pareille en France, qu'on prenne enfin conscience que près de la moitié de la population fonctionne différemment de cette autre moitié qui monopolise tout... (mais qu'on aime quand même... à petites doses :d)
 
Je suis introvertie, je le sais depuis que je suis toute petite, et ça ne ma jamais posé de souci.

J'ai l'impression (ceci est une théorie personnelle) que la différence entre introvertis et extravertis, c'est que que les interactions sociales fatiguent les introvertis (baisse d'énergie) et que la solitude permet de se recharger les batteries (aaaaah, sortir d'un endroit avec trop de monde, qu'est-ce que ça fait du bien !) alors que les extravertis; au contraire se ressourcer au contact d'autres personnes.

Et je rejoins ce que vous dites, je ne suis pas timide, je n'ai aucun problème à sociabiliser et à parler avec des personnes que je ne connais pas, je suis à l'aise en public et sur une scène, mais j'ai définitivement besoin de calme et de solitude.
 
  • Big up !
Reactions : oazertyo
Ça fait tellement plaisir de lire cet article! Je m'y retrouve à 100%! J'ai moi aussi longtemps subis les remarques du genre "t'es bizarre tu parles pas" ou encore "tu fait rien pour t'intégrer". Alors qu'en réalité j'aime aussi sortir et rencontrer du monde, mais j'aime encore plus me retrouver sur mon canap', avec mon introverti de petit ami comme tu dit, devant une bonne série.
J'ai longtemps cru moi§même que j'étais bizarre et anormale. En grandissant j'ai appris à mieux me connaitre et à gérer tout ça. J'aime observer et écouter, ça me permet d'avoir une meilleure approche ensuite, je fonctionne comme ça et j'aime ça :)
 
Merci pour cet article !

Je me reconnais tellement dans ce que tu écris.
Je suis également une introvertie, une sauvage et une insociable pour certains.

Certes je suis timide et très réservée mais j'aime surtout mon calme et mes moments de repos.
J'ai du mal à m'intégrer dans de nouveaux groupes (travail, amis...). Il me faut beaucoup de temps pour m'ouvrir aux autres et franchir ma carapace.

Mon copain quant à lui est un extraverti pur et dur et ne comprend pas trop ma manière de penser.
Pour lui rester une après-midi "à ne rien faire" (entendez par là de la lecture, de la relaxation...en gros un moment rien qu'à soi) c'est perdre son temps.
En soirée c'est pareil si je ne parle pas (ce qui arrive très fréquemment) c'est que je passe une mauvaise soirée, je suis une sauvage qui ne parle à personne.... Alors que non, je suis juste bien comme ca, à écouter les autres, à rire avec eux.

Et bien évidemment je n'ai que peu d'amis, mais ceux la je les garde. J'ai des copines, des connaissances mais je ne vois pas l'intérêt de les appeler ou de les voir toutes les semaines.
On se voit on est contente de se revoir, on se raconte tout mais voila :)

Introvertie vous croyez ?
 
Merci beaucoup pour cet article !!!!

On me reproche très très souvent d'être timide (surtout ma maman) alors que je ne le suis pas spécialement !!! Maintenant je peux mettre un mot sur une partie de mon caractère !!!!! (eh oui, on en apprends tout les jours !!!)

Préférant passé mes soirée devant mon ordinateur avec mes jeux vidéo, ma famille me qualifie souvent "d'ermite"... mais non j'aime juste être seule pour me retrouver, me ressourcer !!!!!!

Merci pour ce bel article !!!
 
daffy-duck;4791766 a dit :
Est-ce qu'on est que l'un ou l'autre? C'est une vraie question.
Oui et non. Il y a les introvertis, les extravertis mais il y a aussi ceux qui sont les deux. De plus en plus d'études se penchent sur la question et il y aurait un véritable intermédiaire !
 
Merci pour cet article, ça fait plaisir de ne pas se sentir toute seule. Je frétille de joie derrière mon ordinateur ! :ordi:

Ma sœur m'a récemment traitée d' "handicapée sociale" mais je crois au contraire que le fait d'être introvertie fait partie de mon caractère et que ça ne veut pas dire que je n'ai pas de vie sociable :dunno:

Il y a juste deux choses qui m'embêtent dans la vie de tous les jours. La première c'est d'être incapable de répondre quelque chose de correct à quelqu'un qui m'adresse la parole dans la rue ou ailleurs pour la première fois (hier encore, je n'ai pas su quoi dire à la vieille dame qui me disait que toutes les pèches étaient au même prix ... "small talks" je vous hais :XD:).

La deuxième, c'est qu'il y a des gens avec lesquels je m'entends bien tout de suite et auxquels c'est facile de parler et ... les autres. Dans ces cas-là, ça demande un vrai effort de ma part et une concentration incroyable pour trouver quelque chose à leur dire :shifty: Du coup, retour au number 1 !
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes